undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles5
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:22,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Confronté à sa première cantate Harnoncourt, le vieux critique Antoine Goléa s'étranglait : Bach, ce n'est quand même pas du bal musette, hihi. Qu'eût-il pensé des nerfs à vif de nos nouveau baroqueux, où comme ici on n'a pourtant pas affaire à... un "violoniste raté" (titre des mémoires de ce même Antoine, qui était d'ailleurs un brave homme, et que France Musique congédia scandaleusement comme un stagiaire débutant après des décennies de bons et loyaux services : il en est mort).

Dans la série Naïve des concertos de Vivaldi, je trouve moi aussi que le volume 5 est sans doute le plus réussi. Tout est parfait, dans la verve de l'orchestre comme dans la virtuosité du soliste. Rien à dire de plus. Au fait, au-delà des poncifs, avez-vous songé parfois que ce compositeur est parmi les rares bénis des dieux qu'on reconnaît immédiatement? Mais qu'il faut avoir l'oreille un peu sotte pour trouver qu'il a écrit cinq cent fois le même concerto. Comme l'a fait pourtant ce petit rabougri fielleux, un certain petit monsieur Stravinsky (que je ne salue pas au-delà de sa période Diaghilev).

Le même vieux jaloux natif qui, versant progressivement lui-même dans le néo-classicisme ranci le plus affligeant (Pulcinella etc.) après des débuts pétaradants de balettomane, s'était définitivement ridiculisé à traiter notre cher Ravel de petit horloger suisse. Fiel mon marri! Je préfère nettement le désopilant pincé embryon desséché d'Erik Satie finissant par reconnaître du bout des lèvres que, dans la première partie de La mer de Debussy (De l'aube à midi), oui, il y avait possiblement un passage pas trop mal vers midi moins le quart.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2016
Super interprétation sur instruments anciens. Pour une fois , rien à dire sur l'intonation , c'est juste ! Quant au style, j'aime beaucoup ,c'est très vivant et inventif. On ne s'ennuie pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2013
Comme écrit dans le magazine Diapason "L'orchestre évoque çà et là un Giardino Armonico qui aurait mangé trop de choucroute ? C'est pour mieux faire valoir la classe de son soliste, d'un cantabile divin, d'une agilité phénoménale."
Vivaldi dans cette collection Naïve jamais ne me déçoit.
Et leurs pochettes: délicieux mariage de baroque et de modernité. On achèterait ces CD déjà rien que pour la photo.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2013
Vivaldi, ce n'est pas de la musique " classique ", son énergie rejoint une pulsation universelle, c'est une nécessité, ce n'est pas un style, un genre destiné à une élite ! ... Sinkovsky, comme Carmignola ou Azzolini (au basson), nous entraîne dans une aventure émotionnelle pleine de nuances et de surprises avec une autorité peu commune ! -
33 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2013
violoniste virtuose, ensemble un peu écrasé par ce dernier pour une musique toujours aussi entrainante, même si, comme disent certains esprits chagrins "nouvelle version des 4 saisons" ;bien utile par ces temps moroses !!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)