Commentaires en ligne 


11 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


28 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Joyce DiDonato, reine du Baroque
Nos divas - et divos- actuels aiment, pour notre plus grand bonheur, le répertoire baroque, et il est vrai qu’ils s’y montrent particulièrement brillants. Leur curiosité et leur amour pour ce répertoire les conduit souvent à sortir des sentiers battus, et leur notoriété leur permet de réaliser des disques...
Publié il y a 20 mois par Caroline LESNIAK

versus
1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Assez moyen
J'ai acheté ce CD emporté par les critiques 5* publiées sous ce disque: mal m'en a pris !
Des sopranos qui ont publié des disques sur ce modèles on en trouve de nombreuses, et la comparaison est au détriment de la belle Joyce DiDonato.
Cela peut même être cruel pour elle lorsque l'on écoute le sublime Sandrine...
Publié il y a 19 mois par Jean "Verson"


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

28 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Joyce DiDonato, reine du Baroque, 9 novembre 2012
Par 
Caroline LESNIAK (Vernon, Eure) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (Téléchargement MP3)
Nos divas - et divos- actuels aiment, pour notre plus grand bonheur, le répertoire baroque, et il est vrai qu’ils s’y montrent particulièrement brillants. Leur curiosité et leur amour pour ce répertoire les conduit souvent à sortir des sentiers battus, et leur notoriété leur permet de réaliser des disques à thème qui ont l’immense intérêt de nous faire découvrir des oeuvres et des compositeurs quasiment inconnus.
Après l’album “Mission” de Cecilia Bartoli, pour n’en citer qu’un parmi les plus récents, voici Joyce DiDonato dans un programme consacré à quelques royales héroïnes du répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles. Le répertoire baroque est riche de ces femmes par lesquelles s’exprime toute la gamme des émotions, à travers des airs tour à tour flamboyants ou intimistes, que Joyce DiDonato met ici en valeur avec toute la maestria qu’on lui connait.

Les héroïnes du répertoire baroque n’ont pas leur pareil pour exprimer, dans les airs de bravoure, leur allégresse, leur colère, leurs espoirs, leur révolte, avec un panache et une énergie qui leur confèrent une grandeur toute particulière.
A l’opposé, elles expriment leur affliction dans des airs qui peuvent être d’une émotion bouleversante tout en restant virtuoses, la virtuosité n’étant pas faite alors pour briller, mais pour se faire l’expression de la noblesse et de l’intensité de leurs tourments.

Le disque nous présente une alternance d’airs intimistes et de bravoure, dont certains très connus tels ceux extraits de Giulio Cesare ou Alcina de Händel, du Couronnement de Poppée de Monteverdi, ou encore d’Armida de Haydn ( déjà nettement plus confidentielle, connue essentiellement par les enregistrements d’ Antal Dorati ou d’Harnoncourt avec Cecilia Bartoli , et qui par son énergie torrentielle s'inscrit totalement dans l'héritage baroque).
D’autres airs sont par contre de véritables raretés, de compositeurs baroques italiens presque tous vénitiens (Orlandini, Porta, Cesti et Giacomelli), ou allemands (Hasse, Keiser). Sur les 13 airs que nous entendons dans ce CD, 9 leur sont consacrés.
Ce sont autant de joyaux, tels “Madre diletta, abbracciami” (Porta) , “Lasciami piangere” (Keiser), où l’émotion touche au sublime, “Intorno all’idol mio” (Cesti), tout de retenue et d’intériorité, “Geloso sospetto” (Keiser), où les bassons qui accompagnent la voix, renforcent l’atmosphère sombre et tourmentée de manière saisissante, "Col versar, barbaro,il sangue" (Orlandini), véritable feu d'artifice de coloratures, pour ne citer que quelques un d’entre eux. Tous ces airs sont extraordinaires, qu’il s’agisse d’airs d’affliction ou de passion, et il est stupéfiant que le nom même de leurs auteurs soit ainsi resté dans l’ombre.

Cette juxtaposition bienvenue d’airs de compositeurs majeurs comme Händel, Monteverdi ou Haydn, et de compositeurs nettement moins connus, montre à quel point la musique dès le XVIIe siècle avait acquit ses lettres de noblesse, témoignant d’une richesse expressive, d’un génie mélodique, qui, on le sait, étaient portés par des interprètes d’exception capables de mettre en valeur toutes les audaces des compositeurs .

Si Joyce DiDonato montre à travers ces airs sa maitrise de l’expression purement dramatique , la musicienne se place encore une fois aux sommets, par l’ imagination dans l’emploi des couleurs, par la souplesse et la variété dans l’utilisation des moyens vocaux qui sont immenses. Dans les passages virtuoses, où les coloratures n’apparaissent jamais forcées ni mécaniques, la vaillance, la bravoure, trouvent bien sûr leur expression parfaite . Mais si Joyce DiDonato a de quoi éblouir, elle sait aussi toucher et émouvoir : à l’opposé de la posture, de l’artifice, du superficiel, l’expression est constamment naturelle et sincère, et s’appuie tout autant sur ce qui vient du coeur, que sur l’intelligence et l’élégance. Quelques étoiles brillent au firmament du répertoire baroque, Joyce DiDonato en fait assurément partie.
Même Alan Curtis et Il Complesso Barocco paraissent moins raides et pesants que dans d’autres enregistrements, et soutiennent avec ferveur la flamme, l’énergie, l’émotion de la cantatrice.

Si vous ne l’êtes déjà , vous serez sûrement conquis par cette musique et ces héroïnes à l’écoute de ce disque, qui est plus qu’un hommage à quelques reines rencontrées dans le répertoire baroque : c’est une déclaration d’amour à tout ce répertoire, à travers ses représentants les plus illustres, mais aussi à travers ces compositeurs qui méritent d’être connus et reconnus, et que les amateurs qui les découvrent ne sont pas près d’oublier.
Merci Joyce DiDonato et Alan Curtis!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Joyce est une grande, 20 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
Elle est tout simplement divine.
Sa voix est magnifique et d'une profondeur incomparable.
Si elle ne se produit pas a Paris la saison prochaine, elle vaut un détour par l'opéra de Lyon.
À quand le prochain enregistrement?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le CD d'opéra baroque à acquérir pour inaugurer 2013, 2 janvier 2013
Par 
Lamouche Jean-Luc (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
Voilà un CD pas ordinaire, qui est une grande nouveauté de la fin de 2012 : "Drama Queens". Il est centré sur l'exceptionnelle mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato, qui incarne là des reines et des personnages féminins tragiques, à travers des airs d'opéras de l'époque baroque (quasi exclusivement). On y trouve d'abord des découvertes d'arias de compositeurs connus (comme Pietro Antonio Cesti ou Reinhard Keiser) et inconnus (tels que Giuseppe Maria Orlandini, Giovanni Porta ou Geminiano Giacomelli). Et aussi de très grands noms, de Monteverdi à Haendel, en passant par Hasse, jusqu'à Gluck et même Haydn - au début de la période classique.
Joyce DiDonato a une tessiture large, avec des graves d'une quasi alto jusqu'à des aigus de soprano - parfois impressionnants ! Un timbre, une énergie, bien connus – dans le répertoire du bel canto rossinien, comme pour l'opéra baroque, tel qu'ici (voir ses albums précédents). Plus un grain fruité, une rondeur des pianissimi et de magnifiques sons souvent filés. Sa maîtrise technique sur son instrument vocal, et son engagement, apparaissent comme remarquables : tenue de notes sur le souffle, fioritures typiquement baroques (par exemple aux plages 8 et 12), etc.
Toutes ses qualités vocales sont résumées notamment dans l'air célèbre de la reine Cléopâtre à la plage 6 : "Piangero la sorte mia", extrait du "Giulio Cesare in Egitto" (de Haendel). Mais, il y a aussi sa dimension fondamentale de cantatrice-tragédienne, particulièrement marquée à la plage 10 : "Disprezzata regina", air extrait de "L'Incoronazione di Poppea" (de Monteverdi). Fureur et lenteur tragique (qui sont souvent des expressions de douleur) alternent, avec des arias vifs virtuoses, et d'autres beaucoup plus lents.
Les accompagnateurs sont Alan Curtis - chef baroqueux américain plutôt spécialisé dans l'opéra haendélien -, à la tête de l'ensemble Il Complesso Barocco (dont il est le directeur). Ils se mettent au service de la cantatrice, mais avec un net déséquilibre entre elle et l'ensemble instrumental - trop présent au niveau de la prise de son. Joyce DiDonato, une des trois ou quatre plus grandes mezzos-sopranos actuelles, se livre ici entièrement, jusqu'à devenir presque une véritable "Drama Queen", elle qui l'est si peu dans sa vie de tous les jours - faite de joie de vivre et d'humour...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une réussite !, 8 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
l'interprétation est magnifique et l'accord avec l'orchestre est parfait. Joyce DiDonato parvient à transmettre toutes les émotions des héroÏnes qu'elle incarne .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pas mal du tout ...., 14 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
Joyce Di Donato nous étonne avec un programme différent de ce qu'elle interprête habituellement. Elle y excelle. A suivre ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Morceaux d'opéra par DiDonato, 9 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
La voix de Joyce DiDonato est magnifique, et certains morceaux sont très touchants, et pas seulement virtuoses. Un bel ensemble attachant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très belle interpretation, 26 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
belle timbre, belle technique, interpretation intelligente, bonn e qualité d'enregistrement et bonne orchestre d'accompagnement and that is all I have to say
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 SUBLIME !, 14 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
Excellent CD enregistré par une grande artiste que j'ai eu le plaisir de voir sur scène, interprétant ces mêmes oeuvres.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Joyce Di Donato couronnée reine des mezzo, 20 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
Joyce Di Donato efface par la pureté et l'intensité dramatique de sa voix, le côté parfois lassant du classisisme lyrique répétitif de Haendel. L'orchestre s'avère à la hauteur de la nouvelle reine des mezzo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Assez moyen, 4 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Drama Queens (CD)
J'ai acheté ce CD emporté par les critiques 5* publiées sous ce disque: mal m'en a pris !
Des sopranos qui ont publié des disques sur ce modèles on en trouve de nombreuses, et la comparaison est au détriment de la belle Joyce DiDonato.
Cela peut même être cruel pour elle lorsque l'on écoute le sublime Sandrine Piau - Haendel Opera Seria.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Drama Queens
Drama Queens de Georg Friedrich Haendel (CD - 2012)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit