undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
33
4,5 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:13,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

La copie est immaculée et globalement très belle, avec un niveau de détails régulièrement surprenant. Si les 1eres minutes ne sont pas les plus à même d'éclater, la 1ere apparition de Bob Saint-Clare est flamboyante : des couleurs naturelles mais bien saturées, un contraste appuyé, une belle définition (notamment sur les décors et les vêtements), bref, c'est quasi tout bon. Le souci principal reste un aspect un peu lisse, notamment sur les textures de peau. Dégrainage trop appuyé ? Peut-être. En tout cas, le transfert HD ne laisse apparaître qu'un grain très léger malgré un débit plutôt soutenu mais très variable : les scènes de jour possèdent un débit élevé, mais les scènes de nuit voient leur débit descendre parfois en dessous des 10 Mbps, comme lors de la chute de Bébel dans la mer à la 68e minute, et son débit vidéo à 6.5 Mbps ! Evidemment, à ce débit très faible (le débit vidéo d'un DVD, en fait), la compression se fait facilement visible, ainsi qu'un banding absolument dégueulasse. Dans la même veine, une poignée de scènes possèdent un aspect pâteux pas très joli à voir, et tranchent significativement avec le reste du film (exemple typique : tout le final de nuit avec les militaires à la 86e minute). C'est dommage car le reste du film est plutôt en très bon état et on ne peut que regretter que Canal n'ait pas fait l'effort de donner au film plus d'espace pour respirer.

La partie sonore n'est pas en reste, avec 2 choix possédant globalement la même faiblesse, à savoir un souffle facilement audible dans les scènes de purs dialogues (comme à la 23e minute). Cependant, cette limite est assez ponctuelle, le film étant peu pourvu de scènes de ce genre, et le souffle est le plus souvent quasi inaudible.
Pour le reste, que l'on choisisse la piste mono originale (ici délivré sur les 2 enceintes avant) ou la piste 3.0 / 3.1 (que j'ai privilégié), le mixage est très agréable. Les pistes sont amples, les dialogues très clairs et compréhensibles, la musique dynamique. En bref, le champ sonore est ouvert et dynamique, et les pistes sont très plaisantes à suivre et soutiennent amplement l'action à l'écran. A noter tout de même une différence entre les 2 pistes dans le mixage, l'équilibrage musique / effets sonores / dialogues étant légèrement différent d'une piste à l'autre.
Enfin, d'un point de vue purement technique, il est surprenant de voir que le mixage le plus spatialisé est celui aux attributs techniques les plus faibles (core plein débit pour la piste mono originale contre un core mi-débit pour la piste 3.0 / 3.1).

Image : 7.5/10
Son (piste 3.0 / 3.1) : 8.5/10
Film : 8.5/10
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2012
Voici enfin en prévision LA !! sortie pour novembre du cultisime " LE MAGNIFIQUE " avec notre Bebel national à son sommet !! dans se qui a mon sens c'est fait de mieux dans la comédie française à ce jour un pure régal d'écriture et de situation farfelues . Formidable moment de grand cinéma populaire et jubilatoire . Alors pour tous les fans rendez vous dans 2 mois pour cette sortie blu Ray de ce film mythique . L'attente va être longue ! Mais c'est bien connue quant ont aime on ne compte pas .........et nous voici 9 mois plus tard .Pourquoi temps de temps ? Peut importe , Il est arrivé ce 10 juin 2013 . Et c'est avec une gourmandise de gamin que je visionne ce gâteau . Quelle joie de retrouver BOB SAINT CLARE dans cette édition blu Ray en plein écran MAGNIFIQUE !! . Jacqueline Bisset ( sublime ) , qui n'a pas trouvé le pain de campagne ! Nous offre sa beauté en HD et la !! CUCURRUCUCU PALOMA !!
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2013
Rien à redire sur ce film génial qui est toujours une pure merveille
à regarder.
J'attendais avec impatience sa sortie en blu ray depuis plusieurs mois et bien
j'avoue ne pas être déçu par la qualité de restauration!une pure merveille!
J'avais des doutes depuis la sortie de l'as des as et cesar et rosalie par cet éditeur (beaucoup de grains)
mais là je suis plus que satisfait,à acheter sans hésiter pas les fans de notre Bebel!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le roman d'espionnage bon marché connut dans les années 60 et 70, en France notamment, une popularité exceptionnelle. Tandis que le cinéma et la télévision nous racontaient les exploits de James Bond et de ses confrères américains, qu'ils se nomment Matt Helm,Napoléon Solo ou Jim Phelps, une petite armée d'écrivains hexagonaux besognait hâtivement des aventures à la chaîne pour des héros qui s'appelaient Hubert Bonisseur de la Bath,Mr Suzuki,Coplan ou encore TTX 75, sans oublier un certain prince autrichien du nom de Malko Linge, le seul du lot à avoir prospéré jusqu'à aujourd'hui. Vague d'espionnite sans précédent qui alla jusqu'à éclipser momentanément le roi polar! Tout roman de gare dont le titre comportait le mot "agent", "mission", "secret" ou "opération" était presque assuré d'atteindre les cent mille exemplaires vendus, à plus forte raison si sa couverture bariolée s'ornait d'une ravissante espionne russe (ou à la rigueur bulgare) visiblement nue (ou à la rigueur en petite culotte) sous son manteau de fourrure et caressant lascivement un revolver au canon impressionnant! De cette génération de personnages aussi caricaturaux qu'ingénus, le plus emblématique est, me semble-t-il, l'agent OSS 117, citoyen américain de vieille noblesse française (!) et barbouze hors-pair à la CIA, connu sous le sobriquet d'Hube par ses innombrables conquêtes féminines (légère préférence pour les rousses aux yeux verts). Dans près de 300 romans, écrits d'abord par Jean Bruce, puis par son épouse Josette, au modeste rythme d'un par mois, l'infatigable et indestructible Hubert protégea en effet pendant quelques dizaines d'années le Monde Libre de tous les périls qui le menaçaient, depuis les vrais missiles soviétiques et les faux transfuges chinois jusqu'aux dictateurs du Tiers-Monde en passant par les hippies, pacifistes, gauchistes, marxistes, maoïstes, trotskystes et autres "séditieux" de tout poil inféodés aux forces du chaos et voués à la destruction du capitalisme en général et des Etats-Unis en particulier. En fait, relire aujourd'hui l'un de ces romans, c'est faire un bond prodigieux dans le temps et retomber dans une époque si manichéenne qu'elle nous paraît, le recul aidant, non seulement irréelle mais presque puérile. Toujours est-il que les deux personnages incarnés dans ce film par Belmondo s'inspirent de manière transparente de Jean Bruce et de son personnage fétiche, en caricaturant évidemment à l'extrême et le premier et le second, le postulat de base de cette hilarante comédie étant en effet que l'écrivaillon vissé à sa machine à écrire se projette sans vergogne dans sa créature et, dans une sorte de catharsis créative, comble sa petite vie mesquine en se rêvant sous les traits de cet invincible agent secret à qui aucune femme ne résiste et qui affronte dans les lieux les plus exotiques les adversaires les plus pittoresques. La collaboration artistique entre De Broca et Belmondo atteint ici des sommets. Tout cela est formidablement joué, magnifiquement filmé, le scénario est enlevé, drôle, ingénieux. Bien sûr, cela ne reflète pas la réalité, puisque le véritable Jean Bruce, loin de tirer le diable par la queue, vivait très confortablement, avait une ravissante épouse, roulait en Jaguar et voyageait aux quatre coins du monde, mais qu'importe la réalité! Si la fiction est plus amusante, alors va pour la fiction! Le plus curieux, c'est qu'Hollywood, toujours si prompte à recycler les bonnes idées des autres, n'ait pas encore pensé à faire de ce film un remake sans âme et au budget colossal comme ils en ont la fâcheuse manie, mais personnellement je m'en félicite. Il y a des classiques auxquels on ne devrait pas avoir le droit de toucher et "Le Magnifique" en fait assurément partie.
55 commentaires| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2013
Il faut vraiment avoir le talent et la personnalité d'un Bébel pour oser s'auto ridiculiser ainsi dans cette comédie qui n'a pas pris une ride et me fait toujours autant rire, bien que je l'aie déjà vue plusieurs fois depuis sa sortie cinéma. Une belle réussite du cinéma comique français, clairement supérieur à la série des bronzés, par exemple. Si on aime le délire absurde. Et que Jacqueline Bisset est belle ! Rien que pour ses yeux ...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2009
Remarquable performance de Philippe de Broca que cette parodie de film d'espionnage qui permet à Belmondo de nous gratifier d'un joli numéro d'acteur à 2 faces: d'un côté l'agent secret Bob Sinclar, clone de James Bond donc registre habituel de "Bébel" avec cascades et tchatche à gogo, de l'autre l'écrivain François Merlin, archétype du looser, fauché, timide et maladroit avec les femmes, rôle inhabituel qu'il compose à la perfection.

Le charme de la ravissante Jacqueline Bisset complète le tableau, elle aussi en Janus, tantôt pin-up, tantôt étudiante un peu coincée.

Que d'humour, de charme mais aussi de tendresse et de talent, et quelle bonne idée de montrer à quel point certains films d'espionnages peuvent être grotesques. A voir et revoir toujours avec le même plaisir.
44 commentaires| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2010
Film à regarder sans modération ! Tout (ou presque) y est : de l'Aventure (sans se prendre au sérieux...) , du Comique (burlesque , même...) ; bref un "film d'action parodique" ... Voilà . j'ai aimé (j'aime toujours...) et je crois que d'autres personnes (qui ne connaissent pas encore ce film) pourraient aimer aussi ... Un film qui vous "fout" la "pêche" , et vous "remonte" le moral (si vous en avez besoin !...).
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2015
François Merlin (J.P Belmondo) est un écrivaillon qui s'incarne dans son personnage principal, Bob Saint-Clair, tombeur de femmes et intrépide aventurier. La critique du Figaro écrit «  Belmondo évolue d'un univers à l'autre avec la souplesse acrobatique et la vitalité d'interprète qu'on lui connaît ». Il en remet parfois une couche mais on s'amuse beaucoup. Jaqueline Bisset, Vittorio Caprioli, Monique Tarbes, Raymond Gerome et Jean Lefebve sont épatants. Les trucages sont réussis et la photo impeccable. Seul bémol : le son. Tout au long du film, y compris dans l'excellent bonus, un craquemant persistant agace l'oreille. Dommage !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2014
tres amusant et original.L'acteur passait d'un caractere a l'autre avec beaucoup d'aisance. Sa partenaire, par contre avait du mal a changer.Et qu'elle soit une star impetueuse ou une etudiante en sociologie, elle etait toujours la meme,belle et c'est tout..J'ai quand meme passe un bon moment a rigoler. Domage qu'il n'y ai pas davantage de comedies francaises de nos jours.La plus part sont des traductions americaines ou des films plutot stupides.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2015
film exceptionnel de Belmondo qui dirige un Bébel "schizo" écrivain de Bob Sinclar, alias "le Magnifique" et auquel il attribue des aventures et des péripéties, qui varient selon ses humeurs....Jacqueline Bisset y est toulours aussi belle, et dans le rôle du méchant l'éditeur de Bébél qui devient l'odieux Karpov (resté célèbre pour ses cachous!!!)....de la franche rigolade, pour un film tordant! incontournable! Magnifique...lol!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,99 €
8,78 €
6,38 €