undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:23,42 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 22 octobre 2012
"A Map Of Our Failures" est le onzième chapitre de l'oeuvre sombre de My Dying Bride. Le dernier album studio des britanniques, "For Lies I Sire", date déjà d'il y a trois ans mais depuis, le groupe n'a pas vraiment chômé avec la sortie du EP "Bring Me Victory" (même année) et l'année dernière, la sortie du triple CD "Evinta" (une relecture ambient de leurs morceaux qui n'a pas convaincu tout le monde) et le EP "The Barghest O'Whitby", retour au son MDB, qui ne comprenait qu'un seul mais long morceau. Où en est donc My Dying Bride aujourd'hui ?

Le premier morceau, "Kneel 'till Doomsday", démarre de manière très traditionnelle pour les habitués du combo. Cloches lugubres, riffs lourds (on retrouve le son caractéristique des guitares), puis arrive le chant plaintif de Aaron Stainthorpe. Un violon jette quelques notes. Un début de titre bien inspiré. Mais, sur la partie centrale du morceau, My Dying Bride nous surprend en accélérant violemment le tempo et en devenant très agressif. Aaron change complètement de style de chant, devenant agressif lui aussi). Le stage de Hamish Glencross (guitares) chez Vallenfyre a dû donner des idées. Voilà une partie bien Death Metal du meilleur effet. Ca ne dure pas énormément mais ça arrache sévèrement, avant le retour du rythme pesant et du violon sur la fin du titre. Et donc, on se prend à rêver que cela se reproduise sur les autres morceaux de l'album. Ce ne sera malheureusement pas le cas, excepté sur "A Tapestry Scorned" qui tire aussi sur le Death Metal dans sa partie centrale avec le chant plus agressif de Aaron et la double qui a une forte envie de s'emballer. Ce morceau est aussi une belle réussite, avec son orgue omniprésent dans la seconde partie du morceau.
Donc, pour le reste, le registre est plus Doom, moins agressif. Mais nous avons droit à de beaux moments tout de même.
"The Poorest Waltz", le deuxième titre de l'album, a une force mélodique et émotionnelle importante. Il faut dire que, comme souvent, la voix particulière de Stainthorpe apporte à la musique du groupe une dimension tragique. Ici, avec en plus l'intervention du violon, cette mélancolie est palpable. Superbe morceau. Il s'agit du titre le plus court de l'album (cinq minutes, les autres avoisinant tous les huit minutes).
Les voix doublées sur le refrain de "Like A Perpetual Flame" sont du plus bel effet. Encore un morceau magnifique entre lourdeur doomesque des beaux jours et ambiance sombre. La fin est splendide avec ses hurlements de guitares qui contrebalancent le chant mélancolique.
Le titre éponyme nous transporte également dans un univers sombrissime. Le violon vient toujours à point pour jeter un peu de détresse sur une ambiance déjà bien lugubre.
Sur "Hail Odysseus", on retrouve le côté plus mordant du chant.
Le bémol, ce sont les deux derniers morceaux, un peu répétitifs et où il ne se passe pas grand chose. Ca traîne en longueur. My Dying Bride a tout de même du mal à éviter une certaine monotonie par moment, défaut récurrent de ses dernières productions. Le secret réside peut-être dans des morceaux comme "The Poorest Waltz", plus courts, qui ne laisse pas le temps à la monotonie de s'installer. Là, ces deux morceaux paraissent presque en trop. Dommage. Un album plus court éviterait sans doute de tomber dans ce piège.

C'est donc un My Dying Bride fidèle à lui-même qui nous revient cette année. Je pense que ceux qui ont été un peu déçus par "For Lies I Sire", un peu trop linéaire, devront trouver dans "A Map Of All Our Failures" un peu plus de variété.
Quoi qu'il en soit, "A Map Of All Our Failures", c'est du bon My Dying Bride, sans réelle surprise mais dans le style, ce groupe reste un incontournable.

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2012
Nouvel opus pour My Dying Bride; que dire, excellent, comme à chaque album! Chacune des chansons ont leurs univers propre, leurs subtilités, tout en formant un tout cohérent, bref, un très bon album! :-)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,00 €
11,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)