undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Boire
  • Commentaires client

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
8
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mai 2002
Un album fantastique. En écoutant pour la première fois ce disque j’ai eu la même forte impression qui m’ont donné des disques comme le fabuleux "Soul Mining" du group The The ou bien "Meat is Murder" de The Smiths: c’est a dire, des textes très poignants et des arrangements parfois inoubliables, comme ceux de "Des moments de plaisir", de "Non non non non (je ne suis pas saoul)" ou de "Que deviens ton poing quand tu tend les doigts" (ma chanson la préférée).
Miossec à un véritable talent pour faire de la poésie merveilleuse avec des matériaux que d’autres chansonniers auraient jeté dans la poubelle, et pour la revêtir avec des musiques très simples mais réellement expressives.
11 commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 21 avril 2014
Nous débutons dès aujourd'hui un tour de France musical visant à inciter le mauvais patriote à "acheter français" en découvrant les magnifiques talents de nos belles régions, au lieu de ne jurer que par le redneck chevelu du Kentucky ou l'efféminé fardé de la perfide Albion et, à tout seigneur tout honneur, nous commencerons par la plus belle d'entre elles, une région dont le potentiel artistique, riche et varié, n'est plus à démontrer.

En 1995, paraissait le premier album d'un nouveau venu, brestois de son état et déjà bourré de talent, un disque acoustique aux sobres arrangements servant d'écrin à des textes intimistes et désenchantés de toute beauté. Miossec s'affirmait d'emblée comme un véritable auteur que d'aucuns considéreront comme le nouveau Gainsbourg, ce qui n'est pas tout à fait juste, ni tout à fait faux, l'animal partageant avec ce dernier un goût prononcé pour l'autodestruction et l'écriture imagée...

"Non, non, non, non (je ne suis plus saoul)", le premier titre, n'a d'ailleurs pas grand chose à voir avec la réalité, car pour l'avoir vu à plusieurs reprises en concert, il y arrive régulièrement démâté pour des prestations souvent décevantes, à la notable exception du concert de l'Olympia du 27 mars 1997, où il se montrera pour une fois à la hauteur de ses enregistrements studio. Les titres s'enchainent, "regarde un peu la France", "le cul par terre", "merci pour la joie", "Recouvrance", "des moments de plaisirs".... narrant des histoires d'amour déçu, des tranches de vie mélancoliques et toujours ses fameuses errances éthyliques....Seul moment faible de l'album, "la fille à qui je pense" la reprise d'un titre peu connu de Johnny Hallyday dont on aurait pu faire l'économie..... (à noter aussi la présence d'un titre caché à la fin de la piste 13)

Un premier essai pleinement réussi ! A déconseiller toutefois aux âmes dépressives ....
1313 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Entre la tradition de la chanson française à la marge et d'un rock hexagonal fier de sa langue, Boire est la déclaration d'intention originelle de Christophe Miossec et de son inséparable compagnon d'alors, Guillaume Jouan, mais Boire c'est aussi, surtout !, un excellent album comme on n'en entend pas si souvent chez nous.
Le première chose qui saute à l'oreille, c'est évidemment la voix de Miossec qui, plus Gainsbourg que Polnareff, navigue entre chant marmonné et parlotte chantée, ce qui lui va très bien, d'ailleurs. La seconde, ce sont les musiques et instrumentations fomentées par Jouan, à dominante acoustique, soutiennent plus qu'elles n'enrobent la prose du quotidien de son chanteur de partenaire. Ce qui nous amène au troisième aspect décisif de l'album, les textes de Miossec. Vu l'ascèse générale de la mise en musique, c'est le cœur de l'opus, un cœur où Miossec s'épanche sur l'amour, l'amitié, la mort, l'alcool, les désillusions de la vie de tous les jours avec un talent de plume absolument remarquable où, plus poète du quotidien que styliste hors-pair, il y installe un style cru et direct encore aujourd'hui non-démenti.
Tout ça, avec une reprise d'un titre plutôt obscur de Johnny Hallyday (La fille à qui je pense), fait de Miossec une pleine et entière réussite qui sera, une fois n'est pas coutume, couronnée du succès qu'il mérite et qui, 20 ans déjà depuis sa sortie, n'a toujours pas pris une ride. Recommandé.

1. Non non non non (je ne suis plus saoul) 2:25
2. Regarde un peu la France 2:41
3. Le Cul par terre 2:53
4. Merci pour la joie 3:37
5. Crachons veux-tu bien 3:17
6. Évoluer en 3e division 2:55
7. La Vieille 3:35
8. Recouvrance 3:13
9. Des moments de plaisir 3:23
10. La Fille à qui je pense 2:51
11. Gilles 2:44
12. Combien t'es beau, combien t'es belle 2:54
13. Que devient ton poing quand tu tends les doigts 2:23

Christophe Miossec - chant
Guillaume Jouan - guitares, basse, percussions, trompette
Bruno Leroux - guitare acoustique, harmonica
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2011
"Boire" commence en beauté la carrière de Christophe Miossec. Un album classique! Deux moments moins forts: la
reprise de "La fille à qui je pense" de Johnny Hallyday et la pièce cachée avec des cloches qui sonnent finissant
le CD de manière assez torude.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2009
Difficile de donner un avis.
Miossec est un artiste. Un vrai. Un "écorché" comme diraient certains.
Quoiqu'il en soit, Boire est un album excellent. Aucun hésitation à avoir.
Fera plaisir à tous les "fans" de Miossec bien sûr mais aussi aux amoureux de la langue française, aux personnes réceptives à la bonne musique, musique à texte, musique à sentiments...
Très fort, très beau. Beaucoup de petits bijoux sur cet album (Non non non, Regarde un peu la France, Le cul par terre, Crachons, La Vieille, Recouvrance, Des moments de plaisir, La fille, Que deviens ton poing... Pratiquement toutes de toute manière !!!)

D'ailleurs, vais le réécouter de ce pas :)
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2010
Réjouissons nous de la déliquescence, du mal de vivre et de nos peines de coeur. Car nous ne sommes rien de plus que des égarés qui voulons encore souffrir d'être vivant, et qu'importe le flacon pouvu qu'on ait l'ivresse si j'aspire à boire, boire, encore...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2014
Album que je connaissais et que je retrouve en MP3, c'est parfait! J'aurais juste pensé le payer un peu moins cher puisqu'il n'y a pas le CD avec (qui ne m'intéressait pas).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2014
celui que j'emmènerai sur une île déserte si je ne pouvait n'en choisir qu'un.
Que dire de plus?

Du grand Miossec.
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
9,99 €