undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles61
4,1 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:7,59 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 septembre 2012
Excellent disque, i gotsta get paid est irresistible mais il faut aussi mettre en avant des titres tels que heartache in blue ou it's too easy manana. ils sont en forme, c'est indéniable et Billy Gibbons a toujours un jeu aussi cool en apparence et pourtant si technique... parole de guitariste.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
9 ans après un Mescalero ayant conclu une série d'albums, il faut bien le dire, assez peu inspirés, revoici l'infâme trio d'Houston avec leur meilleure galette depuis l'excellent et ô combien mésestimé Antenna (1994), lui-même salvateur retour aux sources suivant la période commerciale du groupe (d'Eliminator à Recycler, avec des fortunes diverses).

A croire que c'est désormais cyclique avec les ZZ Top, un bon, trois ou quatre mauvais qui suivent, et vogue la galère... Coup de bol, cette fois-ci c'est le bon et le patronage de Rick Rubin, producteur des retours miraculeux (de Johnny Cash à Metallica), y est sans doute pour quelque chose. On pourra aussi rapprocher ce dantesque retour de sève à la participation de moult songwriters invités venus sataner les deux barbus et leur pote glabre de leur inspiration salutaire.

Parce que si la formule musicale ZZ Top est simple, du blues et du boogie sali au rock'n'roll, elle exige une gniak, un allant qui, sans bonne chanson, n'est qu'un vain exercice. Or, quand les riffs percutent comme il faut, que les mélodies sont au rendez-vous, que la variété et la finesse (bien plus présente qu'on ne le penserait) viennent couronner tout ça, c'est un total bonheur, certes un poil régressif, que de secouer du chef, battre de la semelle sur les instants rockants de la formation. Bon, ceci dit, La Futura n'est ni Degüello ni Tres Hombres, deux opus qui surnagent dans la discographie du trio, La Futura est juste une foutue vraie bonne surprise de trois vieilles barbes dont on n'attendait, en vérité, plus rien. Et paf ! I Gotsta Get Paid, talking blues bien lourd et gras, si convaincant tel quel qu'on peine à l'imaginer inspiré d'un obscur rap (25 Lighters de DJ DMD), avec, en stars la voix râpeuse et la guitare électrisante du sieur Gibbons. Et ça continue avec le shuffle furieux de Chartreuse au riff classique mais efficace, le magnifique blues tire-larmes Over You qui prouve au passage (remember Blue Jean Blues !) que ZZ Top sait aussi lever le pied, Flyin' High qui ne déparerait pas chez un certain quintet australien, et le rock'n'blues rampant qu'est It's Too Easy Mañana (reprise de la folkeuse Gillian Welch), et le typiquement ZZ Top mais diablement efficace Big Shiny Nine, et... N'en jetez plus, la coupe est pleine ! Excellent de bout en bout, vous dis-je !

Grand album ? L'avenir nous le dira... Très bon album est par contre une indéniable certitude, un retour en forme inespéré, un retour aux sources sans lourdeur (sauf dans le son, hein, parce que ça décrasse bien les conduits, c't'affaire !), le travail honnête et appliqué d'un groupe à la carrière quadri-décennale qui en a encore, c'est l'évidence !, sous la pédale. Que rajouter sinon vivement la suite !

Billy Gibbons - Lead vocals, Guitars, Piano
Dusty Hill - Bass, Backing vocals, Lead vocal on "Drive By Lover"
Frank Beard - Drums
&
James Harman - Harmonica
Dave Sardy, Joe Hardy - Piano, Hammond B3 organ
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les barbes sont certes plus blanchies que grisonnantes ou poivre et sel, mais ne vous imaginez pas pour autant que les pépés Z.Z Top sont gagnés par une quelconque arthrose. En quarante trois ans d'une vie musicale partagée exclusivement à trois (Gibbons, Hill et Beard), les texans les plus célèbres du rock, s'ils n'ont plus la fougue qui sied à la jeunesse, se permettent néanmoins un retour tonitruant sur l'échiquier discographique rock, en publiant La Futura (2012), qui comble ainsi un vide d'une dizaine d'années, le tristounet Mescalero (2003), étant leur dernier point de repère studio. La recette de ce retour aux affaires concluant est simple comme bonjour : refaire du Z Z Top, autrement dit remettre en branle leur fameux et fumeux boogie-blues électrique. On verra qu'il est soulève moins de poussière, tout en demeurant encore très crédible. Que les barbus ressortent les antisèches de leur manche pour nous refaire du vintage 70's importe finalement peu au fidèle supporter. Cette démarche un peu facile, sans risque, mais à coup sûr gagnante, suffit déjà amplement à notre bonheur. Pourquoi cracher sur un come-back basé sur la simplicité et l'efficacité ? Le trio sait faire et bien faire ce type de musique qui crache encore de belles étincelles. Le rendu est peut être moins tonique qu'il ne le fut au moment de la splendeur du groupe de Houston ; l'album ne fait pas preuve d'une grande originalité, ne surprend pas, mais il reste encore de haute volée, malgré une fureur émoussée, dictée par l'avancée dans l'âge. Les riffs suintent encore jusqu'à leur dernier souffle, les soli ne manquent pas d'inspiration, Gibbons s'arrache les cordes vocales au point d'en avoir mal pour lui, la rythmique demeure toujours implacable. Mais c'est du déjà vu, déjà entendu. Bref, le quinzième jet des trois gaziers à la pilosité extraordinairement développée s'inscrit dans l'état d'esprit ZZ Top, celui auquel nous sommes familiers depuis les années 70. Les dix titres, dont les quatre premiers sont issus de l'EP sorti l'été dernier (Texicali-2012), fusionnent la tradition ZZ Top à la modernité technologique. C'est là que se situe la vraie originalité. Accrocheurs, même si moins punchy qu'auparavant (la tendance est mid tempo), ils permettent à ZZ Top de boucler son meilleur travail depuis longtemps, très longtemps. Depuis près de 30 ans. Depuis Eliminator en fait, dernier grand ZZ Top, soit 1983 ! Fort de ce constat, on ne manquera pas de faire sien un disque dont le son chaud et épais, cradingue comme on l'aime, rappelle, toutes proportions gardées, les meilleures heures de la formation texane. A l'image de I Gotsa Get Paid, ZZ Top effectue un retour concluant parmi nous, ce dont nous ne pouvons que nous réjouir à l'approche des fêtes... (PLO54).
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2012
Evidemment, ce n'est pas le meilleur album de ZZ TOP.
Les amateurs de Best Of et de clips garderont en souvenir leur période 80's (Eliminator/Afterburner).
Les amateurs de leur Blues/Boogie inimitable garderont les 6 premiers albums sur la première étagère de leur discothèque (avec Deguello au sommet de la pile).
Mais c'est un très bon album, efficace, bref le meilleur depuis longtemps (Antenna ?).
La production est excellente, la voix de Billy tranche bien (écouté en CD sur chaine Hi-Fi et pas en mp3 compressé/sans intérêt dans le métro...).
Les compositions sont simples certes, mais elles donnent envie d'y revenir, ce qui est bon signe.
Ma note objective serait plutôt 4*, mais je mets 5* pour équilibrer les notes incendiaires trop excessives selon moi.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2013
TROP long car neuf ans d'attente pour un nouvel opus , et TROP court car que 10 titres , mais d'une qualité absolue , tres tres bon , tres tres rock , a avoir dans ca discotheque
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2013
On peu appeler ça un bon retour aux sources, en tous cas, de la periode heavy blues avec des riffs lourds , des solos typiques de Billy Gibbons ,Dusty Hill qui reprend du service au chant e le retour de l'armonica sur quelques titres... En tout cas, le meilheur depuis Antenna ! surtout apres l'horrible "xxx" et le moyen Mescalero..
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2012
Voici une agréable surprise ! De bonnes compositions avec quelques redites la plus criante étant
"Chartreuse" qui fleur bon le classique "Tush" sinon contrairement au ressenti de certain
le son grade des guitares donne un côté vintage et poussiéreux qui tranche avec le son
clean de certaines productions au numérisme clinique et aseptisé !
Le futur est dans le passé et nos bluesmen barbus l'on bien compris et nous offre là un
tonitruant album sans vergogne ni scrupule ! Que l'âge a du bon en ce qui les concerne !!
A écouter absolument !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2012
Rien à dire sur ce nouvel opus qui reste assez bluffant et inattendu de la part des soixantenaires de ZZ TOP. Des titres ultra efficaces et une production au poil.

Je comprends mieux les commentaires élogieux de la presse outre atlantique....
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2013
Apres un gros passage à vide, quel bonheur de retrouver le style des premiers albums du groupe.
Comme quoi, le trio est toujours aussi "velu"
Un pur bonheur.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2013
L'écoute de ce nouveau ZZ TOP oscille entre un plaisir de réentendre les barbus texans avec ce retour inespéré mais aussi une semi-déception provoquée par un résultat quelque peu inégal.
En effet, "La futura" aurait quelque peu tendance à souffler le chaud et le froid avec du bon et du, on va dire, plus convenu.
Le guitare hyper saturé de l'ouvrant "I just gostsa get paid" nous rassure pourtant et nous mène en terrain conquis mais sans non plus nous transcender.
C'est déjà mieux avec le boogie "Chartreuse" qui nous ramène aux plus belles années du groupe texan, rien de nouveau mais ce n'est pas ce qu'on leur demande.
"Consumption" fait bien retomber la pression, ce dernier étant quelque peu rébarbatif, sans être mauvais mais bon bof quoi ...
"Over you" est une des deux ballades avec "It's too easy manana", et qui sont toutes les deux plutôt réussies et inspirées.
"Heartache in blue" se veut des plus roots avec son accompagnement d'harmonica mais n'est hélas pas des plus passionnants.
"I don't wanna lose, lose, you" relève un peu le tempo, sympa.
"Flyin' high" s'avère être le titre le plus commercial de l'album, et bien que souvent critiqué, il se trouve qu'il fait plutôt plaisir à entendre malgré sa mélodie orienté radio US.
Passé l'écoute de la seconde ballade, qui encore une fois est intéressante, on arrive aux deux derniers qui malheureusement ne laisseront pas un souvenir impérissable.
"Big shinny nine" étant assez quelconque et "Have a little mercy" n'offrant rien de jubilatoire.
ZZ TOP nous propose donc en 2012 une nouvelle offrande, neuf années après le précédent tout de même et en ça c'est déjà une excellente nouvelle, d'où une volonté de ne pas bouder un plaisir certain.
Seulement, entre un "Mescalero" avec une tentative (un peu ratée) d'innovation par certains sons, et "La Futura" on ne peut plus classique sans aucune prise de risque, n'y avait-il pas un milieu plus judicieux à choisir ?
En résumé, on peut dire que "La futura" reste coincé dans un style sonnant trop déjà entendu et manquant aussi cruellement de mélodies mémorables, d'ailleurs cet album serait sans doute passé plus inaperçu s'il ne s'agissait pas d'une si longue attente.
Néanmoins, rien de mauvais non plus, d'où une note entre deux eaux restant quand même un brin décevante pour un groupe de cette ampleur.

Mes titres préférés : "Chartreuse", "Over you", "I don't wanna lose, lose you", "Flyin' high".

Note : 13/20
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)