Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Retour vers le futur, 4 octobre 2012
Par 
Droits réservés (expose ses photos à "la Capitale Galerie", Paris.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sigma DP1 Appareil photo compact numérique 14,6 Mpix Ecran 3" Zoom optique 3x Noir (Appareils électroniques)
Ce petit appareil présente l'aspect d'un compact argentique des années 90 du siècle dernier. En outre, on n'y trouve pas de zoom, mais, selon la version (dp1, dp2 ou dp3), une focale fixe de 19, de 30mm ou de 60mm, soit l'équivalent d'un 28, d'un 45mm ou d'un 90mm en plein format. Cela dit, le petit Sigma cache bien son jeu, car ce produit de la toute dernière évolution de la technologie "foveon" prend clairement l'avantage, pour la finesse et le rendu des images offertes, sur les plus récents et les meilleurs reflex en format APS C. Un design plutôt "démodé", peut-être, mais soyons certains que l'appareil, discrètement mais extrêmement sophistiqué, restera longtemps indémodable.
Le Sigma est conçu pour un public d'amateurs éclairés pour lesquels cet objet d'allure pour le moins austère justifie pleinement une dépense de quelque six cents euros – auxquels on fera bien d'ajouter cent cinquante euros pour le viseur optique et trente ou soixante euros pour une ou deux batteries supplémentaires : sachant que l'appareil est livré par Sigma avec deux batteries, on devine que notre merveille est passablement gourmande en énergie (moins de 100 déclenchements par charge!).
J'en ai fini avec mes objections ou réticences, car tout le reste est proche de l'idéal, et cela pour le photographe le plus exigeant, le plus pointilleux, qu'il soit amateur ou professionnel. La technologie "foveon", unique en son genre, en est évidemment la cause. Ce capteur s'apparente au vieux Kodachrome en ce qu'il comporte trois couches de pixels, réagissant chacune à une des couleurs fondamentales, rouge, vert, bleu. Mais, bien mieux que je ne saurais le faire, on a déjà parlé ailleurs des avantages de ce procédé : fraîcheur des couleurs, impression de relief, finesse des détails – Pour faire court, disons que ce qui sort de la petite boite bourrée de pixels (trois fois quinze millions) est proprement incomparable.
Le système foveon existe depuis quelques années déjà: j'ai moi-même eu l'occasion de l'apprécier sur le dp1 première manière (trois fois cinq millions de pixels) et sur un SD 14 (remplacé par le SD1).Le défauts de l'ancien ensemble capteur-processeur, (bruit très gênant dès 400 ISO, lenteur parfois irritante du processeur) ont été en partie éliminés sur la nouvelle version, devenue pleinement exploitable à 400 ISO, et qui gagne énormément en finesse et précision. Notons enfin que les tout nouveaux 19mm, 30mm ou 60mm dont son équipés les dp1, dp2 et dp3, représentent certainement un progrès considérable par rapport aux optiques de la génération précédente. En bref, le dp1, que j'utilise depuis plusieurs mois, offre avec son grand angle de 19mm d'excellents résultats pour le paysage ou le nu, mais n'est pas conçu pour la photo "à la volée".
Cet appareil offre le choix entre JPEG, RAW+JPEG, ou RAW. Sans hésiter, je conseille le RAW, qui se développe très facilement grâce à un logiciel dédié, le "Sigma photo pro". Petit reproche, toutefois : pourquoi le logiciel n'est-il pas fourni sur un CD? Pourquoi doit-on le télécharger? Un minimum d'élégance aurait voulu que, pour un système de cette qualité , la marque Sigma offre cette pièce manquante.
Pour le reste, je répète que ce petit appareil d'exception rivalise sans mal avec les meilleurs reflex, y compris en plein format. Il est d'un maniement très facile et ne demande pas d'autre formation préalable qu'une lecture rapide du mode d'emploi (y compris pour le développement des fichiers RAW – un vrai plaisir). Mais n'ayons crainte: choisir un tel appareil est, de la part de l'acheteur, la marque d'une compétence déjà bien affirmée. Le Sigma dp1 (ou dp2, ou dp3, selon le type de photos que l'on pratique d'habitude) servira, soit de second boitier pour un passionné ou un professionnel, soit de boitier unique pour un amateur ultra exigeant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un boitier old school aux capacités photo exceptionnelles, 8 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sigma DP1 Appareil photo compact numérique 14,6 Mpix Ecran 3" Zoom optique 3x Noir (Appareils électroniques)
Pour ceux qui ne connaissent pas la série DP de sigma, il s’agit d’un boitier relativement compact avec un capteur proche ou APS qui existe depuis plusieurs années.

Le boitier a toujours été en retrait par rapport à ces concurrents directs, et le Dp1m ne déroge pas à la règle, on est loin des fonctionnalités et de la réactivité d’un nex ou d’un pen. Si c’est votre premier ou unique apn, passez votre chemin, le DP nécessite un certain degré d’adaptation et l’acceptation de certaines contraintes.

Ceci étant dit, si votre utilisation est la photo en extérieur/paysage/voyage dans des conditions ou vous pouvez l’utiliser dans la plage ISO 100-800, vous pouvez faire des photos incroyables avec un niveau de détails, une dynamique et des couleurs au niveau d’un apn plein format équipé d’un objectif pro, ce qui relativise le prix et fait accepter les mauvais cotes. C'est un boitier pour la "slow" photographie.

Les moins :
-Batterie -100 cliches en RAW (batterie générique VSM025 qui fonctionne)
-RAW de 45mo, prévoir une SD très rapide (sandisk 45mo) et de 16go au moins
-AF et réactivité toujours en retrait
-Plus de flash
-Montée en ISO limitée, même si avec SPP et en passant en N&B en garde un bon résultat a 1600ISO.

Les plus :
-Qualité d’image incomparable à 100ISO. Plage des ISO 1/3 IL disponible.
-Lentille fixe facilement protégeable par un filtre
-Navigation simple et intuitive
-Potentiel des RAW très élevée (nécessite core I5 au moins)
-Recadrage sans perte de qualité, gros potentiel macro pour le DP2m et le DP3m.

En conclusion, pas le boitier idéal pour faire des photos d’enfants dans le salon au mois de Novembre, mais si vous partez dans le midi, en Grèce ou en Californie, mille fois oui. Un très bon complément à un autre hybride passe partout ou à un apn type sony RX100.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Presque parfait, 1 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sigma DP1 Appareil photo compact numérique 14,6 Mpix Ecran 3" Zoom optique 3x Noir (Appareils électroniques)
J'avais longtemps hésité avant de l'acheter, mais je suis finalement content de l'avoir fait. Pour des photos de paysage, c'est vraiment un très bon appareil.
Je suis globalement d'accord avec ce test [...]) :
Points forts :
Bonne qualité de construction
Bonne ergonomie minimaliste
Qualité d’image absolument exceptionnelle

Points faibles :
Inutilisable en basse lumière (sauf pose longue bien sûr)
Réactivité générale très faible (autofocus, affichage des images, …)
Autonomie très faible (mais 2 batteries sont fournies)
Logiciel RAW vraiment frustrant

Globalement d'accord, parce que je le trouve plus réactif que mon ancien APN.
J'aurai mis 5 étoiles si le logiciel RAW n'était pas si basique, et surtout utilisable sous Linux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit