undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

86
3,7 sur 5 étoiles
Les Revenants
Format: DVDModifier
Prix:14,68 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 janvier 2014
J'ai aimé l'ambiance, la photo, le découpage du scénario et le sujet traité. C'est une super série.
Les comédiens sont crédibles dans leur rôle. Le site d'ancrage de la série est magnifique. La réalisation est maîtrisée.
L'histoire, pour une histoire de revenants, est finalement originale, dans la mesure où la série traite de manière réaliste et humaine d'un phénomène paranormal.

Cette série est pour tout public.

Si vous vous posez la question : "comment réagirais-je si un de mes défunt revenait ?" ; regardez "Les Revenants".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 janvier 2015
Série EXCELLENTE !!! Des décors magnifiques, une ambiance glauque, une histoire et des personnages qui nous tiennent en haleine...Une série tout simplement envoûtante ! Vivement la saison 2 !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
50 sur 64 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
En 2004, produit par ‘Haut et Court’ et coproduit par Canal+, le monteur et scénariste français Robin Campillo (né au Maroc en 1962, il collabore presque exclusivement avec Laurent Cantet) nous avait proposé son premier et unique long-métrage à ce jour, ‘Les revenants’ (105mn, musique -particulièrement adaptée- de Martin Wheeler), un thriller métaphysique se situant quelque part dans la lignée du cinéma ésotérique et mystérieux de David Lynch.

Dans cette première version du sujet, par millions de par le monde, par milliers dans une ville de France (le film avait été tourné à Tours pour l’essentiel), les morts sortaient de leur tombe en petite tenue d’été comme si de rien n’avait été. Ils semblaient avoir oublié les circonstances de leur mort, étaient indemnes et en bonne santé. Installés provisoirement dans des structures d’accueil (Frédéric Pierrot faisait partie du personnel soignant qui s’occupait d’eux et c’est le seul acteur du film a être également présent dans le feuilleton), ils étaient recensés, retrouvaient leurs familles, réintégraient leur ancienne vie (de retraités pour beaucoup, mais aussi d’employés pour les moins âgés) tout en demeurant dans un temps de latence, en décalage avec le monde qui les entourait, victimes d’une sorte d’aphasie post-traumatique, en phase d’éveil. Le maire (Victor Garrivier, dont ce fut la dernière apparition à l’écran) retrouvait ainsi son épouse (Catherine Samie) ; son collaborateur Isham (Djemel Barek) et la femme de celui-ci, Véronique (Marie Matheron), voyaient leur jeune fils revenir à la maison ; Rachel (Géraldine Pailhas) récupérait son époux (Jonathan Zaccai), etc.

Dans le feuilleton en 8 épisodes de 50mn qu’en ont tiré 8 ans après les mêmes producteurs et qui a été réalisé par le français Fabrice Gobert (‘Simon Werner a disparu’) et le suisse Frédéric Mermoud (‘Complices’), qui en ont mis en scène 4 épisodes chacun, avec la collaboration scénaristique du romancier Emmanuel Carrère, musique -également parfaitement adéquate- du groupe écossais Mogwai (dont les chansons ont habituellement des titres tout aussi mystérieux que l’est ce feuilleton), nous sommes dans une autre ville de France, quelque part dans les montagnes, à proximité d’un grand barrage et suivons quelques uns de ces mêmes revenants : Anne Consigny, qui vit maintenant avec Jean-François Sivadier (qui ne semble pas surpris par le retour des morts), et son ex-époux, Frédéric Pierrot, se retrouvent brusquement face à Yara Pilartz, la sœur jumelle défunte depuis 4 ans de leur autre fille, Jenna Thiam ; un vieil homme se suicide, après avoir mis le feu à sa maison, brusquement réinvestie par une bien mystérieuse femme ; Clotilde Hesme, qui se prépare à épouser Samir Guesmi, voit Pierre Perrier, celui qui n’est jamais venu, 7 années auparavant, devant le même autel pour la même raison, le faire aujourd’hui ; Céline Sallette, au ventre zébré de cicatrices, accueille chez elle un bien étrange petit garçon, qu’elle baptise elle-même Victor ; Grégory Gadebois, qui tient un bar, ne sait pas comment prendre la résurrection foudroyante de son frère, Guillaume Gouix, un dangereux tueur en série, mort trois ans plus tôt en même temps que leur mère ; et pendant ce temps, curieusement, le niveau de l’eau du barrage baisse, inexorablement...

Contrairement à ce qui se passe dans le film d’origine, les morts ne reviennent pas au grand jour en hordes, mais très discrètement et plutôt de nuit, ce qui les rend encore plus embarrassants. Ils rentrent chez eux (ou tentent du moins de le faire : pour certains, le chez eux en question n’existe plus) et cherchent à reprendre leur vie d’avant, comme si rien ne s’était jamais passé. Ils n’ont aucune conscience d’être morts et ne comprennent pas l’étonnement de leurs proches, désormais engagés dans un autre pan de leur vie. Considérés comme des fantômes, voire de pures projections de l’esprit par certains, ils essaient de recouvrer leur identité. Mais il n’y a pas que les êtres humains qui retrouvent brusquement le chemin de la vie : un papillon et un loup ressuscitent également dès les premières heures du retour des morts-vivants. Et puis, il y a l’inquiétant Victor, aux grands yeux profonds comme les eaux du barrage, qui semble tirer quelques unes des ficelles de cette histoire fantasmagorique qui tient de la marche funèbre vers les ténèbres. Plus subtil -et donc intéressant- dans son développement, remarquablement interprété, véritablement angoissant, le feuilleton est plus étrange encore que le film et s’impose d’emblée comme l’une des tentatives les plus fascinantes et captivantes de fantastique à la française.

La fin de cette première saison laisse évidemment plus de questions ouvertes qu'elle n'apporte de réponses. C'est la loi du genre : le feuilleton étant censé se poursuivre, il ne le pourrait pas si toutes les clés étaient données dès la fin de la première partie. Il nous faudra donc prendre notre mal en patience et attendre la prochaine saison pour en savoir vraiment plus sur ces bien étranges revenants...

Mais au-delà de sa stricte intrigue, 'Les revenants' soulève quand même un certain nombre de question. Et si nos morts ressuscitaient ? Qu’en ferions-nous ? Leur retour ne serait-il pas, après coup, plus un poids qu’un soulagement ? Bien sûr, pour tous ceux qui n’ont pas réussi à faire le deuil de leurs disparus, ce pourrait être une sorte d’aubaine. Mais qu’en serait-il vraiment pour les autres, ceux qui ont refait leur vie, ont de nouveaux compagnons ou compagnes, ont tiré un trait sur leur passé pour aller vers autre chose, sont ailleurs ? En tout cas, les morts du feuilleton inspirent plus de méfiance et même de crainte que d’empathie. L’étrange et le bizarre dominent et génèrent des sentiments mêlés de frustration et de colère, d’indifférence et de culpabilité, mais aussi d’espoir et d’illusion. Les morts intriguent et inquiètent, provoquent appréhension et effroi ; leur présence est comme un poison qui s’instille lentement en nous. Pensées et souvenirs se bousculent et font de ce voyage au bout de la nuit une fable qui elle non plus n’a pas fini de s’instiller en nous !

A noter : le titre de mon commentaire est évidemment emprunté à Thierry Jonquet, qui l'a lui-même emprunté à... Victor Hugo
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 mars 2014
Cela faisait bien longtemps, pour ma part, que je n'avais vu une série tv française aussi talentueuse !!!
Une histoire incroyable hors norme, emmenée par des personnages passionnants et envoûtants.
Nous frissonnons délicieusement du début à la fin, sans aucun effet spécial tapageur, tout est dans l'ambiance et le talent des acteurs.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 décembre 2013
super serie à voir d'urgence. Serie captivante qu'on ne peut plus quitter, vivement la suite je vous recommande de l'acheter vous ne serez pas decu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 janvier 2014
Digne de Twin Peaks, tout y est bon : le scénario, la mise en scène, les acteurs. Cela montre que les français sont capables de réaliser de grandes série, avec une exigence bienvenue.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
24 sur 33 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 décembre 2012
Une série Française qui aborde le fantastique de manière aussi frontale, titille forcément les plus blasés d'entre nous, habitués et sevrés aux réussites US ou UK.
Comme les Français sont bizarres. D'un côté, ils acclament en portant aux nues les séries Anglo-saxonnes, tous style confondus et sur l'autre versant, ils se gavent de productions hexagonale telle que Joséphine Ange Gardien ou Plus Belle La vie. Entre les deux, il y a ces "créations" Canal Plus où sur un fonctionnement et des moyens mise en oeuvre différents, on propose des spectacles dit de qualité. Engrenage, Maison Close, Pigalle La Nuit, Hard ou Braco on tenter de mettre la barre plus haut en louchant sur l'efficacité ou le prestige HBO mais hélas en confondant surtout "brillant" avec "Vernis".

Les Revenants, série en 8 épisodes reprenant plus ou moins l'ambiance et les caractéristiques du film éponyme, joui de l'aura Canal plus et d'une couverture médiatique sans précédent.
Le fantastique à l'instar de la comédie sont les deux genres les plus difficiles à manier. Tout doit être mise en place avec une rigueur implacable.

Les Revenants démarre plutôt pas mal en installant ses personnages et son intrigue dans une ambiance intrigante. On suit studieusement les 3 premiers épisodes qui distillent une étrangeté. Ces décors minimalistes, minérales, la musique et le jeu atone des comédiens créent une atmosphère qui accroche. On reçoit les informations qui s'accumulent et qui sont comme des promesses d'une histoire qui va nous amener très loin.
4 ème, 5ème, 6ème épisodes et là, mince, ce que l'on trouvait étrange et beau devient répétitif, ennuyeux et cheap. Cette stylisation et cette photographie que l'on trouvait tout d'abord audacieuse, rappelle finalement ces publicités pour EDFGDF. Les personnages reproduisent les mêmes gestes à l'infini ou semblent se confondre avec des figurants. Est-ce que cela peut être voulu ? On échafaude en effet plusieurs théories sur cette histoire de fantôme et cette ville désincarnée. On se dit que tout cela à un sens ou plusieurs cachés et qu'il faut bien rester attentif... M'oueh...
A la fin de cette saison 1, n'espérez pas avoir des révélations ou des twists. Les auteurs préfèrent vous enterrer sous deux autres grosses pelletées de mystères supplémentaires. L'intrigue déjà assez opaque devient carrément noire, obstruée par tant de nouveaux éléments et d'informations. On reste totalement hagard, un peu comme la mine de ces personnages qui ne savent pas trop où ils vont.

Ce qui est dommage car la série possède de véritables moments de grâce et des trouvailles assez étonnantes. Mais il y a ce problème assez récurants des acteurs qui globalement ne sont pas extraordinaires dans les séries Françaises. Ici, le jeu des acteurs pourtant très bon d'habitude au cinéma est convenu, laborieux et sans saveur. Des personnages que l'on pourraient aussi bien retrouver dans Julie Lescot ou Navarro. Quelque chose ne fonctionne pas. Cette bizarrerie évoquée dès le début comme style revendiqué pour mieux se démarquer, s'évapore.

Au final, trop d'influences, trop d'idées et de concepts différents et empruntés qui se croisent, se télescopent et qui finissent par nuire à la lisibilité de l'ensemble.
Ce que l'on voulait nous faire passer pour mystérieux et envoutant relève plus de la maladresse que de l'abouti.
Des fantomes, des revenants, des reflets... Tout cela manque de chair.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
18 sur 25 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 décembre 2012
La fiction française de qualité aura eu une belle année 2012. Au delà des séries solidement installées (Un village français, Fais pas ci fais pas ça, Mafiosa et bien sûr Engrenages), il y a eu des nouveautés réussies comme Kaboul Kitchen, Les hommes de l'ombre, Inquisitio, Q.I et Ainsi soient-ils. Néanmoins, la meilleure d'entre elles aura attendu décembre pour pointer le bout de son nez : Les Revenants.

Casting de qualité (mention aux jeunes Yara Pilartz et Jenna Thiam, excellentes), ambiance sonore (Mogwai !) et visuelle (réalisation posée prenant le temps de faire de jolis cadres) envoutante et servant un sujet fascinant traité avec soin et subtilité. Avec des influences telles que Morse, Twin Peaks, Six Feet Under ou Lost, ça ne pouvait donner qu'une petite pépite. Mais la série est bien française dans le sens où elle a certes ses influences mais elle ne les laisse pas parasiter le récit, on reste dans l'intime et à hauteur d'humain, on ne cède pas aux envies de cloner des séries américaines au risque d'être un peu ridicule, comme certaines autres séries Canal+ ont pu le faire (ex : Braquo saison 2). Les Revenants est unique et a son identité propre. De plus, malgré que ce soit sur Canal+, la série n'abuse pas d'insultes, de violence ou de sexe, c'est appréciable (j'ai rien contre, mais à l'excès c'est assez lourd). Par ailleurs, ça fait plaisir de voir une série localisée dans un petit patelin de montagne, ça change.

J'ai voulu laisser ce message car cette série est vraiment un coup de coeur, merci à Canal+ de plonger dans le fantastique, en espérant qu'ils continuent (vu le succès critique et public, je pense que ce sera le cas). Certes, elle n'est pas parfaite (de toute façon, à part The Wire ou Breaking Bad, qui peut prétendre atteindre la perfection ?) mais elle a tellement de qualités et ça fait tellement plaisir de voir une telle série dans le paysage audiovisuel français qu'on ne peut qu'être intéressé puis conquis. On peut même étendre ce constat au cinéma, car les oeuvres fantastiques sortant sur grand écran chaque année se comptent sur les doigts d'une main. Et Les Revenants est bel et bien fantastique, avec un mystère (et les questions qui vont avec) s'épaississant au fil des épisodes avant d'arriver à une conclusion peut-être frustrante mais qui donne aussi sacrément envie d'en savoir plus. En espérant ne pas avoir à attendre 2 ans pour voir la suite !

Cependant, je suis très déçu que Canal+ n'ait pas jugé bon de sortir un coffret Blu-ray, la série est magnifique et mérite d'être vue (et entendue) en HD. Du coup, je n'achète pas ce DVD, j'espère que la saison sortira en Blu-ray à l'occasion de l'arrivée de la saison 2 (ils ont fait la même chose pour Engrenages avant la saison 4 et ils vont le faire pour Maison Close).
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 juillet 2015
Dès le premier épisode, il est difficile de décrocher de cette histoire de gens ordinaires confrontés à une situation extraordinaire. Vivement la saison 2 !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 janvier 2013
Excellente production française ! Atmosphère glaçante et mystérieuse à souhait !
Une série qui rend accro, la suite est attendue...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Rebound - Bd [Blu-ray]
Rebound - Bd [Blu-ray] de 2bd (Blu-ray - 2013)
EUR 16,95

Les revenants
Les revenants de Robin Campillo (DVD)

Les Revenants - Saison 2
Les Revenants - Saison 2 de Anne Consigny (DVD - 2015)
EUR 30,08