undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Tchaikovsky: Symphonies Nos 1-3
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:13,98 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 novembre 2012
Cet album rencontre une critique mitigée dans les revues spécialisées. N'en écoutez rien! Ces interprétations sont de premier rayon. Gergiev dirige ces symphonies de la première manière de Tchaikovsky avec une fougue communicative, les thèmes populaires chantent dans leur arbre génèalogique, comme ils disent, les finales sont conduits à un train d'enfer. SPLENDIDE!!!
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Pour moi, qui ne peut me prévaloir que de ma sensibilité, et dont ce n'est pas le domaine de prédilection, les symphonies de Tchaikovsky, c'est Karajan et pour les dernières (cela semble assez consensuel) Mravinsky et le Leningrad PO. Je ne mésestime pas ce côté réducteur, mais..
J'ai donc acquis ce disque avec une sorte de sensation d'infidélité.. que je ne regrette pas.
Au delà de la belle lisibilité du LSO, j'ai été enthousiasmé par exemple par l'Adagio de la symphonie 1 "Rêves d'hiver" qui justifie à lui seul son titre.
L'andante introductif de la "Petite Russie", très expressif, le superbe introduction de la symphonie "Polonaise", tout est brillant mais pas clinquant.
J'ai trouvé chez Gergiev et son LSO une vision chantante, quasi érotique qui m'avait échappé.
Je n'abandonne pas pour autant mon Karajan, mais le pas de côté a bien du charme
77 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 août 2013
Cher oncle Herbert qui nous a quitté depuis un bon moment, tu nous as aveuglé avec ton soit-disant savoir au niveau de l'interprétation de chaque oeuvre et ta connaissance technique. Je t'aurais conseillé d'écouter ce chef d'orchestre. Il a su garder la transparence de bout en bout de l'enregistrement de ces symphonies. Encore je ne parle pas d'un certain Mravinsky avec son orchestre de Léningrad que tu as surement dédaigné d'écouter. J'ai ressorti ma collection de tes interprétations. Tu nous avais dit être un magicien aussi bien dans le domaine artistique que de la boutonnite de la table de mixage. Tu as faire fuir les ingénieurs du son de la DG et l'orchestre philharmonique de Berlin a été transformé en un moulin à vent parce qu'ils n'ont plus reconnu les oeuvres. Elles étaient qu'une grosse bouillie sonore que tu nous a fait avalé. Tu t'es étonné avec beaucoup d'amertume qu'il t'ont remercié... Dommage, tu aurais peut être essayé de faire comme eux et certains de tes fans auraient compris l'art de la MUSIQUE enregistrée.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus