undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
J.S. Bach: Das Wohltemperierte Clavier
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:28,49 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 2 octobre 2013
J'ai toujours été intrigué, intéréssé mais aussi perplexe à propos du BACH d'Andras Schiff. Un Bach plein d'idées, évitant bien des écueils de beaucoup de pianistes, mais aussi avec un parfum de préciosité décorative, un manque d'évidence, une attention à certains détails au détriment de la ligne générale, assez peu d'urgence et de tension...

Par ailleurs, comme Andras Schiff n'est généralement pas mon pianiste préféré, je n'attendais donc pas grand chose de ce clavier bien tempéré mais la vidéo de présentation disponible sur youtube m'a mis l'eau à la bouche... et je ne regrette pas mon achat.

Ce second enregistrement du Clavier Bien Tempéré, celui de la maturité, est en effet étonnant de liberté, de musicalité, de simplicité et de fantaisie bien placée.

Avec le temps et à force de travailler au quotidien les oeuvres du Kantor, Andras Schiff a clairement amélioré son BACH en expurgeant tout ce qui n'était pas essentiel tout en y apportant une note de liberté, de fantaisie pour produire à la fois un sentiment d'évidence et de variété, combiner la finesse et la décoration du style francais à la fluidité du cantabile italien, un toucher de piano raffiné, mais un phrasé baroque, une expression claire et équilibrée du contrepoint qui ne cache pas les chocs de notes et ne gomme pas les ruptures/césures qui donnent cette vitalité si particulière à la musique de BACH.

La pratique assidue du clavicorde n'est probablement pas pour rien non plus dans cette facon de tirer le meilleur des possibilités techniques du piano moderne tout en respectant l'idiome baroque.

Au delà du premier livre très chantant et de magnifiques préludes, ce sont les fugues du second livre, si difficiles et si souvent ratées, que j'ai trouvé magistrales de tenue, de contrôle, d'humour, de respiration et de naturel.

Alors, c'est sûr, c'est une vision personnelle, c'est donc celle d'Andras Schiff avec cette fantaisie modérée, ce sourire et cette candeur qui lui sont propres. Schiff n'est ni Gould, ni Richter, ni Tureck, ni Gulda... mais juste lui même, à son meilleur et il n'a rien à leur envier. C'est peut-être d'ailleurs le seul depuis près de 40 ans dans ce cas, au piano en tout cas, et je n'oublie pourtant pas Koroliov (dont je trouve le clavier bien tempéré en retrait par rapport à ses variations goldberg, alors que le contraire est peut-être valable pour Schiff).

Ce double album est donc probablement la meilleure version au piano depuis les versions des années 70 de Gould, Richter et Gulda et probablement la plus "stylistiquement correcte" de toutes avec celle de Rosalyn Tureck dans les années 50.

Mais plus que le stylistiquement correct et le degré d'inspiration du pianiste qui satisfera l'esprit des connaisseurs, c'est l'universalité et la sagesse irradiante de cette version qui devrait conquérir facilement le coeur des auditeurs... et pour longtemps.

Le seul reproche objectif pour ce coffret, en plus de son prix, est l'absence de livret en francais.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 avril 2015
Je connais Le Clavier presque par cœur dans une dizaine d'interprétations et je peux affirmer le grand pianiste hongrois n'a rien à envier à aucun des "classiques" (Gould, Fischer, Turrek, Richter), son interprétation étant éclatante tant par la perfection technique que par la force expressive; un grand merci, M. Schiff et au plaisir de vous voir en concert bientôt à Baden-Baden (avec un programme Bach, bien sûr)!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus