Commentaires en ligne 


26 évaluations
5 étoiles:
 (18)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (5)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jusqu'à la dernière goutte !
Ils sont vieux maintenant. Et pourtant quelle énergie, quel feeling, quelle puissance, quelle joie partagée ! Comment ne pas voir la vie en rose après l'écoute de ce live comme d'un quelconque ac/dc d'ailleurs. Que se passera-t-il quand ils ne seront plus là ? Qui prendra la relève ? Profitons-en tant qu'ils sont encore...
Publié il y a 20 mois par Hardos

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Désolé mais la référence c'est le live 92...
Le son est bon (normal en 2012 quand même !) mais un Bryan Johnson pas en grande forme ( Let there be rock, aïe, aïe, aïe, RIP Bon Scott... No comment). Angus est survolté comme d'hab et sauve la galette mais franchement s'il faut en avoir un seul c'est le live 92 qu'il faut choisir sans hésitation !
Publié il y a 18 mois par Philou75


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Enfin!..., 24 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At River Plate (CD)
...20 ans qu'on attendait ce live!Du pur AC/DC sur toute la ligne.Tout est bon dans ce cd et nos vieux gaillards prouvent encore une fois qu'à 60 berges,ils restent les meilleurs!Un seul regret,le tournage de ce dvd n'a pas eu lieu au Stade de France.Dommage pour nous et vivement les prochaines dates en Europe!Encore Angus,encore!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Oui encore, 5 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At River Plate (CD)
ACDC...AC/DC...ANGUS...ANGUS!!!!!!!!!!!!

40 ans de carrière au compteur.
Moyenne d'age frisant les 55 printemps.

Un son énorme.
Un service impeccable et soigné.

Ce n'est peut-être pas le meilleur live du groupe.

J'ai eu le privilège de les voir et de les entendre à MARSEILLE et à PARIS sur la tournée BLACK ICE et je crois pouvoir dire que ces 2 concerts étaient meilleurs que celui issu de l'enregistrement qui nous est livré...MAIS, franchement ce serait quand même dommage de s'en priver!!

FANS du monde entier unissez-vous c'est de la vraie musique ce n'est pas la daube rap et hip hop "hourra" que les médias nous imposent à la radio et à la TV.

C'est du blues rock pur et bon comme seuls les anglo-saxon savent le faire.

C'est comme un bon vin ou Bourbon cela se déguste lentement sans aucune modération.

Merci essdèce!!!!!!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un bon groupe et un mauvais chanteur ..., 31 mars 2013
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At River Plate (CD)
Quel intérêt peut-il y avoir à écouter un disque d’AC/DC ? Enfin, depuis que Bon Scott est mort, s’entend … A mon humble avis, pas beaucoup … et surtout un live récent … les types ont tous cent ans, font le même disque depuis au moins quatre vingt quinze … et nous sortent là un live exotique, enregistré dans un stade argentin, et version audio d’un DVD déjà paru …
Il semblerait d’ailleurs que les Sud-américains prennent un malin plaisir à s’entasser dans les stades. Il y a quelques temps, c’était pour prendre au minimum des coups de matraque (voire beaucoup plus si affinités et refus de coopérer), maintenant c’est pour prendre des milliers de watts dans les yeux et les oreilles … Tropisme quand tu nous tiens …
Bon, je vais vous dire, ils ont pas eu forcément tort d’hypothéquer leur baraque (à côté de l’Argentine, la Grèce est un pays très riche) pour aller voir les Australopithèques à casquettes et culottes courtes. Autant AC/DC en studio, y’a pas de quoi se relever la nuit (quoique, il y en a un qui m’avait assez plu y’a bien dix ans, « Stiff upper lip » il s’appelait) depuis que … enfin, vous m’avez compris, autant là, devant tous ces types qui sautent partout pour oublier toute la misère qu’ils s’enquillent, et que la nôtre à côté c’est caviar au tracto-pelle au petit déjeuner, et bien AC/DC, ça putain de déménage.
Ces gars, Rudd, Williams, les frangins Young, sont ensemble depuis toujours, jouent depuis toujours un heavy boogie-blues reconnaissable au bout de trois notes, et en live, ils tressent un mur de décibels en béton armé. C’est absolument implacable, ils ont remplacé les cordes de guitare par des rails de chemin de fer, et ne lâchent rien. Mais les AC/DC, faut bien y revenir, ont un problème. Qui piaille dans les suraigus depuis 30 ans. L’ineffable Brian Johnson, c’est le type qui a gagné la super cagnotte au Loto du hard. Alors que tout le destinait avec son look de camionneur à finir dans un groupe de quinzième zone, à passer sa vie à se bourrer la gueule dans un pub, et à peloter des catins à forte poitrine, voilà que maintenant il passe sa vie à se bourrer le gueule dans des pubs, à peloter des catins à forte poitrine, et qu’en plus il chante (enfin, ça c’est lui qui le croit) dans AC/DC. Vocalement parlant, ce type est une catastrophe, il hurle comme s’il venait de se prendre un Boeing dans les roubignolles, sans jamais chercher à moduler, à faire autre chose … et comme en plus il avance dans l’âge et commence à avoir un durillon de comptoir respectable, il s’essouffle vite. Là, sur ce live, pendant « Whole lotta Rosie », soit à demi-heure de la fin du concert, il avale la trompette comme disait l’autre. Fini, terminé, aphone le Johnson. Il a du bol, Angus prend un solo d’un quart d’heure ( ! ) sur « Let there be rock », le temps certainement que le Brian aille consulter un ORL en coulisses, prenne quelques pastilles Valda et voilà que notre Ecossais revient tant bien que mal assurer le final du concert … et non, je vous assure que tout ce j’écris est véridique, z’avez qu’à acheter le skeud ou mater la vidéo, vous verrez … A noter aussi les spectaculaires efforts du Brian pour communiquer avec le public, il connaît trois mots (pas un de plus) en espagnol (« muchas », « gracias », « amigos »), et lance même au début un « scusi ». Faudra que quelqu’un essaye de lui expliquer, s’il est à jeun un jour, que l’Espagne et l’Italie, ça à beau être au Sud de Glasgow, c’est pas exactement la même chose …
Parce que les quatre autres, ils assurent grave, sur les vieux titres, parce qu’ils les jouent sans débander depuis plus de trente ans (la moitié de la setlist, elle date du temps de Bon Scott) et même sur les autres, parce qu’en fait, AC/DC, c’est toujours la même chose, mais là, avec le temps, de plus en plus puissant, genre bulldozer inexorable et inarrêtable.
Mais aux débuts, c’était même pas Bon Scott qui focalisait les regards, c’était ce gosse en tenue d’écolier qui massacrait sa Gibson comme si le sort de l’humanité en dépendait. Et donc, qu’est-ce qu’il devient, l’Angus, maintenant qu’il atteint un âge où le commun des mortels commence à compter les trimestres d’activité en vue de faire valoir ses droits à la retraite ? Il s’est calmé, enfin juste un peu, fini le temps où il passait le concert à se rouler par terre en effectuant des descentes de manche à vitesse supersonique. L’âge, l’arthrose, tout çà, d’ailleurs il montre plus son cul sur « The Jack », juste un slibard taille XXL floqué AC/DC … mais de guitariste épileptique, il est devenu bon guitariste, instantanément reconnaissable la plupart du temps, le côté chien fou en moins. Et puis, il a ajouté un truc très hendrixien dans son jeu, pas les zigouigouis à grande vitesse de mise chez tous les nullards présentés comme les héritiers-successeurs-descendants du gaucher de Seattle, non, juste ces coulis de notes traînantes que balançait Jimi sur ses blues mutants. Ici, c’est particulièrement flagrant sur « The Jack », le blues des maladies vénériennes, avec même une intro qui cite quelques notes de « Manic depression » on dirait bien … Conclusion : même si c’est pas l’Angus des 70’s, ça reste quand même un type qui utilise plus que bien (et même mieux qu’avant selon moi) une guitare …
Résultat des courses, ce live est quand même un peu saboté (si, si et je suis gentil) par le Johnson à casquette. Et je n’échangerais certes pas les presque deux heures de ce « River Plate » contre les quarante minutes de « If you want blood » …
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 5 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 geant, 19 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At River Plate (CD)
certainement le meilleutr live, en tous cas meilleur que le précedent, j'ecoute en boucle dans la voiture !! je doute qu'ils puissent en refaire un mieux !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ACDC LE PLUS GRAND GROUPE DE ROCK DU MONDE, 20 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At River Plate (CD)
ENORME VOILA CE QUE L' ON APPELLE DU ROCK LA BANDE A ANGUS EST CULTE IL FAUDRAIT QUE LES PETITS GROUPES DE MAINTENANT EN PREINE
EXEMPLE VU LES ANNEES DE SCENES DERRIERE EUX
TOUJOURS LE TOUCHE DE GUITARE DE ANGUS CE MEC EST UNE ICONE LA RAPIDITE DE MOUVEMENT SUR SA GUITARE C' EST EPOUSTOUFLANT
JE SAIS IL Y EN A D' AUTRES GUITARISTES D' EXCEPTION MAIS POUR MOI ANGUS EST LE MEILLEUR
ON EN FAIT PLUS COMME EUX MALHEUREUSEMENT TOUJOURS LA MEME MERDE RADIOPHONIQUE
ECOUTER ZEGUT LUI IL CONNAIT LA MUSIQUE MERCI A TOI
ET VIVE ACDC LES PLUS GRAND GROUPE DU MONDE
LA PREUVE LES ALBUMS BACK IN BLACK ET HIGHWAY TO HELL SONT RENTRES DANS L' HISTOIRE DU ROCK ET DE LA MUSIQUE TOUT SIMPLEMENT
A AVOIR DANS SA DISCOTHEQUE POUR TOUS LES FANS DE MUSIQUE
UN FAN DE ACDC
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 8) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 ok, 26 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At River Plate (Album vinyle)
ok parfait a tout point de vu rien de plus a ajouter!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ok ok ok ok ok ok ok ok
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit