undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
65
4,1 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 mars 2003
Ce quatrième opus de la bande à Molko marque non seulement un retour à leur début avec des titres explosifs comme Bulletproof Cupic et Bitter end mais aussi une incursion plus évidente dans l'électro qui est utilisée, plus ou moins dans chacun des titres. On note aussi quelques influences comme Depeche mode sur English summer rain et I'll be yours, ainsi que Cure et même Boney M, reprise du titre Daddy cool. Les années 80 sont présentes, le rock des années 90 et l'électro des années 2000, le tout à la sauce Placebo, car on reconnait toujours le son propre au groupe et la voix de Molko toujours aussi impressionnante.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2003
Très bon album, dans la lignée des 3 précédents, que vous pouvez acheter les yeux fermés. Pour le CD des reprises, rien que pour "Where is my mind" des Pixies ça vaut le coût. Placebo est vraiment un des meilleurs groupes du moment, que j'ai eu la chance de voir sur scène à Paris fin octobre, ils sont vraiment impressionnants. Et même s'ils se permettent une reprise sur scène pour cloturer le concert (Where is my mind), ça n'a rien à voir avec la Star Academy et j'attends la sortie du DVD.
Prochaine étape, concert de Muse, l'autre grand groupe du moment.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2003
D'entrée on comprend bien que placebo place son retour sous le signe du Rock pur et dur: une intro fracassante "Booletproof cupid", rapide et efficace, ou un déluge de guitare semble annocer la fin du monde. D'autres prennent le même virage: le très Placébien "this Picture", "Second sight", et bien sur le single "The bitter end". Cependant l'expérimental n'est pas mis à l'écart, on retiendra la chanson éponyme "Sleeping with ghosts" qui prend des accents dub assez surprenant; "Something rotten" reste la chanson la plus électro de l'album: un chant planant, des rythmes dissonants rappellant le Radiohead de Kid A. Produit par Jim Abiss (Bjork, Massive Attack) "Sleeping with ghosts" se veut allier expérimentation, agressivité et mélancolie: on retiendra "Special Needs" qui rapelle My sweet Prince et Blue American, et bien sur pour cloturer l'album, la sublime "centrefolds" qui rapelleront au fans Peeping Tom ou Burger Queen. Plus intimiste, "Sleeping with Ghosts" se veut ouvert à un large public tout en restant fidel à l'esprit du groupe, ce qui fait sans doute de ce 4ème opus le plus ambitieux.
A écouter d'urgence!!!
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2004
Pourquoi j'ai dit a bas le copy controlled??? Et bien, pour ceux qui comme moi on un lecteur mp3 a disque dur...
Je m'explique!! Pour moi, le meilleur moyen pour mettre la musique sur mon lecteur c'est de mettre mon cd dans l'ordinateur et de transferer les titres!! Et ben la... nan... pas possible sauf si j'ai le temps de l'enregistrer a la vitesse de la musique par la sortie son de l'ordinateur et si j'accepte de perdre de la qualité.
Donc le copy controlled c'est nul, ca oblige a prendre la musique sur internet et donc ca augmente le piratage!!!
Parlons maintenant du cd lui meme qui, il faut le dire est une pure bombe!!!
On retrouve un groupe de placebo qui nous apporte un son different des autres albums mais qui reste du placebo.
Les morceaux sont variés: on passe du "slow" au rock alternatif, au pop-rock avec tres legere une pointe de hard rock parfois et je met un bonus a this picture avec son avalanche de corde et un son vraiment fantastique.
En bref c'est genial (a part le copy controlled)... la vous me dites que ma conclusion est pas super et moi je vous repond qu'il n y a rien d'autre a dire!!!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juin 2003
J'ai découvert PLACEBO par hasard cet hiver, avec l'album "Black Market Music", déniché à la CDthèque de mon CE. A la recherche de nouveautés, j'ai été fasciné par ce groupe. La voix de Brian Molko me faisait penser à celle de Michael Stipe (R.E.M) sur une musique me rappelant MUSE. Puis un ami m'a prêté "Without You I'm Nothing", qu'il disait être le meilleur de PLACEBO. Mais je viens de trouver encore mieux....en acquérant (cette fois j'ai payé) "Placebo", leur 1er album, et "Sleeping With Ghosts", leur dernier. Bien-sûr, vos commentaires m'ont influencé, ou plutôt ont exacerbé mon désir de connaître la discographie complète de Placebo. Alors, si moi aussi je peux vous aider à passer le pas, je peux vous dire de ne pas hésiter une seconde....vos oreilles et vos sens vont être comblés !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2003
Placebo est devenu un groupe "populaire"... Désormais, on entend partout la voix de son charismatique leader Brian Molko, jusque sur les ondes de radios djeun's ! Pour autant, le groupe n'a pas abandonné la veine musicale qui l'a propulsé comme l'un des groupes indé les plus intéressants de ces dernières années...
Leur troisième album est, à mon avis, excellent. C'est du 100% Placebo, avec un bon son rock et des tubes efficaces tels "Plasticine", "English Summer Rain", à l'instar du fameux "Bitter End".
Le second CD ravira les fans et les profanes, avec des reprises épatantes dont "Where is my mind" des Pixies et "Holocaust" et "Jackie" qui feront pleurer dans les chaumières, tout comme le magnifique "Centrefolds" sur le disque 1...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2003
Après le décevant "Black Market Music" qui, malgré de très bons moments (comme "Haemoglobin", "Special K", "Blue American" et "Days before you came"), n'avait pas réussi à faire oublier "Without you I'm nothing", Placebo revient pour nous décalquer la gueule avec un 4°album plus que jouissif! Dommage que Brian Molko ait adopté un look 'playmobilien' pour la pochette de l'album... Franchement,très réussi! Quels purs moments! Mes 'coups-de-coeur-Starclub' restent "Sleeping with Ghosts", "The Bitter End", "Plasticine", "Protect me...", "Centrefolds". Album fortement conseillé!!!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2003
Ceux qui découvrent le groupe avec cet album seront, à n'en pas douter, conquis.
Pour ceux qui connaissait déjà, ca sent un peu le réchauffé.
Bah, allez, c'est toujours sympa un nouveau Placebo, mais les deux précédents disques sont quand meme un cran au dessus.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2003
Placebo revient revient en force avec son album Sleeping with ghosts!!!!!!Et produit par Jim Abiss (Bjork, Massive Attack...)
Placebo fait un virage électro tout en restant sur les bases du rock, du vrai rock avec des morceaux comme second sight ou le simple Bitter end !!!!!!!!!! Un super album ouvrant lesportes du rock et de l'électro à consommez sans modérations !!!!!!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2003
Sur cet album encore plus que sur le précédent, l'impression de déjà-entendu est manifeste. Oui, Molko connaît ses classiques. Un peu trop même:
N'arrivant pas à se défaire de ses influences (Bowie en particulier), on n'a droit ici qu'à de la resucée.
Proust disait: "Pour se défaire de ses modèles, il faut d'abord les imiter."
Quand Placebo aura dépassé cette étape, on aura certainement le plaisir d'écouter quelque chose d'un peu moins frileux, plus inventif, et, pourquoi pas, un nouvel opus qui touchera à l'essentiel et l'unique.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,99 €
21,42 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)