undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une séparation est généralement synonyme de traumatisme, de gâchis et de perte. Le départ de Sol Faur et Hupogrammos de NEGURA BUNGET n’est à ce titre pas un modèle d’harmonie mais, plutôt que d’aboutir à une situation stérile, il s’avère au contraire fertile. De son côté, NEGURA BUNGET poursuit fièrement son chemin, tandis que les deux scissionnaires s’illustrent avec leur propre formation DORDEDUH. On assiste en fait à un salutaire dédoublement de créativité.

A vrai dire, sans être un strict décalque de NEGURA BUNGET, DORDEDUH s’inscrit dans une démarche et dans un registre analogues. Les fondations portent indéniablement la marque d’un Black Metal racé, exigeant et mélodique. Le chant ô combien varié et expressif de Hupogrammos n’est pas sans évoquer par moments une parenté avec le Death Metal, ainsi que certaines rythmiques particulièrement Heavy. La complexité des structures et l’imbrication de séquences contrastées évoquent forcément les modes de fonctionnement de la musique progressive, avec à la clé des morceaux en constante progression et une multiplicité d’atmosphères de toute beauté (utilisation très efficace des claviers et du chant en voix claire).

Et bien évidemment, les influences traditionnelles de DORDEDUH constellent chaque composition via des arrangements particulièrement soignés et pertinents : percussions, instruments acoustique (notamment le dulcimer). Il ne s’agit pas là d’un mince vernis vulgairement folklorique et négligemment étalé ; nous sommes en présence d’une démarche pleinement pensée et maitrisée.

« Dar De Duh » s’impose comme une oeuvre ambitieuse et envoûtante, première pierre d’un édifice que l’on se plaît à imaginer grandiose.
Alain Lavanne
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après bien des recherches pour trouver un cd de Métal qui puisse m'intéresser , j'ai trouvé ici la perle rare ! Inventivité surprenante , musicalité rare avec des passages envoûtants qui vous restent en tête ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2015
Rien à signaler ; délai respecté, emballage correcte. A fait plaisir au destinataire de l'achat. Je ne suis pas une adepte d'achat en ligne mais rien à redire sur cette commande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)