undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles31
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:23,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 août 2013
J'ai beaucoup aimé ce livre. Ecrit avec un certain courage, il dénonce le "médiatiquement correct" et son pouvoir de plus en plus grand.
Très bien documenté, il cite de très nombreux exemples mais tente aussi de faire une synthèse des moyens de manipulation des mass medias.

J'ai moins aimé son acharnement contre le protestantisme qu'il accuse tout à tour d'être anarchiste et totalitaire (Calvin à Genève).
En bon catholique, l'auteur ne connaît pas grand chose à la pensée réformée orthodoxe et récite les sempiternels amalgames entre la Renaissance, la Réformation, les Lumières et la Révolution française.

A lire pour stimuler sa réflexion sans pour autant tout prendre pour parole d'évangile ;-)
11 commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2013
Personnellement j'ai lu ce livre d'une traite en un week-end. Ecrit dans une langue claire, précise et souvent percutante, l'ouvrage est bien construit, bien argumenté et fourmille de références également très précises. Le lecteur avide de vérité y trouvera un portrait implacable (et plutôt désolant) de l'évolution exponentielle de l'utilisation des médias qui se conjugue paradoxalement avec une évolution inversement proportionnelle de l'accès à l'information et d'une atteinte inquiétante à la liberté d'expression.

Non seulement ce livre permet de décrypter la situation actuelle des médias (je suis devenue un peu parano en regardant le JT maintenant...) mais éclaire aussi du coup l'évolution de la société et de la culture françaises en général. Il se trouve que j'ai lu ce livre juste après "la France orange mécanique" de Obertone (dont je conseille aussi vivement la lecture) et que le constat qui y est fait trouve dans "la tyrannie médiatique" une résonance et des explications limpides. Le Gallou donne ici en effet (entre autres) des clefs pour comprendre l'état de la violence en France décrit sans concession par Obertone.

Si le livre de Le Gallou peut désespérer dans les deux premiers tiers, tant la situation des médias et de leur pouvoir dévoyé qu'il décrit est affligeante, la fin du livre donne des pistes de solutions et ramène l'espoir au lecteur. Non dénué d'humour (plutôt cynique), ce livre est à conseiller à tous ceux qui veulent comprendre l'état de notre pays et ne se résignent pas à le voir emprunter la voie sur laquelle il fonce tête baissée avec la bénédiction de ses dirigeants.

Aucune connaissance ou vocabulaire technique ne sont nécessaires pour cette lecture, il se lit comme un roman, peut constituer avec bonheur la base de débats passionnés entre amis, amener les plus désespérés à se sentir moins seuls et les plus décidés à agir. Bref une oeuvre de salubrité publique !
0Commentaire|76 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voila un ouvrage rafraichissant lorsqu'on a l'esprit critique et que l'on essaie de s'informer en dehors des médias officiels.

Notre époque n'a jamais été aussi totalitaire dans la maîtrise des esprits. C'est le constat que pose l'auteur.

En effet, jamais les individus n'ont été bombardés de messages, subliminaux ou non, que dans une société basée sur l'image et l'information permanente passant en boucle à la radio, la télévision, qu'elle soit appelée de cette façon ou qu'on fasse passer les messages politiquement corrects par les fictions, le cinéma, les publicités, etc......

Heureusement internet offre aujourd'hui la possibilité de pouvoir contourner l'oligarchie médiatique, ce qui semble gêner celle-ci et l'amener à essayer de restreindre cet espace encore relativement libre où peuvent s'exprimer des visions divergentes de la Vérité officielle.

Le talentueux J.Y.Le Gallou avec une plume agréable et pédagogique nous montre à quel point notre société est aujourd'hui privée de voix divergentes et d'espaces de liberté par des médias aux ordres de leurs bailleurs de fonds (banques, financiers)dont les plumitifs libertaires s'accommodent parfaitement d'aller dans le sens de leurs patrons, tant qu'il s'agit de promouvoir l'idéologie mondialiste et cosmopolite.

Orwell dans 1984 avait déjà tout dépeint. Des citoyens qui ne le sont plus et dont la mission est de consommer, une télé allumée en permanence que ce soit dans les foyers, les PMU, les restaurant, les salles de gym et qui dispense à longueur de journée un discours lénifiant et très politiquement correct, une chasse aux sorcières contre tout ce qui oserait aller dans un sens contraire. Point de goulag mais la mort médiatique, professionnelle, financière assurée pour qui s'y risquerait.

Dans son livre, Le Gallou décrypte à merveille les mécanismes de cette tyranie qui n'ose pas dire son nom et qui engendre des journaux aussi serviles que la Pravda dans l'ex URSS.

Un très bon ouvrage pour qui cherche à deméller le vrai du faux.
1010 commentaires|56 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'auteur démonte avec une acuité remarquable les ressorts médiatiques qui font du peuple une masse sommée de consommer. La télévision vomissant ses nappes d'émotionnel et de bien pensance, les journalistes devenus militants encartés et refusant de faire un vrai travail d'analyse préférant diffuser leurs slogans. On y croise les petits marquis des médias qui en croquent grassement et diffusent la vulgate post-marxiste où l'on écrit la conclusion avant d'avoir analysé les faits.

Bref, un livre rafraichissant d'intelligence qui met un coin de plus dans un politiquement correct qui n'est plus l'ombre de lui-même.

Les Français sont en train d'ouvrir les yeux et ce livre, comme d'autres, y contribue. Les Français se réveillent d'un long cauchemar et découvrent ahuris où les ont menés les apprentis sorciers des médias et leurs funestes maîtres.

Ils découvrent que le roi est nu et que la France est un champ de ruines à reconstruire. Mais la lucidité est le préalable à la reconquête... d'abord de soi-même, de son intégrité mentale puis de sa terre et de son avenir.

A lire de toute urgence...
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après la sortie de l'excellent (Hé,oui !N'en déplaise à certains) ouvrage de Laurent Obertone sur l'insécurité ,voici la parution d'un autre livre qui fera date et qui s'attaque (Ô sacrilège !) aux sacros saints médias de la Pensée Unique et de la bien-pensance . C'est à dire ,ceux qui depuis des années ,nous donnent des leçons ,nous rappellent à longueur de journées quelles sont les vraies "valeurs " de la République .Ceux qui nous expliquent ce qu'est la tolérance ,mais qui ,dès que l'on exprime toute forme de désaccord ,se transforment en inquisiteurs et en procureurs .Je pense à Aymeric Caron,Demorand ou Askonovitch ,les Torquemada et Fouquier Tinville de la petite lucarne .
Alors on vous traite de "fachos" si ce n'est de "néo-nazis"précédé de l'adjectif à la mode:"nauséabond" ! Il faudrait que ces messieurs, si prompts à sortir ces termes,connaissent exactement le sens du mot "fascisme ".la définition la plus courte et la plus simple est celle-ci :"Dictature d'un Parti Unique." Le nazisme était fasciste mais le communisme et le gauchisme quand ils sont au pouvoir le sont également .
Si c'est être "facho" de préfére Eric Zemmour à un Nicolas Demorand,alors, je suis "facho".
Si c'est être "facho" de préférer Elisabeth Levy à Arlette Chabot,alors, je suis "facho".
Si c'est être"facho" de préférer la Marseillaise à l'Internationale,alors,je suis "facho".
Si c'est être "facho" de préférer Michel Sardou à Diam's,alors,je suis "facho".
Si c'est être "facho" de préférer "crime crapuleux" à "Agression qui a mal tourné ",alors,je suis "facho".
Si c'est être "facho" de préférer "voyous" à "jeunes" à propos de délinquance,alors,je suis"facho".
Si c'est être "facho" de préférer Bigeard à Che Guevara,alors,je suis " facho"....!
Si c'est être "facho" de préférer Poutine à Obama ,alors,je suis "facho".
On peut multiplier à l'infini ce genre de choix personnels qui peut vous amener à être traité de "facho" .Ces choix ,je les assume ,comme des millions de Français qui subissent et courbent l'échine devant ces donneurs de leçons que sont les journaleux,certains politiques et tous ces "people"du show-biz à qui on demande leur avis sur des problèmes qui les dépassent alors qu'ils ne savent même pas s'exprimer convenablement.
Dans ces conditions être traité de"facho" n'est plus une insulte,mais un compliment.
Et ces journalistes donc ,qui devraient être des exemples devant les millions de téléspectateurs à qui ils s'adressent! Quand vont-ils comprendre qu'on ne dit pas :"en vélo","en moto" mais bien "à vélo","à moto"... On apprend cela au Cours Préparatoire .
Quand vont-ils apprendre à dire "des voitures " et non des "wagons" quand il s'agit de trafic ferroviaire ?
Quand vont-ils ne plus utliser "Ecoutez,..." à chacune de leur intervention à l'extérieur ?
Et j'en passe ... Encore une remarque ,je ne supporte plus d'entendre à longueur de journées "Pas d'amalgames !" et" Il ne faut pas stigmatiser!" ce qui ,en fin de compte,revient à dire qu'il ne faut plus critiquer qui que ce soit ,à part ,évidemment ,ceux qui ne sont pas formatés au politiquement correct .
Ce livre,il faut le prêter,le faire lire,l'offrir .Après l'avoir lu ,on se sent moins seul,moins coupable .
Merci à tous ces auteurs qui redressent la tête et osent affronter l'Inquisition médiatique !
Après avoir "dévoré" cet excellent ouvrage,comme je l'avais fait avec le non moins excellent"La France , orange mécanique " de Laurent Obertone,j'ai réalisé avec horreur que j'étais atteint d'une abominable pathologie ! Etais-je gagné par un cancer incurable ? Etais-je devenu un épouvantable pédophile ? Etais-je devenu un psychopathe qui s'ignorait ? Non,non,bien pire que tout cela !!!
Je me suis rendu à l'évidence ! Je suis atteint d'un syndrome que l'ensemble des médias et de la classe politique qualifient de nauséabond,de fétide,de pestilentiel,de putride,... J'ose à peine le dire . Quelle abomination !! Je suis atteint ,quelle horreur ,de "Populisme "!!
Depuis,autour de moi,j'ai rencontré d'autres "contaminés " et j'en suis arrivé à la conclusion que nous assistons à une véritable pandémie !!!
Mais que ces "messieurs "se rassurent .Nous nous réunissons,et tout comme les alcooliques anonymes ,nous pratiquons une thérapie de groupe .Mais ,quel malheur ! De nous voir aussi nombreux renforce notre pathologie et finalement nous nous en accomodons très bien !!! Et,en sommes fiers !
Post scriptum : à chaque fois que quelqu'un ose aborder la question de l'immigration,de l'islam ou de l'insécurité nos "journaleux" ou nos adeptes de la pensée unique vous sortent le qualificatif de "nauséabond" .Ce terme est très en vogue de nos jours !Je les invite vivement à enrichir leur vocabulaire avec des termes tels que "fétide","putride","pestilentiel" et j'en passe.
22 commentaires|79 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2013
Je viens de terminer la lecture de ce livre et le trouve à ce point excellent que je décide de le commenter à mon tour. Mais je vais essayer de faire simple et de ne pas créer de redondance avec les commentaires déjà publiés. Donc, que dire de plus que ce que j'ai lu ci-dessous (ou dessus dépendant de la façon dont vous triez)? Et bien, pour résumer, je dirais que:
Premièrement, j'ai appris beaucoup: comment désinformer un individu, ou plutôt une population entière. en effet, les médias actuels utilisent à la (quasi-) perfection ce qui est si bien décrit dans le chef-d'oeuvre de Georges Orwell, "1984", écrit au début du 20ème siècle. C'est fascinant, et abominable. Le pire est que la plupart des journalistes (qui ont cessé d'être des "reporters" neutres depuis longtemps) ne s'en rendent pas compte, coulés qu'ils sont dans le moule dès l'apprentissage de leur profession. Et s'ils s'en rendent compte et décide de changer, on les rappelle très vite à l'ordre.
Deuxièmement, j'ai découvert, ou plutôt eu confirmation de ce que je pressentais: il n'y a plus de clivage politique, la droite et la gauche poursuivent les mêmes buts, et entretiennent le même système mondialiste et totalitaire, en dépendance totale des lobbies médiatiques, eux-même contrôlés par les groupes financiers multinationaux, ce qui est très bien documenté dans le livre. Les termes "gauche" et "droite", n'existent que pour nous faire croire qu'il y a encore une démocratie. Mais celle-ci, mot d'origine grecque, n'a plus rien à voir avec la totale liberté d'expression qui prévalait à son origine. Et les termes "extrème-droite" et "fascistes" n'existent que pour désigner les opposants à la pensée unique.
Et troisièmement, j'ai ressenti avec satisfaction, que je possédais désormais les moyens de décrypter la désinformation quotidienne par quelques procédés tout simples, techniques qui permettent facilement de se "ré-informer", d'être à nouveau en contrôle comme disent les anglo-saxons. Et ne fût-ce que pour cela, je dois adresser un très sincère merci à l'auteur.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2014
Formidable livre contre le politiquement correct et la pensée unique avec de vrai références et des choses très juste et bien expliqué, il crache bien sur les véritables fachos de gauches, qui empêche, par la pensée unique et le terrorisme intellectuel une domination médiatique de l'oligarchie rempante, seule le FN propose de vrais alternative, même si je trouve qu'il se soumet de plus en plus a la bien pensance et a l'idéologique gauchiste (mariage gay,pacs,avortement) le fn ne défend plus la france française et l'europe européenne, je préfère l'union de la droite nationale et la tendance gollnisch jean marie, parce que la ça craint.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2013
Ce livre est un monumental décryptage de la tyrannie médiatique qui s'est abattue sur la France ces dernières années. L'auteur établi avec d'innombrables exemples les mécanismes qu'utilisent les médias pour propager leur idéologie (un véritable endoctrinement 100% de gauche) et lyncher tous ceux qui ne pensent pas comme eux, aussitôt qualifiés de fachos, réac, racistes... Qu'importe si les faits leurs donnent tort, il suffit de les cacher, comme dans toute bonne dictature. Et tous les événements récents confirment mot pour mot ce que le livre explique. Apprenez à entendre ce que les médias taisent, à voir ce que les reportages cachent, à replacer les faits dans leur contexte, et c'est une toute autre réalité, bien triste malheureusement qui apparait alors. A lire absolument.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2013
En dépit de la couverture que je trouve un peu racoleuse, cet ouvrage instructif, clair et très convaincaint est un des plus intéressants que j'ai lus ces dix dernières années. A recommander à toute personne souhaitant développer son esprit critique et pourfendre les zélateurs de la pensée unique.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2013
C'est un livre qui confirme des pressentis de longue date sur les grands médias en général. C'est aussi une dénonciation du politiquement correct. Il est passionnant, facile à lire et je le recommande.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)