Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'œuvre de poésie
Je ne peux en dire plus, lisez-le, ça m'étonnerait qu'il vous déplaise. Les chefs d'œuvre sont rares. Le chasseur et le chassé finissent par se confondre
Publié il y a 6 mois par Iagola

versus
3.0 étoiles sur 5 Écrivain à ne pas laisser passer
Sublime. Poésie en prose. Un écrivain atypique qui vous emporte dans son monde et vous fait rêver et vous ne voulez pas que ça s'arrête.
Publié il y a 23 jours par Gültine Ephrati


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'œuvre de poésie, 10 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le poids du papillon (Broché)
Je ne peux en dire plus, lisez-le, ça m'étonnerait qu'il vous déplaise. Les chefs d'œuvre sont rares. Le chasseur et le chassé finissent par se confondre
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ce sont les solitaires qui tentent de nouvelles expériences !, 20 juillet 2013
Par 
FINET Franck (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le poids du papillon (Broché)
Romancier italien né à naples en 1950, Erri De Luca rompt avec sa famille et embrasse le mouvement de révolte ouvrière Lotta continua. Passionné d'alpinisme, il a écrit de nombreux articles sur le sujet.
Son premier livre -Montedidio- paraît en 1989 et obtient le prix Femina.
Il collabore au Matino, principal journal napolitain et à d'autres périodiques (La republica, il manifesto).

Massif de Sella - Dolomites - (Italie)
Le crépuscule de 2 êtres "Roi en leur royaume".
Le Roi des chamois, qui avait grandi sans règles et les imposa. Qui depuis bien des années dominait son territoire sans que nul ne l'ai défié. Sur sa corne gauche s'agitaient, tels de petits drapeaux,les ailes d'un papillon blanc.
Le roi des chasseurs, homme d'un certain âge qui avait passé une grande partie de sa vie à braconner en montagne.
Un homme qui sait avoir commis l'irréparable mais qui s'efforce à vivre dans le présent.
Tous deux ont conscience de vivre la dernière saison, leur règne avait duré 20 ans et s'achevait.

Une écriture magistrale au service d'un récit poétique et puissant. L'éternel opposition entre l'Homme et l'Animal, pourtant si proches.
Je me suis vu revivre des instants du roman d'Hemingway (Le vieil homme et la mer).
Le chamois est sublimé, déïfié.
Je ne résiste pas à l'envie de vous copier quelques instantanés de pure poésie :

"Les sabots des chamois s'agrippent à l'air".
"Le soir émousse, polit une dernière fois au papier de verre le jour fait à la main".
"Le roi des chamois était vêtu de vent".
"Les animaux savent le temps à temps, quand il est utile de le savoir".

Un roman court, puissant, poétique...écrit par un magicien.
Indispensable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 il n'en faut pas plus parfois que le poids d'une aile de papillon pour que tout chavire, 4 juillet 2013
Par 
Bibliophilette (France - Centre) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le poids du papillon (Broché)
Un texte poétique, dont émane le puissant et vibrant souffle vital que partagent l'homme et l'animal dans leur face-à-face. Un très court récit formidablement dense, tout en subtilité et riche en symbolique.
D'un côté, le roi des chamois ; de l'autre, le roi des braconniers. Ils se connaissent, se guettent, se cherchent, s'observent, s'aperçoivent, se flairent depuis des années. Tous les deux, solitaires, vaillants, courageux, vieillissants et déclinants. Ils vont s'affronter jusqu'à la mort avec dignité, courage et loyauté.
Erri de Luca nous offre ici une réflexion sur la solitude, sur la vie et la mort, sur le rapport au temps, sur la liberté, sur la place de l'homme dans la nature, et sur l'extraordinaire fragilité de la vie, même la plus forte en apparence, qui finit par basculer pour un tout petit rien.

"Avait-il un jour regretté quelque chose ? [...] Non, et puis on ne répare rien après un tort commis. On peut seulement renoncer à le refaire. [...] On prend des leçons avec les animaux. Elles ne servent pas à réparer, seulement à s'arrêter. [...] Les dettes se paient à la fin, une fois pour toutes." (p.45-46)
"Les animaux savent le temps à temps, quand il est utile de le savoir. Y penser avant est la ruine de l'homme et ne prépare pas à être prêt. [...] Le présent est la seule connaissance qui est utile. L'homme ne sait pas vivre dans le présent." (p. 61/65)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Métaphore poétique, 25 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le poids du papillon (Broché)
Tout petit livre de cet auteur dont je suis "groupie" ! Très bel hommage à la montagne, à ceux qui la parcourent, à la nature et aux hommes du terroir.
A lire absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Écrivain à ne pas laisser passer, 5 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le poids du papillon (Broché)
Sublime. Poésie en prose. Un écrivain atypique qui vous emporte dans son monde et vous fait rêver et vous ne voulez pas que ça s'arrête.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 « Dans la nature, la tristesse n’existe pas », 13 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le poids du papillon (Broché)
L’auteur fut, dans les années 1970, un des dirigeants du mouvement révolutionnaire italien Lotta Continua, mais il ne rejoignit pas les Brigades rouges. Le personnage central du Poids du papillon, après « une jeunesse passée dans la ville avec les révolutionnaires, jusqu’à la débandade », s’est retiré « dans les montagnes de sa naissance » où il braconne les chamois – plus de trois cents tués à la 300 magnum – avec une noblesse de chasseur.
Surnommé, dans la vallée, le roi des chamois, ce solitaire qui joue de l’harmonica, « pour dominer le bruit de la tempête », sait que ce titre ne lui revient pas ; il est un autre souverain qui mange la touffe du sommet des arbres, un mâle devant lequel les jeunes mâles s’inclinent depuis vingt ans, un bouc sur la corne duquel, se posa pour toujours un papillon blanc, à l’issue d’un combat à mort avec un rival. L’homme, qui chassa aussi le bouquetin mais y renonça après un mauvais tir, se sait sur sa fin ; le chamois roi, aussi. Leurs destins vont se rejoindre dans une étreinte glacée.
« Je suis quelqu’un qui a le temps d’apprendre par les animaux, confie De Luca, 61 ans, prix Femina étranger 2002. J’espère éviter dans mes écrits toute leçon, toute morale. » Certes, mais que d’éclairages baignés par la lumière d’une poésie à la hauteur des sommets qu’il affectionne.
Le traducteur, Danièle Valin, réussit le passage au français de manière éblouissante : « Le soir émousse, polit une dernière fois au papier de verre le jour fait à la main. » Alpiniste, lecteur de la Bible (en hébreu) sérieusement agnostique, écrivain parmi les plus lus outre-monts, Erri De Luca, qui ne prononce jamais le nom de Silvio Berlusconi, « pour des raisons d’hygiène », ne prend effectivement pas son lecteur par la main, il lui ouvre seulement des fenêtres, toutes sortes de fenêtres en forme de métaphores.
« Dans la nature, la tristesse n’existe pas » pourrait être la clef de cette histoire de deux solitaires dont l’un, parce qu’il est homme, sait prévoir, mais ne comprend rien au présent quand l’autre est LA présence. Petit essai sur la sagesse en forme de nouvelle, à ne surtout pas manquer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un moment d'évasion, 15 mai 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le poids du papillon (Broché)
Voici un petit livre remarquablement écrit et traduit... le genre de livre que l'on veut faire découvrir à ses amis.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le poids du papillon
Le poids du papillon de Erri De Luca
EUR 4,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit