undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici nav_TPL0516 Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles6
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:75,66 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 juin 2013
Si l'absence du CD 6 est effectivement frustrante et agaçante (EMI a-t-il depuis rectifié le tir ?), ce coffret n'en demeure pas moins très attractif sur le plan du rapport qualité/prix, et qui veut découvrir l'univers de Verdi pourra le faire ici dans de très bonnes conditions, car les versions de grande classe y abondent. Ricardo Muti se taille la part du lion, mais on ne s'en plaindra pas car il excelle dans ce répertoire et dispose de plateaux vocaux de qualité (Nabucco, Ernani, Attila, Macbeth, La Traviata, Les Vêpres siciliennes, La Force du destin, Un bal masqué). Pour les deux derniers opéras (Otello, Falstaff), Karajan est un excellent choix, inégalé en ce qui concerne Falstaff. Au sommet également, le Don Carlo de Giulini, merveilleusement dirigé et chanté. Pour le sublime et un peu sous-estimé Simon Boccanegra, la version Santini, quoique surclassée par celle, légendaire, d'Abbado (DG), est loin d'être médiocre. On peut également trouver mieux ailleurs pour Rigolletto (Kubelik, DG) et le Trouvère (Karajan, EMI), mais les versions proposées ici sont plus qu'honorables. Au final, tous les opéras importants de Verdi sont dans ce coffret, où l'on peut découvrir en prime le plus rare Attila, et cette Giovanna d'Arco amputée d'un CD, notre seul regret.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2013
Tout simplement...brillant ! Et exceptionnel.
Quand de nombreux éditeurs ressortent des rogatons d'avant guerre, proportionnellement encore plus inécoutables sur des installations de plus en plus sophistiquées. (Pour un prix de plus en plus accessible il est possible d'acquérir un matériel de bonne qualité.) Pour faire simple, voire simpliste, plus les matériels ont évolué plus les éditeurs ont ressorti des fonds de tiroir à la qualité technique, authentique certes, mais désespérante pour nos tympans. La stéréo HiFi étant plutôt perfectible avant 1958, tout ce qui est antérieur à valeur de témoignage ou de document.
Dans ce coffret toutes les qualités sont réunies, enregistrements de très grande qualité pour des interprétations exceptionnelles et en tout point remarquables : Ricardo Mutti, James Levine, Tullio Serafin, Carlo Maria Giulini, Zubin Mehta.
Enregistrements Mono/Stéréo
ADD/DDD
Aucun enregistrement antérieur à 1956 !
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2015
Bonjour. Une offre alléchante que ce coffret de 35 CD, surtout vu le rapport qualité-prix. J'ai eu la chance de recevoir tous les CD, ce qui n'a pas été le cas pour tous ses acheteurs. La richesse de ce coffret tient aux nombreux opéras y figurant. Toutes les versions ne sont pas les meilleures ayant existées, mais l'éventail est large pour un néophyte qui tient à découvrir Verdi à travers ses principaux opéras. EMI ne fournit pas de versions d'autres éditeurs (droits à reverser) qui peuvent faire référence dans chaque opéra. Néanmoins, il ne faut pas croire qu'il faille tout rejeter. C'est déjà pas mal de remonter jusqu'en 1956, quoique certaines versions récentes soient bien moins bonnes! Il faut rechercher dans les années 1950-1975 pour trouver les meilleurs artistes dans leur registre propre. Aujourd'hui, cela est loin d'être le cas. D'ailleurs les Tebaldi et Monaco entre-autres étaient chez DECCA! Le bon côté de ce coffret est son prix et le nombre d'opéras. J'aurais aussi y trouver son requiem.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2013
Pareille aubaine ne se produit que très rarement : deux bicentenaires à célébrer en cette année 2013. Et pas des moindres, puisque les deux géants de l'Opéra romantique, WAGNER et VERDI, sont nés en 1813.

Wagner a pris une petite longueur d'avance en matière de rééditions discographiques, on y reviendra. Pour Verdi, c'est incontestablement EMI qui se place d'emblée en tête avec un très compact coffret de 35 CD (pour 60 € !) où ne figurent pratiquement que des références majeures, sinon absolues.

On remarquera la prééminence de Muti - et ce n'est que justice ! - qui me paraît, dans chacun des ouvrages qu'il a dirigés et enregistrées, toujours très supérieur à ses concurrents (comme Abbado).

[...]
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2013
Erreur bien frustrante .Très déçu par l'absence du CD6 dans le coffret par ailleurs excellent qui contient 2 CD9 .
Faut-il vraiment retourner tout le coffret ?
L'ensemble des enregistrements proposés constitue réellement des versions de références,donc je garde le coffret malgré l'erreur qui en fait concerne l’emballage du CD 6.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2013
Très bons enregistrements - Reprend les oeuvres essentielles de Verdi - les passionnés de Verdi et d'Opéra seront ravis - très bon rapport qualité - prix
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

35,13 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)