undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles136
3,8 sur 5 étoiles
Format: Blu-rayModifier
Prix:7,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Quoiqu'on puisse penser du film, Argo profite d'une édition Blu Ray techniquement de haute voltige. Tourné avec de nombreux supports matériels différents, le film possède des palettes chromatiques et techniques très variées et cela se voit instantanément à l'écran, avec des variations visibles, mais une image toujours très belle et détaillée. Notamment, l'image est extrêmement naturelle quelque soit le support utilisé, et le niveau de détails est exemplaire. Aucun problème à signaler côté contraste non plus, et la compression est invisible, Warner ayant eu la bonne idée d'incorporer la version longue en seamless branching, permettant au film de profiter d'un espace disque tout à fait correct (environ 34 Go pour 2h10 de film, ce qui est tout à fait adéquat).

A noter que la copie de la version longue utilise un transfert intégralement français pour tous les génériques et les indications de lieux ou de temps.

La VO 5.1 possède une belle activité, ainsi qu'un excellent enveloppement. L'activité des enceintes arrières est notamment très agréable, très présente et soutenue. Le caisson n'est pas non plus en reste, mais le mixage reste toujours harmonieux, jamais trop lourd sur les graves ou brouillon dans sa spatialisation.

Image : 9.5/10
Son (VO 5.1) : 9.5/10
Film : 5/10

C'est mignon, Argo. C'est mignon avec ses jolis petits personnages qui se battent pour la sécurité de leurs concitoyens, et vas y qu'on est responsable (Ouais ! Han, quoi !), et vas y que je jette ma bouteille de whisky sur le lit, les yeux mouillés parce que zut, ça me touche ces otages, zut !

Sauf que derrière, rien, ou pas grand chose. Une galerie de persos vierges de toute épaisseur, complètement fantomatiques derrière un Affleck bien en avant mais trop transparent aussi. Pas dans son jeu, mais dans un personnage, dans un film qui n'avance pas. Au bout d'1h, on entre seulement dans le vif du sujet. C'est 30 min avant la fin que survient le 1er rebondissement. Et évidemment, tout le monde finit sain et sauf et se fait des bisous et se serre la main avec respect et gratitude. Trop classe mec, top boulot, thank you from the eminence.

Ah, c'est fini ? Ah bah vi. Reste juste à se taper l'affreux générique de fin, démago comme pas permis, genre "Vous voyez comment on a bien travaillé ? C'est bien ressemblant et tout, trop classe quoi".

Mais ça passe tout seul. J'ai pas vraiment vu passer les 2h, sauf qu'au final, c'est carrément complètement inoffensif (si on passe évidemment outre tout les méchants Iraniens zombies primaires de base pour un propos complètement manichéen, et c'est pas en mettant une gentille concierge d'ambassade que ça va changer).

On a un casting de fou trop mignon, trop sympa. Goodman et Arkin semblent bien s'amuser, Garber ne sait pas trop ce qu'il fait là alors il se contente de serrer les fesses et de faire un joli sourire Star Ac', Affleck est aussi expressif que d'habitude (comme quoi, Malick a flairé le bon coup en le filmant majoritairement de dos dans To The Wonder, ça fait pas une grosse différence en fait).

C'est bête comme ses pieds, avec toutes les grosses ficelles cinématographiques du genre, style "Le film engagé autour d'un pays instable du Moyen Orient pour les Nuls", musique, mise en scène, montage et faux suspense pourri de fin inclus. Mais c'est mignon.

Et évidemment un sacré hold up aux Oscars, surtout vu comment ça a été remis.

5/10
22 commentaires2 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2013
Excellent film qui nous permet d'ouvrir nos yeux sur la réalité de ce monde! À conseiller à regarder en famille et entre amis!
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2013
on vit avec les personnages et quand ils sont enfin dans l'avion on recommance à respirer.Un nouveau metteur en scène est né
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2013
Un très bon film, prometteur d'une soirée sympa! A l'antipode des films d'espionnage façon James Bond, à voit et à revoir!!!
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2014
Affleck n'est jamais meilleur que quand il est derrière la caméra. Un très bon polar politique sur fond de faits réels.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2013
ben affleck a fait un super film avec argo comme le prècedent ç est un trés bon réalisateur son film est super
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2013
l'histoire est vraie (?). Mais le film manque un peu de rythme pour en faire une oeuvre qui restera connue.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2012
(Commentaire qui concerne le film proprement dit et non la qualité du BluRay).
Film captivant qui décrit un scenario proche de la réalité.
La reconstitution de l'époque est très bien rendue et les acteurs épousent bien la peau des personnages.
0Commentaire10 sur 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2013
Le beau travail d'artisan, bien appliqué, bien soigné, paye donc encore : moissons de critiques élogieuses, d'entrées et de récompenses à travers le monde... pour un film qui n'a absolument rien d'exceptionnel, si ce n'est qu'il constitue un écho bien venu parce qu'inhabituel au cinéma des Pollak et Lumet des 70's. "Argo" est surtout, grâce à cette extrême "qualité d'exécution", un film qui crée une intense satisfaction chez le spectateur, ce qui explique donc l'unanimité ds louanges, sans pour autant avoir (trop) recours aux ficelles grossières de la cavalerie hollywoodienne ou, pire encore, des célébrations patriotiques dont les Américains sont friands. La grande habileté de Affleck, décidément un metteur en scène surprenant d'humilité et de justesse, est de traiter un sujet fondamental pour notre siècle - la grande opposition entre le monde islamiste et le "Grand Satan" - sans (trop de) manichéisme, et surtout en combinant un sens du suspense assez bluffant avec une légèreté - parfois drôlatique, comme pour décrire les aventures hollywoodiennes de nos producteurs bidons - étonnante. "Argo" se révèle donc autant une machine dramatique ultra-efficace qu'un portrait humain touchant, et son inscription réaliste - sérieuse, mais jamais pontifiante ou surplombante - dans l'histoire, la grande, l'inscrit dans cette tradition de "cinéma adulte" qui a peu à peu déserté les multiplexes du monde entier. Pour finir, on remarquera aussi que Affleck, jadis acteur pénible et limité, réussit en outre à figurer dans la majorité des plans en tant que protagoniste principal tout en sous-jouant en permanence, ce qui le rend d'autant plus sympathique.
0Commentaire3 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2013
En général j'évite de faire des critiques trop longues sur les films et pour une fois je ne vais pas parler sur l'aspect technique du BD mais plutôt sur le sujet de base. Il s'agit de quelque chose dont je tiens à coeur et l'ayant vécu et étant moi-même originaire de ce beau pays, je vais essayer vous le développer. Tout d'abord, si on veut parler du côté cinématographique, dans ce cas, il va falloir mettre les choses dans leurs contextes, à commencer par l'histoire. Le point intéressant, le début du film. En effet, le réalisateur met en lumière l'historique comme introduction (et d'une manière plutôt original et fun je dois admettre, pour que le spectateur comprenne bien la situation politique en Iran et cela, jusqu'à la fin du régime monarchique et bien entendu l'arrivée de la république islamique d'Iran. Mais voilà que cela commençait bien jusqu'au moment où je m'aperçois que plus on avance dans l'histoire plus ça devient un film purement Pro-Américains et typiquement patriotique. Le réalisateur nous montre entre autre dans le moindre détail les étapes successives de l'opération. Mais seulement voilà, il y a une scène qui m'a fait bien rire, c'est la séquence dont l'acteur principal se trouve face à un Iranien pour avoir la permission de filmer (voir l'extrait). Et quand il veut partir, il lui dit " Salam " et l'autre lui répond " Salam " ce qui signifie en réalité " Bonjour ".......allez chercher l'erreur. Je suis conscient de la difficulté à montrer un film qui aborde un sujet politique et géopolitique mais quand c'est la vision des américains envers les pays étranger, notamment L'Iran, je reste très vigilant. Rappelons le film "Jamais sans ma fille". Il y a un autre détail qui m'a beaucoup dérangé en visionnant ce film, c'est la BO. J'ai eu l'occasion d'écouter plusieurs compositions d'Alexandre Desplat. Là aussi je dois dire que c'est du n'importe quoi. Même si le film est parfois décalé à mon goût, il n'empêche que le travail d'un bon compositeur c'est de bien respecter les instruments qu'il utilise. Au lieu de ça, il nous met des instruments de provenance des pays arabe comme le tambour de Darbuka. Il aurait très bien pu faire des rappels culturels des beaux instruments que nous avons comme le Dombak. De plus, on peut noter comme principaux instruments de musique comme le 'ùd (genre de luth, commun dans les pays du Moyen-Orient) il aurait pu là aussi utiliser le dutar : Instrument très répandu en Asie central, il correspond au "Dotar" Ouzbek, ce qui signifie "deux cordes" en Persan et possède donc deux cordes. Ce coup-ci John Debney l'avait mieux compris musicalement parlant à propos du film "La Lapidation de Soraya M."
Conclusion, pour ma part un bon film doit rester simple mais à la fois sophistiqué. Jouer sur le sensationnel et diabolisé un pays ce n'est vraiment pas mon genre. Argo ne correspond pas à ce que j'attendais même-ci je le pressentais. De là à avoir des Oscars franchement.............mais venant des américains je ne suis pas du tout surpris. On sait depuis fort longtemps que les américains sont les plus forts et les plus beaux. Et n'allez pas penser que je défends ce régime islamique de fou mais de traiter ce sujet dans le cadre d'un film aujourd'hui, je n'en vois pas du tout l'intérêt. Quand je pense qu'il y avait des producteurs américains souhaitant produire à leur sauce "Persepolis" de Marjane Satrapi, vous imaginez bien que le résultat n'aurait pas été le même. Elle comme moi savons bien ce que les américains sont capables de faire parfois. Paradoxalement Persepolis avait bien reçu un Oscar !!!
0Commentaire10 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus