Commentaires en ligne 


13 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un album solide à défaut d'être renversant
Helloween n'a pas sorti que des albums inoubliables mais il faut bien admettre que ce groupe allemand est tout de même assez constant. Pour ma part, je suis persuadé que sa longévité n'est pas due à la ferveur de fans trop indulgents mais bien à la qualité de son travail et sa capacité à se distinguer de ses...
Publié il y a 18 mois par Blaster of Muppets

versus
13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas un grand Helloween
Helloween a au moins autant d’albums légendaires dans sa discographie que d’albums moyens, tout juste bons à faire perdurer leur héritage quelques années de plus. Straight Out Of Hell fait indéniablement partie de ceux-là...

Pourtant tout commence très bien avec l’excellent Nabataea,...
Publié il y a 18 mois par Axelle Pepper


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un album solide à défaut d'être renversant, 21 janvier 2013
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
Helloween n'a pas sorti que des albums inoubliables mais il faut bien admettre que ce groupe allemand est tout de même assez constant. Pour ma part, je suis persuadé que sa longévité n'est pas due à la ferveur de fans trop indulgents mais bien à la qualité de son travail et sa capacité à se distinguer de ses (très) nombreux concurrents. Plus de deux ans après un bon 7 Sinners (qui m'avait vraiment séduit lors des premières écoutes mais ne m'a finalement pas marqué plus que ça sur le long terme), les Hambourgeois nous reviennent droit de l'enfer si l'on en croit le titre de la galette, Straight Out Of Hell, et histoire de ne pas changer une équipe qui gagne, ils ont encore confié la production de leur nouveau bébé à l'inusable Charlie Bauerfeind.

Stylistiquement, pas de grand bouleversement, cet album est dans la lignée des récentes livraisons (Gambling With The Devil, 7 Sinners) du groupe même si l'ensemble de Straight Out Of Hell me paraît un peu moins sombre que la musique développée sur l'album précédent. Ce nouvel opus se caractérise par un début et une fin particulièrement convaincantes, le milieu d'album étant plus inégal (malgré un niveau global franchement bon).
En effet, ça démarre fort avec Nabataea, pièce épique de sept minutes lancée sur un tempo rapide et constituée de riffs efficaces, mélodies accrocheuses, solos excellents et changements de rythme bien amenés. On ne s'ennuie pas une seconde et cette chanson me semble être l'ouverture d'album d'Helloween la plus réussie depuis longtemps. L'intensité ne baisse pas avec World Of War, une compo que l'on doit au guitariste Sascha Gerstner et qui confirme le démarrage sur les chapeaux de roue de cet album. Voilà un titre speed, au riff un peu thrash et moderne qui contraste avec l'ambiance mélodique et épique apportée par les claviers et les choeurs sur le refrain. Très efficace. On retrouve deux autres chansons de cette trempe en fin de parcours avec la très réussie Make Fire Catch The Fly (dont le refrain rappelle celui de Black Diamond de Stratovarius) et surtout l'excellente Church Breaks Down composée par un Andi Deris décidément en forme (c'est également lui qui nous a offert Nabataea). Cette dernière compo contient tous les ingrédients des meilleurs hymnes du groupe, l'intro majestueuse avec choeurs d'église, orgue et cloches, le riff implacable, un couplet heavy et mélodique avant le refrain épique sur tempo rapide qui reste bien en tête. C'est classe et puissant. Grâce à ces quatres titres qui sortent du lot, Straight Out Of Hell se démarque de l'album type de power moyen et rappelle que les citrouilles demeurent parmi les grands du genre.
Evidemment, le reste du disque contient tout de même quelques morceaux très sympas (les speed et mélodiques Far From The Stars et Years sont très agréables mais plus classiques et un peu moins percutantes) et même plus que sympas avec Burning Sun, un autre titre rapide (décidément) et épique qui n'est pas loin d'atteindre le niveau des meilleures chansons de l'album.
Mais il y a aussi quelques pistes moins marquantes et que je trouve assez dispensables comme la ballade Hold Me In Your Arms, pas la pire du genre mais pas inoubliable non plus, ou Wanna Be God, compo de deux minutes un peu étrange, dont les percussions et la voix d'Andi Deris sont les ingrédients principaux, mais qui a le mérite d'apporter une petite touche d'originalité. En parlant d'originalité, Asshole est un titre avec une grosse rythmique heavy, des claviers assez présents, et un refrain surprenant sur lequel Andi (soutenu par des choeurs véhéments) s'adresse à quelqu'un en des termes peu élogieux (dont un bon vieux juron qui commence par "mother..."). Pas mal. Enfin, il y a aussi des compos plus mélodiques comme l'agréable Waiting For The Thunder, plus hard rock que metal, qui ferait un bon single avec son thème au piano et son refrain fédérateur, ou la chanson titre qui m'a déçu car un brin banale et gentillette, bien qu'assez entraînante tout de même.
Dernières remarques : les claviers sont assez présents tout au long de l'album et plutôt bien utilisés. Quant au son, il est tout à fait correct mais a déjà été meilleur sur des efforts antérieurs (avec des guitares plus incisives, notamment). Rien de honteux, mais de la part d'un expert comme Charlie Bauerfeind, on pouvait s'attendre à mieux.

Verdict : les citrouilles sont toujours en forme ! Quatorze albums, bientôt trente ans de carrière, et Helloween demeure l'un des groupes les plus pertinents du genre qu'il a contribué à créer. Straight Out Of Hell a beau ne pas être un chef-d'oeuvre, il n'en demeure pas moins un bon album qui compte quelques moments réellement excellents. Ils sont forts ces Allemands !

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas un grand Helloween, 21 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
Helloween a au moins autant d’albums légendaires dans sa discographie que d’albums moyens, tout juste bons à faire perdurer leur héritage quelques années de plus. Straight Out Of Hell fait indéniablement partie de ceux-là...

Pourtant tout commence très bien avec l’excellent Nabataea, condensé de sept minutes qui rappellent les morceaux à tiroirs des Keeper Of The Seven Keys. Même World Of War, très prévisible mais enlevé, suscite une forme d’adhésion car, reconnaissons-le, le savoir-faire d’Helloween est toujours là.

Mais la suite du disque se perd dans des compositions anecdotiques d’où n’émergent que Burning Sun, le single en puissance Waiting For The Thunder et Church Breaks Down. Certains trouveront que ce n’est déjà pas si mal après toutes ces années de service, d’autres préféreront se focaliser sur les meilleurs - et nombreux - opus des Allemands.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dans la lignée des précédents, sans grande surprise, mais..., 10 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
Plus de 20 ans de carrière. Après avoir largement survécu aux catastrophiques Pink Bubbles go Ape et Chameleon, (ok on l’a assez dit, répéterai plus, promis !) Helloween nous revient tel un métronome avec leurs citrouilles qui sentent bon la guerre bactériologique. L’artwork aurait mérité un petit côté « roots », mais depuis pas mal d’années, le logiciel dessine à la place du graphiste, donc on commence à s’y faire…
Je vous livre ma modeste opinion 5-6 écoutes plus tard : on n’en attendait pas moins, on n’est pas déçu, quoique…
Le skeud s’ouvre sur l’un des tout meilleurs morceaux. Déjà largement entendu et savouré par les fans sur internet depuis le début de l’année, Nabatea remporte une quasi-unanimité.
World of war est aussi un très bon crû, alternant speed et riffs rocailleux,. En fait, le couplet est lent et le refrain rapide, très mélodieux qui jure un peu avec le couplet, mais sans déplaire pour autant. On l’appréciera aussi pour son solo pianoté somptueux.
Live now nonobstant son message Carpe Diem est un peu plus faible. Direct et bref (3 min) il ne tient pas la route face à un Far from the stars. Ok Live now se défendait bien sur le côté happy (leur marque de fabrique).
Burning Sun : un chant assez haut perché, à la limite de la rupture (pas mal pour les 50 ans de Deris). Les spécialistes corrigeront, mais il doit être assez éprouvant pour les cordes vocales. Pas pour les oreilles heureusement. Les solis se succèdent, entrecoupés de quelques claviers du meilleur effet. Un hit ? Sans doute. L’écorchure de la voix me fait penser au début de Push (album Better than raw.) Avec Waiting for the thunder, la reconnaissance est immédiate : l’intro au piano rappelle inévitablement If I could fly. Même si par la suite, on obtient un track un peu plus péchu. Hold me in your arms est une ballade à défendre à la mesure d’un Don’t stop being crazy. Même si elle ne vaut pas un Light the Universe, je nous vois déjà chanter le refrain bras en l’air en concert. Wanna be god repose entièrement sur Andy Deris et un batteur qui s’adonne aux percussions tribales. J’espérais mieux du titre éponyme Straight out of hell, trouvant le refrain un peu facile ou mollasson, mais un solo d’enfer vient rehausser le tout. Après Asshole (pas vous, le titre…) ou le happy Years très anecdotique, il faut attendre Make fire catch the fly pour arrondir les yeux. Qu’est-ce que c’est que cette tuerie ?! Nous obtenons un furieux hit qui nous rappelle le sublime Final fortune. Ultra-speed, solis majestueux soutenus par une batterie pétaradante. On peut aimer le sympathique Church breaks down, il n’en reste que plus de 70 min pour un cd (je savais à peine que c’était possible…) c’est généreux, mais un peu beaucoup et la générosité laisse la porte ouverte à un titre poussif comme Another shot of life ou un bonus track à l’utilité toujours aussi discutable. 15 morceaux, tout de même…
Au final, le seul reproche que je leur adresserais (mais c’est vraiment subjectif) est que très peu de titres me restent en tête contrairement à leurs précédentes livraisons. Et enfin, pour tous les puristes (dont je suis) sachez que contrairement à l’opus 7 Sinners, la maison de disques a daigné nous confectionner un livret correct avec paroles des tracks et non de nous renvoyer sur leur site internet nous invitant à les découvrir… Merchandising quand tu nous tiens !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un disque de très bonne tenue, 10 février 2013
Par 
Vincent VZT "vincevez78" (sartrouville depuis 2009) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
j'écoute ce nouvel album d'helloween depuis quelques semaines et il en ressort de très bonnes choses dans l'ensemble. déjà, je ne m'en lasse pas. sûrement du fait que chaque nouvelle écoute me permet de découvrir çà et là quelques nouveautés stylistiques, ou d'appréhender un morceau plus "classique" et qui deviendra certainement un classique du groupe (je pense très fort à nabatea).
après le semi-échec de the dark ride, helloween tente à nouveau une approche plus "moderne" sur certains titres, notamment live now!, et cela fonctionne plutôt bien. andi deris confirme son leadership désormais concernant la composition, secondé qu'il est par un sasha gerstner qui semble se lâcher et proposer des idées nouvelles pour renouveler le son d'helloween.
les gardiens du temple, weikath et grosskopf, semble acquiescer et il auraient tort de s'en priver! ce straight out of hell me rappelle en bien des points un gambling with the devil lui aussi de bien belle facture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 1 de + à écouter régulièrement ! 'va falloir trouver le temps !, 6 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
très réussi, sans surprise, c'est un album que tout fan du groupe se doit de posséder les yeux fermés car il n'y a aucune faute de gout ni manque d'inspiration, jolie édition limitée avec le logo en relief
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Enorme Album, 24 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
Helloween revient avec un somptueux album <3

De la mélodie à la voie divine d' Andi Deris ...

A écouter impérativement !!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Du Helloween, 1 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
Sans surprise, depuis 3 albums, Helloween revient en grande forme ... Un bon album, qu'il faut écouter et réécouter pour en saisir toutes les subtilités
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 pour bien commencer l'année métal !, 22 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
Album fidèle au groupe, excellent ! de plus, une très bonne qualité d'enregistrement notamment au niveau de la batterie, restituée comme si on était au 1er rang !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 hello, 11 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
Opus dans la ligné des helloween, mais malheureusement pour cette album pas trop de surprise et de titre phare, dommage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Helloween pur jus, 15 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Out Of Hell (CD)
Superbe album des citrouilles pile comme on les aime. Du Speed melodique pur jus et sans artifice. Helloween rules !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Straight Out Of Hell
Straight Out Of Hell de Helloween (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit