Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Que reste-t-il de nos amours?, 19 février 2010
Par 
LD (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brad Mehldau : Live at The Village Vanguard - The Art Of The Trio Volume Two (CD)
Je n'ai pas pour habitude de brûler mes idoles, même lorsqu'elles ne brillent plus de tous leurs feux dans mon firmament personnel. Mes goûts évoluent peu dans l'ensemble, et tendraient à s'élargir plutôt qu'à devenir plus étriqués. Mais parfois l'on s'arrête et l'on se demande pourquoi un artiste qu'on a écouté dans les tout premiers, qu'on trouvait déjà plus que prometteur, déjà accompli, ne nous donne plus qu'un plaisir très relatif et que, de ce fait même, on ne revient plus guère aux disques de lui qu'on aimait pourtant tellement.

Je n'aurais jamais pensé cela il y a encore cinq ou six ans, mais Brad Mehldau fait partie de ces artistes dont je ne peux pas dire qu'ils m'ont déçu, même pas, plutôt que je me suis éloigné de lui, pour mon plus grand regret. Il s'agit pourtant d'un des musiciens que j'ai le plus vus en concert, ayant raté peu de ses venues à Paris (et ailleurs), de ses premiers engagements (dans le quartet de Joshua Redman, puis en trio à La Villa, club regretté) à des salles plus grandes et moins accueillantes (Pleyel, pour un concert des plus irritants). Je n'ai que des souvenirs émus de ses chorus impeccables chez Redman aux soirées mémorables à La Villa desquelles on sortait en pensant que la rue Jacob était devenue le coeur de Greenwich Village, et surtout de ce concert à la Maison de la Radio - merci le service public, on peut le redire de temps à autre - où, dans un très bon jour, Brad décida d'aller au-delà de l'heure prévue pour jouer deux heures d'horloge. C'était juste après la mort de Sinatra, et Brad joua en hommage Bewitched, Bothered and Bewildered dans une version qui m'a terrassé à tout jamais. Les larmes que j'ai versées ce jour-là, je ne peux pas les regretter et ne le ferai jamais, et pour cette qualité d'émotion-là, je lui suis à jamais redevable. Mais il est certain, que du sentiment de tenir quelqu'un qui se trouvait à la croisée des chemins et semblait résoudre une certaine quadrature du cercle, on est revenu. Car à l'instar de son grand admirateur Michel Contat, on pensait avoir là un musicien de premier plan, capable de relire les standards en trouvant parfois leur coeur, qu'il soit lyrique ou rythmique, avec ces apports classiques qui étaient pleinement intégrés dans la façon dont il pétrissait la matière.

Alors bien sûr, j'aime encore beaucoup tous les albums de cette période-là, en particulier les premier et troisième du Art of the Trio The Art Of The Trio Volume One et The Art Of The Trio Volume Three - Songs (dans lequel on retrouve une très belle version de Bewitched..., mais forcément moins déchirante qu'en concert). Mais je crois que finalement, malgré ses quelques défauts évidents, je préfère me rappeler de Brad en concert. D'où ma préférence, in fine, pour ce deuxième volet du Art of the Trio, enregistré en direct en plein été 1997 au Village Vanguard, préféré de peu à The Art Of The Trio Volume Four - Back At The Vanguard.

Des défauts, il y en a: des petites pannes d'inspiration, des ostinatos pas toujours maîtrisés, des moulinets dans le vide, quelques savonnages. Mais à cette époque-là, ils étaient encore bien moins nombreux que lorsque Brad s'est enfermé dans une conception plus solipsiste, dans une recherche dont on pouvait parfois comprendre ce à quoi elle voulait aboutir, mais dont on goûtait peu le trajet qu'elle empruntait. Ses qualités sont en revanche bien au rendez-vous. Cela commence par un It's All Right With Me aussi entraînant qu'il est tout en dynamiques et ruptures, dans un dialogue avec un Jorge Rossy inspiré - cela n'a pas toujours été le cas. Young and Foolish le montre presque au sommet de ce qu'il savait faire dans les ballades à cette époque, de sa belle introduction à la montée typique (de ses intros comme de ses codas, d'ailleurs), à un développement du thème qui sait faire naître l'émotion graduellement, à une coda qui n'a plus qu'à achever l'auditeur. Le chant est là, et devient déchirant parce qu'il est modulé, qu'il tire le meilleur parti des silences et des contretemps: c'est du grand art, de celui qui fait reconsidérer le standard pour ce qu'il porte en lui de plus profond, de sa qualité mélodique au discours qu'il peut susciter. Même si j'aime beaucoup tout ce qui suit (Monk's Dream, The Way You Look Tonight, Moon River, Countdown), c'est le début de ce disque qui continue à m'arrêter le plus et me rassasie. Bien sûr, les amateurs de tempo rapide comme de ballade trouveront là leur compte - le Countdown est furieux, le Moon River est de ceux qui vous ramollissent sans être pour autant trop crémeux - et les amateurs de trio apprécieront les deux comparses Larry Grenadier (b) et Jorge Rossy (d), même si leur interaction a été meilleure ailleurs.

Depuis, on a entendu Brad Mehldau tout seul, pour des résultats inégaux - très beau concert à l'hôtel d'Albret; disque assez peu réussi mais qui comporte à mon avis un fort beau titre, Goodbye Storyteller (Elegiac Cycle). Et puis les disques se sont accumulés, on les a consciencieusement achetés et finalement de moins en moins écoutés. Seuls surnagent, pour quelques titres magnifiques, les trois concerts qui ont été édités par la suite: Live in Tokyo et surtout Progression - The Art Of The Trio Volume 5, ainsi que le Live plus récent avec Jeff Ballard en lieu et place de Jorge Rossy. Et on retournera l'écouter, en espérant que notre vieille flamme se réveillera, que nous serons cueillis et ne demanderons qu'à renouer avec cet ancien amour un peu délaissé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 plus Mehldau que jamais, 24 octobre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brad Mehldau : Live at The Village Vanguard - The Art Of The Trio Volume Two (CD)
superbe album déjà ancien mais Mehldau y est en grande forme
laz composition, les arrangement et la connaissance du piano y sont très aboutis
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'art du trio Brad Mehldau, 3 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brad Mehldau : Live at The Village Vanguard - The Art Of The Trio Volume Two (CD)
Très bon disque. Il fait découvrir les qualités autant techniques qu'artistiques de B. Meldhau. Beaucoup de sensibilité qui permet un 1er niveau d'écoute facile; puis un 2ème beaucoup plus subtil. B. Meldhau possède un univers à lui et il le partage à ceux qui savent tendre l'oreille. Achat recommandé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nostalgie et innovation, 28 mars 2003
Par 
Philippe Poux "Passion & création" (Levallois, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brad Mehldau : Live at The Village Vanguard - The Art Of The Trio Volume Two (CD)
On croyait révolu le temps des grands du village ... et voilà qu'un jour surgit Brad !
Avec une technique éblouissante, il nous apporte un soupçon de nostalgie et beaucoup de nouveauté.
A écouter en boucle tout en se régalant de la pochette à l'ancienne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit