Commentaires en ligne


16 évaluations
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellente cuvée 2013
Après un « Anno Domini High Definition » quelque peu différent de ce à quoi le groupe polonais nous avait habitué (et quelque peu déroutant, il faut bien le dire), et après un nouvel opus de Mariusz Duda avec Lunatic Soul, Riverside nous gratifie en cette année 2013 de son nouvel album.
Le chanteur leader l'avait...
Publié le 3 février 2013 par DidBil

versus
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le compte n'y est pas
Que je l'ai attendu ce disque, surtout 3 ans après le rouleau compresseur Anno Domini High Definition.

J'ai fondé beaucoup d'espoir dans ce groupe qui représente le renouveau du rock progressif, faisant vieillir au passage d'un coup tous ces groupes comme IQ, PENDRAGON issu des années 80.

Je pensais ( sans doute à...
Publié le 11 mai 2013 par lothian


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellente cuvée 2013, 3 février 2013
Par 
DidBil "57" (Lorraine) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine Of New Generation Slaves (CD)
Après un « Anno Domini High Definition » quelque peu différent de ce à quoi le groupe polonais nous avait habitué (et quelque peu déroutant, il faut bien le dire), et après un nouvel opus de Mariusz Duda avec Lunatic Soul, Riverside nous gratifie en cette année 2013 de son nouvel album.
Le chanteur leader l'avait lui-même annoncé : Shrine of New Generation Slaves sera différent des autres. Et la preuve en est.
Nous avons ici un excellent produit, empreint d'une maturité certaine. Il y a véritablement un changement de direction évident entre ces 2 derniers albums, et nous ne nous en plaindrons certainement pas.
Le line-up d'origine est toujours le même, le grand Mariusz ayant fait le plus gros du boulot, puisqu'il écrit tous les textes de l'album et s'est attribué la fonction de producteur. Il semble que sa voix se soit encore bonifiée (si toutefois cela était encore possible), et son jeu de basse est toujours aussi percutant. Les 2 Piotr à la guitare et à la batterie et Michal Lapaj aux claviers ne sont pas en reste.
On arrive à un résultat extrêmement bien orchestré laissant de côté les envolées musicales désordonnées de Anno Domini pour des morceaux bien plus abordables et mieux construits dans lesquels on retrouve des mélodies léchées, rappelant « Conceiving You » ou « Panic Room », alternant ballades et rock...car au passage, Riverside s'éloigne un peu du prog' pour nous offrir des constructions musicales plus classiques.
Grosse rythmique, gros riffs de guitare (New Generation Slave, Celebrity Touch...), jolies ballades (We got use to Us, Coda..), pièces plus longues et bien maîtrisées (The Depth of Self-delusion, Escalator Shrine...) se succèdent dans une ambiance toujours aussi sombre. De ci, de là apparaissent des sons plus seventies, comme l'orgue Hammond et le saxophone, faisant parfois penser à Deep Purple ou Pink Floyd (Influence évidente du groupe).
Il est clair que nous avons là un travail abouti, Riverside ayant entamé un virage positif dans sa carrière, emmené par un leader incontesté et incontestable en capitaine inspiré de ce vaisseau polonais. Une tournée européenne va suivre au printemps, mais il y a fort à parier qu'avec cet album, nos 4 comparses peuvent désormais entrer dans la cour des grands.
Les différentes critiques ne s'y sont pas trompées, puiqu'à sa sortie, Shrine of New Generation Slaves a reçu les meilleurs éloges.
(Le second CD inclus dans le packaging n'est pas indispensable. Il s'agit de 2 morceaux instrumentaux de 11 minutes, sans doute des impros, sans grand intérêt. Pas de soucis si d'aventure, le CD est proposé sans ce bonus)
Un tout petit bémol : comme l'a écrit un des commentateurs, il est dommage que la voix ait été saturée sur certains morceaux...mais n'en doutons pas, cela est bien sûr voulu, car, par exemple, sur le 1er titre, on peut entendre dans les paroles: « But my voice breaks , and I start to hate »...Ceci explique cela....
Impératif, donc, pour les fans de la première heure, qui oublieront « Anno Domini High Definition ». A découvrir pour les autres.
Salutations à tous les amazoniens
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Riverside...new generation !!!, 4 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine Of New Generation Slaves (CD)
Ce nouvel opus de la bande à Duda est à mon avis leur meilleur album. Inspiré, punchy, avec un orgue Hammond qui se pointe pour quelques titres (lorgnant sur Deep Purple, écoutez "Celebrity Touch"), on retrouve tout ce que l'on aimait chez Riverside, et plus encore !!! Un son et une production d'enfer, des titres assez variés et mélodiques, du metal-prog mais pas que...!
Je ne citerai aucun titre: que du bon !
Pour ceux qui voudraient découvrir ce groupe polonais, pas d'hésitation !
Le deuxième CD est anecdotique: 2 instrumentaux qui n'apportent rien à l'ensemble...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Prog polonais au top!, 31 mars 2013
Par 
S. Jacques "topprogr" (frqnce) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine Of New Generation Slaves (CD)
Riverside est devenu incontournable dans le paysage polymorphe du rock prog. Un groupe qu'il a été intéressant de voir évoluer au fil des disques, sans aucune faute de goût, même avec la sensible évolution qu'a constitué "Anno...", plus dans la forme que dans le fond (voir ma critique).
Mariusz Duda est sans aucun doute le Wetton du nouveau millénaire, une voix magnifique, touchante, et un bassiste hors norme....triplé d'un auteur/compositeur qui a sa "patte" (jeter un oeil sur les paroles toujours aussi sombres, "Hamilliennes" pour tout dire.).
La guitare est devenue un peu moins lourde, ce qui n'est pas un mal, les compos moins instrumentales, ce qui peut décevoir, mais le propos musical reste magnifique avec des compos qui ne laissent jamais l'auditeur indifférent, violence et douceur mêlées. Avec parfois quelques facilités de prog "light" (We got used to us) mais des morceaux qui cassent vraiment la baraque par leur beau déploiement(Deprived).
Les compagnons de route de Mariusz (toujours les mêmes) sont excellents bien sûr et le son est toujours très recherché, avec la basse légèrement en avant.
Cet opus est un peu plus difficile d'accès que le précédent et il faut de nombreuses écoutes avant d'en savourer la substantifique saveur.
Le second cd est bizarrement à peine intéressant, de l'electro psychédélique déja entendu ailleurs (Pink floyd époque Barrett (référence oblige!) ou Wilson des années 90 (autre référence oblige!)....une belle partie de saxo tout de même dans part 2.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Riverside, le retour., 31 mars 2013
Par 
Rollingdom (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine Of New Generation Slaves (CD)
Je n'ajouterais rien aux commentaires qui disent : ouf, les revoilou. En effet, on avait un peu peur de la dérive présentie avec Anno Domine, mais la barre est redressée et on nage en plein bonheur.
Riverside passe à Paris au printemps, mais avec d'autres groupes, je ne sais pas ce que ça vaut, c'est pour l'info.
Voilà, pour le CD, c'est du grand ! Le CD bonus n'est pas indispensable, à réserver aux collectionneurs comme moi.
RD
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un sans-faute !, 22 janvier 2013
Par 
Didier Lalli - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine Of New Generation Slaves (CD)
Riverside est un des groupes de mon hit top 5 avec Marillion, Dream Theater, Pain Of Salvation et bien sûr Rush. Pour la bonne raison qu'ils ne m'ont encore jamais déçu. Après l'incontournable trilogie dénommée Reality Dream et composée des albums Out Of Myself (2003), Second Life Syndrome (2005) et Rapid Eye Movement (2007), ils avaient enchainé avec une régularité métronomique, sur un Anno Domini High Definition (2009) un peu plus heavy, mais tout aussi réussi, avant de fêter leur dix ans d'existence avec un EP, Memories In My Head, en 2011. C'est donc tout à fait logiquement que nous accueillons, pour ce début 2013, le dernier opus de Mariusz et sa bande, au titre toujours aussi obscure de Shrine Of New Generation Slaves (SONGS pour faire simple).

Mariusz c'est Mariusz Duda, chanteur, bassiste (guitare acoustique aussi) et leader du groupe. Sa bande c'est Piotr Grudzinski à la guitare, Piotr Kozieradzski à la batterie et Michal Lapaj aux claviers. Si n'y voyez pas d'inconvénient, nous les appellerons par leurs prénoms dans le reste de l'article.

Alors si vous n'avez jamais écouté Riverside, sachez d'abord que c'est une grave erreur, car ils sont bons, et si on devait chercher des influences pour vous permettre de les étiqueter (quelle horreur !) alors je citerais des groupes comme Porcupine Tree (l'obsession du son et de la production), Tool (la mélancolie, l'ambiance), Opeth (les contrastes) et Pink Floyd (tout).
Ce SONGS ne déroge pas aux règles d'or du quatuor. La production est superbe, la voix de Mariusz toujours aussi mélancolique et forte en émotions, les compositions toujours très recherchées, avec toujours un accent énorme mis sur les mélodies (voix, contre-voix, piano, solo de guitare).

Pour donner un peu plus de détails, je vais commencer par un détail que je regrette : Dans le premier morceau, New Generation Slave, je n'aime pas beaucoup cet effet métallique sur la voix. D'ailleurs, je n'aime pas les effets sur la voix. Tout simplement. Bon, peut être qu'il y a une justification par rapport aux paroles, mais malgré l'excellent accent anglais de Mariusz, je n'ai rien compris aux paroles. L'intro du morceau dure quand même deux minutes sur les 4:17 du morceau, c'est beaucoup. La voix trafiquée me faire vraiment penser à Porcupine Tree. Dernier point, que s'est-il passé à la fin du morceau ? On dirait un enchainement raté avec le morceau suivant, The Depth Of Self-Delusion. Ca coupe et ça repart, c'est peut être un bug de la promotion, mais quand même on ne voit pas trop comment ça pourrait être autrement avec la différence entre la fin et le début suivant. A vérifier. Ce deuxième morceau de 7mn39 est assez lent, avec un refrain où la voix est encore filtrée. C'est dommage à mon goût. Les interventions de Piotr, le guitariste, sont excellentes. Sur certains petit break on retrouve l'ambiance du dernier (et décrié) Opeth, à la guitare acoustique, c'est très agréable cette ambiance minimaliste. La suite est plus agressive avec Celebrity Touch, très Porcupine Tree et avec une voix encore trafiquée (mais euh !). De bons petits breaks plus calmes alternent avec les riffs assez accrocheurs du morceau. Le solo de Piotr sonne très Pink Floyd, bien soutenu par la basse de Mariusz.

Les points forts de cet album sont les morceaux comme Feel Like Falling, au rythme improbable et dont la mélodie imparable (chant appuyé par la guitare) ne peut laisser insensible. Tout simplement magique. La partie mélodique du solo de guitare peut faire penser à Steve Rothery (Marillion) alors que la suite est beaucoup plus heavy. Autre point fort, le plus classique We Got Used To Us, avec une voix fragile de Mariusz, qui fait encore pas mal penser à Steven Wilson dans le style de morceau, tout en douceur et en mélodie. C'est le piano qui drive le morceau, servant de support à la voix, la guitare sussurant des petits solos "bien frais, bien agréables" comme dirait quelqu'un.

Mais le top du top de cet album reste, à mon avis, Deprived (Irretrievably Lost Imagination) et ses 8:26 au compteur (et quelle complexité du titre, j'arrive même pas à le dire). Le morceau de metal prog par excellence. Intro feutrée, inquiétante, montée en puissance mélodique... la magie opère. Le jeu de basse de Mariusz est génial, ses lignes de basse soutiennent littéralement le morceau comme régulièrement dans la discographie du groupe. Vers la moitié du morceau, l'ambiance se fait planante à souhait, rappelant un peu Gazpacho. On a droit à un excellent solo de clarinette (il me semble bien que c'est une clarinette) pour un final faisant penser à un célèbre morceau de Sting.

Au final, on a une nouvelle étape dans le sans faute de Riverside. La pochette est encore signée Travis Smith (pour le coup ça me fait penser aux jolis dessins du jeux video "Syberia", dessinés par Benoit Sokal), pour un bel effet. Que dire d'autre ? Si vous n'avez jamais tenté l'expérience, que vous êtes fan de belles ambiances, de sonorités soignées, de productions aux petits oignons (certains appellent déjà Mariusz le Steven Wilson polonais, ces deux là devraient songer à monter un projet ensemble, ça pourrait s'avérer intéressant), de mélodies magiques, et bien je vous conseille de vous pencher sur la discographie de Riverside, mais plutôt en commençant par le commencement, la trilogie Reality Dream, pour arriver jusqu'à ce SONGS. N'inversons pas cette logique polonaise ! (blague stupide qui ne pourra être comprise que par d'éventuels esprits scientifiques quinquagénaires).

Retrouvez cette chronique, et bien d'autres, sur notre webzine, auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Bien, 18 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine of New Generation Slaves (CD)
Bon moment musical entre les oreilles. Si vous aimez le rock progressif, mélodieux en plus de ça, c'est bon pour vous.
Pour les amateurs d'Anathema, Airbag, RpwL, Archive, Pink Floyd etc, ce Cd Vous plaira. C'est mon premier de Riverside, mais je vais en commander d'autres je suis sûr.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 tres bon album, 9 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine of New Generation Slaves (Téléchargement MP3)
un tres bon cru que ce " shrine of new generation slaves ". nos amis polonais on su évoluer pour nos proposer un album posé plus progressif que les précedents , quelques passages au saxo un peu etonnant pour ce groupe et tres bien venus , preuve de leur evolution ..tres bon
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le compte n'y est pas, 11 mai 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine of New Generation Slaves (CD)
Que je l'ai attendu ce disque, surtout 3 ans après le rouleau compresseur Anno Domini High Definition.

J'ai fondé beaucoup d'espoir dans ce groupe qui représente le renouveau du rock progressif, faisant vieillir au passage d'un coup tous ces groupes comme IQ, PENDRAGON issu des années 80.

Je pensais ( sans doute à tort) que le groupe arriverait à faire son "clutching at straws" : c'est à dire un habile condensé de leurs 4 premiers albums, le tout réhaussé d'un cran par un producteur de génie.

A la place, on a un album mi-figue mi-raisin avec en vrac :

New Generation Slave, une entrée en matière franchement ratée, rattrapé heureusement par The Depth of Self-Delusion. Le premier single Celebrity Touch est pas mal si ce n'est que l'intro est lourdingue. Le vrai single aurait du être selon moi "We Got Used to Us", une ballade qui n'est pas sans rappeller "conceving you" : Du belle ouvrage. Vient ensuite le morceau de l'album que j'aime le moins : "Feel Like Falling" et dans la foulée,la triplette Deprived (Irretrievably Lost Imagination) Escalator Shrine et Coda qui finit l'album tout en douceur.

E.A
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une évolution naturelle, 21 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine Of New Generation Slaves (CD)
Malgré ses très bonnes critiques, Anno Domini High Definition ne m’avait pas convaincu et je lui préférai les réalisations précédentes. Riverside avait, à mon sens, perdu sa touche lyrique et émotionnelle avec ce disque. Au cours de Shrine Of New Generation Slaves, les Polonais retrouvent toute leur force notamment sur le morceau éponyme et son riff mémorable ou les lignes de chant sublimes de The Depth Of Self-Delusion et d’Escalator Shrine.

Ce cinquième album porte haut les couleurs d’un rock progressif racé, nourri d’influences variées et ne versant pas dans l'artificielle surenchère metal à tout prix. Un disque à l’ancienne réalisé avec une vision moderne. Une pierre angulaire à n’en pas douter pour Riverside.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent album, 10 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shrine Of New Generation Slaves (CD)
Retour au rock progressif pour Riverside, même si certains morceaux gardent le côté heavy des derniers albums. Une succession de très bons morceaux avec une large palmette d'émotions. Très bel artwork pour la version digipack. Je recommande vivement pour les fans de prog!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit