undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles4
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

On connait de nombreuses versions de transcriptions pour piano d'oeuvres de Bach, notamment celles interprétées par Kemppf ou par Michelangeli.
Ce CD est un vrai régal car il fait alterner deux styles différents mais complémentaires.
D'abord au piano Bruno Leonardo Gelber qui inaugure le CD avec La fameuse chaconne BWV 1004, dont il donne une lecture très intimiste et recueillie, à mille lieues des flamboyances de Michelangeli ou de la rigeur métrique de Kempf. Il interprète ainsi sept pièces dont la sinfonia de la BWV 29 et deux préludes (532 et 555).
Weissenberg, enchaîne avec le célébrissimme, "Jesus que ma joie demeure" dont il faut reconnaître que la transcription est une totale réussite. Il termine par le morceau de bravoure qu'est la toccata et fugue BWV 565 dont il parvient à donner toute l'intensité dramatique dans une justesse virtuose à souligner.
Ces enregistrements sont assez anciens mais la remastérisation est excellente. Le choix des pièces est excellent et le jeu des deux pianistes superbes. A peine le cd achevé, on n'a que l'envie de recommencer depuis le début, signe qui ne trompe que rarement.
Bref, ce cd est une vraie bonne surprise.
11 commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bach /Transcriptions de Liszt, Saint Saëns, Busoni, Siloti, Hess, Lüstner /Alexis Weissenberg/Bruno L. Gelber/EMI
Les œuvres de J.S.Bach ont fasciné et inspiré de tout temps les interprètes et les compositeurs.
Les transcriptions des œuvres du Cantor sont nombreuses et souvent apportent un éclairage nouveau à leur célébrité, comme par exemple cette fameuse Chaconne BWV 1004, le must des violonistes, revisitée par Busoni que Gelber transcende au piano.
Ou encore le très beau choral BWV 659, « Nun komm der Heiden Heiland », également transcrit pour piano par Busoni.
Et aussi le prélude et fugue BWV 543 pour orgue transcrit par Liszt et interprété par Weissenberg.
On y trouve aussi la célèbre Sicilienne de la sonate pour flûte BWV 1031 et la célébrissime Toccata et fugue BWV 565 pour orgue transcrite par Liszt et jouée par Weissenberg.
Un très beau moment de piano avec des compositions déjà entendues mais différemment.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2013
Etant de formation "organiste" mais amoureux du piano ce CD me comble à tous points de vue. Il réunit en fait 2 programmes originellement édités en microsillons, l'un par Bruno Léonardo Gelber et l'autre par Alexis Weissenberg. Je possédais l'enregistrement de Weissenberg des années 70 et suis heureux de le retrouver dans un confort d'écoute nouveau. Toutes les pièces jouées ici sont des "tubes" de Bach dans les célèbres transcriptions de Busoni, Liszt, Myra Hess pour le prodigieux "Jésus que ma joie demeure" de la cantate 147, Lustner pour la Sicilienne, et Saint-Saëns pour la Sinfonia de la 29ème cantate. Je pensais en écoutant le disque dont je connais toutes les pièces par coeur : "peut-être le disque à emporter sur une île déserte" ?... On dit que Dieu doit beaucoup à Bach ... Oui sans aucun doute.
11 commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2013
Que ces transcriptions sont laides. En règle, très générale, la transcription est rarement utilisée lorsqu'un sait véritablement jouer un compositeur en intégrant son esprit, le sens de sa musique. Pour Bach, le contrepoint, la référence à la danse, les battements cardiaques de sa musique.
Rien, vraiment, de tout cela ici. Beau stylo et belle page bien écrite en couverture...c'est d'un chic !
Bon marketing, ça risque de plaire. Cela fera bien sur une étagère ou auprès d'un onéreuse platine CD.
Mais excusez moi je ne suis qu'une musicienne qui sait lire la musique et en jouer...du Bach..mais sur clavecin.
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)