Commentaires en ligne


21 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Saxon : un "Sacrifice" efficace.
Avec ce "Sacrifice" (au son très actuel), Saxon balance son vingtième album.
Après une "Procession" introductive et grandiloquente, qui annonce le titre éponyme (l'efficace) "Sacrifice", le Biff Band alterne les tempos (tout en restant assez imaginatif pour être captivant), ce qui fait que l'on ne s'ennuie pas à l'écoute de...
Publié il y a 18 mois par Voodoo.

versus
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Album décevant dans l'ensemble...
Rien a faire, je n'arrive pas à rentrer dans ce "sacrifice", album qui se veut plus rentre dedans que les derniers opus de saxon (à la manière d'un Inner Sanctum) mais malheureusement, la majorité des morceaux se ressemble et on ne retiendra pas grand chose mise à part le morceau titre et 2 ou 3 titres grand max. On ne retrouve...
Publié il y a 19 mois par Trace


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Saxon : un "Sacrifice" efficace., 9 mai 2013
Par 
Voodoo. (In The South Of Witches Valley) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Avec ce "Sacrifice" (au son très actuel), Saxon balance son vingtième album.
Après une "Procession" introductive et grandiloquente, qui annonce le titre éponyme (l'efficace) "Sacrifice", le Biff Band alterne les tempos (tout en restant assez imaginatif pour être captivant), ce qui fait que l'on ne s'ennuie pas à l'écoute de cet album. Que ce soit sur le solide "Made In Belfast" à l'intro et l'ambiance celtique (un bon titre qui passe tout seul avec son tempo medium et sur sa fin des riffs assassins). Saxon alterne avec des morceaux plus speed, comme "Warriors Of The Road" (au titre explicite), plus convenu qui heureusement possède un break et un solo bienvenus. De judicieuses trouvailles s'incrustent ainsi dans les titres qui ont des tournures assez classiques (comme cette intervention mélodique à la guitare), très proche dans l'esprit d'un Iron Maiden sur "Guardians Of The Tomb" ou (le pont mélodique) d'un "Stand Up And Fight". "Walking The Steel" possède également un break et un solo bien fichus, et c'est ou l'ambiance épique d'un "Night Of The Wolf" (qui illumine ce morceau) ou les terribles riffs et rythme d'un "Wheels Of Terror" infernal, qui finissent de nous convaincre qu'on tient bien là l'album d'un (bon) Saxon, qui s'achève sur un "Standing In A Queue" (qui possède une grosse ligne de basse).
Le point fort de ce vingtième album, est bien d'y avoir incrusté d'intéressantes idées au travers de neuf titres qui auraient pu paraître assez convenu sans cela, servi par une production adéquat (le tout en à peine quarante minutes), "Sacrifice" s'impose tel un rituel aux Saxon.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une valeur sûre !, 4 mars 2013
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Si l'on est fan de Saxon, on sait globalement à quoi s'attendre avec ces vieux briscards britanniques. Si le groupe s'est perdu dans une musique très commerciale et américanisée à la fin des années 80, cette époque est bel et bien révolue depuis belle lurette et Saxon nous abreuve régulièrement d'albums de Heavy Metal que l'on va qualifier de "old-school", pas tous excellents mais jamais médiocres. Le petit dernier semble être taillé dans le meilleur des moules car à la première écoute, je n'ai pas eu l'impression que j'ai parfois en écoutant un album de Saxon (on exclut de cette remarque les albums compris entre "Wheels Of Steel" et "Power and The Glory") : de très bons morceaux qui côtoient des titres plus anecdotiques. Avec Sacrifice, nous avons un ensemble homogène en qualité.

Après une intro à l'ambiance amazonienne déboule un premier morceau au riff efficace et au pré-chorus bien entraînant. Le grand Biff Byford est en voix. Il faut dire que ce chanteur n'a jamais vraiment forcé dans les aigus durant sa carrière et a donc gardé ses capacités intactes. Mais n'oublions pas tout de même qu'il accuse les soixante-deux ans. Il a donc de très beaux restes ! Bref, voilà un bon morceau de Heavy Metal, certes très classique mais qui risque de faire rapidement partie des setlists du groupe. Très bon départ et on n'est pas au bout de nos (bonnes) surprises.
"Made In Belfast", comme son nom l'indique, nous envoie faire un petit tour en Irlande avec son ambiance celtique qui vient égayer le morceau. Original de la part de Saxon et bonne idée. Ou comment se renouveler un peu sans tourner le dos au Heavy traditionnel. Au passage, si Byford n'a rien perdu de ses capacités vocales, on notera que Nigel Glockler, lui non plus, n'a rien perdu de sa frappe (soixante ans tout juste pour lui).
Preuve que les vétérans ont encore la niaque : ce "Warriors Of The Road" qui fait du bien. Oui, Saxon est encore capable d'écrire des morceaux bien rapides dans la lignée des "Heavy Metal Thunder" et autre "Motorcycle Man".
Le voyage continue avec "Guardians Of The Tomb" dont l'intro semble nous emmener du côté de l'Orient cette fois-ci. Encore une fois, la mélodie est accrocheuse. Un morceau que l'on chantonne une fois le CD terminé, c'est bon signe !
Les titres suivants sont aussi bien fichus que ce début d'album. "Stand Up and Fight" et "Night Of The Wolf" se glissent sournoisement dans votre cortex avec leurs refrains bien torchés et leurs solos magiques (encore de belles prestations de la part du duo Paul Quinn et Doug Scarratt). "Walking The Steel" et "Wheels Of Terror" (vous aurez bien sûr remarqué qu'avec la fin du premier titre et le début du second, on forme "Wheels Of Steel" !), deux morceaux bien lourds un peu dans la lignée de... "Wheels of Steel" justement. Sans atteindre la qualité de ce dernier, Wheels Of Terror possède ce riff dévastateur auquel on accroche immédiatement.
"Standing In A Queue" termine l'album sur une note heavy et encore une fois, le morceau ne souffre pas d'un manque d'inspiration.
Au final, pas de ballade, pas de titres avec des orchestrations (ce qui n'avait pas plu à tout le monde sur les deux albums précédents), juste du bon vieux Heavy Metal à l'ancienne. Mais Saxon ne sombre pas pour autant dans la nostalgie en recopiant une recette éculée, comme bien des groupes se contentent de le faire aujourd'hui. Oui, c'est du travail à l'ancienne mais ça reste résolument moderne. C'est la NWOBHM comme elle doit sonner en 2013.
Comme je le disais plus haut, à la fin de cette écoute, pas moyen de trouver le morceau faible, celui qui fait office de remplissage. Le groupe s'est concentré sur la qualité, pas sur la quantité. Alors c'est vrai, l'album dure moins de quarante minutes. Mais quarante minutes de ce niveau seront toujours meilleures que soixante minutes pendant lesquelles on se fait ch... la moitié du temps.

L'album est présenté avec un CD bonus de cinq titres qui sont des adaptations ou des versions réenregistrées de vieux morceaux.
Au sujet de la version orchestrale de "Crusader", je dois vous avouer que je n'aime pas trop le traitement que le titre a subi. Cet excellent morceau n'avait pas besoin de cela. D'une manière générale, je ne pense pas que les orchestrations collent trop à l'univers Saxon.
En ce qui concerne les autres titres, ils ne présentent pas trop d'intérêt non plus pour celui qui connaît les versions originales. Seule la version acoustique de "Frozen Rainbow" (morceau tiré du tout premier album) me semble intéressante, sans être toutefois indispensable. Bref, un petit plus qui n'apporte pas grand chose au final.

Saxon a fêté dignement son vingtième opus en offrant à ses fans de toujours son album le plus abouti depuis un bon moment. Franchement, quel meilleur cadeau pouvait-ils nous faire ? Les papys de la NWOBHM ont toujours la niaque et peuvent encore en montrer à tous les p'tits jeunes se revendiquant de cet héritage. Et c'est un juste retour des choses.
N'ayons pas peur des mots : "Sacrifice" est, je pense, le meilleur album de Saxon depuis... "Power & The Glory". Tout simplement.
16 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 saXXon... solid as a rock!, 30 avril 2013
Par 
Stefan (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Imaginez que vous puissiez revenir aux finissantes 70s, alors que le punk s'essouffle et s'efface, que le hard rock et le heavy metal peinent à refaire surface après l'agonie créative et commerciale de ses géants (Led Zeppelin, Deep Purple, Black Sabbath en tête)... Imaginez, cette prude Albion de 1979 qui voit arriver une Dame de Fer et un quintet de rockers biker-friendlies qui sort un éponyme premier album sympathique quoiqu'anecdotique dans l'indifférence à peu près générale (l'album pas la Iron Lady !)... Imaginez que vous vous installiez dans un pub Barnsley avec un chevelu déjà presque trentenaire, chanteur du groupe au premier album précité et que vous lui racontiez qu'un jour SON groupe sortirait son 20ème album et que ce serait un évènement dans le (pas si) petit monde du metal... A coup sûr le mec vous prendrait pour un maboul de première.

Et pourtant nous y voici ! Sacrifice est, 34 ans après, la vingtième galette studio de Saxon, un groupe dont subsiste tout de même les 3/5èmes, depuis le retour en 2005 de ce bon vieux Glocker de marteleur de peaux, de la formation historique, celle qui tutoya les étoiles entre 1980 et 1984... sans jamais vraiment les atteindre (du moins, commercialement). Nous sommes en 2013 et personne ne se marre, pas même les jeunes pousses férues de math metal, de crust core, psychedelic stoner, progressive black metal ou autres joyeusetés comme il s'en fait aujourd'hui. Non, en 2013, même quand on n'aime pas, on respecte Biff et sa bande. Rien que ça, pour le vaillant leader sexagénaire, est une victoire (une fierté) en soi.

Mais il y a en plus le constat du constant et surprenant état de forme d'une formation tout à fait bien dans son cuir, qui ne cherche pas (plus) à dépasser son seuil de compétence (qui avait conduit à des albums FMinés pas exactement dans les cordes vocales du leader et les facultés compositionnelles Saxoniennes alors que le hard glitter à l'américaine triomphait dans les charts) et enchaîne, ce faisant, opus de bon niveau sur album de qualité. J'avais, d'ailleurs, particulièrement apprécié le régressif et efficace Call to arms de 2011, devancier du Sacrifice qui nous intéresse ici, et qui démontrait, une fois de plus, que ces papys portaient beau et savaient toujours aussi savamment recycler leur savoir-faire. Et Sacrifice donc, 10 titres de plus dans la longue et prolifique carrière d'un quintet presque miraculé, endurant aussi, une bande de gars (Biff en tête) qui n'a jamais désarmé même quand tout semblait se liguer contre eux et que leur popularité avait pris des airs sahariens. On n'ira pas, en l'occurrence, clamer qu'on tient là une révélation, un album miraculeux de qualité... Saxon ne nous a que trop souvent fait le coup pour qu'on feigne quelque surprise que ce soit.

Concrètement, première constatation, l'album est court, trop diraient certains qui en voudront à ces vétérans de ne pas rallonger la sauce (ce qu'ils font tout de même sur la version Deluxe comprenant de nouvelles versions d'anciens titres, étirant leur nouvelle œuvre autour de l'heure... pour ceux qui auront consenti à l'investissement). Personnellement, je trouve une adéquation, une logique entre ce Heavy Metal à l'ancienne et une durée qui ne l'est pas moins. Et puis, in fine, seule la qualité compte et qu'avec comme seule ombre au tableau un mastering trop "loud" pour être honnête, on est bien servi. De fait, des 9 chansons (et une intro) proposées, pour quelques ramassées 40 minutes, pas une (pas une !) ne rate sa cible !

Du Heavy mid-tempo surpuissant d'ouverture (Sacrifice), du celtisant - une première pour le groupe - mais résolument heavy metal Made in Belfast, de la première salve pied-au-plancher (presque Maidenesque pour le coup) qui déboule en 4 (Warriors of the Road), en passant par Waking the Steel plus ambient avec son apaisement central, particulièrement réussi, aussi !, c'est toute la gamme classique du Saxon historique qui est déployée. Les autres chansons, celle que je ne cite pas, sont autant de variations sur plus ou moins les même thèmes que ceux jadis déjà exploités par la formation sans qu'on ait (trop) l'impression d'être lancé dans un jeu de piste à savoir à quoi celle-ci ressemble-t-elle d'avant, mais ce riff là ne serait-il pas un détournement de ce bon vieux classique, etc. On ne va pas se la jouer, par contre, ce n'est aucunement surprenant, juste un boulot sérieux, appliqué et réussi de cinq quinquas-à-sexagénaires tout à fait, je me répète !, bien dans leur cuir, sûr de leur fait... Solid as a rock!

Quand à savoir s'il vaut la peine de débourser quelque sesterces de plus pour le "deluxe"... Comme souvent, oui et non. Si la version ré-orchestrale (ou réorchestrée, c'est selon) de Crusader se tient bien (et bénéficie de la prod' moderne), si un Just Let Me Rock plus rampant fait aussi son petit effet, si Forever Free toute balls dehors conclut les bonus en beauté, les deux versions acoustiques, un peu chiches avec juste leurs guitares et la voix de Biff, contrebalancent quelque peu l'enthousiasme... Pas désagréable mais pas essentiel.

Bilan : En 2013, Saxon n'en est plus à confirmer. Saxon est une machine de guerre qui ne sort que très rarement de sa route, qui trace sereinement sa chemin, continuant à distiller un metal d'hier (leur metal d'hier) avec l'assistance utile d'une production moderne qui leur va bien au genre. Ceux qui aiment en chavireront de bonheur... J'en suis !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un classique, 4 juin 2014
Par 
Ladent Jean-Marc (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Du bon vieux hard rock, puissant et mélodieux. Idéal pour se préparer les oreilles au HELLFEST à venir...
Vivement bientôt :-)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Album décevant dans l'ensemble..., 14 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Rien a faire, je n'arrive pas à rentrer dans ce "sacrifice", album qui se veut plus rentre dedans que les derniers opus de saxon (à la manière d'un Inner Sanctum) mais malheureusement, la majorité des morceaux se ressemble et on ne retiendra pas grand chose mise à part le morceau titre et 2 ou 3 titres grand max. On ne retrouve pas les mélodies accrocheuses comme Saxon sait bien le faire, on est loin du réjouissant et dernier grand album "the Inner Sanctum".

Bref, décevant, heureusement en live, Biff & co savent y faire!

2,5/5
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 "Stand up and" … sing !!!, 4 mars 2013
Par 
Frédéric MARCEL - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
La carrière de SAXON est très inégale. Après des débuts flamboyants à l'aube des années 80, le passage commercial de la fin des eighties, le rebond de la décennie 90, et le passage à vide de la fin des années 2000, voici que les "Aigles" sortent à nouveau les griffes, et s'agrippent à un 20e album studio.

En dehors de toute considération sur l'album, il faut rendre à César ce qui lui appartient : SAXON existe depuis plus de 34 ans, leur premier album datant de 1979. Peter "Biff" Byford a fêté à la mi-janvier ses 62 ans. A un âge où certains se contenteraient d'une retraite bien méritée, d'autres continuent d'avoir la pêche, d'être créatifs, d'être motivés pour donner à leur fans de nouveaux albums, et ceci régulièrement, l'écart entre un album et le suivant n'ayant jamais dépassé 3 ans tout au long de leur carrière… Ceci méritait d'être souligné.

Le package se présente, dans son édition limitée, en 2 CD. Sur le premier disque, l'album lui-même, avec ses 10 titres, et le 2e disque regroupe 5 titres, en versions acoustiques ou ré-enregistées. Surtout n'achetez pas l'édition avec un seul CD !

Quant à l'album lui-même, il n'y a pas de doute, c'est bien du SAXON que l'on écoute. En témoigne ce refrain de "Warriors Of The Road", mille fois entendu. Nigel, aux fûts, raffole de la double grosse caisse, et en use abondamment. Même les titres des chansons ("Walking The Steel", Wheels Of Terror") reprennent des mots-clés des titres phares du groupe !

Même si cet opus s'inscrit dans la continuité de CALL TO ARMS, il lui est, à mon sens, supérieur d'une bonne tête. Car là ou le précédent pêchait par des mélodies chant pas toujours en adéquation avec la musique, ce SACRIFICE bénéficie de couplets et refrains vraiment sympas. De plus, au lieu de forcer sa voix (comme il le fît dans "Hammer Of The Gods" ou "Afterburner"), Biff chante ici plus naturellement, et il faut bien le reconnaître : ça lui va mieux !

A noter aussi un "Made In Belfast" amusant, avec ses 2 courts passages de musique irlandaise, vantant les mérites de l'Ulster. "Guardians Of The Tomb", au jeu de guitare finement travaillé, est excellent. Le tempo lent de service ("Walking The Steel") est franchement réussi.

Quant au 2e CD, il vaut aussi largement le détour. Il s'ouvre sur un "Crusader" réarrangé et bonifié. Les nappes de synthés se marient extrêmement bien aux guitares, et lui donne un autre cachet. Suivent "Just Let Me Rock" et les versions acoustiques de "Requiem" (We Will Remember)" et "Frozen Rainbow". Ce dernier, méconnaissable, se prête finalement bien à l'exercice. Le CD se termine par "Forever Free", titre énergique de l'album éponyme, qui vient redonner un peu d'entrain pour conclure cette écoute.

Alors, est-ce là un album révolutionnaire ? Certes non. Avons-nous affaire à un bon album de SAXON ? La réponse est OUI, sans hésitation. Elle laisse présager un retour sur de bons rails, pour un éventuel 21e album… Qui sait ? Les Aigles sont des oiseaux tenaces, qu'on se le dise !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 génial et super bien, 17 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Très très bon album. .je connais bien ce groupe. .que je suis aller voir plusieurs fois en concert. .donc je suis un très grand fan. .à ne pas esiter. .si vous êtes fan...de Saxon..... :-)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Solid Ball Of (Heavy)Metal., 4 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Vingtième opus des vétérans Anglais et leur meilleur,à mon gout, depuis "The Inner Sanctum" en 2007.
Comme il a été dit dans d'autres commentaires, l 'album fait moins de 40 mns mais, de ce fait, n'a pas de réelle faiblesse.
Avec le temps, Saxon est presque devenu une franchise, un peu comme ces séries de romans de gares qui comptent des dizaines, voire des centaines de tomes.
Le point négatif de la chose c'est que d'originalité, il n'y a point, parfois on est proche de la redondance et de l'ennui quand les albums sont moyens, voire pire...
Le coté positif, c'est que quand, comme ici, l'album est bon, on a plaisir à retrouver ce solide gang de Heavy Metal avec son style reconnaissable entre mille.
Pour ce qui est des nouveaux morceaux à proprement parler, l'intro nous emmène dans l'Amérique pré-Colombienne(on se croit dans "Apocalypto" de Mel Gibson)et débouche sur le titre éponyme de l'album, bon morceau pour "Headbanguer" avec fureur, le ton est donné.
Je ne passerais pas tous les titres en revue, encore une fois rien d'insipide dans cet album, mes morceaux préférés étant "Sacrifice", "Guardians of the tomb","Night of the wolf" et, mon favori entre tous : "Wheels of terror" avec son riff terriblement heavy qui ne dépareillerait pas dans l'album "Metalhead" du quintête Anglais.
Quant à la pochette, c'est aussi un peu du déjà-vu, mais comme pour l'album, l'inspiration pré-Colombienne, mêlée au style Saxon, le tout sur fond noir, fait, qu'en définitive, comme le reste, elle passe très bien.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 tuerie!!!!, 18 juillet 2013
Par 
megaotal - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Le mot n'est pas exagéré.Ce "sacrifice" d'un des plus grand représentant du true metal est absolument géant et meurtrier.De riffs agréssifs en solos éfficaces,ce disque cours mais intense(39minutes)va coller une baffe aux amateurs de nwobhm.Le chant de biff est génial(tant sur les couplets que sur les refrains),ça groove à mort et la production est parfaite.Rajoutez à celà une magnifique pochette et vous obtenez un album qui à défaut de réinventé la poudre,là fait parlée pour une bonne leçon de metal.Claque!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Number one, job is done!, 7 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacrifice (CD)
Whaououououh! Attention ce nouvel album de Saxon va faire mal, très mal. Retour à un heavy sans fioriture dans la lignée de Solid ball of Rock ou encore Metalhead.
Moi qui ai renoué le contact avec Saxon depuis un an, je ne suis pas déçu, mais là, c'est l'extase.
Sacrifice contient 10 titres (sans compter l'intro) d'un heavy des plus efficace. OK, il ne dure que 39mins30, mais c'est 40 minutes sans concession. Ici pas de métal prog ou autre fantaisie, un seul mot d'ordre => efficacité.
Procession: 1,45 minutes d'intro à l'ambiance pesante nous menant droit à l'autel du sacrifice et là ça part d'un coup...
Sacrifice: ... avec Sacrifice on tient un titre heavy, puissant avec un refrain dans un style Maidenien de la grande époque; une influence qui se retrouve au long de cet album, ne serait-ce qu'à l'écoute des solis de guitare alternés entre Doug et Paul. Mais attention si de nos jours Maiden traîne un peu la patte dans son heavy prog, Saxon vient de reprendre le devant de la scène!
Made in Belfast, autre titre très heavy, au refrain excellent qui reste en tête.
Warriors of the Road démarre sur le bruit d'un passage de moto sur circuit, ça ne vous rappelle rien? (Motorcycle Man). Les guitares prennent direct en chasse le motard et ne le lâche plus, une tuerie!
Guardians of the Tomb et Stand up and Fight poursuivent sur cette même lancée et là on hallucine, la moitié de l'album est passée en nous scotchant...
Walking the Steel va nous permettre de reprendre un peu nos esprits, construite sur un tempo lent, la rythmique n'en est pas moins puissante.
Night of the Wolf et Wheels of Terror continuent sur un mid tempo à la rythmique hyper efficace.
Standing in a queue clôture parfaitement cet album avec un brin d'humour dans le texte.
L'album est fini, et là, on a une seule envie, le réécouter à nouveau.
Saxon nous offre ici un grand album, une tuerie pour des musiciens dont la plupart ont plus de soixante balais. Quelle pêche! Tous les musiciens sont excellents à l'image de l'album. Biff est en voix, Paul et Doug nous offrent une sacrée leçon de guitare heavy, la frappe de Nigel est impeccable et fait puissamment mouche sur tous les morceaux et la basse de Nibbs ronronne on ne peut mieux.

Conclusion: achetez le!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sacrifice
Sacrifice de Saxon (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit