undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

14
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
12
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Le salon des refusées
Format: CDModifier
Prix:6,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 février 2013
excellent album, aux textes ciselés, avec une voix d'une grande beauté. Une réalisation somptueuse et un mariage sublime de viol de gambe, violoncelle et guitare électrique ! Si vous aimez la chanson à texte aux arrangements aboutis, jetez une oreille sur les chansons de Christophe AMELINE.... à découvrir !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 mars 2013
Cet album est à découvrir et une première écoute ne suffira peut-être pas pour en apprécier ses volutes ainsi que ses détours. Je suis la carrière de Claire Diterzi depuis quelques années. Cet album, issu d'une année passée en résidence d'artiste à la Villa Médicis, est très intime et marqué à la fois par les désillusions amoureuses de Claire Diterzi et par ses tribulations d'artiste. En effet, elle a due surmonté les critiques des maîtres dogmatiques de la Villa.
Une artiste à découvrir !!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 février 2013
Comme "Cetalir", j'avais moyennement accroché à "Rosa", alors que ses 2 précédents opus étaient, à mon humble avis, vraiment excellents ... et celui-ci est à la hauteur : surprenant, original, avec un accompagnement de viole de gambe, violon et violoncelle, elle nous fait même une reprise très réussie de "Riders on the storm" des Doors !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Moyennement convaincu par le précédent album consacré à Rosa Luxemburg (Rosa la Rouge) qui n'avait pas le même peps et la même inventivité que le fabuleux Tableau de Chasse, j'avoue que j'attendais avec une certaine impatience le tout nouveau disque de cette artiste si particulière et qui revendique clairement sa singularité.

"Le Salon des Refusées" est tout sauf un titre anodin. D'ailleurs chaque mot des textes de Diterzi, chaque photographie de ses très beaux livrets fait l'objet d'une sélection scrupuleuse et porteuse de sens. Il fait écho à la fameuse exposition de 1863 où plus de trois mille artistes, refusés par une Académie en proie à un conformisme aussi étroit qu'obtus, s'étaient regroupés pour y exposer leurs oeuvres sous le titre provocateur du Salon des refusés. C'est là qu'on découvrit Monet et les premiers impressionnistes entre autres et l'exposition fut un formidable succès qui servit d'accélérateur à la création en France. Mais Diterzi y a malicieusement ajouté un "e" pour devenir "Refusées". Un clin d'oeil à sa nomination en résidence à la Villa Médicis où elle fut la première artiste de variété à jamais être acceptée. Une nomination qui lui valut force polémique et méchants propos.

De cette résidence, elle nous revient avec un album qui décoiffe et qui se recentre sur ce qui fait sa signature : des textes tirés au couteau, une musique minimaliste mais essentielle focalisée sur son éternelle guitare électrique râpeuse et rageuse et sur un autre refusé de la variété, la viole de gambe. Etrange association en effet que cet antique instrument très en vogue aux XVI et XVIIème siècles, porte-drapeau de la musique baroque (cf les fabuleux enregistrements de Martin Marais ou Sainte Colombe par Jordi Savall par exemple) avec une musique contemporaine. Bien évidemment, il ne s'agit pas ici de se lancer dans d'inappropriées appogiatures ou autres ornements spécifiques à ce type d'instruments car Diterzi entend bien faire sonner cette viole un peu âpre à contre-emploi, souligner les souffrances, les douleurs qui l'habitent et la font avancer. On sait que Diterzi connut un immense chagrin d'amour dont elle eut le plus grand mal à se remettre (cf Tableau de chasse déjà). Il en est ici encore question mais Claire Diterzi nous livre aussi des confessions intimes sur sa relation au père dans des textes qui sont autant de bijoux.

Par ses rythmes, ses décalages, ses accompagnements caractéristiques de guitare, Claire Diterzi annonce clairement la filiation de ce nouvel album avec son premier album en nom propre Boucle et bien sûr Tableau de Chasse où, déjà, il était question de peinture, entre autres, avec le troublant Verrou de Fragonard.

Voilà un bien beau disque que tous les amoureux de la belle Claire adoreront. Pour les autres, mieux vaut commencer par Tableau de chasse, plus mélodique, avant de s'attaquer à ce dernier opus très personnel et exigeant. Il n'en reste pas moins que Claire Diterzi s'affirme comme une très grande artiste poursuivant avec conviction, opiniâtreté, contre vents et marées une démarche personnelle, singulière et d'une totale sincérité. Comme elle l'avoue elle-même, la seule chose qu'elle sache vraiment faire est chanter ses textes et ses mélodies inventives pour expulser ses souffrances, guérir de ses blessures aux traces profondes. Elle s'y livre passionnément, en disque comme en concert, ses performances sur scène étant toujours époustouflantes et un véritable évènement. Nous, on adore en tous cas !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 juin 2014
Des textes intimes, un chant sobre, le son rugueux d'une viole de gambe... L'inclassable Claire Diterzi rentre de la villa Médicis avec un album magistral.
On aime passionnément

Dire que son arrivée à la villa Médicis avait fait s'étrangler quelques pisse-froid, terrifiés qu'une artiste de musique dite « populaire » puisse partager le même espace que des compositeurs « savants »... Ce Salon des Refusées est une réponse flamboyante. Un album truffé de références, étonnant, exigeant, déconcertant. Et remarquable. Sans lâcher sa guitare électrique, Claire Diterzi délaisse les machines qu'elle affectionnait pour un instrument banni (refusé, lui aussi) de la chanson et la pop : la viole de gambe. En résulte un son âpre, presque ancestral ; un dépouillement acoustique auquel elle ne nous avait pas habitués. Même son chant se débarrasse des effets d'hier, s'offrant dans une nudité d'équilibriste, impressionnant, mais pas démonstratif. Comme si l'éloignement créatif — et l'adversité ? — l'avait poussée à revenir à l'essentiel. A bien écouter, son disque dessine une carte du Tendre, au plus intime, dont le titre devient peu à peu un tiroir à double, ou triple fond. La « refusée » Diterzi ne se cogna pas seulement à la porte de la villa ; elle se heurta aussi à des murs amoureux, et avant cela paternels, qu'elle évoque ici sans frime, colère, ni faux-semblant. L'écriture est fulgurante, osée ; traversée d'humour et d'insolence. Parfois bouleversante. Clair-obscur ou Corps étrangers sont des modèles de délicatesse. Scellant, à la barbe des coincés de toutes les chapelles, une renaissance superbe.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 février 2013
Un álbum baroque plein de références à Marin Marais à écouter avant et après. Joli travail vocal et textuel mais inégal.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 février 2013
Claire diterzi poursuit sa route musicale et nous transporte dans une ambiance baroque, feutrée et douce.
Le tube " le roi des forets " est efficace tant dans le texte que dans le son très rock. La voir sur scène est encore plus magique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 mars 2013
Superbe univers musical sur d'excellent textes à découvrir. Album surprenant et complètement en dehors de la musique " conventionnelle " que l'on a l'habitude d'entendre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 30 juillet 2013
J'adore !!! c'est beau, c'est déchirant et ça s'écoute en boucle ....
Très personnel comme d'habitude mais je trouve très abouti musicalement et vocalement.
Donc à écouter sans modération.
Marie
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 mars 2014
un monde d'ailleurs,musique et voix etonnante une vraie surprise comme un reve,se laisser porter par la musique et la voix
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
69 battements par minute
69 battements par minute de Claire Diterzi (CD - 2015)

Boucle
Boucle de Claire Diterzi (CD - 2006)

Requiem For Billy The Kid (Bof)
Requiem For Billy The Kid (Bof) de Claire Diterzi (CD - 2007)