undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles12
3,8 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:14,19 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

« La stratégie de la poussette » explore les paradoxes de la paternité : Thomas (Raphaël Personnaz), trentenaire pas très sûr de lui, se fait plaquer par sa petite amie Marie (Charlotte le Bon) parce qu'il refuse de lui faire un enfant. Un an plus tard, contraint par le circonstances de garder pendant une semaine le bébé de 4 mois de sa voisine, il se sert de cette « opportunité » pour tenter de reconquérir le cœur de son ex. Peur de la paternité contre joie d'un enfant « tombé du ciel », « La stratégie de la poussette » démontre joyeusement comment une bébé peut changer une vie.

Si le scénario comporte quelques faiblesses dans ses enchaînements, la réalisation de Clément Michel est inventive. La longue scène d'ouverture qui se déroule dans la cage d'escaliers de l'immeuble de Thomas, le même jour anniversaire de Marie, quatre années de suite, est par exemple une belle trouvaille très bien mise en image. Le registres et ressorts humoristiques sont assez bien dosés, avec un très bon Jérôme Commandeur dans le second rôle de l'ami de Thomas. Quelques bonnes piques sont également envoyées aux méthodes modernes et branchées de soin du bébé (au travers de la crèche modèle qui est présentée). Le film finit néanmoins par s'essouffler sur la fin, ce que confirme le fait qu'il s'achève en 1 heure 25 seulement.

« La stratégie de la poussette » est néanmoins un film qui fonctionne très bien et qui fait beaucoup rire, notamment grâce à la présence extrêmement convaincante de Raphaël Personnaz.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2013
Ce commentaire traitera du film et non du support DVD .

Sur un pitch complètement improbable ( reconquérir son ex en lui faisant croire qu'on a réussit sa vie sans elle ? Vraiment ?) , Clément Michel signe une sympathique comédie de moeurs , cousue de fil blanc mais servie par la fraîcheur d'acteurs pleins de charme .
Seul atout du poids lourd du nanar Asterix et Obelix : au service de Sa Majesté, Charlotte Le Bon confirme tout le bien que l'on pense de sa silhouette gracile et de sa présence pétillante . Incontestablement une actrice à la beauté next door en attente d'un premier rôle .
Car , et c'est assez rare pour le signaler,Raphael Personnaz rivalise de candeur adulescente et de sensibilité . Pris au piège de ses bobards , il sait très bien mentir face à la caméra , sort des clichés éculés de la virilité au cinéma et n'en fait pas des tonnes dans le rôle du père paumé .
Face à ce couple adorable dont le spectateur ne peut qu'attendre la réconciliation , Michel soigne ses seconds rôles souvent fendards . Le comique Jerôme Commandeur joue le beauf de manière désarmante . Ses quelques apparitions amènent un univers délicieusement ringard et attachant . Il porte sur ces épaules les scènes les plus amusantes du film. Et Julie Ferrier , autre habituée des planches campe une puéricultrice nymphomane irrésistible . Quant à la chanteuse bien sage Camélia Jordanna , elle est méconnaissable en Cas Social vulgaire , sale et paumée ...

Entre "3 hommes et un couffin" et l'humour de couple façon "un gars , une fille", "la stratégie de la poussette" donne un petit coup de jeune à la comédie de couple en égratignant au passage quelques lubies new age des professionnels de l'enfance.
Un film qui met en avant une nouvelle génération de comédiens populaire mais pas populos qu'on ne demande qu'à voir grandir à l'écran .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juin 2013
Petite comédie française, l'atout principal est le duo d'acteurs, Charlotte le Bon est très très jolie, certaines situations sont drôles (j'ai vraiment rit à 2,3 reprises), le scénario est ultra prévisible, mais bon cela reste assez léger dans les clichés.
En clair, une comédie française plutôt fraîche, c'est suffisamment rare pour le souligner.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2013
Un film sympa, j'ai pas vu le temps passé. j'ai trouvé que c'était bien fait. Je pensais que c'était plus un film de fille mais même mon mari l'a apprécié. Donc une bonne comédie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2015
si vous êtes fan de bébé comme ma fille, cette comédie est pour vous. C'est frais et plein de surprises. On baigne dans le monde de la petite enfance un vrai bonheur !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2014
génial j'ai trouvé ce film tres sympa, rigolo aussi. tres bien pour un moment de détante en famille ou entre amis.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2016
je n'ai pas accrocher au film . l'hiistoire est moyenne ...........; . . . . . . . . . .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Thomas a laissé partir Marie, à force de ne pas s'engager.
Un an plus tard, toujours inconsolable, il se retrouve avec un bébé sur les bras.
Il va se servir de cet enfant pour reconquérir la femme de sa vie...
Une comédie romantique française très agréable avec un duo, Raphaël Personnaz et Charlotte Le Bon, qui fonctionne très bien. Le film n'est pas mémorable mais on s'attache aux personnages et on apprécie les touches d'humour. A noter l'excellente bande originale.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 13 juillet 2013
Charlotte Lebon est la fille de Richard Le Bon1 et de l'actrice québécoise Brigitte Paquette. Sa mère travaille souvent pour la télévision québécoise et son beau-père, Frank Schorpion, pour le cinéma anglophone.

Il y a pire comme débuts dans la vie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2013
Une histoire d'amour qui tourne au vinaigre et un des deux qui ne peut oublier l'autre, et essaie tout pour reconquérir l'autre.
Vu, déjà vu et revu.
Sincérement décevant même si au départ l'idée de séduire son ex avec un bébé (ce qu'elle désirait) semble assez drôle.
l'histoire fait sourire deux ou trois fois mais manque de rebondissement, l'intrigue est toujours la même et on se laisse éssoufler par le rythme répétitif du film....
Je m'attendais à mieux, vraiment déçue....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,49 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)