undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles6
4,0 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:19,76 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

La copie, aussi propre soit-elle, est loin d'être sans failles. Au niveau des défauts mineurs, si l'image fait preuve d'une belle stabilité et d'une grande propreté, on pourra notamment noter quelques poussières / cheveux en bord de cadre à plusieurs reprises.
Mais dans l'ensemble, le souci majeur reste une définition et un piqué trop souvent faiblards, ainsi qu'un contraste débattable. Evidemment, comme souvent pour les titres de patrimoine, les génériques introductifs sont en petite forme, et c'est le cas ici avec 4 1eres minutes qui font peur et semblent tout droit sorti de la nouvelle "restauration" des Enfants du Paradis : l'étalonnage fait peur, l'ensemble possède une définition plus que rudimentaire, bref, c'est moche. Heureusement, cela s'améliore une fois le 2e chapitre démarré. Le souci reste que malgré cela, le reste du film est en petite forme visuelle. Si certains plans sont très fins et très beaux, la plupart des séquences sont plutôt moyens. On sent l'apport HD et l'apport d'une certaine fraîcheur due à la restauration, mais cela reste malgré tout en deçà de ce qu'on peut attendre et le tout peine à impressionner.

Côté son, la VO 1.0 est par contre en bonne forme. Si la piste est mixée plutôt bas en volume, elle ne possède pas de souffle (ou en tout cas, uniquement en poussant le volume à fond les ballons) ni de distorsion. Les dialogues sont bien rendus et ne sonnent jamais sourds, et les quelques passages musicaux sont plutôt bien agréables et sans saturation.

Image : 7.5/10
Son : 8/10
Film : 7/10
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2013
1er film d'Elio Petri et le moins que l'on peut dire est qu'il est parfaitement maitrisé.
Moins parfait qu'enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (pour moi un vrai chef d'oeuvre), mais quand même.

La restauration est de grande qualité et le confort de visionnage est remarquable.
Les compléments sont comme toujours chez carlotta vraiment de qualité.

A recommander.
11 commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2016
Un quasi huis-clos (commissariat, prison, chambres à coucher ...) avec peu d'extérieurs (l'hôtel de la plage) mais de nombreux flash-backs qui donnent un peu d'air. L'histoire commence comme pour Joseph K. dans "Le Procès" de Kafka et se finit sur une note cynique bien dans le ton de la comédie à l'italienne de l'époque. Le personnage ne s'est pas "métamorphosé" au fil de l'histoire mais il endosse, par intérêt, les habits du criminel qu'il n'est pas. Curieux film, donc, qui nous montre un héros antipathique, sorte d'homme entretenu, opportuniste et menteur, intéressé et tricheur. L'enquête policière (assez convenue) lui offre l'occasion d'un examen de conscience. Le résultat n'est moralement pas brillant.
Jolie astuce de tournage quand deux moments différents de l'action sont réunis dans un seul plan séquence (scènes à l'hôtel de bord de mer), trouvaille heureuse qui évoque des procédés chers à un Michel Deville.
Mastroianni est bien, crédible et sobre. Salvo Randone est parfait, comme souvent. Difficile en revanche de juger de Micheline Presle, assez mal doublée en italien, dont la vraie voix manque . Il n'empêche que son personnage de femme libre est exceptionnel pour l'époque. Elle se comporte comme un homme et son home comme une femme...
Critique de film pour "L'Unita" communiste, scénariste puis assistant, le rare Elio Petri signe ici sa première réalisation (1961). Elle annonce, de manière embryonnaire, sa troublante et kafkaïenne "Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon" (1970) qui offrit à son ami Gian Maria Volante un de ses plus grands rôles.
NB : le "Museo delle navi romane" se trouve à Nemi, à une trentaine de km de Rome. Il expose les épaves de deux galères d'apparat qui naviguaient sur le lac voisin pour l'agrément de l'empereur Caligula. Remontés en 1929 et 1930 sous Mussolini, les bateaux sont exposés dans un bâtiment du plus pur style fasciste.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2014
...Visto ieri, BELLISSIMO !

...Primo e già graffiante Lungometraggio (Censurato ovviamente senza motivo all'epoca) del Maestro Petri , con interessantissimi approfondimenti Psicologici Kafkiani in stile Bergman , che "mascherato" da Noir (e ci riesce dannatamente bene) mostra il rapporto fra Uomo "Comune" e autorità, con i suoi sfacciati "errori" di (pre)giudizio e lungaggini burocratiche , tema molto caro a Petri , che vedremo affrontare al meglio ad esempio nel Capolavoro "Indagine su un cittadino al di sopra di ogni sospetto" .

...Mastroianni e Randone primeggiano .

...Il BD della Francese Carlotta, neanche a dirlo è S P L E N D I D O !

..."Il Restauro Digitale de L'ASSASSINO è stato realizzato a partire dall'OCN Originale, lacunoso del primo e dell'ultimo rullo, nonchè da un Interpositivo dell'Epoca.
I due Elementi sono stati Scansionati a Risoluzione 2K e Restaurati Digitalmente .
La colonna sonora Originale è stata Restaurata a partire dal Negativo ottico in 35mm , da cui a sua volta è stato stampato un Positivo Colonna di conservazione , che successivamente è stato acquisito e Restaurato Digitalmente .
Tutte le operazioni e la fasi di Lavorazione, sono state eseguite presso il Laboratorio di Bologna "L'Immagine Ritrovata", nel 2011 ."

...Il dettaglio è straordinario (primi piani di Mastroianni, della Bellissima Cristina Gaioni ,delle mura della cella etc...sono dettagliatamente fantastici) grana medio fine appena percettibile e perfettamente gestita, scala dei grigi sublime, contrasto e livello del nero davvero eccellenti !
...Bitrate sempre molto alto (ho visto punte di 34-35 Mbps , forse anche di più) nella media di 23-26 Mbps, codifica in AVC , zero filtri, traccia audio in Italiano DTS-HD-MA 1.0 Mono ( con sub Francesi OPZIONALI-REMOVIBILI ), davvero Ottima , che riproduce magnificamente la splendida colonna sonora di Piero Piccioni .

...Come Extra , abbiamo due interviste (16 e 17 minuti, circa ) alla Moglie di Petri, Paola Pegoraro Petri, in HD ma purtroppo in Francese, io in ogni caso le ho viste ugualmente , qualcosa si capisce lo stesso .

...Non saprei cos'altro dire .

...Insomma, un BD davvero coi Fiocchi !
...Che tanto per cambiare , ci arriva da fuori Paese...

...Davvero un Gioiello .
...Un Grazie di Cuore alla Label Francese CARLOTTA !!!

...Questa è Storia della Nostra Cinematografia Italiana , quella Vera di una volta .
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2014
Une petite histoire vraiment bien faite, agréable et presque historique aujourd'hui. Des acteurs irréprochable, une Italie haute en noir et blanc. A connaître!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2015
Premier film d'Elio Petri, ce long métrage de 1960, très stylisé, a la modernité des films d'Antonioni ou Pietro Germi de cette époque. A voir
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,91 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)