undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles5
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:19,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le duo norvégien Darkthrone est du genre voyageur. Death Metal d'abord, Black Metal ensuite, Punk Crust Heavy Metal pour continuer et maintentant revivaliste d'un underground par beaucoup ignoré, celui d'un Heavy Metal vraiment evil... on peut dire que Nocturno Culto (Ted Skjellum) et Fenriz (Gylve Fenris Nagell) n'ont d'autre ambition que de se faire plaisir en jouant ce que bon leur semble et se foutant comme de leur première guigne de ce que les "fans" attentent d'eux. De vrais punks, en somme.

Sur The Undeground Resistance, 15ème album (!) des norvégiens depuis leurs débuts discographiques en 1991, ils se penchent sur divers styles dans leur entendement 80's. Ainsi, ce qu'il reste de Black Metal est influencé par les premiers maîtres du genre (Venom, Bathory, Celtic Frost), ce qui vient du Doom Metal a de forts relents de Candlemass ou Saint Vitus, leur Heavy Metal a beaucoup à voir avec les cultes Mercyful Fate,Angel Witch,Satan ou Holocaust, leur Speed/Thrash avec Exciter ou Whiplash et leur punkitude, nul doute !, a de vraies (si rares présentement) accointances avec Discharge ou Exploited (etc.)... Que des noms qui échapperont aux non-spécialistes ce qui n'est que logique parce que, justement, Fenriz et Nocturno Culto sont des spécialistes, de ces monomaniaques collectionneurs de démos, eps, lps plus improbables et obscurs les uns que les autres, des mecs qui diraient probablement que ma liste ne contient que des formations célébrissimes (et qui n'auraient pas tort dans le petit cercle des spécialistes). Si je m'appesantis tant sur le sujet c'est parce que The Underground Resistance est exactement la résultante de leur passion débordante et d'une musique "fan de" extrêmement référencée.

Name-dropping mis de côté, c'est un foutu bon album de metal à l'ancienne auquel nous avons affaire. Cette espèce de bouillon de cultures d'influences, de références, de connaissances et de savoir-faire atteint le but qu'on imagine que ses deux concepteurs s'était fixé : faire du neuf avec du vieux. Loin de l'impression de plagiat éhonté que laissent moult formations, pour ne pas dire la quasi-entièreté, de la scène rétro-Metal), Darkthrone hommage ici plus qu'il ne recycle. Evidemment, on ne niera pas que, pour fun que soit The Underground Resistance, il n'aura aucunement la portée du Darkthrone Black Metal (1992-2004, Transylvanian Hunger et toussa) qui, en son temps, redéfinit à lui seul le genre, un Darkthrone que les afficionados de trve BM (comme on dit) ne reconnaîtront que très épisodiquement ici, et encore, en tendant bien l'oreille. Qu'importe, la "sauce" prend admirablement et c'est bien là l'essentiel. Et ça fait un bien fou, comme quand comme votre serviteur on s'est régulièrement délecté de délices underground 80s, de sentir revivre une autre conception du Heavy Metal (du sans fioritures et atermoiements, tout en riffs simples et rythmiques bastonnantes) , avant tout mue par une vraie passion, une indéfectible honnêteté et une vraie indépendance d'esprit pour un groupe jamais vraiment là où on l'attendait.

En 2013, Darkthrone (aka Fenriz et Nocturno Culto) se fait plaisir et nous fait plaisir... Que demande le peuple ?

Nocturno Culto - vocals, electric guitar, bass guitar
Fenriz - drums, vocals, bass guitar on track 4
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 27 février 2013
Je ne vais pas vous faire l'affront de vous rappeler qui est Darkthrone. Encore moins vous récapituler tout le CV du groupe. Pionniers du Black Metal norvégien, Darkthrone a depuis un moment déjà abandonné le Black pur et dur pour un Speed Thrash bien old school.

"The Underground Resistance" continue sur cette voie. Non, Fenriz et Nocturno Culto ne sont pas revenus à du "True" Black Metal, comme certains le souhaitent toujours ardemment et je crois que c'est peine perdue de l'espérer car ça m'a tout l'air définitivement mort. Nos deux compères continuent d'explorer les racines du Thrash, du Death, du Speed, du Black et du Punk... bref, de toute la culture underground des années 80 avec toujours cette volonté de proposer quelque chose d'honnête et de très organique. Du coup, le titre de l'album est totalement en phase avec le propos.
La production sonne comme d'habitude bien garage, c'est à dire bien crue, sans artifice. Les compos sont construites sur des riffs assez simplistes mais assez accrocheurs aussi.
C'est le cas dès le premier morceau, "Dead Early". Voilà un riff typé Speed/Thrash allant flirter du côté du Punk, un peu à la manière des premiers Venom. Le chant, aussi crasseux que la musique, y est assuré par Nocturno Culto. Il faut savoir que les deux compères se sont partagés les titres très équitablement, trois chacun, présentés ici en alternance. On distingue bien les deux chanteurs dans la mesure où Fenriz chante de manière plus mélodique que son collègue mais toujours un peu "à l'arrache". Amateurs de chant travaillé, vous repasserez.
Sur "Valkyrie", surprise, on décèle des influences assez inattendues comme du vieux Helloween (celui du premier EP) ou du Mercyful Fate. Je ne vais pas vous faire croire que Fenriz chante sur ce titre comme Kai Hansen ou King Diamond à l'époque mais il a un petit quelque chose par moments, indéniablement. Le morceau suivant, "Lesser Man", que l'on doit à Nocturno Culto donc, contient de nouveau du riff que l'on pourrait attribuer à Mercyful Fate mais le chant cette fois-ci est plus graveleux. Le morceau est assez heavy dans l'ensemble.
"The Ones You Left Behind" est, selon les dires de Fenriz, assez orienté NWOBHM. Pourquoi pas, notamment la partie centrale. Mais d'assez loin quand même... J'y vois plutôt du vieux Speed Metal à la Exciter.
"Come Warfare The Entire Room" est plus sombre. Du lot, c'est le morceau qui se rapproche le plus de l'idée que l'on peut se faire du vieux Black Metal.
Retour sur du Mercyful Fate avec le début du dernier titre, "Leave No Cross Unturned" (écoutez donc Fenriz imiter King Diamond sur l'intro). Mais le morceau, long de treize minutes, passe par pas mal d'ambiances, du speed au bien lourd, et donc d'influences, où se dégage surtout celle de Celtic Frost. Le morceau, de par sa durée, finit toutefois par être un peu répétitif.
Au final, on a un album assez sympathique à écouter mais complètement ancré dans une époque bien révolue. On n'en sera pas surpris car c'est le créneau de Darkthrone depuis un moment déjà. Autrement dit, si vous avez apprécié les derniers albums du combo, il y a de fortes chances que celui-ci vous fasse le même effet. Du fait de ce partage équitable des compos, il m'apparaît tout de même un peu plus varié que ses grands frères. Un peu moins "extrême" également car lorgnant plus vers le Heavy/Speed.

S'il y a des choses à reprocher à Darkthrone, c'est clair que ce n'est pas leur démarche. Ces gars-là ne courent pas après le succès et la reconnaissance, c'est une évidence. Ils font ce qui leur plait, sans se soucier des attentes de qui que ce soit.
Contre vents et marées, Darkthrone continue donc de revisiter l'underground des années 80. Les accompagnerez-vous dans leur résistance à toute évolution de la musique ? La question mérite d'être posée...
14 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
Cet album des Norvégiens du black métal est tout simplement prodigieux!Je l'adore! Fenriz et Nocturno composent avec brio et même si les puristes sont déçus,moi je ne le suis pas! :D
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mai 2013
Le produit est arrivé sans aucun dégât. C'est un point très positif concernant les vinyls.
Par contre le contenu est décevant......Darkthrone a vieilli et n'a plus l'attrait des années 90s......Ce n'est pas mauvais loin de là mais ça n'a plus la folie, l’extrémisme, la rage l’an tant......
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2013
Bon produit que j'attendais avec impatience.
Emballage parfait, comme toujours.
Super comme toujours.
Merci pour tout.
Je continuerai à commander chez vous car je suis toujours satisfait
de mes achats.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)