undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
114
4,0 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:6,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 janvier 2013
Comme beaucoup d'internautes l'écrivent, l'histoire est originale, prenante et désespérante. Sandrine Collette, au travers de l’enfermement de Théo et de sa lutte pour sa survie, provoque une formidable réflexion sur ce qui nous fait vivre et sur ce qui nous détruit...
J'ai terminé la lecture à bout de souffle, il m'a fallu plusieurs heures pour reprendre le cours "normal" de ma vie.
Pour un premier roman, c'est tout simplement bluffant, j'attends avec impatience le second...
Serait-ce ça un best-seller ?
0Commentaire| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 16 septembre 2014
Premier roman excellent, conjuguant force, originalité et maitrise, plutôt thriller psychologique, roman noir que pur polar comme pourrait le suggérer le prix décerné.

Un huis clos étouffant, angoissant, à la limite du supportable dont on ressort le souffle court, la peau moite et la gorge sèche.
Sujet certainement déjà traité (Misery,Vertige,Alex...) mais Sandrine Colette sait nous emmener ailleurs, créer la surprise et faire la différence.

Les ambiances saisissantes, prennent aux tripes, dures et crues. Elles nous emportent dans une spirale intense qui ne nous lâche pas jusqu'à la dernière ligne...Comment s'en sortir face à l'impensable folie de nos bourreaux, lorsqu'il ne reste plus qu'un immense sentiment d'impuissance qui envahit tout l'espace... et pourtant il reste toujours la vie... la survie... magnifique
L'exploration psychologique des personnages est extraordinaire, tant dans la capacité de survie, de résistance et de résilience de l'être humain, que dans la noirceur perverse de ses capacités de destruction, la folie, l'inhumanité poussée à l'extrême, je dirais même l'anhumanité.

La plume est magnifiquement soignée et précise, très pure et puissante.

Bref : Un excellent polar-thriller noir, extrêmement fort et puissant, avec une profonde touche psychologique aux extrêmes de la folie et de la résistance humaine.
11 commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Des nœuds d'acier est le premier roman de Sandrine Collette et pour le retour de la collection Sueurs Froides des éditions Denoël, c'est une très belle entrée en matière.
La romancière nous propose un classique du genre, un huis-clos narrant une épouvantable séquestration. Bien plus noir que celles évoquées par Karin Giebel dans les Morsures de l'ombre, par Chevy Stevens dans Séquestrée ou par Franck Thilliez dans Vertige, Sandrine Collette se rapproche du survival comme on le rencontre dans les films d'horreur du même genre tels que Wolf Creek, Delivrance et même le très dérangeant Eden Lake.
Très vite, on découvre en même temps que le héros, qu'il n'y a aucun échappatoire possible. Face à un tel mur de folie, il n'y a rien d'autre à faire que de patienter et survivre. Et comme le héros qui rajoute des bâtons sur le mur de sa prison, nous comptons les pages tournées, de plus en plus effaré par le calvaire de Théo Béranger.
Une fois commencé, il devient très difficile de reposer le livre de 265 pages. Armez vous de nerfs d'acier pour entreprendre la lecture d'un premier roman implacable qui fait honneur au renouveau d'une collection à surveiller avec attention.

Frédéric Fontès, 4decouv
11 commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Effectivement comme le disent d’autres commentateurs on peut se demander quels sont les critères retenus pour décerner le prix de la littérature policière car il n’y a dans ce livre aucune intrigue, aucune véritable énigme, et pour tout dire un scénario qui n’a rien de très original. C’est plutôt un roman sur une claustration forcée, un huis-clos qui devrait nous amener à décortiquer le processus psychologique en marche dans les cas de prise d’otage.

Mauvaise pioche donc pour moi, car pour être honnête je ne supporte pas, mais alors vraiment pas ce thème, et j’aurais été bien inspiré de lire le quatrième de page avant de me décider. C’est dire mes mauvaises dispositions. Et pourtant je reconnais que le style de l’auteur n’est pas ennuyeux et qu’elle dépeint avec efficacité une situation qui est par nature répétitive. Ainsi ce récit ne mérite pas les avis trop négatifs portés sur ce site. Les lecteurs qui émettent de telles opinions doivent se poser la question de savoir s’ils ne sont pas comme moi réfractaires au genre. Dans le même ordre d’idée je ne sais pas si ce roman mérite ses cinq étoiles, d’abord parce que j’ai fini par le lire en diagonale, ensuite parce qu’il est évident qu’il n’a rien d’un polar et que ce fait il y a tromperie sur la marchandise. Mais il n’en reste pas moins que j’ai apprécié l’écriture de l’auteur, son rythme en dépit du thème et la pertinence de son traitement. Quant aux commentateurs qui estiment que ce roman pervertit notre « belle jeunesse » il faudrait qu’ils mettent leur calendrier à jour.
Trois étoiles seulement (ceci expliquant cela)
11 commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2013
Un homme qui a survécu a la prison et qui se retrouve prisonnier de deux vieillards cingles qui ont décide de faire de lui leur esclave !
Il est fermement décide a s enfuir et persuade que ces deux vieux ne vont pas réussir a l en empêcher. Commence alors un suspense terrifiant, on vit l enfermement avec Theo, le héros, on tente de s échapper avec lui, on a peur qu il se fasse reprendre, c est haletant, épuisant !
Une vraie réussite, je l ai dévore d une traite et j attends avec impatience le prochain livre de Sandrine collette
22 commentaires| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2014
Un assez bon roman pour qui ne craint pas les scènes de violence... Mais malgré le peu de pages, ce roman traine en longueur. Bien qu'il soit inspiré d'une histoire vraie, on cherche à comprendre tout le long et on attend donc une chute qui ne viendra pas. Juste un récit de barbarie humaine dont la fin tombe comme par magie sans qu'il n'y ait rien à expliquer, contrairement aux "morsures de l'ombre" de K.Giebel ou a "Alex" de P.Lemaitre où on retrouve cette atmosphère huis clos avec violence physique et/ou psychologique
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2014
L'idée de départ est bonne . On suit Théo Béranger avec un relatif intérêt jusque vers la centième page . Ensuite , on s'ennuie . L'auteure nous enlise dans le quotidien de l'enfermement et la description des travaux harassants que son personnage doit accomplir . Ses terreurs , ses souffrances , son épuisement physique et moral sont décrits avec minutie et répétitivité . Le filon initial est surexploité . On attend un rebondissement , une surprise , une autre accroche . Mais rien ne vient . Encore et toujours les mêmes douleurs ,les mêmes peurs , les mêmes sévices . On peut sauter 2 pages sur 3 on ne perd rien .
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2015
Je souhaiterais tout d’abord remercier "angeselphie" pour sa proposition de livre pour février dans le "qu’est-ce que je lis?" ; car grâce à elle (ou lui), j’ai découvert une auteur super, une écriture simple et efficace, et une histoire passionnante.

Ensuite, concernant le livre, c’est une petite merveille. L’histoire est super, dure à lire bien sûr pour certains, mais tellement bien écrite! Je m’y voyais vraiment, j’étais à la place de cet homme considéré comme un "chien" par ses tortionnaires...

J’ai beaucoup aimé la façon dont est amenée cette histoire, et j’ai adoré la fin également, très bien construite.

J’ai commencé ma lecture un soir et je me suis rendue compte que je n’avais pas vu passer l’heure, il était tard et j’ai dû m’arrêter, mais il ne me restait qu’une 50 aine de pages...J’ai vite terminé la lecture le lendemain matin car il me fallait connaitre la fin absolument.

Je pense que je lirai d’autres livres de cet auteur, il ne faut pas hésiter à lire celui-ci, il est court et très vite lu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
J'ai terminé ce livre avec un sentiment de malaise.Une angoisse vous suit du début à la fin.Vous ne regarderez plus les personnes agées de la meme manière après l' avoir lu .
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2015
Mais où les auteurs trouvent l'inspiration ?
L'histoire est vraiment sordide, et manque parfois de crédibilité.
Ce livre est à donner des sueurs froides, à glacer le sang, très sombre.
L'ouvrage porte bien son nom, les nerfs sont à cran du début à la fin.
Le lecteur apprécie de voir l'évolution psychologique des personnes, jouant avec la folie, et les personnalités.
Mis rapidement dans le bain, l'histoire est racontée de façon originale, axé sur un bon rythme, haletant, et nous avons envie de connaître le déroulement.
Cependant je ne comprends pas très bien les titres reçus.
Le portrait chinois à la fin est sympathique.
Enfin à ne pas mettre en toutes les mains.
Christelle Bonne lecture
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
6,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)