undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles9
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:5,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 14 février 2013
Zut alors, je me suis fait coiffer au poteau par notre ami JRL, j'ai reçu le CD hier soir et j'en suis encore tout ébaubi!
J'ai défendu WEINBERG dans un précédent commentaire, contre l'accusation d'académisme et de "pauvreté", mais là, je n'ai qu'à me taire, et laisser le charme opérer.........non, impossible de me taire :
Je crois que nous tenons ici LE chef d'oeuvre de WEINBERG.
Sur le modèle de la SPRING SYMPHONY de Britten, avec le meilleur de son copain SCHOSTA, de l'"esprit polonais" en plus (si cela veut dire quelque chose), nous tenons là une oeuvre magnifique : chaque mouvement est une surprise, une invention et une recherche d'orchestration époustoufflante.
Les voix sont sublimes, et les solistes parfaits.
Je pense que cette oeuvre a du beaucoup influencer SCHOSTA pour sa 15eme symphonie, et surtout PENDERECKI pour son "Polish Requiem"
ET justement, l'orchestre de VARSOVIE et Antoni WIT, aprés leur intégrale MAHLER et PENDERCKI sont chauds bouillants!
Quel spectacle, quelle finesse...de la belle ouvrage pour une oeuvre que je classe parmi les chefs d'oeuvres de la musique vocale symphonique. Rien de moins!
Bonne écoute.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Peu à peu, depuis trois ans, les trésors inconnus de l'immense oeuvre de Weinberg nous sont révélés. Chandos et Naxos (avec CPO pour l'intégrale des quatuors et Neos pour les superlatifs enregistrements du festival de Bregenz), ayant contribué à créer l'engouement pour ce compositeur russe d'origine polonaise d'importance égale à celle de Chostakovich dont il fut l'ami, semblent bien décidés à nous livrer une double intégrale de ses oeuvres symphoniques et concertantes et c'est tant mieux !

Ici, Antoni Wit à la tête de son fidèle Philharmonique de Varsovie avec lequel il est en cours de réalisation par ailleurs d'une extraordinaire intégrale de Penderecki, frappe un très grand coup en enregistrant en première mondiale la Symphonie n°8 dite "Polish Flowers" (Fleurs polonaises). Ecrite en 1964, cette symphonie est la première de genre intégralement choral produite par Weinberg, une forme qu'il reprendra par la suite à plusieurs reprises dans ses 26 symphonies.

L'oeuvre est en forme de dix mouvements, ou plutôt dix tableaux, qui s'enchaînent et dont les textes sont tirés d'un poème épique de Julian Tuwin dénonçant les dérives et l'avenir sombre d'une Pologne entre les deux guerres mondiales. Weinberg y fait preuve d'un génie créatif unique, alternant les styles, les atmosphères, capables de nous tirer des larmes comme dans le très douloureux Matka (mère), déploration d'une mère ayant perdu son enfant, ou de soulever l'enthousiasme dans des déchaînements d'orchestre et de choeurs. Solistes, choeurs et immense masse orchestrale trouvent un équilibre naturel. Malgré un texte en polonais incompréhensible pour l'immense majorité des auditeurs, cette symphonie s'écoute de façon presque intuitive tant la musique y est d'une évidence, d'un génie, d'une couleur absolument uniques et formidables.

On tient là un immense chef-d'oeuvre dont il est incroyable qu'il restât inconnu pendant plus de soixante ans ! Alors, précipitez-vous sans la moindre hésitation d'autant que la prise de son est très bonne.
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2013
Mieczyslaw (Moishei) Weinberg (Vainberg) est né en 1919 à Varsovie. Fils d'un violoniste et compositeur travaillant pour un théâtre juif de la capitale polonaise, il étudia le piano au conservatoire avec Josef Turczynski. L' occupation allemande le força à fuir la Pologne en 1939, et il se réfugia en URSS. Il devait apprendre plus tard que ses parents et sa soeur cadette, restés qur place, avaient été victimes des nazis. Il vécut tout d'abord quelque temps à Minsk, où il étudia la composition avec Vassili Zolotarov (1872-1964), un élève de Balakirev et de Rimski-Korsakov. En 1941, il s'installa à Tachkent, et envoya le manuscrit de sa première symphonie à Dmitry Chostakovitch (1906-1975), qui réagit avec enthousiasme et l'invita à Moscou, où Weinberg résidera de 1943 jusqu'à sa mort, survenue en 1996.

Son style musical est très varié, et sous sa palette, nous pouvons aussi bien trouver des éléments de musique populaire (polonaise ou russe, mais aussi tirés du folklore juif ou moldave) que l'utilisation de techniques dodécaphoniques ou « minimalistes ».

Warsaw Philharmonic Orchestra and Choir, Antoni Wit.
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 août 2014
Ecoutons cela , forcement avec attention et goûtons notre plaisir.
C'est un chemin curieux vers la musique contemporaine en bonne compagnie
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2015
Je ne connaissais pas du tout ce compositeur, il s'agit donc d'une découverte. cette symphonie (entièrement chantée) est très belle (il faut cependant apprécier la musique du 20eme siècle) et laisse une impression de grande tristesse (de nombreux chants font référence aux nombreux drames vécus par la pologne)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2013
Peu à peu se comble le manque d'éditions des symphonies de M. Weinberg; ce CD est donc fort bienvenu et Antoni Witt, son orchestre et son chœur polonais livrent une belle interprétation de cette symphonie en grande partie chorale; bonne technique d'enregistrement.
Il y a encore tant de symphonies de ce compositeur à découvrir: merci d'avance Maestro Witt.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2015
Bonne réalisation, homogène entre voix et orchestre, et très bonne direction
on aimerait un orchestre de plus grande race et une prise de son d'une plus grande présence
mais il n'y a pas pléthore de versions de cette symphonie
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2013
Magnifiquement enregistré, Antoni Wit nous donne à connaître à nouveau (après ses Penderecki) un chef d'oeuvre du XXeme siècle. A ce prix-là, aucune raison de s'en priver : la séduction se fera plaisir à l'écoute.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2013
Bonne interprêtation,de cette symphonie qui est un bon moment de musique a découvrir,mais Weinberg est loin d'avoir le génie de Chostakovitch,de plus aucun texte Français ,c'est handicapant pour une oeuvre chorale
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,09 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)