undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:19,55 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 mars 2013
Je n'avais pas encore écouté cet album que les critiques du site amazon.com le descendaient déjà en flèche : pauvre, mal construit, pas de ligne directrice, le pire album d'Armin etc. de plus ces critiques portaient surtout sur le CD "on the beach" qui est depuis toujours mon préféré. Bref, je n’attendais pas à grand chose de cet opus 2013.

Et pourtant, comme l'a souligné Emmanuel Gautier, cet ASOT 2013 a tout pour surprendre : la tension est là, sur les deux CD. "On the beach" est plus puissant et plus profond que d'habitude, et m'a fait retrouver ce son énergique et mystique que j'adore dans la Trance et que j'avais l’impression de ne pas avoir entendu depuis longtemps. Le mix n'est pas parfait, mais je trouve qu'il va à l'inverse des critiques qui lui ont été formulées.

Je n'ai jamais été un grand amateur des "In the club" (hormis l'exceptionnel CD2 de l'édition 2006), je laisse donc à d'autres le soin d'en faire la critique. Néanmoins celui ci m'a semblé égal aux précédents : énergique, efficace, privilégiant l'absence de temps mort à la construction d'une ambiance.
22 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après une édition 2012 honnête mais pas vraiment mémorable, le -à nouveau- Dj n°1 propose un double set que je suis en mesure de critiquer objectivement, ne m'attendant pas forcément à revivre la magie des premiers volets de la série.

Eh bien pour être honnête, je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi bon.

Le set "Beach" est bien plus pêchu que d'habitude et commence en grande pompe avec une collaboration du hollandais avec Arty de toute beauté, sans fioriture ni intro interminable, droit dans le vif du sujet.
Omnia prend la suite avec un morceau qui rappelle immanquablement "The Fusion" et précède le superbe morceau de BT, qui ne manquera de toucher les âmes sensibles. Le set trouve son rythme de croisière sur des morceaux prog trance fort bien fichus, comme "We are", "Lullaby lonely" ou "Speed of Sound" des égyptiens Aly & Fila. Par contre, il ne faut pas être allergique à la trance vocale (presque la moitié des morceaux le sont).
Le meilleur vient à la fin, avec la triade "Waiting for the Night" (en collaboration avec Beat Service), "Laguna" et "Jewel", ce dernier n'apparaissant pas sur "Pure Trance".

Pour ce qui est du set "Club", il mérite pour une fois vraiment son nom: comme Arty et Ummet Ozcan l'avaient fait respectivement pour Anjunabeats Worldwide et Techno Club, il s'agit d'une avalanche de tubes enchaînés les uns derrière les autres de manière souvent abrupte et sans souci de construction de set ou de progression ; et pour cause, 17 titres pour 75 minutes.
Mais ne crachons pas dans la soupe non plus, parce que ça envoie du bois: pour avoir assisté à plusieurs sets live dans des gros festoches, je peux dire que c'est exactement ce qu'il faut dans ces soirées, de l'efficacité, des mélodies accrocheuses et variées, des gros bumps entraînants et une tension maintenue en permanence.
Que ce soit en prog trance, tech trance et uplifting ou électro syncopée, la qualité est là. Pas de prise de risque évidemment, mais les Popov, M.O.R.P.H., M.I.K.E. & Rank 1, JvD, Heatbeat, MaRLo et le russe Ayda donnent tout et ce set déborde d'énergie.
J'ai particulièrement apprécié la section uplifting et le doux parfum old school d'"Elements of Nature".
Mention spéciale aussi à toutes les collaborations d'Armin, qui sont de francs succès.

Alors que je n'attendais plus forcément grand-chose des ASOT, me voilà de nouveau comblé. Armin n'a pas succombé à la tendance "dance progressive" de certains Djs trance dont je tairai le nom et a su garder l'intégrité musicale de sa série fétiche. Armada plus fort que jamais.

La playlist:

CD1: On The Beach
1. Armin van Buuren vs Arty – Nehalennia
2. Omnia – The Light
3. BT – Skylarking
4. Hazem Beltagui & Allan V. – We Are
5. Denis Kenzo feat. Sveta B. – Lullaby Lonely (Progressive Mix)
6. The Blizzard & Daniel van Sand feat. Julie Thompson – Made For You (Club Mix)
7. Two&One & Sarah Russell – Dream State
8. Aly & Fila feat. Tricia McTeague – Speed Of Sound
9. Dart Rayne & Yura Moonlight & Cate Kanell – Shelter Me
10. Myon & Shane 54 with Aruna – Lights (Club Mix)
11. Super8 & Tab – Teardrops
12. VillaNaranjos – Jalon
13. Matt Bukovski – Eterna
14. Armin van Buuren feat. Fiora – Waiting For The Night (Beat Service Remix)
15. Protoculture – Laguna
16. Solarstone & Clare Stagg – Jewel (Pure Mix)

CD2: In the Club
1. Alexander Popov – Lost Language (Intro Mix)
2. Armin van Buuren & W&W – D# Fat
3. Armin van Buuren & Markus Schulz – The Expedition (A State Of Trance 600 Anthem)
4. Ana Criado & Adrian&Raz – Dancing Sea (AYDA Remix)
5. Alex M.O.R.P.H. – New York City (Alex M.O.R.P.H. Original Mix)
6. AYDA – Caesar
7. John O’Callaghan & Full Tilt feat. Karen Kelly – Breathe
8. Armin van Buuren presents Gaia – Humming The Lights
9. Rank 1 vs M.I.K.E. – Elements Of Nature
10. Andrew Rayel – Musa
11. RAM – Grotesque (Alex M.O.R.P.H. and RAM Original Mix)
12. Jorn van Deynhoven – Superfly
13. MaRLo – BOOM
14. Frans Bak – The Killing (Armin van Buuren Remix)
15. Heatbeat – Game Over
16. Bjorn Akesson – Gunsmoke
17. Andain – What It’s Like (Sneijder Remix)
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2013
C'est du grand Armin, que du plaisir à l'écoute, les play lists sont progressives et puissantes c'est que du bon
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2014
rth hd h gts gf tgrh hgr gh h ghd hg hfjn hfjn hg gf gbfs h jh fj h gh
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2013
As noted in a previous review, I found out about Armin Van Buuren's music at a public library in 2009, when I was still living in Orlando, Florida. This initial discovery of Armin Van Buuren's music happened around autumn 2009 (approximately September 2009). I have also previously enjoyed his collections of Universal Religion 5 (reviewed it online back in November 15, 2011), State Of Trance 2011 (reviewed it back in August 19, 2012), and his Universal Religion Chapter 6 compilation (reviewed it on September 23, 2012). He also gives a great live performance. I was fortunate to get a chance to see him in concert back in November 2011. I was so eager to get "A State of Trance 2013" by Armin Van Buuren that I purchased it from Amazon UK on February 2, 2013 thinking that I was going to receive it around February 18th to the 19th. The release date was then pushed up to March 4th and I admit that I felt tempted to cancel my order and purchase from another vender. However, I decided to let it be and just wait. In my humble opinion, the wait was worth it because this cd shows the growth of his creative musical progression. This compilation comes in a two cd set of 16 songs on the first cd and 17 songs on the next. "Waiting For The Night" by Armin Van Buuren feat. Fiora(Beat Service Mix) and "The Expedition" by Armin Van Buuren & Markus Schulz are some of the multiple and catchy tracks from both cds. "A State of Trance 2013" by Armin Van Buuren is an excellent choice for those who like trance music with playful and amusing elements.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

23,12 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)