Commentaires en ligne


7 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 5 mais...
Superbe disque d'un groupe formé de grands noms du rock anglais : Micky Moody, et Neil Murray, deux ex-de Whitesnake, qui ont déjà collaboré sur de multiples projets, avec ou sans B. Marsden (qui n'est plus de la fête ici), Adam Wakeman (clavier d'Ozzy, ou de son père Rick "Oui"), Laurie Wisefield (superbe guitariste...
Publié il y a 20 mois par Ramone the Snake

versus
3.0 étoiles sur 5 Bon album de Hard-Rock
Bon, ce sont des seconds couteaux de Whitesnake (Micky Moody et Neil Murray), Wishbone Ash (Laurie Wisefield) et Adam Wakeman, le fils de qui vous savez plus deux inconnus qui gagnent à être connus.
L'ensemble n'est pas mal, du bon hard fleurant bon la fin des seventies mais avec une prod actuelle donc peu intéressante. Quelques morceaux sortent du lot...
Publié il y a 5 mois par Lepetit Arnaud


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 5 mais..., 9 février 2013
Par 
Ramone the Snake (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snakecharmer (CD)
Superbe disque d'un groupe formé de grands noms du rock anglais : Micky Moody, et Neil Murray, deux ex-de Whitesnake, qui ont déjà collaboré sur de multiples projets, avec ou sans B. Marsden (qui n'est plus de la fête ici), Adam Wakeman (clavier d'Ozzy, ou de son père Rick "Oui"), Laurie Wisefield (superbe guitariste élégant, racé, discret, habitué aux duels de gratteux au sein de Wishbone Ash), Harry James (batteur de Magnum, Thunder), et enfin un frontman un peu plus "jeune", superbe vocaliste (façon Paul Rodgers,Phil Moog, Lou Gramm, ou Dany Bowes chanteur de ... Thunder), Cris Ousey qui chante pour Heartland. Le casting est trouvé, reste à planter le décors, et un scénar correct. Le nom du groupe, la pochette... mouais... genre MMM, Company of Snakes... on nous a déjà fait le coup... aguicher, appater, férrer, les ex-du Serpent, avec un beau livert des photos, les textes des chansons, plutôt pas trop naze. Mais ne vous y trompez pas... ce disque n'a rien à voir avec Whitesnake. Plus de 60 minutes de rock mélodieux, solide, efficace, parfaitement chanté, puissant, jamais inaudible, lorgnant plus vers Bad Co, ou Foreigner. Si l'intro de " To the rescue" me rappelle "Some Kinda wonderful" version Inmates, celle "Stand up", look bien vers "Break it up", ou même "Blue morning" de Foreigner. Le reste est du même tonneau, très bien joué, chanté, avec de bons solos de guitares, des claviers en soutien ou en intro. A mon avis rien à voir avec "Come anf get it", et tous les chefs d'oeuvre d'antan.... par contre si vous aimez comme moi les références précédentes, ce disque est en un digne héritier.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Encore une bonne histoire de serpent..., 27 février 2013
Par 
Didier Lalli - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snakecharmer (Téléchargement MP3)
Vous aimez les histoires de serpents ? Laissez-moi vous en conter une belle.

D’abord, reconnaissons qu’il était facile de passer à côté de ce premier album de Snakecharmer du même titre. La pochette est relativement banale alors que, pourtant, derrière ce charmeur de serpent se cache un groupe de musiciens qui ne nous sont pas inconnus. En effet, le noyau de Snakecharmer est formé de Micky Moody (guitare) and Neil Murray (basse), tous deux membres originel du Whitesnake historique (époque 79-81), celui des Ready And Willing et Come And Get It et autres. Autour des deux ex-serpents blancs, on trouve Laurie Wisefield (guitare) d’un autre groupe mythique anglais, Wishbone Ash, Harry James (batterie) ayant partitipé à Thunder et Magnum, Adam Wakeman (fils de Rick Wakewan, aux claviers bien sûr, comme papa) aussi clavier de Ozzy Osbourne, et enfin Chris Ousey (Monroe, Heartland), au chant. Peut-on parler de super groupe ? Difficile à dire encore, mais le savant brassage artistique de ces musiciens possédant une grosse expérience musicale fonctionne à merveille car cet album est un vrai plaisir à écouter. Le style est plutôt hard rock, un peu bluesy, avec un petit côté sudiste, fort sympathique. Le tout est bien produit (par le groupe) avec un gros son, assez américain assez varié oscillant entre Whitesnake, Foreigner et Lynyrd Skynyrd.

Par exemple My Angel, qui ouvre l’album serait dans la première catégorie, typé Whitesnake. La voix de Chris Ousey est très agréable, il possède un petit défaut de langue assez identifiable et transmet une grosse dose d’émotion dans son chant. C’est marrant, par moment il me fait penser à Tina Turner en mec. Le morceau bien rythmé par une guitare acoustique, est agrémenté d’un refrain hyper accrocheur et on trouve aussi un excellent break chant, suivi d’un bon petit solo de guitare slide très Whitesnake. Guilty As Charged, qui est un des meilleurs morceaux de l’album, est de la même veine, bien rythmé, avec un gros orgue hammond et un solo de guitare tout en émotion, magique. La voix de Chris fait le reste. Dire qu’il se gave serait un euphémisme, il explose ! En effet si l’ombre de Whitesnake plane sur cet album, à aucun moment on ne pense ou regrette la voix de David Coverdale, tant Chris est à l’aise dans ses baskets. On pourrait dire la même chose de Nothing To Loose, une autre réussite de l’album, avec cette fois-ci un super piano honky tonk, et encore une voix parfaite et un solo tout en finesse et en toucher de manche. Que dire de White Boy Blues qui clôt cet album ? Ben que c’est bon ! Guitare slide, une putain de voix et une section rythmique en béton sur une composition typée Whitesnake du meilleur goût. Le solo de slide y est particulièrement réussi, chapeau bas, Mr Micky Moody !

To The Rescue est l’exemple même du morceau aux influences blues et sudistes, des plus réussies. La grosse basse qui rythme le morceau est irrésistible, impossible de ne pas taper du pied. L’orgue hammond nous fait un bon solo tout aussi efficace que celui de ses homologues maniant les six cordes. Falling Leaves peut aussi être rangé dans ce groupe de morceaux typé sudiste. C’est un grosse ballade, sur laquelle Chris Ousey fait un sacré bon boulot, épaulé par des jolis chœurs (pas cœurs) féminins. Les deux guitares en profitent pour nous balancer un duo digne de Lynyrd Skynyrd. Toujours bluesy et hyper groovy, ce A Little Rock & Roll, pas super original mais tellement bien fait, mené par un bon lead de guitare slidée et un solo de wah-wah génial, au feeling de dingue. La fin du morceau est monstrueuse, le chant fait penser à un morceau de Moby (album Play), la vache, le frisson me saisit ! On pense encore à Lynyrd Skynyrd à l’écoute de Smokin Guns, on se dit encore que Chris a un style de chant qui rappelle bougrement Tina Turner sur une tonalité, une façon de passer de l’énergie et de l’émotion.

Accident Prone, fait partie des morceaux qui font penser à Foreigner : superbe voix, refrain accrocheur. La bonne grosse basse de Neil Murray fait groover le tout de belle manière. Les choristes amènent un petit plus sudiste, le duo de guitares en rajoute même une petite couche. Même remarque avec l’excellent Turn Of The Screw, au refrain irrésistible. Le chant de Chris en fait des tonnes, sur l’intro par exemple, mais il faut dire que le bougre est sacrément doué. On pense encore à Foreigner dans le morceau Stand Up, autant pour les guitares que pour le style de la composition. On est irrésistiblement attiré, même si ça n’est pas le plus original. La même irrésistible attirance vous captera sur Cover Me In You, c’est sans doute l’effet Snakecharmer : savant mélange de bonnes grosses guitares pur rock ‘n’ roll et d’une voix de fou.

Une bonne petite surprise au final que ce Snakecharmer qui ne renie pas son passé et ses influences de Whitesnake, tout en y mêlant énergie et fraicheur pour onze titres clairement modernes et qui ne demandent qu’à vous séduire. Il faut dire que le chant de Chris Ousey est une douce tuerie, il a trouvé dans Snakecharmer les partenaires de jeux idéals, pour briller. Vous laisserez-vous charmer ?

Retrouvez cette chronique, et bien d'autres, sur notre webzine, auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 classic rock blues, 7 juillet 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snakecharmer (CD)
Un super Line-up' pour cet album mené par MIcky Moody et Neil Murray ex WHITESNAKE! Il est là pour combler le vide entre Foreigner et Bad Co...!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La claque !!!, 30 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snakecharmer (CD)
Si vous aimez le hard rock voire le blues rock façon Whitesnake, Bad company, cry of love (pour les vocaux dont la similitude avec KELLY HOLLAND est évidente))ce disque est pour vous. Une excellente galette avec des musiciens au top! Quel chanteur ce Chris Ousey encore meilleur que lorsqu'il officie dans Hearland.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Bon album de Hard-Rock, 19 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snakecharmer (Album vinyle)
Bon, ce sont des seconds couteaux de Whitesnake (Micky Moody et Neil Murray), Wishbone Ash (Laurie Wisefield) et Adam Wakeman, le fils de qui vous savez plus deux inconnus qui gagnent à être connus.
L'ensemble n'est pas mal, du bon hard fleurant bon la fin des seventies mais avec une prod actuelle donc peu intéressante. Quelques morceaux sortent du lot quand même comme "To the Rescue", "Guilty As Charge" qui possède un groove intéressant même si déjà entendu par ailleurs.
Bref c'est du bon. Néanmoins, je pense que sur scène ça doit le faire ! J'attends leur passage en Belgique ou dans le Nord de la France.
Acheté en vinyle bien sûr.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 UN PETIT GOUT DU SERPENT BLANC QUI PASSE, 23 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snakecharmer (CD)
UN TRES BON ALBUM DE CE GROUPE SNAKECHARMER EMBAUCHANT DEUX ANCIENS
DE L'IMMENSE GROUPE WHITESNAKE
J'ADORE CE STYLE DE MUSIQUE HARD ROCK BLUES
ECOUTER CE PETIT BIJOU MERCI LES MECS
CONTINUER VOTRE ROUTE AVEC UNE DEUXIEME MERVEILLE D' ALBUMS
BONNE ECOUTE
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A ECOUTER, 29 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snakecharmer (CD)
la reunion de ces musiciens nous a accouche un tres bel album,en tout cas ses ex whitesnacke on reussi a charmer le serpent!
je trouve cet album tres bon!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Snakecharmer
Snakecharmer de Snakecharmer
Acheter l'album MP3EUR 8,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit