undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire nav-sa-clothing-shoes Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

6
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Alive And Kicking
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:10,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Koritni soigne ses fans pour la nouvelle année. Koritni c’est ce combo franco-australien dont on vous parle régulièrement sur le site, qui mène sa barque bon an, mal an, sans arriver à obtenir la reconnaissance portant méritée. Peut-être à cause de l’ombre de certaines grosses pointures (AC/DC, Airbourne, …), on en parlait avec Rusty (Electric Mary) lors de leur passage à Grenoble, toujours est-il que ce n’est pas faute de ménager leur peine. Car Koritni se bouge ! Après trois albums studio, Lady Luck (2007), Game Of Fools (2009) et Welcome To The Crossroad (2012), tous fort réussis, voilà revenu le temps des cadeaux bonux (oui je sais, plus personne ne connais cette expression !). En effet, Koritni, comme je le disais en introduction, a toujours soigné son fanbase avec des sorties de trucs sympas intercalées entre les albums. On avait eu le Red Live Joint (2008), au format CD + DVD, contenant du live et des reprises sympas, puis le No More Bets (2010), bourré de petites pépites live et inédites, nous voilà aujourd’hui accueillant ce Alive And Kicking au format, à nouveau, CD + DVD.

Alors, que nous ont concoctés cette fois-ci Alex Koritni (chant) et sa bande ? Avant de le découvrir, notons que l’appellation de groupe franco-australien est de plus en plus justifiée car, aux côtés du français Eddy Santacreu, on trouve une recrue de choix puisque c’est Manu Livertout qui remplace Luke Cuerden à l’autre guitare, toujours épaulés par la paire australienne Chris Brown (batterie) et Matt Hunter (basse). On avait déjà vu Manu avec Koritni au Hellfest et au Divan du Monde, on ne sait toujours pas s’il y est juste de passage ou pas.

Commençons pas le DVD si vous le voulez bien car la chose est très simple à décrire. Vous étiez au Hellfest 2012 ? Non ? Dommage, car vous avez raté plein de trucs dont l’excellent set de Koritni du samedi après-midi, sous le soleil. Vous y étiez ? Tant mieux car vous saurez de quoi je parle si je vous dis que le DVD contient l’intégralité du set, filmé par les onze caméras de la mainstage. Le résultat est parfait, on se rend compte du monde qui est massé devant la scène, une véritable marée humaine, on comprend que les groupes aiment venir au Hellfest. La setlist est pas mal du tout même si le départ avec Sometimes n'est pas forcément le plus facile car le morceau met un moment à se mettre en place. On retrouve les excellents moments qu’avaient été 155 et son intro de basse de Matt, le solo de guitare joué par Lex sur la guitare d’Eddy sur le blues final Sweet Home Chicago, ou encore Lex à la slide sur Down At The Crossroads (un petit air de Rose Tattoo) et Manu Livertout en support classieux d’Eddy tout au long du set. Bref, un très bon moment capturé par les caméras pro d’ArteLive. Lex était très en voix ce jour-là, il parle régulièrement à la foule, en français (un peu) et ce DVD est un bon souvenir pour ceux qui y étaient, et un petit lot de consolation pour les autres.

Sur le CD, les dix premiers morceaux (51mn) sont la version audio du concert du Hellfest. Il semble y avoir eu assez peu de post-production, le son est naturel, rendant particulièrement bien le set de cette journée mémorable. Par exemple, et c’est mon seul petit point négatif, je trouve que sur l’intro de Lost For Words une des guitare n’est pas accordée tout à fait correctement et les arpèges me choquent. C’est peut-être mes oreilles chastes, ou bien tout simplement les joies du live. Au final, quelques grands moments, comme ce Down At The Crossroads Rose Tattoo-ien, le 155 déjanté, Highway Dreams où Lex fait chanter le Hellfest et ce final blues avec un Sweet Home Chicago, un peu décalé mais super jouissif. Un beau pied de nez à ceux qui ne voient dans le Hellfest qu’un festival de metal extrême.

Après ce concert au Hellfest, on trouve des extraits du concert du Divan du Monde en mars 2012 (avant le Hellfest donc) pendant la tournée de Welcome To The Crossroads. On retrouve un excellent Game Of Fools, un tout aussi excellent Party’s Over. Le son est particulièrement bien mixé, je le trouve meilleur que sur le Hellfest. Probablement moins facile de capturer le son extérieur. Viennent ensuite un Stab In The Back bien pêchu, suivi d’une reprise très sympa de Got To Get You Into My Life des Beatles que Lex chante super bien. Pour finir cette session, on trouve I Wanna Know (un morceau de Green Dollar Colour, le groupe de Lex avant qu’il s’appelle Koritni).

La dernière partie est enregistrée en beaucoup plus petit comité, ambiance concert privé acoustique puisque ce sont des extraits du concert donné par le groupe lors de leur passage chez tonton Zégut dans Pop Rock Station. A la clef, une reprise de leurs compatriotes de Midnight Oil, Beds Are Burning à la guitare acoustique, suivie de Khe Sanh, une chanson australienne qui porte le nom d’une bataille de la guerre du Vietnam, et qui était à l’origine chantée par Jimmy Barnes.

Au final, encore 72mn de son plus 51mn d’image d’un groupe qui ne se fout pas de la gueule de ses fans. Dommage qu’ils soient si peu nombreux à les supporter. Au risque de me répéter, soyons un peu honnête et au lieu d’attendre bêtement les prochains AC/DC ou Airbourne surmédiatisés, pourquoi ne pas donner leur chance à ces p’tits gars, qui le méritent vraiment.

Retrouvez cette chronique, et bien d'autres, sur notre webzine: auxportesdumetal.com
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 février 2014
Koritni au Hell Fest !
On met les raybans et on attaque comme des fous furieux au son boogie rock australien (à la Rose Tatto, Airbourne, Assedesse, etc).
Un vrai turbo pour un concert condensé et grandiose.

Foncez, y a pas de soucis !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 17 février 2013
Digne de Koritni, cet album live est propre et puissant.
De "Sometimes" à "Sweet Home Chicago" en passant par la puissante "Better Off Dead" ou le feeling absolue de "Red Light Joint", rien n'est à jeté dans la setlist du Hellfest 2012.
La deuxième partie est tout aussi génial pour redécouvrir des titres parfois oublié en live et enfin éclater vous sur les deux titres acoustique chez tonton Zegut.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 février 2013
live de bonne qualité, tres bon groupe et bonus acoustic excellent (la reprise de beds are burning donne la chair de poule)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 26 décembre 2013
Super, Fantastique, très bon show ! J'ai eu la chance de les voir à Orléans dans une petite salle et quelle patate. Hâte de les revoir.
Son bon, image bonne
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 janvier 2015
Mais pourquoi n'avons nous accès qu'a des téléchargements de qualité moindre?! Même pas de FLAC, ou de mp3 320kbps, c'est franchement dommage
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé