Commentaires en ligne


5 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Alliances de maturités
Voilà l'alliance entre des pièces d'un Vivaldi mature et un Carmignola lui aussi dans sa maturité. Le compositeur avait travaillé ces pièces avec un sérénité plus affirmée, que le violoniste italien met en valeur avec certainement moins de cette fougueuse virtuosité qui lui permit d'insuffler vie aux...
Publié il y a 17 mois par L. ERIC

versus
7 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 (...)
(...)

(Avis longuement argumenté - allez donc faire l'effort d'animer un peu ce site... - et apparemment censuré de manière assez ridicule par Amazon (qui n'a que la reconnaissance de la tirelire?), encore une fois sans explication - au lieu par exemple de renvoyer le texte pour un mot éventuellement litigieux à gentiment...
Publié il y a 18 mois par Gilles-Daniel PERCET


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Alliances de maturités, 9 mai 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivaldi Con Moto (CD)
Voilà l'alliance entre des pièces d'un Vivaldi mature et un Carmignola lui aussi dans sa maturité. Le compositeur avait travaillé ces pièces avec un sérénité plus affirmée, que le violoniste italien met en valeur avec certainement moins de cette fougueuse virtuosité qui lui permit d'insuffler vie aux concertos du prètre roux voici déjà quelques années.

Bien évidemment, on dira que les puristes n'aimeront peut-être pas. Ne faut-il pas avoir déambulé dans Venise avec ces musiques dans les oreilles pour comprendre aussi une autre part de leur contenu, les notes ne font pas tout et la mise en musique a son sens et son intérêt aussi :) la musique au disque doit quand même rester d'abord vivante, à mon humble avis :)

Ce violoniste fait partie de ceux qui ont su insuffler un souffle des vibrations dans ces concertos vénitiens, et c'est tant mieux. Ici, Carmignola prend de l'ampleur et son coup d'archet se fait volontairement plus libre peut-être, sans devenir brouillon, mais également plus sensible, écoutez les magnifiques finales sur les largos, à en pleurer.

Certains regretteront que l'orchestre ne soit peut-être pas tout à fait en phase avec cet esprit vénitien qu'ont su si bien capter d'autres qui ont accompagné le violoniste jadis ?

Notre "prêtre roux" nous dévoile ici des pièces qui sont d'une part plus travaillées, empreintes de maturité, et d'autre part jouant sur des ornementations plus sensibles, et Dantone sait bien les transcrire.

La prise de son quant à elle sert la musicalité - même si jamais elle ne la fera - elle la met en valeur.

Au final, certains des plus habitués seront surpris de tendre l'oreille à ces pièces qui présentent des effets tout à la fois vivaldiens et novateurs.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Carmignola égal à lui-même., 30 août 2014
Par 
David Daniel "DJD" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivaldi Con Moto (CD)
Giuliano Carmignola s'avère être un des interprètes de Vivaldi sur instruments d'époque les plus en vue actuellement et il le mérite totalement. Ce disque est tout à fait dans la lignée de ses autres enregistrements (les 4 saisons + 3 concertos, et les deux disques "Late violin concertos") que j'ai commentés avec enthousiasme par ailleurs.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Très bel enregistrement, 31 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivaldi Con Moto (CD)
Dynamique, moderne, engagé, restituant toute la densité et la richesse de cette musique qui sonne sans aucune mièvrerie. Qui donne envie de "chanter" mais d'où est absente toute facilité.
Bref, un son et un style affirmés mais loin de tout maniérisme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Encore une merveille vivaldienne par le Prince des violonistes..., 10 mai 2013
Par 
L' AIGLE (Paris France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivaldi Con Moto (CD)
SUR LA MUSIQUE

Si notre mémoire est bonne, c'est le 2e CD que Giuliano CARMIGNOLA consacre aux concertos tardifs du génie vivaldien. Le premier étant Vivaldi: Late Violin Concertos. Ces concertos tardifs présentés ici, jamais enregistrées peuvent déconcerter. On prendra la précaution de ne pas écouter le CD d'affilé, mais de repasser 3 fois un concerto et de laisser un temps de silence faire son oeuvre.

On sera surpris de l'incroyable discours fantasque du plus grand virtuose que le Prete Rosso était à son époque. Un langage virevoltant, contrasté, rhapsodique, parfois ambigu, qui juxtapose les caractères les plus opposés, une sorte de kaléidoscope sonore des plus étonnants qui porte la marque unique du style vivaldien dans cette immuable forme tri partite : Allegro, largo ou andante, Allegro, mais dont les mouvements échappent à ce cadre établi, par une sorte d'improvisation permanente dont Vivaldi était passé maître dans cet art de l'inattendue, cette sémantique musicale qui dépasse son époque et tous les styles.

Des concertos pour notre temps, tant son génie est contemporain, puisqu'il est comme BACH, universel.
Le bon livret présente succinctement le caractère de chaque concerto et démontre bien le caractère du violoniste phénoménal qu'était Vivaldi et dont Paganini en avait tiré les leçons techniques, mais pas musicales !

Enfin, les enregistrements de ce violoniste exceptionnel sont tellement rares que ce Vivaldi supplémentaire est une aubaine sur laquelle on se précipitera, tellement la magie de Vivaldi rayonne de ses éclats et de ses douceurs.
Six concertos au programme, les RV 281 & 187 dans leur jus originel ; le RV 232, 243 & 254 ; le RV 283 qui serait une première mondiale. Cependant, une prise de son favorisant les basses déçoit tout de même, d'où une étoile qui tombe du ciel vivaldien !

CARMIGNOLA nous a gratifié seulement de 13 enregistrements depuis 1992.
On thésaurisera tous les CD de CARMIGNOLA sauf les concertos de Mozart déstructurés et amorphes avec un Abbado abbatutto dont nous avions fait un commentaire sur ce ratage dont s'était laissé entrainer Giuliano par amitié...transmuée en musicale malvenue ! Mozart : Les concertos pour violon - Symphonie concertante
En musique comme en politique " les bons sentiments " ne produisent rien de bons!
On préfèrera infiniment l' ABSOLU merveilleux premier enregistrement de chambre où Carmignola et ses musiciens italiens transfigurent Mozart dans la lumière vénitienne : Complete Violin Concertos

SUR LE VISUEL à la mode égotiste décalée.

Avant d'aborder le ramage, ce que l'on voit d'un CD, comme toute chose d'ailleurs, est d'abord constitué du plumage. Depuis « un certain temps... » comme disait Fernand, la contamination de l'inversion des valeurs dans la musique dites « classique » met la trombine de l'interprète au premier plan, le compositeur, secondaire après tout, n'étant que son faire valoir, comme les snobs vont à l'opéra pour voir « la flûte désenchantée » de tartempion, menteur en scène patenté, où la « Carmen salace » d'une Furia spagnolas ! Dernièrement à Düsseldorf « le Vénusberg de Tannhäuser fut transformé en camp d'extermination où des nazis rasait des têtes avant de passer aux chambres à gaz » dans les scénographies déstructurées à la mode du « décalé » de schizophrènes dont sont soumis tous les opéras du monde. Nous ferons un commentaire au sujet de cette folie calculée.

Que l'inversion égotiste touche le plus grands des violonistes baroque, est très mioche !
La littéralité entre Le titre et le visuel est franchement niaise et émane plutôt de « la fabrique du crétin » de Brighelli !
« Con moto » est aussi un terme musical italien signifiant « avec mouvement » C'est à la fois bête et stupide de s'être prêté complaisamment à cette facétie infantile qui n'a rien de drôle dans le milieu musical de la vraie musique censé servir le compositeur. Si les autres visuels des CD précédents de Carmignola restaient à la limite d'un bon gout discret , se cantonnant dans des tons sombres de meilleur aloi, ce dernier apparait dans les sunlights d'Hollywood !

La couverture idiote de ce CD sacrifie à l'ego d'une époque glauque sans imagination, d'un magazine people du star système avec 6 autres clichés de notre merveilleux Giuliano photogénique - qui n'a pas besoin de ça, puisqu'il a un grand talent - parsemant le livret, fut sans aucun doute imposée par les « coglioni » d' HEC qui ont remplacé la vieille garde des créateurs de ce label mythique où l'esthétisme était la marque de fabrique du bon gout que confère la culture. Le showbiz à la mode du crooner à l'américaine ici surexposé est tellement déplacé et ridicule, car c'est rabaisser le violoniste dont le faire valoir ne serait que LA MOTO vivaldienne !

Cette manie égotiste détestable de sur-poser dans un livret de CD de musique classique n'est pas nouvelle en soi et de fâcheux précédents apparurent depuis fin 1999 notamment dans les Quattro Stagione qui furent outrancièrement salées avec des dépliants à la mode PLAYBOY avec Anne-Sophie MUTTER en 1999 (7 poses suggestives) ; Janine JANSEN 2004 (8 poses érotiques aux seins à moitié découvert !) Joshua BELL 2007 (10 poses dont un portrait dépliant de 35,5X 24 cm !).
Nous ne sommes pas un père la pudeur, mais tout de même que vient faire cela dans ce contexte ! Nous ne parlerons pas de nombreux CD ou le nom de Vivaldi figure (et parfois pas) en minuscule tandis que la photo du ou de la violoniste et le nom prennent toute la place. Cette époque n'est-elle pas celle de l'ego infantile ?

Mais enfin, nous passerons sur cette incongruité de plus pour CARMIGNOLA , puisque serrer un manche ou faire du vélo en tenant forcément les poignets et qui plus est entrainés par le poids d'une moto est physiologiquement et formellement interdit à tout instrumentiste à cordes ou à clavier !

Saluons bien évidemment l'excellence de l'ACCADEMIA BIZANTINA dirigée par Il Signor Ottavio Dantone, un ensemble pas suffisamment connu à sa juste mesure et dont le coffret de CD parut chez ARTS en 2004 réunissant l'opus 3, l'ESTRO... et l'opus 8, IL CIMENTO...,sont dans le peloton de tête :
Vivaldi: Il Cimento dell'Armonia e dell'inventione; L'Estro Armonico [Box Set]

Nous signalons les concertos pour orgues de BACH-VIVALDI dans la sublime restitution de Karl RICHTER
J.S.BACH:6 ORGAN CONCERGROS/TR
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 (...), 11 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivaldi Con Moto (CD)
(...)

(Avis longuement argumenté - allez donc faire l'effort d'animer un peu ce site... - et apparemment censuré de manière assez ridicule par Amazon (qui n'a que la reconnaissance de la tirelire?), encore une fois sans explication - au lieu par exemple de renvoyer le texte pour un mot éventuellement litigieux à gentiment modifier (il me semble me souvenir vaguement qu'écrivant très vite, j'employais un mot de trois lettres exceptionnellement pour parler d'un état de fait, pas du tout d'une personne humaine, naturellement), marre de me casser la patate. S'il vous intéressait, demandez-lui directement. Ma dernière censure, c'est quand je signalais ici qu'un abondant auteur de livres à succès sur l'automédication "naturelle" (je m'abstiendrai de redonner le nom, on va encore le sucrer) prétendait détenir une décoction d'herbes GUERISSANT du cancer, soignait la bronchite par le yoga du rire, et tout le reste en prônant la magie selon les phases de la lune, authentique... De quoi sans doute gêner les ventes. Et on va voir - ou plutôt, je vais voir, moi tout seul - maintenant si ce message lui-même est censuré.)

P.S. Bon, en gros je disais d'abord, pour présenter mon passeport à patte blanche, que j'admirais Carmignola et que si on fessait ici certains ayatollahs suivistes, qui vont massacrer le présent sacrilège de mon commentaire, entre le jour où j'ai découvert cet interprète et le jour où on les a enfin aidés eux à le découvrir, eh bien comme disait ma grand-mère Mimine ils auraient les fesses rouges. Ensuite, pour la première fois avec ce CD précis, je commence à tiquer en avançant dans l'écoute : tous les concertos un peu joués pareils, comme sur une boîte à rythme Vivaldi, par surcroît dans une prise de son exagérant les basses tendance un peu cata pour djeunes MP3. Le grand Carmignola commencerait-il à filer mauvais coton routinier comme son grand confrère Biondi? Et hop, je vais me taper encore 42 "commentaire inutile" contre zéro, hihi, heureusement que je ne vois jamais là ma légion d'honneur - et encore moins ma liberté - de mélomane...

(Re P.S. Ce qui est tout simplement idiot, c'est tous ces gugusses avec trois disques et demi à la maison, au demeurant courageusement anonymes (car ça ne mange le pain d'aucun risque, comme dirait le maire de Champignac...), qui jugent naturellement votre commentaire inutile - déjà, la bêtasserie étriquée de donner dans ce truc, moi jamais! - pour l'unique raison qu'ils sont d'un autre - souvent fort mauvais, voire fadasso-niaiseux de néophytisme inconsciemment manipulé - avis... Et ah! ce manque abyssal de la moindre demi-once de fantaisie ou d'humour, pour ne pas parler d'originalité! Comme disait lui ce cher Cingria, il faudrait leur écrabouiller les doigts de pieds jusqu'à ce que ça fasse du fromage sanglant.)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Vivaldi Con Moto
Vivaldi Con Moto de Ottavio Dantone (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit