undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles9
3,9 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 avril 2013
Alina, qui vit en Allemagne, revient en Roumanie. A la gare, l'attend sa compagne de toujours,Voichita, restée au pays et devenue nonne dans un monastère orthodoxe. Elles ont toutes deux grandit à l'orphelinat, où est née, entre elles une relation amoureuse.

Alina, qui ne peut vivre séparée d'elle, ne parvient pas à comprendre que Voichita se soit mise au service de Dieu et qu'elle se refuse à la rejoindre dans son exil. Celle-ci, tout en la conduisant au monastère où elle vit, lui explique son attachement à cette communauté qui l'a adoptée, lui parle de sa foi mais aussi du pope qui dirige le monastère et qui n'est pas un mauvais bougre. En privé, elle l'appelle Papa. La mère supérieure se fait appeler Maman. Ce n'est pas seulement la foi, comprend-on, qui attache Voichita à cette église, il y a aussi le sentiment de s'être enfin trouver une famille, avec ses joies, ses tâches partagées, les règles à observer pour vivre ensemble et la présence indéfectible des gens qui la compose. Tout ce qui lui a toujours manqué... Pour Voichita l'affirmation de sa foi et la soumission à la règle n'est qu'une façon de renforcer son appartenance à la communauté. Difficile dans ces conditions de l'en arracher!

Alina ne renonce pas pour autant a vouloir la soustraire à l'emprise clérical mais, face à l'obstination de son amie, sa détresse la conduit à faire acte de provocation et de violence envers la communauté religieuse. Avec la complicité du pope et des nonnes qui se lancent dans un délire obscurantiste, Voichita assiste impuissante au martyr de son amie. C'est la fidélité d'Alina à un amour absolu, son respect à un engagement moral pris au temps de leur triste passé, peut-être à un serment d'enfance murmuré, qui lui vaut d'endurer ce chemin de croix.

Ce troisième long métrage de Cristian Mungiu ("4 mois, 3 semaines, 2 jours"), tiré de deux romans non fictionnels de Tatiana Nicolescu Bran, librement inspiré d'un fait divers qui d'effraya la chronique en 2005, ne se résume pas à un combat entre le bien et le mal. Il illustre, sans parti pris, la manière dont notre histoire détermine nos choix. Ce constat est amplifié par la décomposition d'une société roumaine post Ceausescu dont on observe les stigmates à travers la faillite des institutions (police, santé, action sociale). Il n'y a plus de place pour l'amour et l'idéalisme, il faut simplement tâcher de survivre...
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 13 décembre 2014
J'en sors à l'instant. Une histoire d'amour absolue entre deux femmes séparées par la foi inconditionnelle de l'une d'entre elle. Le couvent dans lequel séjourne Voichita accueille Alina qui revient d'Allemagne, pleine d'espoir de revivre avec celle qu'elle aime. Les deux femmes se sont rencontrées jeunes, dans leurs souffrances d'orphelines mais aujourd'hui la rivalité avec Dieu va transformer ces retrouvailles en tragédie. Très beau film.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2015
un film trop long,ennuyeux,confus.
un sujet qui m' interessait mais je n'ai pas trouvé les paysages sublimes,bien au contraire .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2013
ce film, meme si'il n'a paseu un grand echo dans les salles de cinéma, a été sacré par la plupart des festivals, dont le plus presitigieux le festival de cannes.
le scénario est clairement parfait, mystique, profond.
le film est une pure merveille d'abord les paysage somtueux et les décors simples et humbles mais fidèle a l'esprit de l'histoire.
ce film presene un double interet c'est une histoire vraie, tout y est sombre, l'ambiance est pesante du debut a la fin, le réalisateur a su capter parfaitement les emotions et emène le spectateur dans les fins fond de la roumanie, ou le fanatisme religieux s'infiltre dans toute la société.
il s'agit ici d'une histoire d'amitié, pourtant ce film joue avec les sentiments, ilexiste entre ces deux jeunes filles une sorte d'amour-amitié. et je suis meme persuadé que ces deux jeunes femmes sont lesbiennes.
l'une se refugie dans le religion , cryant devoir expier ses péchés, l'autre se defeds corps et ames, pour sa tendre amie.
le film est grandiose, et contrairement a l'autre internaute moi et mes proches avons été saisis par cet oeuvre cinématographique, le film cotoie la perfection.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2015
Ce film excéssivement lent essaye de montrer d'une façon asséptique un cas étrange qui arrive dans un monastère orthodoxe.
C'est plus un film de psychologie qu'un film religieux.
Tous les personages, du premier au dérnier, sont de bonne foi. Tous ont des qualités et des défauts, mais veulent bien faire (excéption peut être du medecin désagréable de la fin). Et le directeur le montre magistralement.
Tout commence par une personne aux comportements étranges qui arrive et révolutionne la vie d'une petite communauté.
Tout continue par des bonnes personnes qui veulent aider, mais qui glissent peu à peu en des diverses fautes d'imprudence.
Tout finit comme finit tout ce qui est désordonné.

Ce film ne sera pas forcement aprécié par ceux qui souhaitent découvrir la Roumanie, tout ce passe dans une ambiance très fermée.
Ce film ne sera pas apprecié par ceux qui cherchent son aspect religieux. Il n'y a pas la beauté de l'Office (ils sont toujours troublés par une raison ou par une autre); il y a Dieu dans les paroles, mais ne semble pas vraiment en acte. Le directeur n'étant pas une grenouille de bénitier, cela se sent dans un film qui veut montrer un problème qui surgit dans une communauté religieuse.

Public indéterminé ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 septembre 2013
Un film que l'on peut voir comme un discours sur la foi, mais qui est aussi un discours sur la société roumaine. Et aussi une œuvre d'art, faut il le préciser.
Le point de départ en est un fait divers qui, il y a quelques années, est arrivé jusqu'aux journaux occidentaux: des moniales roumaines (religieuses orthodoxes, donc) avaient crucifié une novice qu'elles disaient possédée en tentant de pratiquer un exorcisme pour la guérir.
Fait divers effrayant, qui révélait, au cœur de l'Europe, obscurantisme, cruauté, fanatisme.
Les éléments du fait divers sont bien présents dans le film, mais tout apparaît différent, plus compliqué, plus nuancé: on nous donne à comprendre l'inconcevable, on réussit à entrevoir comment on peut en arriver là. On y voit une société roumaine désemparée, une Eglise orthodoxe roumaine non moins désemparée.
Face à l'extrême détresse d'une jeune fille au psychisme fragile, tous cherchent à faire de leur mieux, mais là où les services médicaux, sociaux, de police démissionnent, la communauté religieuse, elle, persévère, sans se remettre suffisamment en cause. Et tout finit par déraper.
L'histoire de la malheureuse Alina est au centre du film et est remarquablement traitée. Le personnage de Voichita, son amie devenue moniale, est, lui aussi complexe et profond. L'interaction des deux jeunes filles, entre amour charnel et sentiment fraternel, est ce qui me semble le moins convaincant.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2014
La Roumanie moderne et mystique à la fois, cinéma très en avance, tellement différent de nos films stéréotypés avec acteurs également stéréotypés et indéboulonnables.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juin 2014
une histoire difficile, le sénario est assez décousu mais reste réel et plein de charme - à voir au moins une fois
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
7,78 €
5,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)