Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Super ce film
J'adore j'ai vu les trois et il n'y en a pas un aussi mauvais que l'autre je les recommande pour passer un bon moment.
Publié le 18 avril 2012 par Cindy

versus
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Raté
Alors que les deux premiers films étaient très réussis, particulièrement le second, j'ai trouvé cette troisième aventure de Greg Furniquet assez molle. Malgré un script pas trop mauvais, on sent l'usure des personnages et pire, il n'y a pas beaucoup de gags ou de moments où le rire ne peut être contenu.
Robert...
Publié le 25 avril 2011 par Walterjovi


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 De Niro toujours aussi méfiant., 5 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon beau-père et nous [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale] (Blu-ray)
Troisième opus de la série commencée il y a dix ans déjà.
Le mariage avait suivi le début de la relation. Il était naturel dans une comédie américaine que les enfants viennent compléter la famille.
Greg est parti vivre à Chicago avec son épouse Pam, respirer l'air vivifiant des lacs, loin de Jack, son beau-père psychorigide.
Mais comme il serait impensable de ne pas faire une grosse teuf pour l'anniversaire des jumeaux, Jack va avoir une nouvelle occasion de surveiller tout ça à la loupe et de vérifier que son gendre est tout à fait clean. Car Jack, avec les années qui passent, commence à se préoccuper de sa succession dans le clan familial. Et compte tenu des intérêts financiers et moraux, il n'est pas interdit de s'assurer que Greg a bien compris le message.
Alors quand celui-ci vient l'embrouiller avec des histoires de petit job parallèle payé au black, juste pour faire un peu de promotion d'un médicament contre les problèmes d'érection, ses mécanismes de défense se mettent à clignoter. Et ce n'est pas Jessica Alba, en visiteuse médicale, qui va le rassurer.

Il y a très peu d'acteurs dont j'ai envie de voir tous les films. Robert De Niro est tout en haut dans ma liste. J'y suis donc allé pour lui, parce que je lui trouve une dimension burlesque incroyable. Il m'a toujours fait rire. Son visage se tord comme une pâte à modeler, et quand il vous regarde en coin vous avez compris qu'il ne vous lâchera pas.

Pour le reste, cette comédie cherche à nous divertir par les dialogues et les gags physiques. Mais le film est moins drôle que les précédents, parce qu'il ne parvient que trop rarement à se sortir de situations convenues. Encore une fois De Niro est le seul par son génie comique à faire pétiller quelques bulles dans cette eau plate.

D'un autre côté je ne m'attendais pas vraiment à autre chose que ce que j'ai vu. J'étais prédisposé à beaucoup d'indulgence et je peux donc facilement pardonner à ceux qui ne m'avaient rien promis.
Ludi
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Pas la meilleure histoire de Gay Focker, 4 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon beau-père et nous [Blu-ray] (Blu-ray)
L'histoire est éculée entre jack Byrnes et son gendre. Aujourd'hui, il y a des enfants en plus mais rien de nouveau, ce sont toujours les mêmes gags, et comme on a déjà vu le 1 et le 2, on sait tout ce qui se passe et comment cela se termine. Malgré tout, j'ai passé un bon moment, mais j'ai beaucoup moins ri que pour les précédents films.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 21 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon Beau-Père et nous (DVD)
Je le recommande absolument.
On passe un bon moment devant la télé à rigoler et on en redemande.
A voir
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 genial, 15 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon Beau-Père et nous (DVD)
Génial ... film à voir et revoir ! J'ai ri du début à la fin ! En plus un Robert de Niro qu'on adore !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Mouais... bof !, 5 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon Beau-Père et nous (DVD)
Ce film est le 3è volet de la vie des Byrnes et des Furniker (le nom en dit déjà long sur le genre d'humour'), Auparavant, il y a eu "Mon beau-père et moi" (2000) et "Mon beau-père, mes parents et moi" (2003).

Le rythme est soutenu, il n'y a pas de temps mort, c'est un des aspects positifs de ce film sans grande surprise.

Le jeu des acteurs est classique et correct. Ouf, les deux seniors (R de Niro et D Hoffman) sont moins caricaturaux que d'autres fois. Robert de Niro semble même bien décrispé, à certains moments, ce qui nous change de son visage éternellement grincheux.

L'histoire n'a pas grand intérêt, mais se suit sans vraiment s'ennuyer. Les personnages sont plutôt sympathiques tout de même, cela aide. Il y a quelques moments réussis (rares, hélas, par rapport au reste) sans grande originalité mais à l'effet efficace: filature de Greg par Jack, quiproquo qui s'en suit, répétition sur les beaux-pères. Il y a pas mal d'autres moments qui se veulent humoristiques, mais ne parviennent pas à l'effet recherché. Soit parce que la chute est tellement évidente qu'il n'y a pas de surprise, soit parce que le niveau est affligeant.

C'est correctement filmé, mais il n'y a rien de très beau sur le plan visuel. Contrairement aux propos, les images restent très discrètes.

La musique passe bien, mais ne laisse aucun souvenir particulier.

Les dialogues sont bien menés. Mais contiennent de nombreuses évocations sexuelles, assez désagréables.

Dommage que la forme soit si médiocre, car les valeurs présentées sont bien sympathiques:
- amour et fidélité des couples (malgré le cabotinage apparent du père de Greg, l'adultère des jeunes vivant ensemble avant de se marier, tellement répandu à notre époque (épisode 1); ainsi que la normalité proclamée des relations sexuelles juvéniles (épisode 2); ou dans cet épisode le petit couplet fort discret homophilement correct),
- respect de la parole donnée,
- accueil joyeux de la vie et des enfants,
- réussir dans son coeur plutôt qu'au niveau du portefeuille, etc.
Mention spéciale au personnage de Blythe Danner (Dina Byrnes) en femme équilibrée, servant la paix familiale et le discernement, comme dans chaque épisode.

Sont regrettables certaines allusions à une soi-disant liberté sexuelle, proférée par la mère de Greg, sexologue, devenue ici promotrice des sextoys et proclamant: "pas de tabou, libérons nos fantasmes" (affirmation à la mode, mais étrange chez quelqu'un que l'on nous présente comme un praticien). Si l'affirmation est faite dans le contexte de la relation du couple (depuis quand, même là, tous les fantasmes devraient-ils être actés?), il y a des risques pour qu'elle soit entendue sur un mode élargi.

Pourquoi souligner cet aspect du film (et donc de toute la série)? Parce que la fin de la sexualité humaine (amour réciproque et transmission de la vie) suppose la fidélité sans laquelle il n'y a pas de don possible. Dans le lien conjugal, comme dans la construction d'une famille. Il est important de s'y préparer avant par une attitude de respect de la personne, de respect de sa propre liberté (cela passe aussi par la maîtrise de ses comportements).

Comme l'indique le psychanalyste Tony Anatrella « C'est précisément au moment où les adolescents devraient faire l'expérience de la solitude et de leur singularité afin de prendre possession d'eux-mêmes qu'ils se précipitent dans des relations de couples précaires et appauvrissantes. A de rares exceptions, ces relations ne durent pas ' C'est à tort que le couple juvénile expérimente un sentiment de liberté, puisqu'il passe de la dépendance parentale à la dépendance du partenaire sans avoir éprouvé la moindre capacité à l'autonomie. »

Il dit aussi: « La psychanalyse nous a appris, ce que les anciens savaient déjà, que le fantasme n'a pas vocation à se réaliser. Il est simplement une obligation faite à la représentation pulsionnelle de travailler sur soi. Le climat social, politique et éducatif de l'époque actuelle, ne facilite pas cette opération psychique et symbolique puisque l'infantilisme, l'impulsivité et le passage à l'acte permanent sont valorisés »

Ici, le regard zoophile du scénariste est absent (au contraire du 2è épisode). Mais l'ensemble vole toujours bas, une grand partie des tentatives d'humour tourne autour du sexe, de façon bête et sans finesse. D'autres comédies, même sur ce registre, sont nettement plus fines, par exemple "Bye Bye Love" (de Peyton Reed, 2003).

Dans leurs relations entre eux, les personnages n'ont pas beaucoup évolué. Et tout ce qui est présenté reste assez superficiel. Mais l'objet du film n'est pas là. Il y a aussi quelques clichés avec les enfants (ex: au début du film: parents débordés' avec deux rejetons seulement).

L'art de la Comédie est bien difficile. Beaucoup de films ainsi estampillés ne sont pas drôles, et souvent tombent dans le graveleux, le déplacé, l'indécent, le salace. Comme si les blagues bêtes, lourdes et grasses devaient suffire à contenter tout un chacun. Dans cette série, on n'y échappe pas. L'humour est souvent stupide, souvent sexuel voire scatologique, ou très convenu.

Le film est trop superficiel (et franchement lourd par moments) pour mériter qu'on l'utilise ou qu'on y perde du temps. Cependant, s'il est visionné tout de même, il peut faire l'objet d'échanges sur divers thèmes, par exemple:
- identifier le regard contemporain occidental sur l'intimité, la sexualité, etc.
- la difficulté de faire de l'humour' et ce que peut être l'humour.
- ce que peut être réussir son couple, sa famille. En effet, malgré les apparences de légèreté du film, de solides valeurs traditionnelles sont présentes.

Pas facile de proposer de bonnes comédies aux adolescents. On peut remonter à l'âge d'or des comédies américaines ou anglaises, par exemple Some Like It Hot (1959), Arsenic et vieilles dentelles (1944), l'impossible Mr bébé (1938), Vous ne l'emporterez pas avec vous (1938), The shop around the corner (1940), Noblesse oblige (1949). Ou aussi à Tueurs de Dames (1955), La Traversée de Paris (1959), La mégère apprivoisée (1967), Le Vieil Homme et l'Enfant (1967), Rabbi Jacob (1973), aux Fugitifs (1986), etc.

Il en existe aussi, parmi les films récents, comme The Truman Show (1998), Beaucoup de bruit pour rien (1993), Pas de vacances pour les Blues (1993), Freaky Friday (2003), The Terminal (2004), Arrête-moi si tu peux (2002), Tais-toi (2002), Big Fish (2003), Comme un Garçon (2002), le Coût de la vie (2003), Cuisine et dépendance (1992), Shooting fish (1997), Que la Lumière Soit (1998), Galaxy Quest (1999), Liberty Heights (1999), Première Sortie (1999), Nanny McPhee (2005), Un couple épatant (2002), Travail d'arabe (2003), Y a-t-il un commandant pour sauver la Navy? (1995), Dreamgirls (2007), Coup de foudre à Bollywood (2004), Mensonges et trahison et plus si affinités (2004), Evita (1996), L'amour en équation (1994), Ne Quittez Pas (2004), Bande de Sauvages (2007), Essaye-moi (2005), Hot Fuzz (2007), Nos Amis les Flics (2004).

En vérifiant tout de même l'adéquation à votre public; d'autre part, certaines sont plus réussies que d'autres.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Mon beau-père et nous [Blu-ray]
Mon beau-père et nous [Blu-ray] de Paul Weitz (Blu-ray - 2013)
EUR 12,59
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit