Commentaires en ligne 


10 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Aspergers Anyone?
Let me say - I read a LOT. But I'm in awe of this brilliant debut novel. So very original. Beautifully written. Laugh-out-loud funny. As fresh as...I know comparisons are odious...but it gave me the same feeling as reading something like "Hotel New Hampshire". Of course it has nothing to do with that John Irving novel...but the hero in The Rosie Project is just as quirky...
Publié il y a 14 mois par malcolm lambe

versus
3.0 étoiles sur 5 Light and amusing but...
This was purchased so I could temporarily attend a friends book group. It was quite clever and amusing but I confess to feeling a little uneasy about laughing about something like asperger. But basically it's not really my kind of book.
Publié il y a 3 mois par Sam


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Aspergers Anyone?, 17 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rosie Project (Relié)
Let me say - I read a LOT. But I'm in awe of this brilliant debut novel. So very original. Beautifully written. Laugh-out-loud funny. As fresh as...I know comparisons are odious...but it gave me the same feeling as reading something like "Hotel New Hampshire". Of course it has nothing to do with that John Irving novel...but the hero in The Rosie Project is just as quirky as some of Irving's characters (Remember the girl in the bear suit?).

The really refreshing and exciting thing is - this is written by an Australian (like me) but it's not the usual corny/cheesy Aussie stuff that I'm used to reading. This is an International novel. Its sophisticated and doesn't rely on clichés like Vegemite and bushfires and surf-lifesaving. While reading I kept forgetting it was set in Australia.

The other thing that struck me was the imagery. I felt I was watching a movie...while reading the book. What was that early Hugh Grant film? "Four Weddings and a Funeral" I think. This book had that feel. Remember when it started with Grant late for the wedding where he was best man and he kept saying "F*ck, f*ck, f*ck!"?

Love this book. Can't wait for the movie. But I hope to God they don't get Baz Luhrmann to direct it - it needs a grown-up.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un portrait d'Asperger merveilleusement positif et attachant, 26 janvier 2014
Par 
Armalite - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rosie Project (Broché)
Don Tillman a 39 ans. Brillant généticien, fin cuisinier, ceinture noire d'aikido et de karaté, il est en outre doté d'un physique avantageux. Mais même s'il ne s'identifie pas comme tel, Don présente tous les symptômes d'un autiste Asperger: détachement émotionnel, difficulté à intégrer les codes sociaux, tempérament obsessionnel-compulsif, attachement excessif à la routine... Si bien qu'il n'a jamais réussi à avoir plus d'un rendez-vous avec une femme. Quand il estime que le moment est venu pour lui de se marier, Don décide de procéder de manière scientifique, en établissant un questionnaire très précis à administrer aux prétendantes. Sa future épouse devra être non-fumeuse, extrêmement ponctuelle, surtout pas végétarienne, avoir un QI en rapport avec le sien, ne pas se maquiller, faire de l'exercice régulièrement et admettre qu'il n'existe aucune différence de goût entre deux parfums de glace. C'est alors que Rosie débarque dans son bureau. Elle gagne sa vie comme serveuse, est chroniquement en retard, a une hygiène de vie déplorable et peut reconnaître l'abricot de la mangue à tous les coups les yeux fermés. Bien entendu, Don décide immédiatement que ce n'est pas la femme qu'il lui faut. Mais comme, à sa grande surprise, il s'amuse bien avec elle, il décide de l'aider à chercher le père qu'elle n'a jamais connu...

La suite, on la voit venir gros comme une maison. Mais on s'en fout, parce que "The Rosie project" n'est pas un thriller. C'est un roman plein d'humanité dont le héros pourrait théoriquement être qualifié d'handicapé mental - sauf qu'au lieu de d'en faire un objet de moquerie (à la Sheldon Cooper) ou de pitié, Graeme Simsion peint de lui un portrait merveilleusement positif et attachant. Oui, Don est complètement psychorigide; oui, il fonctionne en se fiant à sa raison plutôt qu'à ses émotions. Pourtant, malgré son intelligence, il n'est pas arrogant pour un sou. Il a conscience de ses failles, et il est prêt à tenter d'y remédier, mais jamais il ne s'excuse d'être ce qu'il est, et jamais il ne se laisse abattre par le regard que les autres portent sur lui. Son histoire avec Rosie est drôle et pleine de tendresse, un vrai bon moment de lecture qui fait chaud au coeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 great reading, 4 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rosie Project: Don Tillman 1 (Format Kindle)
A love story with a suspense element told in an original way. Endearing main character. A very empathic novel since we all feel weird at some point.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'art et la manière de distraire avec un sujet sérieux, grave même, avec autant de rigueur que de drôlerie : une prouesse !, 9 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rosie Project: Don Tillman 1 (Format Kindle)
-
J'ai adoré ce livre, que j'ai lu presque d'une traite et que je relirai avec beaucoup de plaisir.
C'est d'abord une lecture très drôle, délicieusement cocasse, que l'on imaginerait très bien en excellent film (et tout aussi bien en bouse monumentale, hélas, s'il tombait dans de mauvaises mains). Mais c'est aussi un sujet de fond moderne, celui de la reconnaissance, puis de l'acceptation des différences. Une leçon toute en légèreté sur la notion de la normalité : les gens normaux sont-ils forcément ceux qui sont les plus nombreux à fonctionner de la même manière ?

Le récit se classe comme une comédie romantique, mais sans céder aux diktats du genre ni jamais sombrer dans la caricature.
L'élan romanesque m'a également évoqué tous ces récits et histoires d'enfants sauvages, ou de personnes parachutées dans un monde qui leur est complètement étranger, et qui doivent utiliser leur intelligence pour comprendre et se faire comprendre - avec tous les quiproquos et situations burlesques que cela peut entraîner (dans un registre positif bien entendu).

Le personnage principal est très atypique. Brillant célibataire d'une quarantaine d'années, spécialisé en génétique, Don mène une carrière universitaire exemplaire, à peine invalidée par les difficultés de celui-ci à comprendre les nuances des règles qu'il à tendance à prendre au pied de la lettre. D'un point de vue social, c'est plus difficile, malgré ses efforts. Les autres sont si bizarres, si difficiles à comprendre, à appréhender ! Pourtant Don essaie sans se décourager, et chérit ses rares amis.

L'entrée en matière, par une scène délicieusement loufoque, nous donne la clé de la personnalité de Don, alors qu'il donne, pour dépanner un ami, une conférence à des parents d'enfants présentant le syndrome d'Asperger.
Tout s'explique !
Enfin, pas immédiatement, mais à travers les rebondissements du récit, alors que Don met à exécution son idée de génie : trouver la femme idéale à travers un questionnaire détaillé.

L'auteur réussit un exploit, celui de nous rendre infiniment attachant une personne qui sait pourtant si mal, de nature, exprimer l'ensemble des émotions humaines et les déchiffrer chez autrui. Un homme d'une intelligence exceptionnelle, mais aussi très seul et d'une innocence quasi enfantine. A la fois infiniment capable et complètement désarmé.

D'abord par la logique : vue de l'intérieur, les arguments de Don, pour expliquer comment il organise sa vie (temps hebdomadaire de nettoyage de la salle de bains chronométré), choisit ses vêtements (veste de sport parfaitement adaptée : au travail, aux courses, aux sorties, aux voyages), calcule ses calories alimentaires (en reportant éventuellement les excès d'un jour) sont parfaitement raisonnables.
Bien sûr, le monde extérieur n'est pas de cet avis et les situations délirantes s'enchaînent.
Et pourtant, à travers les yeux de Don, la superficialité des conversations mondaines, l'obligation des situations sociales, l'acceptation aveugle des lieux communs nous sautent aux yeux.
Dans ce roman la personne avec laquelle on aimerait discuter est bien le personnage principal, qui s'intéresse à tout, d'une manière très littérale, shuntant allègrement le superflu !

Le deuxième effet séduction est que Don essaie si fort que le lecteur s'en retrouve bien humble. Sous prétexte que Don est "hors norme", c'est à lui de faire des efforts considérables pour s'adapter, contre toute logique, s’escrimant à comprendre le comportement aberrant des autres. Ses efforts ne sont pas toujours vains et Don entretient des amitiés, souvent atypiques et toujours rares. Un moment très touchant du livre nous fait part de ses pensées alors que la jeune femme qui l'accompagne vient de réfuter avec désinvolture qu'ils puissent former un couple, en remarquant à la tierce personne que Don n'est "qu'un ami". Don se trouve très heureux de cette déclaration, retenant seulement qu'elle le tienne pour un ami - lui qui compte les siens sur les doigts de la main !

Le troisième effet séduction est l'effet show off : Don est d'une intelligence supérieure, possède des capacités de concentration, de mémorisation et de volonté hors norme. Et quand il s'attelle à un projet, que ce soit son "Wife Project" ou plus tard son "Rosie Project", il ne recule devant aucun effort, aucun sacrifice et fonce !

Le récit semble être une étrange romance, ou non-romance, alors que Don rencontre une (très belle) jeune femme, qui lui semble aussi normale/anormale que les autres, mais qui nous apparaît très vite assez perturbée, en colère, mal dans sa peau.

D'une manière générale l'une des forces de ce roman, fluide et drôle, est la manière très subtile dont les personnages nous sont présentés à travers les yeux de Don. Procédé courant soit, mais qui prend toute sa force quand le personnage principal possède un profil psychologique décalé. On comprend très bien la logique des actes et des pensées de Don, on devine très vite qui il est et ce qu'il recherche. En revanche le doute persiste longtemps pour les quelques autres personnages qui gravitent autour de lui, dont on ne perçoit que le reflet, à travers le miroir déformé - pour nous, là encore - de son point de vue.
Bien des caractéristiques fondamentales d'un interlocuteur (attraits physiques, âge, situation socio-économique) qui auraient été présentées d'emblée dans un récit classique, n'apparaissent que très tardivement : l'essentiel pour Don, sont les capacités de conversation "vraie", les centres d'intérêt, le goût pour la discussion de l'autre. Le reste est réellement, à ses yeux, secondaire. Enfin, Don se concentre quand même sur le physique... à travers l'IMC de la personne, qu'il calcule systématiquement, au jugé !

L'auteur (un Australien, décidément il y a des perles de romanciers de ce pays !) arrive à un exploit : faire rire sur un sujet très sérieux sans jamais le galvauder, avec une histoire rythmée et bien tournée, en mettant en scène une personne hors norme, avec beaucoup de drôlerie et de générosité mais aussi une rigueur sans faille.
De brillants récits sur des personnalités autres existent, bien sûr (La vitesse de l'obscurité, Des fleurs pour Algernon) mais sont des récits graves, voire tragiques.
Rien de tel ici ; car si l'histoire de Don est presque douloureuse parfois, l'ensemble est léger, positif et... a son happy ending !

(remarque : ce livre a été traduit, sous le titre du Théorème du homard)

(remarque bis : un film est bien prévu, l'auteur s'est attelé à l'écriture du scénario - ce qui est de bon augure ! Une suite va également paraître, dès septembre en Australie, "The Rosie Effect". Là, je suis un peu plus dubitative... ce qui ne m'empêchera pas de me jeter sur le livre, bien entendu ^_^)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 An extremely welcome change, 26 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rosie Project: Don Tillman 1 (Format Kindle)
This novel is an extremely welcome change from the usual 'chick lit' and its stereotypical characters and scenarios -a lot more depth and interest and never boring. I strongly recommend it.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 hilarious and heartfelt, 9 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rosie Project: Don Tillman 1 (Format Kindle)
I hesitate to write "laugh out loud" because I find most books described as such to not be very funny. This is an exception. The first half in partiuclarly had be laughing like a loon on the Paris metro - and there's a lot of loons on the metro.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Entertaining, 30 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rosie Project: Don Tillman 1 (Format Kindle)
Life and social intercourse as seen through the eyes of a «differently-wired» .Wonder where rationality has gone. Quite witty and entertaining.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 hilarious, 31 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rosie Project: Don Tillman 1 (Format Kindle)
an Asperger's sufferer looking for love - it's wonderfully funny. you'll never compain about your man again. a heart-warming read.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Light and amusing but..., 19 mai 2014
Par 
Sam (South of France) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rosie Project: Don Tillman 1 (Format Kindle)
This was purchased so I could temporarily attend a friends book group. It was quite clever and amusing but I confess to feeling a little uneasy about laughing about something like asperger. But basically it's not really my kind of book.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 very funny and delightful, 21 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rosie Project (Broché)
great book for my vacation. Still reading it but so far its really nice and I bought it because Bill Gates recommended it !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Rosie Project: Don Tillman 1
EUR 6,01
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit