Commentaires en ligne


18 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 PAS GAIS LES CAMARADES !...
Michel ROCARD et Pierre LARROUTUROU nous entraînent dans une masse d’informations économiques et politiques pas rassurantes dans leur dernier livre : LA GAUCHE N’A PLUS DROIT A L’ERREUR Chômage, précarité, crise financière : arrêtez les rustines ! (Flammarion).
Pour un lecteur peu averti de la littérature...
Publié le 29 janvier 2013 par BOS

versus
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 MERITE D'ETRE CONSULTE ET ANALYSE
Etant donné la popularité éraillée de la gauche en ces temps de crise acéré, le livre à deux mains du premier, illustre ancien premier ministre qu'il n'est plus utile de présenter et du second, ingénieur agronome et économiste, risque peut être d'aboutir sur la digue septique résultante d'une...
Publié il y a 19 mois par CHEVALIER


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 PAS GAIS LES CAMARADES !..., 29 janvier 2013
Par 
BOS (Toulouse) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus le droit à l'erreur (Broché)
Michel ROCARD et Pierre LARROUTUROU nous entraînent dans une masse d’informations économiques et politiques pas rassurantes dans leur dernier livre : LA GAUCHE N’A PLUS DROIT A L’ERREUR Chômage, précarité, crise financière : arrêtez les rustines ! (Flammarion).
Pour un lecteur peu averti de la littérature économique (c’est mon cas) il faut s’accrocher un peu : le brouillon n’a peut-être pas été suffisamment affiné pour rendre la lecture plus fluide. Cela dit, on a de quoi « s’accrocher » aux nombreuses références journalistiques (souvent de droite : pour faire plus « neutre » ?...) et historiques. Les comparaisons avec la crise de 1929 sont argumentées autant au plan politique qu’économique. On a déjà connu la situation actuelle, on n’a donc pas d’excuses si nous laissons faire nos gouvernants qui semblent refaire les mêmes erreurs et nous amener vers une pauvreté de masse.
Néanmoins ce livre n’est pas si pessimiste : la liste des solutions à la crise proposées n’est sûrement pas exhaustive mais elle a le mérite de parler simple et de montrer qu’elles sont à notre portée : l’Europe vraiment démocratique, le travail partagé (32 H/ semaine), la réduction des pollutions industrielles et agricoles, la réglementation du fonctionnement bancaire pour l’essentiel.
A nous, citoyens, de reprendre ces analyses et ces propositions et de les faire connaître là où nous sommes : entreprises, associations, syndicats, partis politiques. On ne peut plus attendre passivement les échéances électorales…
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin un nouveau regard sur l'économie!!, 18 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus droit à l'erreur (Format Kindle)
Il y en a un peu marre des économistes qui se ressemblent tous, disent tous la même chose pour au final quel résultat?
Pierre Larrouturou et Michel Rocard nous offrent à nous non économiste une autre vision des choses, et de comprendre sans être un décroissant que peut être nous allons vers un futur sans croissance...Comment vivre avec cela, c'est la question en partie de ce livre... Bonne lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 à lire si l'on souhaite ajouter à sa compréhension des difficultés économiques actuelles., 4 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus droit à l'erreur (Format Kindle)
à la fois bien documenté, simple, et bien argumenté-articulé. Pas "politique" dans la mesure où M. Rocard sait faire la part des choses entre ses convictions de gauche et les réalités du capitalisme qui pour l'instant est le seul "modèle" ayant su s'adapter
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 analyse politique, 26 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus le droit à l'erreur (Broché)
Excellente analyse de la situation politique actuelle.Les propositions suggérées par les deux auteurs seront difficiles à mettre en place...et pourtant!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Très pertinent, étudié et complet, 8 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus droit à l'erreur (Format Kindle)
A l'image de l'homme politique et technocrate M.Rocard, c'est un très bon livre exposant de façon claire, étudiée, détaillée, concise et cohérente les idées de son auteur. Nous pouvons être d'accord ou pas d'accord mais les idées sont exposées et soutenues de façon pertinente.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Intéressant, 13 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus le droit à l'erreur (Broché)
Je comprends mieux le score de Nouvelle Donne aux dernières européennes (3%).
Ce livre nous ouvre les yeux sur nos hommes politiques qui, nonobstant d'avoir les réponses sous les yeux, préfèrent s'enfermer dans des postures idéologiques.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Qu'attendent les politiques, 19 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus le droit à l'erreur (Broché)
Pour appliquer ces idées.
Ce sont de vrais hommes de gauche ... ou plutôt des gens dotés du bon sens qui manque à nos hommes politiques.
J'adhère totalement à leurs idées.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Monde n'a plus droit à l'erreur, 21 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus le droit à l'erreur (Broché)
Livre instructif sur l'état de l'économie mondiale, que le titre restreint abusivement, même si on comprend bien que si l'impulsion ne vient pas de France - et donc de la Gauche au pouvoir - il ne faudra pas l'attendre de la Grande Bretagne de Cameron, de l'Allemagne de Merkel, ni des USA d'Obama !
Comment la croissance est stoppée quand les 1% plus riches détournent le 1% de croissance de PIB annuel dont nous devons nous contenter après la période exceptionnelle de développement d'après-guerre ; comment la politique d'endettement a permis de faire croire à la durabilité d'une société d'abondance, brusquement stoppée en 2007 ; les commentaires sur l'exemple du Japon qui patine depuis 30 ans à relancer son économie ; la crainte qu'inspire le réarmement de la Chine : voilà quelques uns des thèmes développés dans ce livre très informé, et facile à lire même s'il a été écrit à la hâte. On en sort fortifié d'avoir compris, et de savoir que des solutions existent ; mais que de montagnes à aplanir, quand les journalistes et les politiques nous assènent tous les jours les indicateurs d'une économie défaillante, alors que c'est un nouveau contrat social qu'il s'agit d'élaborer ! Je regrette que l'analyse des freins au changement n'est pas été faite, sinon toute cette analyse risque de rester académique : sans doute, le sujet d'un livre qu'il reste à écrire !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 MERITE D'ETRE CONSULTE ET ANALYSE, 16 octobre 2013
Par 
CHEVALIER - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus le droit à l'erreur (Broché)
Etant donné la popularité éraillée de la gauche en ces temps de crise acéré, le livre à deux mains du premier, illustre ancien premier ministre qu'il n'est plus utile de présenter et du second, ingénieur agronome et économiste, risque peut être d'aboutir sur la digue septique résultante d'une unanimité et d'une adhésion quelque peu écornée pour les auteurs concerné. Encore faut il prendre correctement le temps de bien le consulter. Même si je suis doté d'une sensibilité politique virant assez nettement du coté de ses deux éminents spécialistes, je suis de cette diversité qui estime qu'il n'y a pas fatalement que de bonnes ou de mauvaises choses des deux clivages les plus connus et plébiscité de notre politique Française. Toutes les idées sont propices à être exhibées, prise en compte et décortiquées, tout autant qu'il est parfaitement incongru et inique d'accuser un seul et unique parti de tous les malheurs de notre beau et grand pays. Alors les électeurs déçus et frustrés de droite (mais également du coté opposé !) sont donc sans engagement, cordialement invité à y incruster leur (sans doute) méfiant regard sans mégarde. Evidemment n'étant ni politologue, ni sociolologue et pas d'avantage un économiste averti, mon avis sera forcement très subjectif. Mais qui peut prétendre détenir la vérité sacrée ! Le chômage et la précarité sont ici au centre des écrits. Ce ne sont bien sur pas là les seules préoccupations obsédante des Français, d'ou un traitement rétrécit à qui il manque d'autres éléments recalcitrants. Axant donc ses remontrances sur des exemples à ne pas imiter, comme l'investissement colossal et irraisonnable de la Chine (avec celui dans son économie de crédit équivalent à 44 % du PIB !), débouchant sur un surendettement dangereux et contagieux, puis ensuite du déficit de la croissance, la récession économique, l'explosion du chômage massif, les inégalité de revenu (l'Espagne étant en illustration surendetté, mais avec le citoyen le plus riche d'Europe étant de ce pays !) De l'autodestruction du capitalisme au profit des actionnaires qui musèle le revenu des actifs. La mise en place archaique de l'Europe, l'application frelaté des trente cinq heures. Puis au niveau écologique, le danger lancinant des excédents de l'utilisation intensive de mercure, ainsi que l'effet de serre tant redouté, définit ici je cite comme "un cataclysme annoncé" (ici personne n'osera les contredire !)... Les deux auteurs opposent en bloc à tout ceci, des propositions pertinentes, réfléchies et parfois innovantes, à défaut d'être spontanément convaincante. Aux quelques nombres de celles ci, la réorganisation de l'Europe (notamment grâce à un passage à un système exclusivement parlementaire qui anéantirai le système actuel intergouvernemental, ou seul les chefs d'états et de gouvernements ont le droit de décision, ce qui permettrait en jonction une meilleure unité dans les votes politiques-avec une couleur unique de parti- pour les questions majeures et statégiques, ainsi que la diminution des incessantes divisions répétitives), le réequilibrage des finances publiques, avec en autre projet une taxe sur les transactions financières, le rabais important des diminutions d'impôts octroyées aux entreprises et citoyens les plus financièrement aisé, le partage équitable des richesses (sans pour cela sombrer dans le communisme radical) entre salariés et actionnaires, l'abrogation des paradis fiscaux (belle utopie diront certain !), la contribution redéfinie et logique des milliardaires de la planète (la fortune cumulée des 0,2 % des plus riches de la planète est estimée à 42 000 milliards !), créer un impôt européen sur les dividendes, la fin des emplois précaires, un meilleur partage du temps de travail, avec sa diminution progressive à trente deux heures... même si ça en fera hurler certain ! Lutter contre les délocalisation (vaste et long travail) avec des salaires équitables et des coûts salariaux en hausse, notamment et conséquemment du coté de la Chine (il n'est pas au préalable déja interdit de rêver à une harmonisation du smic et des impots en Europe) Sur un autre point aussi, le recyclage des déchets mis ici en cheval de bataille... Destiné aussi aux novices, car très bien expliqué, ce bouquin détient peut être bien certaine des (précieuses) clefs pour une sortie plus ou moins rapide de cette dite gluante et inquiétante crise. Aux autres brillants esprits de les compléter, éventuellement les contester et les multiplier !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ouvrage très documenté par deux spécialistes de l'économie, 18 mars 2013
Par 
Grao "gentleman irlandais" (nice, france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La gauche n'a plus le droit à l'erreur (Broché)
Au de la des informations et du contexte mondial décrit , j'ai trouvé que cet ouvrage faisait aussi oeuvre de vulgarisation
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La gauche n'a plus droit à l'erreur
EUR 6,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit