Commentaires en ligne 


87 évaluations
5 étoiles:
 (62)
4 étoiles:
 (10)
3 étoiles:
 (9)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (4)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


43 internautes sur 50 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De l'alpha à l'oméga.
Est-ce que Depeche Mode qui a 33 ans de longévité sans cligner des yeux et ayant derrière lui semé des tas de vocations avec autant de formations et de groupes qui se revendiquent du trio de Basildon, peut aujourd'hui avoir encore quelque chose à nous faire écouter de pertinent ?
Comment Martin Gore et Dave Gahan (Je crois...
Publié il y a 12 mois par Touzot

versus
3.0 étoiles sur 5 Rien à voir avec Violator
Cet album décevra ceux qui aiment DM depuis longtemps. Pas de mensonge, n'importe quel vrai fan vous le dira, il est très dur de s'attacher à un pareil album entre le rock FM et le "blues" revu et corrigé par un M.L.Gore (de plus en plus pleurnichant dans ses compositions...) Rien à voir avec Violator ni même avec le sombre Music...
Publié il y a 18 jours par Antihuman


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

43 internautes sur 50 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De l'alpha à l'oméga., 25 mars 2013
Par 
Touzot "hubert" (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Est-ce que Depeche Mode qui a 33 ans de longévité sans cligner des yeux et ayant derrière lui semé des tas de vocations avec autant de formations et de groupes qui se revendiquent du trio de Basildon, peut aujourd'hui avoir encore quelque chose à nous faire écouter de pertinent ?
Comment Martin Gore et Dave Gahan (Je crois qu'Andrew Flesher est plus là désormais pour la figu'), peuvent nous surprendre encore avec ce 13 ème albums ?

Heaven, le single sorti en éclaireur il y a quelques semaines n'a pas autant épaté que ne l'avait été Wrong avant l'album Sound of Universes qui finalement en avait déçu plus d'un. Une livraison poussive, bourrative avec aucun morceaux forts et inspirés et dont les recherches sonores et autres bidouillages électroniques relevaient plus de la cosmétique que de l'enjeux artistique.
Ici, il semblerait que ce soit tout le contraire.
Delta Machine est le bain de jouvence tant espéré.
Un album pas forcément évident à la première écoute. Cette fameuse première écoute où l'on guette le tube, le morceau phare, le "Strange Love", Le "Enjoy The Silence", Le "Stripped"… IL y en a pourtant au moins 4 qui se cachent.
Pour ma part, c'est à la 3 ème écoutes, qu'ils m'ont sauté dessus. Ca y'est, vous éprouvez ce plaisir délicieux avec le groupe que adorez tant et qui peut encore vous offrir la chanson, le ou les morceaux qui ne vous lâcheront plus.
En ouverture, Welcome To My World, une sorte de pendant granuleux du World in my eyes de Violator.
Il y a My little Universe, dépouillé, radical qui pousserait l'expérience électro de Violator encore plus loin. Culotté.
Should Be Higher, sans doute le meilleurs morceau de l'album, qui dès les premieres vagues synthétiques de l'intro vous donne la chair de poule. On est bien dans l'univers Depeche Mode.
Alone, Soothe My Soul…
Martin Gore n'avait pas menti en annonçant la couleur comme quoi Delta Machine tenterait de revenir vers leur chef d'oeuvre de 1990.
Alan Wilder qui à tant marqué de son influence le son DM est présent ici. Il n'est pas mort donc ce n'est pas son fantôme qui hante les arrangements de Delta Machine mais une influence tout de même de ce musicien qui lui-même avait été marqué par Philip Glass et qui pour Black Celebration, Music for The Masses et donc Violator avait alimenter les compositions de M.Gore.

Il est question aussi d'une autre influence évidente, Songs For Faith And Devotion d'où ces accents blues électro qui parsèment ainsi l'ensemble. Ce fameux virage à 90 degrés du groupe à l'époque qui en avait déconcerté plus d'un.

C'est comme si l'ambition pour Depeche Mode avait été ici pour Delta Machine, de réconcilier deux types d'auditeurs; Ceux qui avaient un peu lâcher l'affaire après le départ d' Alan Wilder avant Ultra et qui n'avait surtout pas apprécier cette nouvelle vaine guitare lourde blues et rock ayant envahie leurs chansons.
Les nostalgiques de la première période jusqu'à donc son apogée avec Violator devraient être cueilli.
La richesse de l'inspiration, les mélodies, la voix de Dave Gahan qui semble avoir de nouveau 30 ans, toute cette énergie déployée ici impressionnent, tant tout parait simple, évident, facile.
A une chanson près, Broken, pour ne pas la citer, titre faible coincé entre les autres, Delta Machine est un beau cadeau de printemps pour ce groupe qui n'en finit pas de remettre avec une simplicité déconcertante, les pendules à l'heure là où tant d'autres se prennent les pieds dans les fils.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Depeche Mode, producteur d'expériences sonores depuis 1979, 28 mars 2013
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Journal d'écoute de Delta Machine :

- première écoute : je retrouve la patte Depeche Mode, un son travaillé souvent expérimental, la voix de Dave Gahan en pleine forme, et quelques mélodies punchy (Should be higher et Soothe my soul), et comme souvent avec Depeche Mode le premier single n'est pas la meilleure chanson de l'album, juste la plus accessible. Bémol pour un vieux fan de Depeche Mode : pas d'interlude instrumental dans cet album, pourquoi ?

- deuxième écoute : tiens, je n'avais pas remarqué à la première écoute les variations de rythme et le travail de la voix sur Slow, Goodbye a une pèche d'enfer, il y a une belle progression du rythme dans Broken, il est vraiment très sympa cet album

- troisième écoute : les chansons moins abordables rentrent dans la tête au fur et à mesure, il y a une bonne alternance balades, bluesy et uptempo, cet album est quasiment sans fausses notes (j'ai quand même du mal avec Soft Touch) et est plein de potentiel pour le live (j'attends avec impatience Soothe my soul en live !)

Depeche Mode a toujours la recette, sans lasser ou se répéter, les connaisseurs du groupe peuvent acheter les yeux fermés et les autres, pour peu qu'ils soient ouverts à une musique électronique travaillée à tendance plutôt sombre, ne seront pas déçus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


30 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le véritable retour de DM, 25 mars 2013
Par 
Stephane Wantiez (Mons, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Cela fait quelques années que DM me déçoit. Même en sortant de très bons albums, on était loin de l'ahurissant triptyque Black Celebration, Music for the Masses et Violator, qui ont fait de ce groupe pop à succès un très grand groupe électro-rock. Ils semblaient avoir perdu la recette magique d'une production parfaite qui sublimait les textes de Martin Gore et la voix envoûtante de Dave Gahan, avec des albums qui avaient une véritable atmosphère, une grande cohérence, la faute certainement au malheureux départ d'Alan Wilder en 1995. Et depuis quelques années, leur association avec Ben Hillier me laissait perplexe, et les albums depuis Exciter ne m'excitaient guère...
Eh bien bonne nouvelle : ils l'ont retrouvée ! Enfin ! Et il y a un signe qui ne trompe pas : on a envie de réécouter cet album, chaque jour. Certainement un sort magique qu'ils avaient lancé pour créer Black Celebration et compagnie, et qui fonctionne de nouveau ici.

Même si le single Heaven semble lent et faible au départ, il reste vite dans les oreilles, et ce morceau magnifique est finalement bien à sa place dans cet album, et constitue l'une des belles ballades électro de cet opus. Il suit Angel, qui avait été le premier morceau à être présenté au public lors de la conférence de presse lançant la tournée, et annonçant l'arrivée de l'album. Celui-là à des faux airs de Personal Jesus, excusez du peu, et fera un malheur en concert ! Là aussi, les thèmes récurrents du groupe tournent en boucle sur cet album, sans jamais lasser : religion, souffrance, rédemption, etc... ("Pain and suffering in various tempo", comme il le disait sur la pochette de l'album Playing the Angel).
Le premier titre, Welcome to my World, commence fort, avant un premier couplet qui tombe comme un cheveu dans la soupe, et qui fait un peu peur... mais la suite est excellente, et on revoit même apparaître quelques violons sur un morceau de DM, ce qui marche toujours autant (cf le sublime "One Caress" sur SOFAD) - à quand un album plus "symphonique" avec un Wilder à la production...
Secret to the End est un morceau nerveux, avec un Dave à la voix grave, en due avec Martin Gore, et c'est vraiment excellent. My Little Universe est un morceau plus synthétique, quasi synth pop, qui rappelle pas mal de morceaux faits sous l'ère Hillier, mais en mieux. Slow, c'est le morceau plus "Delta" de l'album, très bluesy, aérien, envoûtant, bref tout aussi bon. Passer de la synth pop au blues, il faut le faire quand même ! Broken ensuite, un peu le Little 15 version 2013, avec Gahan toujours aussi bon au chant. Et à chaque album sa ballade Goresque, avec la voix mélodieuse de Martin sur The Child Inside, tout en douceur, qui calme l'album avant une seconde partie fantastique. Soft Touch/Raw Nerve démarre la seconde partie sur les chapeaux de roue, avec un Gahan en corrupteur en chef, très en forme sur ce morceau très nerveux, et qui donnera certainement des sueurs froides au batteur du groupe, Christian Eigner. Should Be Higher est un morceau où la voix de Dave Gahan n'a jamais été aussi haute justement, et est juste sublime (attention à ne pas trop forcer en concert !). Le morceau est très réussi, très bien rythmé, parfait. Alone ensuite, là aussi très nerveux, électronique, avec un choeur en duo avec Martin, l'un des plus beaux morceaux de Depeche Mode, tout simplement. Soothe My Soul sera le single suivant, et c'est un très bon choix (ce qu'ils ne font pas toujours). Il est très techno, avec son refrain qui fera un malheur en concert. Un morceau facile et efficace, et qui fera l'objet certainement d'excellents remixes, même s'il aurait mérité un peu plus de travail de production pour en tirer sa quintessence (le refrain cassant un peu le rythme du reste du morceau, et n'ayant pas la même texture et volume). Goodbye, le bien nommé, clôture l'album, et commence de manière quasi country (ce qui rappelle presque PJ), avant un refrain très électro, le tout donnant un morceau magnifique, l'un des meilleurs de l'album.

Et impossible de passer à côté de la version Deluxe de l'album qui, même si elle est moins imposante que celle de SOTU, contient trois morceaux qui feraient pâlir d'envie n'importe quel groupe, et que DM a mis en face B pour ne pas dénaturer l'album (ce qui n'enlève rien à leur qualité). Morceaux plus électroniques, techno, avec un Long Time Lie assez faible par rapport au reste, et un Happens All The Time qui a du mal à rester dans l'oreille. Always est une balade très techno de Martin Gore, certainement un résultat de sa collaboration avec Vince Clarke (fondateur du groupe parti en 1981 après Speak&Spell) sur VCMG. All That's Mine est aussi très techno, avec un Dave Gahan dans les graves, et en toute grande forme, certainement la meilleure face B de l'album.

Au final, cet album est très cohérent, très agréable à écouter, et donne envie d'effectuer plusieurs écoute sans lasser, ce qui est un signe d'excellence. On découvre tous ces nouveaux morceaux, ils restent progressivement dans l'oreille, et on se surprendra à le placer à côté d'autres albums mythiques du groupe. Vivement la tournée !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Super album!, 22 avril 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Du très bon Dépêche Mode!
"Soothe my soul", "secret to the end" , "should be higher", mes titres préférés!
Un seul petit souci à la réception du cd: de la colle de la jacquette avait coulé sur le CD qu'il a fallu nettoyé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Bel album, 13 avril 2013
Par 
TORNADE "Isa :))" (BichetteLoup) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Un groupe toujours au top et toujours dans la course. Du très bon Dépêche Mode, en constante évolution tout en étant fidèle à son style. Un album qui arrache et qui fait du bien.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Rien à voir avec Violator, 31 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine (Deluxe) (Téléchargement MP3)
Cet album décevra ceux qui aiment DM depuis longtemps. Pas de mensonge, n'importe quel vrai fan vous le dira, il est très dur de s'attacher à un pareil album entre le rock FM et le "blues" revu et corrigé par un M.L.Gore (de plus en plus pleurnichant dans ses compositions...) Rien à voir avec Violator ni même avec le sombre Music For The Masses ou le cultissimme Black celebration, la majorité des morceaux se cherchent beaucoup trop.

Toutefois certaines chansons sont de grande qualité ainsi que de futurs classiques, évoluant vers une maturité certaine qu'il serait dommage de rater. On voit que Dave Gahan possède énormément de talent pour l'écriture - ceux qui le suivent de par ses LP's Hourglass & co ne seront pas surpris donc. Parfois prétentieux parfois poseur, on concluera qu'il est dommage que les DM aient suivi les ignorants sinon ces critiques branchouilles et bobos du Village Voice a qui cet album semble d'ailleurs destiné...

Il n'empêche que Delta Machine frappe beaucoup moins fort que ses prédecesseurs.

*à ne pas rater une super face b du groupe: All That's Mine.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Du Depeche Mode pur et dur, 2 février 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Après plusieurs albums moins typés "Depeche Mode", le groupe revient vers ses origines, et comme d'habitude, estampillés ou pas Martin Gore, Dave Gahan et Andrew Fletcher, c'est bon, très bon ! A découvrir, à déguster, et à réécouter sans modération. Mais je ne suis pas objective : j'adore ce groupe depuis toujours. Critique à prendre donc avec précaution !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 DEPECHE MODE DELTA MACHINE... J'ADORE !!!, 12 août 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Fan de la première heure, j'attendais avec impatience la sortie de leur nouvel album et... je ne suis pas déçue !!! On retrouve ici tout ce qui fait que Dépêche Mode nous emporte dans leur univers, fait de sons électroniques, de tirades classique mais surtout de cet enchantement que sont les voix de Dave Gahan (troublante et puissante) et de Martin Gore, auteur et compositeur talentueux, dont la voix se mêle parfaitement à celle de Dave.

Bref un vrai coup de cœur sur cet album, notamment "heaven" leur single, qui nous permet d'entrevoir cet univers fantasmagorique qu'est celui de DEPECHE MODE...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 toujours aussi bon, 30 juin 2013
Par 
kris_corse (corse-du-sud --- France) - Voir tous mes commentaires
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
toujours aussi bon Depeche mode ! meme avec l'age c est toujours du bon !!! c'est comme le vin plus ça vieilli plus c'est meilleurs !
acheter sans regret avec les yeux fermés
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Bon retour, 8 juin 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delta Machine - Edition Deluxe (CD)
Bon retour du groupe. Des chansons bien "Soul". La voix de Dave est toujours aussi belle et envoutante. Une alternance de chansons rythmés et des chansons plus calmes. L'édition Deluxe propose 4 chansons en plus sur un cd à part.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xad8c3918)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit