undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles36
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 mai 2013
J'aime beaucoup les romans de Kristan HIGGINS, on retrouve toujours des héroïnes touchantes, une famille avec des personnages hauts en couleur et là on n'a notre compte avec les veuves noires, mais aussi des personnages masculins doux, gentils et touchants.
Là on suit l'histoire de Lucy, jeune veuve, qui contrairement aux autres membres de sa famille décide de refaire sa vie, objectif trouver un homme aimant les enfants, bien, pas trop beau,qu'elle n'aimera pas trop, et ayant un travail stable et pas trop risqué.

L'histoire est intéressante en plus l'auteure décrit si bien la ville, les personnages, les émotions que l'on prend beaucoup de plaisir à lire ce livre, avec une bonne dose d'humour. L'inconvénient c'est que le thème abordé est délicat, comment refaire sa vie après avoir perdu l'être aimé? D'autant plus que notre héroïne est entourée de veuves dans sa famille qui ne comprennent pas son envie de refaire sa vie, mais qu'elle même en à envie tout en étant incapable de dire adieu à son mari ou de refaire confiance à la vie.

C'est une jolie histoire, mais il est vrai que rapidement on sait comment cela va se finir et qu'elle pleurniche beaucoup. On n'a qu'une envie la secouer et lui dire mais arrête enfin.
Et puis après avoir lu "L'amour et tout ce qui va avec", livre à lire absolument ou "Toi et moi", c'est vrai qu'on est un peu déçu. Mais le livre est bien et je le recommande absolument, on passe un très bon moment. Kristan HIGGINS est une auteure absolument géniale.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2014
Amateur de comédie romantique au cinéma et récemment plus que séduit par Le Théorème du homard, j'ai tenté ma chance avec ce livre proposé en offre éclair.
Dans ce livre, on va suivre le retour à la vie d'une pâtissière veuve de 29 ans Lucy (actuellement boulangère) dont le meilleur ami Ethan (cuisinier actuellement cadre supérieur et vidangeur de belle soeur) est le frère de son défunt mari Jimmy (cuisinier mort actuellement sémaphore astral).
Je suis très déçu. Sous des dehors modernes, une narration agréable, de jolis personnages, de l'humour, un peu d'espièglerie, Kristan Higgins nous sert une histoire d'un sentimentalisme outrancier, sans épaisseur et parfois franchement ennuyeuse, tant les rebondissements de l'intrigue sont prévisibles. Le personnage masculin est hyper caricatural.
On sait dès les premiers chapitres comment le livre va se terminer. C'est affligeant.
Et lorsque on écrit une phrase culte comme : "Jimmy est parti bien trop jeune, mais l'amour que nous avions l'un pour l'autre est pareil à une perle immaculée dont la douce lueur m'éclaire l'âme, même si, aujourd'hui, je l'ai remisée dans un coin de mon coeur, afin de faire de la place à X". (j'ai volontairement mis X à la place de l'individu en question car je ne veux pas gâcher l"énorrrme suspense...) Quand on écrit une phrase aussi mièvre, disais-je, normalement on est obligé de s'exiler en Tchétchénie pendant 42 ans.
Et en plus c'est long, très long, beaucoup trop long, affreusement long.
1010 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai un peu moins apprécié ce livre que "Amis et rien de plus" du même auteur, le schéma est sensiblement le même mais l'humour y est beaucoup moins présent et les hésitations sentimentales de l'héroïne finissent par être un peu lassantes.

Néanmoins on retrouve le style rythmé de l'auteur, une belle fluidité dans l'écriture et une histoire attachante peuplée de personnages secondaires un peu farfelus qui donnent corps à ce roman.

En revanche, le texte est bourré de coquilles, pour un livre à 18 euros c'est bien dommage!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2014
Pour rappel, mon évaluation est un ressenti strictement personnel (je n’ai pas aimé cette lecture), ma note est forcément subjective.

En attendais-je trop ? Pas vraiment, même en ayant adoré « l’Amour et tout ce qui va avec ».
Chaque lecture propose un nouvel univers, fonctionnant grâce au style de l’auteur. Mais la base de départ doit être solide pour que l’expérience soit concluante.

Par exemple, je savais que je mettrais un peu de temps avant d’entrer dans son histoire.
Kristan Higgins prend toujours le temps de poser son atmosphère, son héroïne et ses personnages secondaires. Sauf qu’ici, j’ai trouvé cette mise en place extrêmement longue et répétitive, avec l’impression de ne jamais entrer dans le vif du sujet.

A cela je vois trois pistes possibles :

L’auteure se perd en descriptions inutiles, sans qu’on ne parvienne à visualiser clairement l’action et l’environnement. Je n’ai pas réussi à m’intégrer dans cette ambiance de petite bourgade américaine, comme cela avait été le cas avec le roman précédent. Cette absence de fluidité m'a rendu le texte assez rébarbatif.

[Spoiler]
Le personnage d’Ethan manque de consistance, physique et mentale. Doté d’une personnalité sympathique quoiqu’un peu trop «gentillette», j'ai eu du mal à le voir se couler dans le costume de héros. J’en étais au point d’attendre l’arrivée du «nouvel homme de la vie de Lucy», ne comprenant pas pourquoi l’auteure s’attardait sur ce second rôle jusqu’à ce que le doute s’installe. Cela allait donc être «lui» ?
Si on peut comprendre le choix de Lucy, je n’ai senti aucun transport amoureux, aucune alchimie dans ce couple. Même si l’auteure s’attache aux pas de son héroïne et nous livre ses états d’âmes jusqu’à l’écœurement, elle n’a pas su toucher ma corde sensible (qui existe, si si). [fin du spoiler] Et quand le couple vedette ne matche pas dans un roman sentimental, je dis Aïe !

Mais le vrai problème pourrait venir du scénario et d’un manque d’idées novatrices. C’est même assez flagrant. Les épisodes sont peu rythmés et pas très drôles. Il s’agit de scénettes mises bout à bout et noyées sous un flot de remplissage, avec un fil conducteur réduit au minimum (une jeune veuve souhaite trouver un nouveau mari pour fonder sa famille, mais elle ne parvient pas à faire le deuil de son grand Amour).

Par ailleurs, l’entourage de Lucy est particulièrement envahissant, au point d’en devenir lourd. Les tantes, veuves joyeuses et excentriques étaient de parfaits vecteurs d’humour facile, elles se transforment presque immédiatement en sources d’agacement.

En conclusion, Kristan Higgins a opéré une dégringolade en règle du piédestal sur lequel elle trônait. Son roman est long, répétitif, il manque de spontanéité et m’a incité à ne pas me jeter sur les suivants les yeux fermés.
66 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2016
C'est toujours un plaisir de lire un bouquin de Kristan Higgins...
Mais là je dois dire que je l'ai trouvé... longuet !

Il ne se passe quasi rien avant au moins 200 pages (plus de la moitié) !
Lucy, pour qui j'étais triste au départ, a vite fini par me gonfler à pleurnicher sans arrêt sur son époux mort... Elle ne fait que ça ! (que Kristan Higgins ait décidé de parler du processus du deuil, soit, mais l'histoire se passe plus de 5 ans après le décès dudit époux ! Le récit aurait été bien mieux si ça avait seulement fait 1-2 ans, mais là du coup c'était trop longtemps après pour moi pour en être à ce stade-là et par rapport à la durée de temps du livre => elle traîne sa tristesse dans tout le bouquin depuis plus de 5 ans et finalement, elle remonte la pente en quelques semaines à peine ?!?)

Reste Ethan... aaaaah Ethan... je crois bien que je suis tombée amoureuse de ce gars ! Si drôle, tendre, attentionné, patient (et avec Lucy, il en faut de la patience !)

En bref, un moment sympa mais de loin pas le meilleur livre de cette auteur

Les tomes sont dans cet ordre :
Tome 1, l'homme idéal ou presque
Tome 2, tout sauf le grand amour
Tome 3, confidences au bord de l'eau
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 13 juin 2013
C'est une très belle histoire que nous offre Kristan Higgins avec ce livre. Je trouvais au départ le récit un peu long, mais ensuite on s'attache beaucoup aux personnages, si bien que j'ai dévoré la seconde moitié.

Comme toujours la plume de l'auteur fait des miracles. Le ton est à la fois très drôle mais aussi très émouvant. Lucy est une héroïne complexe, qui est loin d'être parfaite et qu'on a envie de secouer parfois. Elle est un peu énervante à force d'idéaliser son défunt mari et de comparer tous les hommes à ce dernier. Biên sûr, être veuve doit vraiment être quelque chose d'horrible à vivre, et cela se ressent très bien dans ce roman, mais j'ai eu envie de lui crier tout au long de l'histoire "Bon sang, ça fait cinq ans qu'il est mort, tourne la page ma fille !"

C'est pourtant ce qu'elle essaye de faire. Reconstruire sa vie avec un nouvel homme, qui cette fois ne la fera pas souffrir. Et au milieu de tout ça il y a Ethan, son beau-frère/amant/meilleur ami. Je le trouvais insipide et plat au début de l'histoire, mais il a fini par devenir mon personnage préféré. Un tel homme, c'est rare. Et le fait que Lucy ne réalise pas la chance qu'elle a de l'avoir à ses côtés est drôlement frustrant ! Mais c'est une très belle histoire qui les unie tous les deux.

Enfin, les personnages secondaires sont hilarants. Mention spéciale pour les Veuves noires, les tantes et la mère de Lucy, qui sont à la fois adorables et insupportables.

Bref, encore une fois j'ai passé un très bon moment avec Kristan Higgins et sa plume si reconnaissable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 24 février 2013
Lucy a perdu son mari voilà plus de cinq ans. Elle vient d'une famille où les femmes sont toutes veuves et s'en accommodent. Alors quand elle décide qu'il est temps de refaire sa vie et d'avoir des enfants, ça n'est pas au goût de tout le monde...

J'aime beaucoup les personnages de Kristan Higgins, ainsi que sa façon d'écrire. On ne s'ennuie pas, on rigole même. En revanche, j'ai moins aimé l'histoire ici. Dès la page 40, on sait avec certitude comment cela va se terminer et le livre ne compte pas moins de 443 pages. Cela fait donc un peu long à attendre l'inévitable, à s'impatienter que l'héroïne ouvre enfin les yeux! On a donc bien envie de la secouer mais comme l'environnement est chaleureux et que l'on aime séjourner dans cette petite ville au bord de l'eau en compagnie des désopilantes veuves noires, on passe malgré tout un agréable moment.

Une petite déception donc en comparaison du précédent (l'amour et tout ce qui va avec) mais une bonne lecture malgré tout! J'ai regretté également que, suivant uniquement l'héroïne, on rate certaines scènes essentielles, comme l'explication entre le héros et ses parents qui m'a manquée.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2014
Le titre résume absolument bien l'histoire de ce roman.
Lucy ne veut plus tomber amoureuse de peur que l'homme qu'elle aime, meure avant elle. Donc, elle met un terme assez brutal aux relations intimes qu'elle partage avec Ethan, son beau frère.
Celui-ci, amoureux d'elle depuis l'université, n'a pas d'autre choix que de s'effacer. Mais Lucy, s'aperçoit que les sentiments qu'elle ne veut pas ressentir, font surface et qu'elle ne peut pas lutter..
Voici un roman comme on aime, sans prise chichis, frais, divertissant. De quoi, fuir le réel un petit moment, quoi !
Tous les protagonistes, quels qu'ils soient ont leur rôle et sont à leur place.
Il me semble avoir senti une belle ambiance dans les relations entre chacun, certes il y a toujours une garce, hein.. mais ça passe..
K. Higgins est une auteure qui m'attire, dommage que ses romans sont si chers.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ethan, qui est apparemment "un second choix", m'a tout de suite séduite, car sa personnalité est admirable. Lucy est une veuve inconsolable et 5 ans après la perte de son mari adoré, elle reste murée dans un désert affectif, entourée par les Veuves noires, qui sont ses 2 tantes et sa mère. Une malédiction semble être jetée sur ces femmes, vouées au veuvage, et décidées à rester...veuves. Sauf que notre Lucy a soudain, envie d'un mari, (dont elle ne tombera absolument pas amoureuse) et d'un, voire plusieurs bébés. Pour ce faire, elle doit cesser sa relation (purement sexuelle) avec Ethan, et se mettre sérieusement à la recherche d'un mari. C'est plein d'humour, de tendresse, d'aveuglement de la part de Lucy, et (malheureusement) de souffrance pour Ethan.... Il faut lire ce livre très agréable, car il est très distrayant....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lucy cherche donc à se remarier, afin de surmonter son veuvage et avoir des enfants. Elle peine à oublier le sublime Jimmy, a peur de tomber amoureuse et de souffrir à nouveau, peur d'intégrer la confrérie des Veuves Noires...

Le propos est divertissant, même si parfois un peu longuet. Pour crédibles qu'elles soient, ses peurs et tergiversations sont un peu "too much". Mais les personnages sont plaisants et au final, on passe un bon moment, surtout que le ton est souvent amusant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus