undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

2,4 sur 5 étoiles115
2,4 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:9,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 mars 2013
Ce qui est amusant dans ce livre est l'encart que Strauss-Kahn a exigé d'insérer et qui précise bien que c'est de sa vie privée dont il s'agit. Comme cela le doute n'est plus permis, c'est bien lui le "cochon". C'est l'arroseur arrosé.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2013
Très influencée par le battage fait autour de DSK, sa personne, ses fonctions, et ses actes, j'ai lu et entendu plein d'infos et je m'y suis intéressée.
Je connaissais Marcela Iacub étant une auditrice (assez) fidèle de France Culture. Il me semblait qu'en tant que psychanalyste, elle pouvait avoir quelque chose d'intelligent à dire. Je suis comblée parce que c'est intelligent et surtout vraiment drôle.
Un homme public raconté dans un livre (il peut s'y attendre). Pour moi ce point de vue est le contraire d'une insulte : il est argumenté. Ca se lit en 2 heures, c'est plaisant et instructif. Instructif aussi le torrent de boue qui a accompagné la publication de ce livre. Cela en dit long sur le monde "politico-médiatique". J'ai passé un très bon moment.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2013
Pourquoi j'ai finalement lu "Belle et bête" de Marcela Iacub...
Un critère qui m'a convaincu : le livre est très court. Je me suis dit que pour un livre qui allait peut-être participer à l'histoire de la politique française, cela ne représentait pas un énorme investissement.

Au début du livre, on découvre un DSK plus imaginatif que l'auteur de 50 shades of grey, presque érotiquement poétique, "Je lèche tes souvenirs" (pour lécher les oreilles). Puis, dès les 20 premières pages lues, les choses se gâtent, DSK devient une métaphore porcine, un schizophrène déchiré entre le cochon et l'homme politique égoïste et salaud. Marcela Iacub arrive à nous dégoûter du personnage de DSK. Elle le dépeint comme un être excessivement grossier "Grâce à toi espèce de truie, espèce de rien, je me mange, je me jouis, je sens mon goût"... Il va même jusqu'à être cannibale ! La scène où il lui mange un bout de l'oreille est totalement abjecte. (d'ailleurs avez-vous observé les oreilles de Marcela Iacub récemment ?)

Il faut saluer le côté "kamikaze de la vérité" de l'auteur, même si elle n'est pas Voltaire. Elle a vraiment cherché à comprendre le cochon et a même trouvé des circonstances atténuantes à DSK, comme celle d'avoir voulu se venger inconsciemment de sa femme...

Même si ce livre n'est pas un "grand" livre, j'y vois au moins trois vertus :
- il met en valeur le cochon, ce pauvre animal qui est tant méprisé dans notre société (les éleveurs de cochon vont être contents). Et après tout dans la ferme des animaux de George Orwell, n'est-ce pas les cochons qui prennent le pouvoir ?
- le mythe de l'homme politique brillant prend un sacré coup de canif. Cela ne va certes pas nous réconcilier avec la politique... Est-on arrivé à la limite du système démocratique de la Vème République ? La justice devrait-elle être un vrai pouvoir en France, et non pas seulement une autorité ? Un homme politique doit-il avoir une éthique, des mœurs convenables, pour pouvoir gouverner ? Autant de questions qui méritent d'être posées... Dans ce livre, il ne faut pas y voir qu'une dénonciation des comportements de DSK, mais aussi d'une classe politique qui se croit tout permis.
- exprime d'une manière violente comment la sexualité peut mal tourner et dévier vers des mœurs étranges comme le cannibalisme...

Et dernier effet : vous aurez envie de goûter le mascara par curiosité !

[...]
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2013
Elle se définit comme une philosophe mais elle n'en a ni la formation, ni l'étoffe. La donzelle décérébrée se prend pour Voltaire mais confond plaisir et bonheur, je conseille donc à ce Voltaire en talons aiguilles de commencer par une bonne petite terminale L, quelques cours de philo de base et de réécrire son tout petit livre insignifiant après.
Cette histoire d'un "amour océanique" pour un porc, ça ne convainc personne, on s'ennuie ferme, même pas une seule scène excitante, qui dépeigne le porc dans ce qu'il peut avoir de "grand" comme elle dit et ce qui aurait sauvé le livre, cette dame n'a décidément rien à apporter à la culture française: démaquillez-vous, rhabillez-vous et allez minauder ailleurs! La réflexion est d'un niveau de 5e, on se demande bien comment elle a pu être publiée.
Drôle de coup éditorial qui ne grandit pas ses éditeurs.
Minable.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2013
Ce livre me laisse perplexe..... C'est de bonne écriture, du moins on peut le croire, car parfois j'ai eu l'impression de lire des bouts de phrases écrites à la va vite sur un bout de papier adressé à la copine de classe.... Bizarre, même si elle a voulu lever le voile sur le monde du libertinage du Monsieur qui en 1ère page dit que c'est pas bien de lire sa vie privée, on y apprend rien et même on se fausse... Pratiques douteuses, cheminements incongrus, fins à peine croyables... A se demander si ces deux-là n'ont pas passé un deal pour faire rentrer un peu plus d'argent dans leurs bourses dorées... Toute la réussite est là.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2014
Je ne suis pas sure de comprendre le masochisme. Mais qu'on voit l'incendie et qu'on décide de se frotter au feu c'est qu'on aime pas sa vie.
Marcela iakub est-elle aussi malheureuse dans sa vie personnelle avant l'éclatement de l'affaire dit DSK ?
Voilà maintenant qu'elle donne d'elle une image de bête de foire. De plus elle a altéré son appareil auditif. Après tout on est responsable de ce qu'on fait de sa vie. Maintenant que veut-elle ? Qu'on s'appitoie sur elle ? C'est bizarre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2013
Ce livre ne cesse de parler d'animaux comme le cochon, faisant référence à un homme politique,
Livre inintéressant, et très lassant
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2014
En vain j'ai trouvé ce récit poussif, et un peu obligé de subir les névroses d'une artiste qui ne pardonne pas.
Je n'ai trouvé aucun intérêt si ce n'est le titre, et l'image qui va avec.
Que la bête soit de la première page à la dernière traité ainsi ....mais que la belle s'enferme dans cette histoire nul ne m'invite pas à le conseiller.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2013
je trouve, comme l'avait écrit le nouvel obs, que ce livre est effectivement un objet de littérature. on aime ou on aime pas mais on ne peut pas juste le considérer comme le récit sulfureux d'une liaison trop médiatique. Il y a autre chose.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2013
correspond à la lecture que j'attendais, on ne s'ennuie pas en le lisant

c'est tout à fait à quoi je m'attendais, je n'ai vraiment pas été déçue, je le recomma nderais à ceux qui n'ont pas peur des mots
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus