Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hard Rock Vintage 70's, 1 mai 2013
Par 
D. Vincent (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earth Blues (CD)
Deux ans après la sortie "Return to Zero", Spiritual Beggars emmenés par leur guitariste Michaël Amott récidive en sortant ce "Earth Blues" magnifique.
Ce projet mené de main de maitre par ce guitariste qui parallèlement mène une carrière avec deux autres formations que sont Arch Enemy et Carcass démontre la générosité et la boulimie musicale exprimée avec cet album.
"Earth Blues" affiche une nouvelle facette, car les autres albums sortis comme "On Fire", "Demons" ou "Mantra III" avaient une direction plus marquée vers le Stoner.
Avec ce dernier opus, une ambiance plus fiévreuse et lumineuse parcoure celui-ci.
Spiritual Beggars propose un Hard 70's digne des grands noms comme Deep Purple, Black Sabbath, Uriah Heep ou UFO.
Des hostilités qui démarrent avec "Wise as a serpent" en passant par "Sweet magic Pain" à "Dead End Town" Michaël Amott nous délivre des riffs tranchants et brut de décoffrage.
"One man's curse" avec sa rythmique Funk fait penser au Deep Purple période "Burn" et "Stombringer", c'est le sommet de cet album.
Des atmosphères Bluesy gonflé à la nitroglycérine, des ambiances et des refrains en rupture avec des breaks planants avec l'orgue Hammond de Per Wiberg qui nous rappelle le regretté Jon Lord ou Ken Hensley.
Une basse de plomb de Sharlee d'Angelo et la prestation exceptionnelle au chant d'Apollo Papathanosio, je l'avais vu en concert avec Firewind (il ne m'avais pas marqué). Je dois concéder qu'il a vraiment pris de l'envergure (en concert avec les Spiritual Beggars j'ai pu le vérifier).
Michaël Amott baigne dans tout celà en délivrant des solos dignes des plus grands comme Ritchie Blackmore, Uli Jon Roth ou Michaël Shenker, particulièrement avec "Legends Collapse" un beau clin d'oeil au Rainbow période Dio. Quel bouquet final!
L'une des plus belles réalisations de ce début d'année, dénuée de toute nostalgie. Une véritable tuerie que vont certainement apprécier les amateurs du Hard Rock 70's.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Metal Rock 70's de grande classe, 16 mai 2013
Par 
Lavanne (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earth Blues (CD)
Depuis ses débuts en 1994 avec un album éponyme, le groupe de Michael AMOTT (leader de ARCH ENEMY, ex-CARCASS et CARNAGE) poursuit de fait une ligne claire et nette. Certes, le son de SPIRITUAL BEGGARS a évolué à plusieurs reprises, notamment au gré des changements de personnel. Ainsi, les trois premiers albums furent l'oeuvre d'un trio dont le son 70's était littéralement gonflé au Stoner. L'adjonction des claviers de Per WIBERG à partir de Ad Astra (2000) marqua un enrichissement de la palette sonore. Le remplacement du chanteur et bassiste Spice par le puissant et rugissant JB (GRAND MAGUS) symbolisa la franc passage à un Hard Rock 70's (à la DEEP PURPLE ou RAINBOW) irradié par la puissance du Heavy Metal. Option amplement confirmée quand JB céda sa place à Angelo PAPATHANASIO, en provenance de FIREWIND.

Plus que jamais Earth Blues marque la volonté de Michael AMOTT de propulser l'héritage Hard Rock des années 70 dans le contexte surpuissant du Metal actuel. Tentons de sérier les éléments qui relèvent du passé et du contemporain. Le sens du groove est issu des Seventies glorieuses, notamment des trois albums de DEEP PURPLE avec David COVERDALE au micro : on apprécie tout particulièrement le jeu puissant et mobile du batteur Ludwig WITT, dans la grande tradition de Ian PAICE et consorts. Les claviers vintage de Per WIBERG sont également très présent, le bonhomme signant ou cosignant même pas moins de quatre compositions ! Le chassé croisé avec la guitare magistrale d'AMOTT est permanent, que ce soit en solo ou en rythmique. Surtout, le chant ample et chaleureux d'Angelo combine à merveille les registres Soul et Bluesy d'une part (à la COVERDALE ou à la Paul RODGERS), Heavy mélodique d'autre part.

Les traits contemporains tiennent principalement à la mise en son et à l'approche qu'ont les musiciens des compositions. Le son, tout d'abord : clair, énorme, à la fois détaillé et massif. Du lourd quoi ! Ensuite, chaque morceau, qu'il soit objectivement remuant ou plus nuancé, est interprété avec une envie féroce, avec une énergie roborative. Chaque fois qu' un musicien arrive au premier plan, on sent qu'il attaque gaillardement la ligne, ses coéquipiers poussant ostensiblement derrière. Clairement, SPIRITUAL BEGGARS suinte les Seventies par tous les pores de la peau mais récuse l'approche méticuleusement vintage de nombre de formations actuelles inspirées par la même période.

Le style, c'est une chose ; la composition en est une autre. En l'occurence, Michael AMOTT et Per WIBERG savent y faire pour concocter des rythmiques groovy, propulsant des riffs tranchants et des solos étincelants, avec une attention particulière accordée aux mélodies, qu'elles soient instrumentales ou vocales (les lignes de chant sont toujours parfaitement modulées et variées). Earth Blues s'inscrit dans l'excellente lignée des albums précédents. On regrettera juste que le groupe ne transcende pas franchement sa formule pour franchir un nouveau palier, plus surprenant, plus aventureux. Cette exigence un peu folle par rapport à la qualité et à l'intensité de cet album me semble légitime au vu du potentiel individuel et collectif de cette formation.

A noter qu'une édition limitée est également disponible. Se présentant sous un format cartonné rigide (pas un vulgaire digipack), cette version de Earth Blues propose un second CD, Return To Live : Loud Park 2010, comportant la prestation du groupe au festival japonais Loud Park 2010 : soit huit titres pour 35 minutes d'une prestation incandescente devant un public réceptif. Ce concert a déjà été publié au Japon et les fans européens ont désormais la possibilité de l'entendre sans se ruiner.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rétro ? Oui... mais tellement bien fichu !, 22 mai 2013
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earth Blues (CD)
Ah Spiritual Beggars ! Près de vingt années maintenant passées à défendre le bon gros Hard Rock bien teinté seventies et rattrapé aujourd'hui par la mode qui consiste à se la jouer vintage. On ne pourra donc pas reprocher aux Suédois de courir après le succès en jouant les opportunistes tant ce style musical qui revient à la mode maintenant a toujours été leur créneau.

Toutefois, si avec "Earth Blues", Spiritual Beggars reste toujours tourné vers le passé, il s'y inscrit encore plus profondément qu'avant car cet album est seventies dans sa moindre note.
Les synthés de Per Wiberg créent une grande partie de cette atmosphère. Tantôt orgue à la manière d'un Jon Lord, tantôt piano frénétique, il excelle dans tous les registres et se permet aussi quelques excentricités rarement entendues chez Spiritual ("One Man's Curse").
A ces synthés d'un autre temps s'ajoute la guitare de Michael Amott. Elle aussi possède un son agréablement rétro mais qui reste bien gras quand même. Un Michael, aussi guitariste d'Arch Enemy est-il besoin de le rappeler, qui laisse libre cours à un jeu plein de feeling ("Sweet Magic Pain", "Dreamer", "Freedom Song", "Legends Collapse") et, on le sent, qui s'éclate totalement. Si Arch Enemy est son exutoire, Spiritual Beggars est son échappatoire, sa récréation.
A la rythmique, Ludwig Witt (batterie) et Sharlee D'Angelo (basse) créent un groove irrésistible ("Wise As A Serpent", "Hello Sorrow"...). Difficile de ne pas marquer le rythme avec la tête ou les pieds en écoutant les morceaux de cet album.
Quant au chant, depuis l'album précédent, l'excellent Return To Zero, c'est Apollo Papathanasio (ex-Firewind) qui officie au micro. Et même si ce choix paraissait étonnant au premier abord, il s'avère que le chanteur grec tient parfaitement son rôle et se fond tout à fait dans le décor enfumé des mendiants spirituels. Il est même totalement bluffant par moments.

C'est bien simple, à l'écoute de cet album, on est littéralement transporté quarante ans en arrière. Le talent de ce groupe est de nous pondre des morceaux qui semblent nous venir tout droit de cette décennie. Quand on écoute "Wise As A Serpent" ou "Ead End Town", on se demande de quel groupe c'est la reprise.
Evidemment, les influences des Suédois transpirent un peu partout. En tout premier lieu, c'est au Rainbow première période (ère Dio) que l'on pense en écoutant "Kingmaker", "Legends Collapse" ou "Turn The Tide". L'échange de solos gratte / synthé de "Kingmaker" nous rappelle la grande époque du pourpre profond. Une pincée de Black Sabbath traîne bien sûr ça et là, une autre d'Uriah Heep et l'esprit de Jimi Hendrix flotte sur le "Road To Madness". "Earth Blues" est un concentré de tout ce qu'il s'est fait de meilleur dans le Rock burné d'il y a une quarantaine d'années. Donc oui, Spiritual Beggars est sous influences. On les entend, on les retrouve, on les énumère... mais le talent est là. Ces cinq musiciens sont des passionnés et on se laisse transporter. C'est bien là l'essentiel, non ?

Avec ce "Earth Blues", la bande à Amott vient de montrer à tous les combos qui sortent de terre en ce moment en nous la jouant rétro qui est le patron du revival seventies.
Du grand, du très grand Spiritual Beggars. Point barre.
18 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Vintage et moderne, cool non?, 17 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earth Blues (CD)
Earth blues est LE disque parfait. Aucun faux pas, aucun ennui, hyper varié, du hard rock classique comme on le faisait il y a quarante ans! Ces mecs doivent avoir au moins soixante ou soixante-dix piges pour faire cette musique? Et ben non, ils ont environ la quarantaine et ils ont pigé l'esprit des 70's, tout en modernisant le tout bien sûr! Un album vintage moderne en fait. Si vous aimez les vieux black sabbath, deep purple, led zeppelin, uriah heep, cream ou rainbow, choisissez ce disque tout de suite! Énorme!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un grand groupe en devenir, 5 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earth Blues (CD)
Très bon son, très bonne interprétation, très bonnes compos d'où se dégage une forte couleur 70's dans la lignée de Led zeppelin, Black Sabbath, Deep purple ou Blue Cheer, sans tomber dans la caricature, et avec une interprétation pleine de fraîcheur et de feeling;
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 De la puissance et aucun faux pas !, 1 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earth Blues (CD)
20 ans de carrière déjà pour nos Mendiants spirituels ! 8 albums studio pour la bande à Michael Amott pour qui Carcass et Arch Enemy ne suffisait heureusement pas. Et il faut dire qu'avec l'arrivé d'Apollo Papathanasio en 2010, le groupe, évolue encore et passe d'un stoner solide à un Hard rock 70's du meilleur cru. Pas un solo, une mélodie, un riff ou une ligne de chant n'est à jeter dans cet "Earth Blues" dantesque !

Produit par Amott et intelligemment mis en son par Staffan Karlsson, cet album franchit une nouvelle étape dans l'association "Esprit des 70's" et modernité, parvenant parallèlement à faire cohabiter l'épique et la concision. Vous êtes fan de Rainbow, d'Uriah Heep, des riffs lourds à la Black Sabbath ? Cet album est fait pour vous et soyez assurés qu'il tiendra vite le haut du pavé dans votre cdthèque.

Retrouvez la chronique intégrale sur Musicwaves...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'album de classic Hard Rock de l'année !!, 14 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earth Blues (CD)
Un joyaux, cette album est une tuerie de Hard 70's, avec de bonnes compos, un son ni trop moderne
ni trop vieux, une grosse dose de feeling dans la voix du chanteur, des bons riffs, des solos de guitare à pleurer, le tout saupoudrer d'orgue Hammond !!!
Déjà "Return to Zero" le précédent disque des Spiritual Beggars m'avais bien scotcher, la g clairement pris une énorme claque !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 l'album de l'année, 16 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Earth Blues (Téléchargement MP3)
Il ya des albums qui marque la vie d'un groupe et celui ci en fait partie; Un album fantastique qui plaira aux amateurs de hard rock classique aux amateurs de speed métal bref que du lourd! pour moi c'et simplement l'album de l'année!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Earth Blues
Earth Blues de Spiritual Beggars (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit