Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 REM au sommet de sa puissance
Un excellent album malgré son côté disparate, clairement pour son premier album sur une Major REM a grossi le son et écrit des titres agressifs propres à enflammer les stades, mais aussi de la pop bubblegum parodique (pop song 89), peut être autant pour s'en moquer que pour rassurer les directeurs artistiques de chez Warner avec un tube facile...
Publié il y a 16 mois par moi moi

versus
3.0 étoiles sur 5 En forme
Premier album chez une major après les années IRS, le groupe se montre en pleine confiance et en belle verve créatrice. Dès la bien nommée "Pop Song 89" qui ouvre le disque, le ton est donné: REM va balancer de bons titres pop rock, bien écrits, joués proprement et parfaitement produits et, très bon point, va...
Publié le 11 juillet 2012 par Stefy


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 REM au sommet de sa puissance, 25 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Green 25th Anniversary Deluxe Edition (CD)
Un excellent album malgré son côté disparate, clairement pour son premier album sur une Major REM a grossi le son et écrit des titres agressifs propres à enflammer les stades, mais aussi de la pop bubblegum parodique (pop song 89), peut être autant pour s'en moquer que pour rassurer les directeurs artistiques de chez Warner avec un tube facile. Pour autant ce ne sont évidemment pas les titres les plus intéressants, et cet album, comme les autres, recéle de nombreuses pépites extrêmement originales et émouvantes dans des styles différents, avec toujours ce côté étrange, surprenant, qui faisait la force de REM et qui ne se retrouve pas sur les trois derniers albums récents "Around The Sun" "accelerate" et "Collapse into Now" qui ne méritent pas plus d'une ou deux écoutes.

Avec son son puissant, parfait pour la radio comme pour les stades, Green est un peu "entre deux chaises", entre les compos indie et la volonté de grossir le son, entre rocks sombres et puissants, pop un peu neuneu (sur un seul titre, ça passe...) et l'introspection mélancolique en mode folk à mandolines (you are the everything, Hairshirt...) qui allait faire le succès de l'album suivant (out of time).

Reste une troisième catégorie de chansons, profondes, sombres et un peu effrayantes sur cet album: le magnifique World Leader Pretend qui inaugurait l'écriture sous influence Leonard Cohen, avec cordes et claviers (qui donnerait l'album "Automatic For The People" un peu plus tard, et "I remember California", vision post-apocalyptique qui ressemble plus aux futures influencs grunge de "Monster". Des titres beaucoup plus expérimentaux et audacieux que ce que l'entrée en matière laissait présager. En fait, personne n'écrit comme ça...

Un album de transition donc, pas aussi homogène que "Document" ou "Automatic"(en fait on voit mal le rapport entre les différents titres mis bout à bout) mais riches de grandes chansons hantées si on passe sur les quelques titres "conquérants". Une sorte de compil annonciatrice des différentes directions qui mènerait droit REM à des chefs-d'oeuvres aux styles très différents.

A l'époque, Green s'inscrit bien dans le sillage de "Life's Rich Pageant" , autre album punk et folk éclaté, et "Document" plus cohérent et déjà plébiscité aux USA avec le succès du tube "The One I love" (sur un malentendu, mais bon). Green ouvre les portes du succès international à REM, tournée mondiale en prime, et prépare l'explosion de "losing my religion" qui les a fait connaître deux ans plus tard auprès de tous ceux qui ne les connaissaient pas encore.

A voir absolument en complément de cet album : le DVD live (au filmage "arty") "Tourfilm", absolument unique. On y voit Stipe (le chanteur) avec un genre de crête iroquois blonde et une tresse, les yeux largement entourés de maquillage noir, dansant spasmodiquement sur les hymnes du groupe. Très différent de l'image qu'on a pu se faire de lui ensuite !

Le CD "songs for a green world" est un bon complément aussi, la set list est différente.

Pour la petite histoire, L'influence du groupe australien écolo Midnight Oil est plus que présente lors de cette tournée comme lors de la précédente, comme eux REM a à l'époque du mal à faire des albums d'un seul tenant (trop d'idées et d'influences différentes pour tenir en place) mais sur scène, c'est une tuerie. Longtemps après, on peut dire (je pense) que les compos de REM ont mieux tenu la route, ça reste passionnant. Et Midnight oil est resté un fabuleux groupe de scène alors que REM n'a pas beaucoup tourné par la suite, se consacrant aux albums studio essentiellement et refusant de promouvoir les tubes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rien à jeter, 13 mai 2003
Par 
Nicolas Monnet (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Green (CD)
R.E.M., 5 ans après son premier album, livre, avec Green, l'album du début de la consécration planétaire 3 ans avant Out of Time. Sur le thème de l'écologie, "Vert" est un album complet dans lequel chacune des 11 chansons est une vraie pépite musicale notamment grâce à l'apport mélodique de la mandoline et du violoncelle.
Michael Stipe livre pour la première fois les paroles d'une de ses chansons ("World Leader Pretend"), dans la pochette de l'abum et son chant est devenu plus lyrique que sur l'album précédent ("Document"). Pour moi, c'est un album magnifique qui me transporte chaque fois que je l'écoute, c'est l'album aérien, albm du voyage par excellence (notamment la ballade "You are the everything" ou "Hairshirt"), avec un propos résolument engagé. "Turn you inside out", par exemple, qui évoque la manipulation des masses et le pouvoir parfois dévastateur des multinationales, était souvent précédée pendant la tournée Green de la déclaration suivante de Michael Stipe: "This song goes out to the Exxon corporation", "Cette chanson s'adresse au groupe pétrolier Exxon (Esso en France)". Cette adresse faisait référence à la catastrophe écologique provoquée par le naufrage de l'Exxon valdez, un cargo pétrolier échoué en 1989 au large de l'Alaska.
Dans "Orange Crush" Stipe parle de l'agent défoliant ou "agent orange", un puissant herbicide répandu au Viet Nam par l'armée américaine pour débusquer les Vietminh qui se cachaient dans la jungle et qui a pollué le sol irrémédiablement avec des conséquences sanitaires épouvantables sur les habitants. A noter que le père du chanteur était pilote d'hélicoptère durant le conflit...
Album au langage militaire, "Green" est le premier opus édité chez Warner, où ils venaient de signer, qui annonce les succès mondiaux de Out of Time et Automatic for the People.
Un album charnière à ne pas rater où le rock alternatif de R.E.M. est en passe de devenir "mainstream" (ce que certains regretteront)!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 GREEN ? une émeraude, bien sûr !, 12 février 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Green (CD)
Nous sommes en 1988 et avec GREEN, R.E.M. en finit avec le tâtonnement des premières années (même si la production du groupe jusqu'ici reste admirable) voici que s'ouvre enfin la voie royale.
GREEN est un des meilleurs moments de R.E.M.. On pourrait même dire qu'il y a comme une trilogie GREEN / OUT OF TIME / AUTOMATIC FOR THE PEOPLE, les trois merveilles à ne pas manquer. La grande maturité du groupe d'Athen qui affirme-là toute sa personnalité "pop-rock", qui va fortement marquer les années 90. Les influences sont pleinement assimilées, l'écriture sûre, les compositions aériennes et les parties vocales superbes. La brillance byrdsienne de MURMUR se mêlant au ton plus incisif de DOCUMENT l'assurance en plus. Cette façon de jongler entre noirceur et légéreté sans jamais verser dans le mièvre ou le pathos, c'est du grand art. Déjà, sur LIFE REACH PAGEANT, on sentait poindre cette fameuse approche de la pop mais pas encore avec l'unité atteinte sur GREEN. On comprend Curt Cobain lorsqu'il confie dans sa dernière interview, qu'il aurait aimé faire des pop-song façon R.E.M., c'est du pur bonheur, la grande classe. Cet album est une pierre précieuse finement taillée par ces orfévres de la pop que sont Berry, Buck, Mills, Stipe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 En forme, 11 juillet 2012
Par 
Stefy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Green (CD)
Premier album chez une major après les années IRS, le groupe se montre en pleine confiance et en belle verve créatrice. Dès la bien nommée "Pop Song 89" qui ouvre le disque, le ton est donné: REM va balancer de bons titres pop rock, bien écrits, joués proprement et parfaitement produits et, très bon point, va délaisser quelque peu son côté sombre pour une musique plus enjouée, voire carrément pourvue d'ironie et d'humour. L'album est néanmoins gâché par trois titres folk qui s'auraient voulu atmosphériques et qui ne sont que lymphatiques, bavards et ampoulés (voix dédoublées qui se répondent, pas de batterie, etc.). C'est dommage, le reste (soit 8 titres) étant du très bon REM, puissant et addictif.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Militantisme, 18 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Green (CD)
Cet album de REM est un plaidoyer pour la cause écologique, de beaux textes une musique bien ficelée. Comme souvent avec REM cet album ne prends pas une ride, et ça c'est la preuve d'une grande maturité musicale. D'ailleurs n'est ce pas le plus grand groupe de rock à l'heure actuelle?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur de R.E.M., 30 décembre 2002
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Green (CD)
Que dire de ce cd, sinon qu'à mes yeux il s'agit du meilleur de ce groupe de Géorgie. Tout est parfait, entraînant à souhait (cfr "Stand").
L'album se termine en apothéose à partir du 8ème morceau ("Turn You Inside Down" - "Hairshirt" - "I remember California" - "x").
Mille bravos !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Green 25th Anniversary
Green 25th Anniversary de R.E.M. (Album vinyle - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit