Commentaires en ligne


6 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Globalement réussi mais pas forcément à cause des concertos pour violons
Jusqu'à présent dans les versions baroques des concertos pour violons de BACH, et ce même si Bach dirigeait probablement l'orchestre de son violon, il me semblait (et je suis apparemment loin d'être le seul) que les duos dirigés du clavecin que sont Koopman/Huggett chez Erato (réédité chez APEX à prix très...
Publié il y a 20 mois par Nicolas

versus
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Désaccord sur un accord...
Commenter c'est aussi trancher, pour peu que l'avis d'un commentateur compte!
Restons humbles cependant.

Cette fois ci tout semblait fonctionner comme sur des roulettes : "Diapason" et "Classica" étaient d'accord : cette captation par Rachel Podger et sa "bande"(dixit avec distinction "Diapason"), allait vraisemblablement devenir la...
Publié il y a 19 mois par KANTATEN


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Globalement réussi mais pas forcément à cause des concertos pour violons, 2 mai 2013
Par 
Nicolas - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : J.-S. Bach : Double et triple Concertos pour violon (CD)
Jusqu'à présent dans les versions baroques des concertos pour violons de BACH, et ce même si Bach dirigeait probablement l'orchestre de son violon, il me semblait (et je suis apparemment loin d'être le seul) que les duos dirigés du clavecin que sont Koopman/Huggett chez Erato (réédité chez APEX à prix très réduit) Pinnock/Standage chez Archiv (egalement dans ce coffret superlatif) forment les versions les plus satisfaisantes même si j'ai toujours eu un faible pour la version de Hogwood/Schröder que certains trouvent, peut-être à raison, un peu raide.

Après les concertos solos du premier volume, ce second volume de Rachel Podger consacré (entre autre et cela fait toute la différence) aux double et triple concertos pour violon, ne change pas vraiment la donne avec une volonté louable de liberté de ton qui finit par perdre en clarté ce qu'elle gagne en rondeur.

Contrairement à la critique et quitte à acheter une nouveauté, je choisirais plutôt cette fois-ci, la récente version du Freiburger Orchester chez Harmonia Mundi qui regroupe les 4 concertos pour violon en un seul disque.

Ce sont finalement les magnifiques concertos pour flûte, violon et clavecin et concerto pour hautbois et violon qui sauvent brillament ce disque. Non seulement la concurrence est plus pauvre (je vous conseille aussi Pinnock et ses solistes du English Concert: Standage, Reichenberg et Beznosiuk) mais aussi tout semble simplement beaucoup mieux fonctionner dans ces concertos: la rondeur semble se marier à l'évidence pour aller doucement mais sûrement vers la jubilation sereine caractéristique des enregistrements BACH réussis.

Enfin, je profite juste de ce commentaire pour rappeler, à ceux qui ne le savaient pas encore où l'avaient oublié, que Rachel Podger a enregistré une magnifique version des sonates et partitas de violon du même BACH, une version pour laquelle je lui serai à jamais reconnaissant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Désaccord sur un accord..., 9 mai 2013
Par 
KANTATEN (Alpha du Centaure) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : J.-S. Bach : Double et triple Concertos pour violon (CD)
Commenter c'est aussi trancher, pour peu que l'avis d'un commentateur compte!
Restons humbles cependant.

Cette fois ci tout semblait fonctionner comme sur des roulettes : "Diapason" et "Classica" étaient d'accord : cette captation par Rachel Podger et sa "bande"(dixit avec distinction "Diapason"), allait vraisemblablement devenir la référence de l'interprétation des 3 concerti pour violon de Jean Sébastien Bach.
Ne tournons pas autour du pot: c'est raté quoique je dois à la vérité que j'aurai bien mis 2,5 étoiles. C'est dommage. Mais franchement je n'aime pas..donc je ne peut pas noter que j'aime !
Mais vous verrez que ce CD se "vendra bien..il est tendance et dans l'esprit du temps: propre, d'une qualité sonore remarquable (il fera le bonheur de certains "audiophiles"..du moins de ceux qui attachent une importance démesurée à la qualité de la technique du son d'un enregistrement)..mais tellement insipide.

JS Bach composa les Bwv 1041 à 1043 lors de son séjour à Köthen à la demande du Prince de la ville éponyme, ils étaient destinés aux virtuoses de celui-ci, les "Kammermusiker" dont les célèbres Joseph Spiess et Martin Friedich Marcus.
A la même époque Jean Sébastien commençait l'écriture des "Brandbourgeois" qui sont d'une toute autre eau.
CPE Bach rapporte qu'il a entendu son père parler de ces 3 concerti en ces termes: " Eine hervorragende koketterie" !°
Il n'empêche qu'il se laisse aller ici avec talent aux influences de Vivaldi : oeuvre en 3 mouvements ( vif-lent-vif...en gros). Cependant, Bach est Allemand, la forme ne peut prévaloir sur le fond.
Et c'est bien le bémol de cette captation, Rachel Podger ne choisit pas vraiment, sauf lors de l'interprétation de la Bwv 1064 (une adaptation d'une oeuvre pour 3 clavecins !) où une dynamique de "tifosi" s'exprime pleinement. Tout cela manque de cohérence et de clarté...Forte présence de rondeurs dans le jeu sans doute, mais ces rondeurs là ne suffisent pas.
Je suis bien d'accord avec M.FIEVET: je ne suis pas convaincu. Et une brillante technique ne peut masquer des carences concernant la subtilité, "le tour d'archet", la tonalité propre et le sens de la danse inhérentes à la musique du Cantor.

C'est sans doute rude, mais qui aime bien châtie bien, Rachel Podger nous avait habitué à d'autres beautés plus convaincantes avec Bach. La déception n'en est que plus grande.
Je reste donc , en premier choix avec la mélodieuse et subtile version de l'ensemble Standage-Pinnock-Ctos Pour Violon, en second le Koopman-Huggett pour sa tonalité baroque affirmée et indémodable, mais avec de menues réserves sur la prise de son, et le remarquable Hogwood/Schröder plus Allemand que raide et qu'il commence de devenir difficile à trouver.

Je vous souhaite le bon choix...et la bonne écoute.

° une "coquetterie"( entendre sans doute "exercice de style") excellente ou bien faite...sur le ton de la malice ! ....Dont Bach était parfois coutumier.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas convaincu, 4 mai 2013
Par 
M. FIEVET (Dinard, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : J.-S. Bach : Double et triple Concertos pour violon (CD)
Malgré les louanges dithyrambiques et le diapason d'or attribués par la revue Diapason, je n'ai pas été séduit par cette version. Si tout est parfait sur le plan technique, je n'y ai pas trouvé d'"âme", mais une interprétation plate, insipide, non habitée. Comme le commentateur précédent, Nicolas, je reste fidèle à la version Hogwood/Shröder; et pour les interprétations plus récentes, à celles de Café Zimmermann.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 En fin de compte superbe, 12 mars 2014
Par 
classico "classick" - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J.-S. Bach : Double et triple Concertos pour violon (CD)
Je suis étonné des critiques moyennes sur ce site, ce CD est une réussite enthousiasmante, c'est un bonheur d'écoute d'une grande musicalité avec un Bach italianisant certes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Revue de presse, 12 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : J.-S. Bach : Double et triple Concertos pour violon (CD)
Pour le magazine britannique BBC Music Magazine (06-2013) ce cd de Rachel Podger est « indispensable ». Il en fait l’un de ses premiers choix du mois. Selon Paul Riley, la seule amélioration à apporter concerne l’interprétation du BWV 1060R (pour hautbois et violon) qui pourrait bénéficier davantage « d’amplitude et d’expressivité ». Le final, nous dit-il, est pétillant d’énergie.
Chez Diapason (# 613, 05/2013), Gaëtan Naulleau déborde d’enthousiasme (Diapason d’or) pour l’interprétation de Rachel Podger et de ses comparses du Brecon Baroque. Il écrit : « Ce n’est pas seulement la maîtrise, la variété des moyens, la qualité des couleurs, la cohésion des timbres qui nous épatent tout au long des quatre concertos, c’est l’intensité proprement musicale qui s’exprime à travers un travail collectif magistral, et nous tient en haleine de la première à la dernière note de chaque mouvement ». Si le « Triple Concerto (10064R) est le seul bémol du programme »..., « le plus précieux, le plus rare (c’est) … la reconstruction d’une œuvre pour trois violons d’après le BWV 1064 pour trois clavecins ». Naulleau est d’avis qu’entre les mains de ces musiciens nous avons là « … le plus italien et volubile des concertos de Bach ».
Chez Classica (# 152, 05/2013) la démonstration de Philippe Venturini porte surtout sur « l’équilibre entre les instruments » et non sur l’importance que pourraient avoir les solistes. L’idéal, nous confie-t-il, serait de pouvoir entendre « … ces musiciens … dans l’intimité d’une petite salle… (permettant) de magnifier la clarté de la texture et la sonorité ambrée des instruments ». Lui également accorde la plus haute mention à l’enregistrement. (CHOC)
Chez Gramophone (07/2013), Duncan Druce rédige une critique assez brève mais très positive. Son analyse est faite en parallèle de celle qu'il rédige pour le cd de Viktoria Mullova Bach J.S. / Concertos consacré lui-aussi à des concertos pour violon de Bach. En plus de l’excellence du jeu de Podger, il souligne au passage le jeu expressif du hautbois d’Alexandra Bellamay dans le BWV1060 de même que l’accompagnement brillant de Martin Swiatkiewicz au clavecin dans le BWV 1044.
Il sera intéressant de lire les points de vue que devraient nous livrer sous peu les critiques des revues Fanfare et International et International Record Review.

Chez Classic @ la Carte, on poursuit le recensement des critiques disponibles. On peut les consulter dans la section « Récompenses/Awards – 2013 ». Il vous suffit d’effectuer une recherche au moyen des deux expressions suivantes « classicalacarte + ID297 ».
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Achat bonheur, 16 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J.-S. Bach : Double et triple Concertos pour violon (CD)
Excellent cd ,interprétation magnifique enregistrement et technique audio de grande classe envoie par amazon parfait et ponctuel , un bon point pour ce site
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit