undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles56
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:23,64 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 octobre 2013
13, et quoi encore, se prennent pour Megadeth ou quoi? Ah tiens non, c'est une asso puisqu'ils attaquent leur tournée sud-américaine avec les californiens. Coup marketing monté par la maison de disque alors, vu le prix de la bestiole? Ben peu importe en fait car... l'explosion sonore de cet opus tient ses promesses. Ozzy revient? Aïe aïe, vu ses goûts assez foireux sur la plupart de ses albums solos, on craint le pire... Ben non, ils envoient la purée, et ça riffe à tous les coins de rue, comme en 1970, Iommi s'éclate grave!.. Bon, on regrette l'abscence de Bill Ward, évidemment, mais la batterie du batteur de "Rage" défonce les peaux, alors que la basse prend un espace démesuré, notamment sur le blues absolu "Damaged Soul", lourd, lent et tortueux tout en harmonica démoniaque,. Alors voilà, ils nous ont refait le coup des 4 premiers Sabbaths, ok et tant mieux, on prend celui-ci comme le cinquième volet de l'avant "Sabbath Bloody Sabbath", où leur musique devient plus complexe... 17/20!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2013
C 'est certainement l' évenement METAL toutes générations et tout slyles confondus de cette années 2013. Alors ? ça donne quoi cette reformation tant attendue ? Et bien pour ma part c' est une très bonne surprise; tout d' abord le style inimitable du grand BLACK SABBATH est reconnaissable au premier riff de Tony Iommi, à la première ligne de basse de GEEZER BUTLER et enfin au chant malsain et nasillard du grand OZZY OSBOURNE ( Bon à la batterie c'est pas BILL WARD mais le boulot de Brad WILK est très bon ). On est en terrain connu dès le début, cet album sonne comme un best of de tous leurs plus grand albums, une production au cordeau et un travail remarquable de chacuns (Rick Rubin quand même ! ) Pour faire simple, même si il n y a pas de révolution musicale, cet album est fait avant tout pour les fans et les autres ( pauvres fous ! )qui souhaient découvrir le groupe sans qui la musique HEAVY ne serait pas la même. Respect.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2015
Fan de Black Sabbath de 1970, on retrouve ici du bon Black Sabb avec du bon Ozzy. Parfait pour se mettre en jambe avant le Hellfest 2014
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2014
Oui, ils assurent les vieux!! c'est superbe sans être exceptionnel, mais indispensable à tous ceux qui les aiment, ou aiment ce style.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2013
Quelle joie ! Quel plaisir de revoir enfin le grand Sabbath, un des pères fondateur du Metal non seulement se reformer (Ils l'avaient déjà fait pour des tournées) mais surtout pour nous livrer de nouveaux morceaux.
Cet album est excellent : c'est du Sabbath pur jus avec une production très moderne et excellente : merci au grand maître des producteur Rick Rubin.
Un album a acheter absolument et à écouter en boucle.
La rhytmique est diablement précise et bien lourde, Tommy Iomi a toujours un sens acéré du riff simple mais efficace et Papy Ozzy est en verve et chante bien. Que demande le peuple de plus ?

S'il n'y avait pas eu des albums comme Black Sabbath et Paranoïd (je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître), cet album aurait largement mérité 5 étoiles.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2013
Pour notre plus grand bonheur ( je parle de la génération qui a vibré sur la musique de Black Sabbath dans les années 70 ) la bande à Ozzy a remis le couvert ; et quel couvert! On vient de faire un bond dans le temps de quarante ans, comme si rien ne s'était arrêté, comme si " Never say die" n'avait pas sonné le glas de Iommi et consorts.
Cet album est digne des plus grandes productions du groupe et ne dépareille pas à côté de "Paranoid" ou Sabbath bloody sabbath".
Les compos sont excellentes, le son absolument phénoménal et ce grand guitariste qu'est Iommi s'en donne à coeur joie.
La vieille garde n'est pas morte!
Bientôt le concert de Bercy, j'en salive déjà!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2013
Fan de la première heure,possesseur des 6 premiers albums en vinyle et en pressage original .. Je suis né au hard rock avec Black Sabbath. J'ai comme tout le monde souffert des critiques outrageantes que ce groupe phare subissait à l'époque et mal vécu la descente aux enfers due aux excès en tout genre que B'S. a débuté dès "technical extasy" ..assisté aux multiples changements de musiciens et surtout de chanteurs ( je sauve du naufrage "Heaven and Hell" avec Ronnie James Dio)... J 'attendais donc ce nouvel opus avec impatience et crainte mêlées... Arrivé chez moi vendredi dernier je l'ai fait tourné un bon nombre de fois avant de formuler un avis qui se veut modeste et personnel. Première écoute mi figue mi raisin puis montée en puissance...pas de méga hit ni de futur classique du genre "war pigs paranoîd NIB , Sabbath bloody Sabbath " ou autres mais de bonnes chansons, bien pensées, non caricaturales ni datées,un son moderne et reconnaissable à la fois , une production discrète et non"sûr jouée " des thèmes classiques ( la mort, Dieu, le mysticisme) des parties de guitare qui accrochent l'oreille et une grande habileté ( pas de sample mais des phrases musicales façon citation ....la pluie qui rappelle le titre "black sabbath" ) une chanson qui nous rappelle " who are you ou " planet caravan"...et surtout un OZZY en pleine forme vocale !!! À écouter sans modération et merci à d'autres auditeurs de donner d'autres avis!!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2013
pour noter ce genre d'album, il faut prendre un certain recul je pense. Premièrement, le dernier album de cette réformation remonte à 35 ans, une époque ou les moyens technologiques sont bien en deçà de ceux d'aujourd'hui, les tendances et les modes ne sont donc pas les mêmes et les jeunes talents sont devenues des papys légendaires.

Difficile donc dans ces conditions de sortir un album copie colle avec la discographie des seventies....

Mais la ou ils ont fait très fort, c'est l'art d'utiliser la tonalité des 3 premiers albums (Black sabbath, paranoid et Master of reality, les meilleurs du sabbath avec Ozzy) avec la recette actuelle (un peu plus métal) afin de rendre cet album m'à foi très abordable pour tous les âges aujourd'hui. Et, ici dans cet album, hormis "zeitgeist", tous les morceaux sont excellents!! La science de la gratte de Maître Iommi, le feeling d'Ozzy (et dieu sait qu'on pouvait avoir très peur vu les performances vocales du moment mais il s'en sort très bien dans un registre plus médium) et la maestria de Butler font de cet album une très belle surprise de 2013 pas plus pas moins!!!

4,5/5
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2013
finalement de retour au bercail, l'ami OZZY reprend sa place derrière le micro d'un groupe mythique, sorte de BEATLES du heavy, mètre étalon d'un genre rugueux. GIBSON SG abrasive façon 70's, rendue célèbre avant les autres par l'EXCELLENT Tony Iommi, rythmique métronomique et chant habité. Bien qu'ancienne, la recette fait mouche, les plus jeunes découvriront un hard honnête et sans fard aux riffs ciselés, les autres penseront aux premières livraisons de ce groupe légendaire qu'il fait bon de revoir en ces temps de vache maigre. Il nous viendra à l'esprit de souhaiter bon courage à Tony Iommi dans l'épreuve qu'il traverse, et pour ma part à titre personnel, j'en profiterais pour rendre hommage à Monsieur BOUCHER Alain de Montpellier du "comptoir du disque" qui vient de nous quitter, avec lequel nous avions discuté de l'opportunité de porter une paire de PERSOL 714 en 2013, tout en écoutant le premier BLACK SABBATH.... en vinyle forcément.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2013
L'album est super homogène et tout ce qui fait un bon sabbath est là. Cerise sur le gateau j'aime beaucoup le son un peu plus moderne de Iommy et je trouve la voie grave d'Ozzy très musicale. Il y a surement eu beaucoup de boulot en studio mais le résultat est bien là: un très bon Sabbath a écouter en boucle.

A écouté d'urgence : God Is Dead?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €