undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles106
4,5 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 juin 2013
Vu en concert aux Artefact de Strasbourg. Un grand moment !!!!
A écouter d'urgence.
Le résultat est absolument épatant. Dès la première écoute, The Golden Age s'impose comme un disque à la
cohérence totale, un album avec un milieu, un début et une fin, touché par la grâce. Soutenus par les musiciensde l'Opéra de Paris et de l'Orchestre National de France (dirigés par Sarah Nemtanu), les morceaux de ce premier album de Woodkid forment, rassemblés, la bande originale des chapitres d'une quête dont Yoann Lemoine a patiemment imaginé la trame et le dénouement. The Golden Age est bien plus qu'un disque : c'est aussi une histoire et une
traversée graphique, celle d'un enfant de bois propulsé dans un monde imaginaire que le jeune homme a mis au point en compagnie de Katarzyna Jerzak (textes) et Jillian Tamaki (illustrations) ; c'est au final une expérience inédite dont il vous sera, dès la première écoute, impossible de vous éloigner. Une seule certitude, 2013 sera l'année Woodkid - et The Golden Age, qui prendra rapidement la route pour une grande tournée, son incontournable temps fort.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 23 janvier 2014
WOODKID n'est pas le premier artiste pop à se faire accompagner par des instruments de musique classique, mais de façon aussi réussie, peut-être. Cela vient probablement du fait que les morceaux ont été composés dès l'origine avec ces mêmes instruments et qu'il ne s'agit pas d'adaptations de tubes pop/rock comme l'a fait Elton JOHN par exemple (cf. son concert en Australie en 1987).
Cuivres, cordes, percussions, piano, choeurs, tels sont les ingrédients de `The Golden Age' que WOODKID harmonise prodigieusement, tandis que sa voix se marie très bien avec ces sonorités. Le tout est tantôt rythmé et lyrique à la fois, tantôt mélancolique.
Le plaisir est d'autant plus grand que cette O.M.N.I. (Oeuvre Musicale Non Identifiée) n'est pas forcément accessible à la première écoute. En outre, le tracklisting est excellent (notamment pour ne pas entendre deux chansons similaires à la suite).
Extrait de cet album atypique (qui d'ailleurs s'écoute dans l'ordre et dans son intégralité si possible), il y a même le single qui va bien (`I Love You'), donnant envie d'en entendre plus.
5 étoiles pour l'originalité du concept et sa réalisation.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avais été vraiment appâté par l'EP nommé Iron, si bien que j'attendais ce premier album de Woodkid avec une grande curiosité. De l'EP, cet album reprend les deux singles, "Iron" et "Run boy run", déjà sortis il y a un bon moment... et oublie au passage de superbes titres comme "Baltimore fireflies" ou "Wasteland", mais ces derniers ne correspondaient pas à la trame narrative de l'album.
Pour ce qui est des nouvelles chansons, petite surprise, le registre est moins épique et plus intimiste que l'on pouvait s'y attendre. Et parmi ces chansons intimistes, "Where I live", avec ses paroles léchées et assez émouvantes, est un piano-voix d'excellente facture. Parmi les titres plus ambitieux, "Conquest of spaces" tire admirablement son épingle du jeu avec ses faux airs de Muse en début de morceau. Au petit jeu des influences, l'une des plus évidentes est la touche Ennio-Morriconesque, particulièrement notable sur "The great escape" mais je trouve que ce titre casse un peu l'ambiance générale de l'album.
Mais malgré certains titres moins réussis que d'autre, ce CD reste de très grande qualité avec une musique symphonique qui se démarque foncièrement de ce que l'on a l'habitude d'entendre et surtout un incroyable talent de Woodkid pour rendre son écriture incroyable évocatrice et cinématographique. Du coup, on se met à espérer qu'il conjugue bientôt ses talents de clippeurs et de musicien au cinéma...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2013
Textes très intéressant (un peu dommage qu'ils soient en anglais). Mais c'est surtout la bande son qui est exceptionnelle; réellement novatrice. Et interprétée par des concertistes de talent. A découvrir absolument; cet artiste a été baigné par toute une foule de compositeurs (classiques, BO de films, etc...) un musicien entier.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2013
c'est LE CD que j'attendais depuis un an! et si tout ce buzz autour de sa sortie et cette longue attente pseudo-savamment étudiée pour nous donner envie de l'acheter m'a énervée, je dois dire que le résultat est à la hauteur de mes espérances! Il est en boucle partout où je passe.

Sa voix est tout sauf ennuyeuse, il arrive avec sa tonalité particulière à induire énormément d'émotion et en concert, cette voix en impose vraiment! On ne peut clairement pas être indifférent à cet album.. même moi qui déteste les musiques de films, je dois avouer qu'il m'a conquise... les titres se suivent avec une juste alternance entre calme et envolées orchestrales (et ces tambours!!).

Mon bémol: dommage que les quelques chansons présentes sur son ep ne soient pas reprises sur cet album (Brooklyn, Baltimore bay)et qu'il y ait deux titres sans chanson (ça c'est pour mon côté "n'aime pas les musiques de films".
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2013
Au delà des musiques qui sont superbes, variés, passant de l'épique à une ambiance électronique sans oublier des morceaux plus simple presque piano voix, l’intérêt ici est bien sûr l'objet.Livre très satisfaisant à la reliure de qualité, des illustrations à l'image des musiques, je n'ai pas encore lu les écrits.

Pour moi le gros bémol est la façon dont est rangé le CD. Dans une banal pochette collé à la fin du livre, ça semble fragile, la pliure est moche, ça fait vraiment tâche comparé au reste de l'édition.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2014
Voici un lyonnais dont il ne faut pas avoir peur malgré le dessin figurant sur la pochette du CD !!! Laissez-vous emporter par des chansons et mélodies très rythmées et cependant non violente (si si!). Très créatif Woodkid est un habitué des programmes de ... FRANCE INTER (si si !!!)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2013
J'ai découvert cet artiste (français par ailleurs "Cocorico") par hasard sur Youtube. J'ai été scotché par la qualité de l'album. Comme quoi nos "frenchies" sont capables de rivaliser avec les autres. Un artiste à suivre et à voir sur scène.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2013
Beaucoup de louanges,stand spécial en magasin,je craint le pire...et puis non,j'adore,c'est comme un film d'aventure,la voix ressemble à anthony and the johnsons mais en plus grave,album excellent,j'ai la version vinyle qui est superbe.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2014
Très beau livre et magnifique musique, des morceaux émouvants de l'histoire personnelle de Yoann Lemoine, bravo! A voir absolument en concert pour vivre un moment unique et même, si j'ose dire, purement magique, merci Woodkid :)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)