Commentaires en ligne


57 évaluations
5 étoiles:
 (31)
4 étoiles:
 (18)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Info supplémentaire
Pour Die hard 5, on trouve dans le coffret la version cinéma et la version longue. Dans l'ensemble, les images sont correctes et on retrouve sur les précédents Die Hard, les divers suppléments déjà présents auparavant.
Publié il y a 20 mois par BURTIN

versus
15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Encore un coffret pour rien...
Ce commentaire se base uniquement sur la qualité technique du contenant et du contenu.

Je m'adresse à tous ceux qui souhaitent acquérir cette superbe collection de films
1. dans un boitier digne de ce nom
2. Avec, ENFIN, des versions remastérisées des 3 premiers opus.

Pour ces 2 raisons, passez votre...
Publié il y a 3 mois par Jax Avolltech


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Encore un coffret pour rien..., 19 novembre 2014
Par 
Jax Avolltech "Filmovore..." (FR) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Die Hard : L'ultime collection - L'intégrale des 5 films [Édition Limitée] (Blu-ray)
Ce commentaire se base uniquement sur la qualité technique du contenant et du contenu.

Je m'adresse à tous ceux qui souhaitent acquérir cette superbe collection de films
1. dans un boitier digne de ce nom
2. Avec, ENFIN, des versions remastérisées des 3 premiers opus.

Pour ces 2 raisons, passez votre chemin... La FOX continue de nous sortir 1 coffret par an :
Octobre 2011 : la quadrilogie, février 2013, la même quadrilogie mais dans une autre boite en carton !! Juin 2013 (soit 4 mois après le précédent coffret !!!), la MEME quadrilogie avec, en plus, le 5ème film...

Bref, vous l'aurez compris, le consommateur est pris pour un imbécile, car le pire est à venir, techniquement, RIEN n'a été fait sur les 3 premiers épisodes, ce sont toujours encore ces mêems transferts bluray commercialisés depuis 2007 (pour le 1er !), toujours pas de nouveau transfert, de nouveau mixage digne de ce nom.

On nous prend donc doublement pour des idiots, et avec l'annonce d'un 6ème opus, autant vous dire que la méfiance sera de mise lorsque, en même temps qu'il sortira en individuel, sortira le COFFRET COLLECTION ULTIME MEGA COLLECTOR NUMEROTE à 3 exemplaires !!!!!!

Pour résumer, passez votre chemin, toujours pas de remaster sur ces films, c'est le même coffret, encore et encore...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


23 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A part le 5e, c'est tout bon, 7 juillet 2013
Par 
Croco (Fontenay aux roses, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Die Hard : L'ultime collection - L'intégrale des 5 films [Édition Limitée] (Blu-ray)
Les 3 premiers Die Hard restent des classiques inimitables. Le 4e, bien que parfois moins apprécié par les fans purs et durs m'avais bien plu. Le 5e est vraiment raté. Le scénario ne tient pas la route, on a droit a des énormités (le produit magique qui "decontamine" la radioactivité de Tchernobyl en 2 minutes chronos, non mais sans blagues). MacClane n'est plus que l'ombre de lui même. Ne restent que explosions et mitraillages pendant la courte durée du film.

Parlons en de la durée: 1h38 (1h42 en version "longue", 4 minutes en plus, wahou). Vu le massacre c'est déjà beaucoup mais léger en comparaison des 2h des précédents volets. A note qu'un 6e opus est déjà prévu pour l'an prochain (s'il est maintenu, le 5 ayant eu des résultats calamiteux: Budget 90M$, recettes US 60M$, ça s'appelle un foirage).

Le coffret en lui même:

On a droit à 5 disques chacun dans un boitier blu ray slim, le tout dans boitier carton plutôt léger. Un peu cheap pour un coffret "ultime" mais bon on a vu pire. Les 4 premier disques sont identiques aux précédentes éditions individuelles ou coffret. Mêmes bonus, etc. Le 5e est identique à l'édition "collector" distribuée en coffret métal. Il inclus la version cinéma (1h38) et la version longue (1h42) et quelque bonus.

Le fameux documentaire "Decoding Die Hard"/"Les secrets de Die Hard" créé pour le 25 ans de la saga n'est pas inclus dans le coffret. Il est pourtant inclus dans les coffrets distribués dans les autres pays (US, UK, DE,...). Par contre, certains distributeurs français (je ne citerais pas de nom, pas de pub) proposent des versions "exclusives" du coffret avec 6 disques. Le 6e disque est le fameux documentaire auquel nous n'avons pas droit en France. Visiblement, ces distributeurs ont négocié l'exclusivité pour la France, en privant les autres du même coup. Ces éditions sont 10 euros plus cher mais certains offrent 10 euros en chèque cadeau avec donc ça revient au même.

En résumé, si vous n'avez pas encore les 4 premier Die Hard, ce coffret vaut le coup (oubliez le 5e) même s'il risque d'être rendu obsolète par un probable futur coffret "ultra ultime anthologie" à la sortie du 6e opus. Si vous être vraiment fan, cherchez les éditions 6 disques incluant "Decoding Die Hard". Je suis d'ailleurs étonné qu'Amazon n'est pas fait une édition de ce genre. Il semble qu'en France, on soit la 5e roue du carrosse (cf. le magnifique coffret Dark Knight Trilogie chez Amazon.de... mais pas chez nous).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Bof..., 25 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Die Hard : L'ultime collection - L'intégrale des 5 films [Édition Limitée] (Blu-ray)
Je ne parlerais pas ici des films (les 3 premiers sont des chefs d'oeuvre, en HD de surcroît, c'est top) mais du "coffret" blu-ray :

Un pauvre boitier cartonné tout fin sans système d'ouverture simple, obligé de plier le carton pour sortir son boitier slim, bref...

Tout sauf un coffret digne de ce nom, aucun travail de mise en forme, on achète les blu-ray en pack et c'est tout, pour les collectionneurs oubliez tout de suite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


43 internautes sur 50 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 bluray bonus encore et toujours au abonnés absents....!!!!!!!!!!, 3 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Die Hard : L'ultime collection - L'intégrale des 5 films [Édition Limitée] (Blu-ray)
Je ne critiquerai ici pas les films mais ce coffret dit "ultime": les consommateurs francais n'auront ils jamais droit au bluray ou dvd de 1h55 de bonus DECODING DIE HARD dans une édition digne de se nom, alors qu'il est joint dans ces memes coffrets aux Etats Unis,Angleterre,Allemagne,Espagne ????
Fox France se moque de nous.....
Un magnifique coffret va sortir en Allemagne (exclu Amazon.de...)avec livret , blu ray bonus.......Malheureusement sans VF.....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Info supplémentaire, 27 juin 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Die Hard : L'ultime collection - L'intégrale des 5 films [Édition Limitée] (Blu-ray)
Pour Die hard 5, on trouve dans le coffret la version cinéma et la version longue. Dans l'ensemble, les images sont correctes et on retrouve sur les précédents Die Hard, les divers suppléments déjà présents auparavant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Voyager dans le temps c'est facile!, 19 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
BRUCE WILLIS – DIE HARD – 1988

Do not expect a film that is going to revolutionize your ideology, your spirituality, your religion, or even your political beliefs. It is an action film that is supposed to entertain you and nothing else, and yet…

It starts with some nice Christmas party in some high rise office block in some international super capitalistic business if not corporation. The poor John McLane is coming to Los Angeles from New York to visit his children and wife he has been estranged from for some months with three thousand miles between their two places of residence.

The whole tower block is taken over by some German terrorists just after John McLane has arrived and the whole film will be his action in order to get rid of the terrorists, to save the hostages and to save his own wife.

The film shows how rotten some apples in the basket can be. Even one is able to sell his own colleagues to get a coke in a glass, hardly more. In fact he won’t even be able to drink it because once he has given some leverage to the terrorists they just thank him for the rest of his eternal life.

But what’s best in this film is the action and the visual effects. No digitalized special effects and it looks real, rough, hard. The very good final product is reached thanks to the editing of the film. It makes it so fast that it becomes breath-taking and at times it is hilarious because some of the situations look so hectic, so extreme, and yet they are nothing but an illusion and it is enjoyable.

It is also enjoyable to see LAPD officers, inspectors or whatever they may call them down there being smashed up, the FBI being fooled and ridiculed, the media being unworthy of any trust, and only two little black men coming on top, a plain motorized street cop who manages to raise the alarm and a little black limousine chauffeur who manages to block the escape of the last terrorists. That makes you feel happy and warm in the heart. The little ones are the heroes of the film.

BRUCE WILLIS – DIE HARD 2 – 1990

Christmas eve again with John McClane, this time on Dulles airport in Washington DC. This time John McClane is waiting for the arrival of his wife on a plane. But of course everything went wrong, which was to be expected.

The airport was taken over by a band of terrorists who tried to recuperate and liberate a general who had been convicted of some anti-communist crime or something. That is not entirely clear and that does not matter. Of course these terrorists could not succeed in their plan if they did not have come accomplices in the airport and in the armed forces brought in to deal with the situation.

But John McClane is the savior of the day, which is normal on Christmas eve. John once again managed to stop the apocalypse he could not really prevent since he was surprised in it himself, but he also managed to get rid of the beast, the dragon and Babylon at the same time: the liberated general, the chief of the terrorists and the military traitor.

Apart from that the rhythm is quite diabolical, though they kept the panic for the very end. People in that airport were so patient, so enduring, so smiling silent when something was obviously wrong. Thanks to a journalist the bad news was finally aired and the panic could come. We are not told how many casualties.

Pure entertainment based on a very fast rhythm and some kind of humor that is always targeting some kind of officials or uniformed commissioned puppets and generally below the waist if not below the knees, low, low, low anyway. I personally missed one thing: the old church that was to be blown up with tons of plastic of something like that. It did not blow up. Too bad.

BRUCE WILLIS – DIE HARD WITH A VENGEANCE – 1995

We finally move to New York and out of the Yule season. It is still dealing with the Germans we have been dealing with before, that kind of German army trying to conquer the world, or at least some kind of back base for their criminal activities.

It starts like a game and then becomes very bitter and it becomes a real war time operation targeting Fort Knox and their reserves of gold, hundreds of billions of dollars in gold bullions. To get down there without attracting too much attention is a little bit difficult so you have to have one massive explosion that opens the street down to the underground vault.

The rest after that is nothing. John McLane gets some black innocent and neutral partner at the beginning of the game and they will become a good pair of gamesters in full addiction till the real end and finish of the hunt, chase and tracking search. It sure is more suspenseful than the Football Super Bowl. It is also quite spectacular about the damage caused to the urban environment. Crossing Central Park with a car in something like ten minutes at a peak hour late in the morning is quite spectacular.

Of course we know the gangsters will be defeated, the main leader who is the brother of a previous gang leader who was defeated and killed by John McLane, will die defeated and beaten into pureed smithereens. The whole interest of this film is to see how and here there is some inventiveness more than creativity on the side of the plot-writers and scenario-writers.

In this film some digital visual effects (hello Buena Vista) are used and that make the film slightly less rough because digital special effects are smoother, more easy-going, more fluid than standard old fashioned analog special effects. But we are used to that nowadays though it makes the film less impressive.

Just for entertainment of course. This film will not give you some intellectual overload, though with too many of these you might get into some apnea, the suspension of your breathing that could be lethal, due to the lack of cerebral activity.

Enjoy the spiritual and mental relaxation.

BRUCE WILLIS – LIVE FREE OR DIE HARD – 2007

We finally had to come to the modern world and computers. This film is so frightening for simple people that it should create a real panic among them. It deals with all the central networks created by our modern society to control govern and command absolutely everything that can be set in some kind of network. The big fear is that when all networks are synchronized and connected one person from one keyboard and central computer will be able to control absolutely everything in life and society. Everyone knows about it. Check Terminator for that.

In Paris they even have some higher education professor, Marcel Gauchet, who explains that in such a society we just need to blow up or paralyze the nodal points of these systems to bring a society to a stand still and thus impose a revolution. No one has been able to find out if that man is using this idea as a menace against society or as a warning to society. Some of his students were even investigated some years ago as having played a role in such an attack on the fast train network in France

But this fear is also lined with another which is a lot older: the fear of machines per se. People are afraid of machines though they use machines everyday, like cars and other means of transportation. Computers are even more frightening than a crashing airplane because all we see on the screen is a whole lot of figures, in fact digits, and we cannot understand what the machine is saying, and it is always saying a lot. We have always been afraid of foreign languages, and computers speak a foreign language.

The third level of fear you can find in our world is the fact that after 9/11 we have put all our valuable data on central computers that are supposed to be hyper protected and they are. The film demonstrates that they cannot be reached from the outside by hackers but can only be reached from the inside that is to say from these giant central computers themselves because they are absolutely isolated from the outside world and their connection with this outside world is absolutely under digitalized secure surveillance. So the hackers who want to prove the vulnerability of that central computer has to penetrate the fort in which it is located. Only a military operation can do that, but that operation is just plainly unimaginable. The human guards can be killed but they can be so connected to the central security that the alert is given as soon as some sensor senses the attack on the body or mind of the guard and then instead of sending two guards as reinforcement a security wall can fall down that can only be opened from the inside.

The system that is shown here, for our entertainment for sure, is super fragile and super UN-protected. It is less protected than a henhouse against foxes. It is as little protected against the infiltration of terrorists as a sieve is ready to retain water. So that makes the fear ludicrous and the entertainment loses all suspense value and all frightening effect.

Of course John McClane has to have a partner and this time it is a young hacker that the terrorists want to kill and that the FBI wants to interrogate. He becomes the digital mind of McClane and McClane is nothing but the brute force, the basic muscle of the operation. The two together are funny in a way since they are so different and one could be the father of the other.

But the film is funny though the digital special effects are so visibly artificial, not even analogue, that they become cinematographic anecdotes. I think these action films have lost something g with the massive shift to digital special effects. They just look unreal and what’s more we recognize the special effect maker and then we recognize a special effect we have already seen in some other films. We may even wonder if they are after all not plainly the same.

BRUCE WILLIS – A GOOD DAY TO DIE HARD – 2013

After the daughter endangered in the previous and fourth installment of Die Hard, now in the fifth installment we get the son, John McLane Jr., who is the partner of his own father as a CIA agent in Moscow. We had to fall, sooner or later, in the anti-Russian cold war atmosphere. I am afraid though Bourne and Taken do that type of action film a little bit better. Here it is too gross, too thick, too much deconstruction and not enough subtlety.

The two McLanes find themselves on the same mission but from two different agencies, one CIA and the other NYPD, or is it FBI? They have to recuperate a political prisoner who is going to be tried in Moscow for some unclear reason. We all know Russia is a dictatorship. That type of cliché is slightly too schematic to be believable. But it is a lot worse than that. The two American agencies were completely fooled if not bamboozled. The political prisoner is a personal friend of the president of Russia, follow my eyes and read my lips. But he is using both the Americans and the Russian security services to have the president assassinated and to take over.

His daughter is the main in-between triple agent and she succeeds perfectly well. The two McLanes are just following the trend and get completely ridiculed and nearly killed. But they manage to get to the secret abandoned nuclear facility, probably Chernobyl which is not in Russia but in Ukraine, but who cares about the place and name. From Moscow to that place anyway it takes about thirty seconds on the screen, in real time about a couple of hours. Distances are not exactly correct.

There they find the dear father who is pretending to be very sick though he has killed with his daughter quite a few of the Russian secret agents. The supposed report hidden in this place does not exist and then the mission is reduced to killing the triple agents, destroying a helicopter, etc. They do this is in a jiffy and they survive all the mayhem with hardly a scratch. They get out of Russia with no problem whatsoever and they arrive in some American airport where the daughter McLane is waiting for them. We just wonder why they bothered to get involved in what was a purely Russian domestic political game. I guess American security agencies are no longer what they used to be.

Let’s hope there will not be a sequel to that. We have reached the third underground level under well devised action films. Let’s say they were part of the anti-Russian campaign for the Olympic Games. Viva la new era Cold War! I am sure Ron L. Hubbard must be turning in his tomb in total clarity.

Dr Jacques COULARDEAU
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Yippee-ki-yay, 19 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Die Hard : L'ultime collection - L'intégrale des 5 films [Édition Limitée] (Blu-ray)
Grand fan des films d'action des années 1990, c'est bien sûr John McClane qui demeure absolument incontournable. Die Hard est devenu avec les années une saga d'action mythique. Voir un coffret regroupant les 5 volets en haute définition était nécessaire. Le coffret est classique, il a toutefois le mérite de regrouper dans un emballage carton les cinq films dans des minis jaquettes à la présentation inspirée. On gagne donc de la place et du plaisir à contempler le coffret.

Parlons maintenant des films:

- Die Hard: Piège de Cristal. Le meilleur film de la saga, c'est le must des films du genre. Jamais un film n'aura su l'égaler. Bruce Willis est au top de sa forme. Ce film crée l'un des plus grands personnages du cinéma d'action: John McClane. Alan Rickman en méchant est excellent, à la tête d'une armée de terroriste, tous coincés dans une tour de L.A. avec le policier le plus dingue que l'on a vu. Ce film justifie à lui seul l'achat du coffret. 10/10.

- Die Hard: 58 Minutes pour Vivre. On reprend la recette du premier et on l'applique dans un aéroport. Le film est excellent et constitue une très bonne suite à la fois fidèle et inspirée. 8/10.

- Die Hard: Une Journée en Enfer. Pour apporter du neuf, on a maintenant le renfort de deux stars: Samuel L. Jackson et Jeremy Irons. L'histoire est bien ficelée, Die Hard 3 complète la trilogie de la plus belle manière. C'est également une référence du genre. Bref, on prend encore du plaisir à voir McClane en difficulté malmené et transcendé. 8/10.

- Die Hard: Retour en Enfer. Le film de trop ? Die Hard 4 est assez plaisant à voir. Néanmoins, le film est décevant parce que la saga Die Hard rentre dans le rang et devient quelconque. On sent que c'est un film destiné à faire du pognon et on a le droit à de la surenchère à tous les niveaux. Malheureusement, le film s'écarte d'un scénario cohérent comme les trois premiers et essaie de confronter le John McClane des années 90 avec les nouvelles technologies. Il suffit de voir le grand méchant du film et vous avez compris. Sans être un échec, c'est pas incroyable. 7/10.

- Die Hard: Belle Journée pour Mourir. Belle journée pour arrêter la saga. Le film de trop !!!! Quel gâchi et quel carnage ! Ce film n'a de Die Hard que le nom et c'est un coup bas pour tous les fans des trois premiers films. On a le droit à un film d'action moderne, ça n'arrête pas du début à la fin, bouhh les méchants russes. Le comique qui était charmant dans les autres opus devient lourd, pas drôle, on sort les violons. John McClane devient un surhomme, "même pas mal", à l’épreuve des balles et invisibles à la visée. Ça devient ridicule parce que c'est mal fait. Le méchant est l'un des plus mauvais du cinéma. Une technologie pour supprimer la radioactivité de Tchernobyl ? Vraiment ?! Malgré tout, en tant que fan, on arrive à sauver quelques éléments et la course poursuite au début du film est bonne. 5/10.

Comme toutes les sagas (ou presque), le dernier volet est médiocre, destiné à faire de l'argent sur le dos des fans.
En somme, on a un très beau coffret qui satisfera les fans de films d'actions, et les fans de Bruce Willis.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 parfait, 1 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Die Hard : L'ultime collection - L'intégrale des 5 films [Édition Limitée] (Blu-ray)
commandé et reçut le lendemain que dire de plus. En DVD c'était déja énorme mais en Blu Ray c'est maintenant monumental. L'image le son tout y est. Je vous le conseille fortement si bien sur vous êtes bien équipé coté image et son.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Bon Noël et bon film !, 24 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Bonjour,
Vite commandé et encore plus vite arrivée.
Produit neuf sous blister vierge !
En tant que collectionneur, je sais que mon avis n'a beaucoup d'importance mais,
Ces avis donnés en cette vielle de Noël sont sincères.
En remplacement d'une partie de mes VHS.
Je ne peux que recommander toute cette série de DVD !
Ces classiques sont des monuments à leurs façons,
Sans limite, je recommandes ces films: matin, midi et m^m le soir !
Cordialement
Daniel BINTHER
L'Auditorium 319
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 4 bons films et un navet., 7 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Une belle série de film d'action pour les fans de Bruce Willis qui aiment se repasser ses films. Le cinquième et dernier film n'est pas à la hauteur des précédant, Bruce Willis aurait pu éviter de jouer dans ce film qui fait tâche dans la série. Lorsque l'on prête attention à certaines scènes, il y a des raccords images qui sont mal fait, le montage du film à été bâclé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Die Hard : L'ultime collection - L'intégrale des 5 films [Édition Limitée]
EUR 27,53
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit