Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La voie du ciel, 18 décembre 2009
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Sonates en trio BWV 525 à BWV 530 (CD)
Ces sonates en trio de JS Bach sont déjà des chefs-d'œuvre en soi, mais elle sont ici sublimées par la grâce, la précision et la légèreté du toucher de Benjamin Alard sur "son" orgue Aubertin de Saint-Louis en l'Isle. On goûte avec délice de la première note au dernier accord sans moment de faiblesse. Ce disque est à chaudement recommander à ceux qui voudraient découvrir la musique d'orgue en craignant de s'ennuyer. C'est une superbe introduction à un univers immense, pas si austère qu'il y paraît. De plus, la présentation des disques Alpha est toujours extrêmement soignée en digipack magnifiquement illustré, assorti d'un livret pertinent et solidement argumenté.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane, 15 novembre 2009
Par 
HERVÉ Thierry "Audiophile Mélomane" (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Sonates en trio BWV 525 à BWV 530 (CD)
C'est au facteur Bernard Aubertin que l'on doit le nouvel orgue de l'église Saint-Louis-en-l'Île, à Paris. Inauguré en 2005, c'est un instrument qui reprend les principes sonores de ceux qui étaient utilisés par les grands maîtres de l'orgue du nord de l'Allemagne, un style qu'affectionnait tout particulièrement J. S. Bach, et qui sera particulièrement utile à son art. Organiste titulaire à Saint-Louis-en-l'Île, c'est donc à domicile que Benjamin Alard a enregistré le cycle des Sonates en trio, des pièces parmi les plus admirables, mais aussi parmi les plus périlleuses écrites par le Cantor de Leipzig. Si ce disque nous laisse penser que ce jeune musicien dispose d'une bonne marge de progression - comment pourrait-on être parfait à vingt-quatre ans ? - il nous permet surtout d'apprécier un capital technique et artistique déjà considérable. La résistance de son toucher implique des tempos qui ne sont pas particulièrement vifs, d'où, parfois, la sensation d'une légère retenue ; si l'on tient compte de la complexité de la partition, nous appellerons cela de la prudence. L'avantage, c'est de pouvoir pénétrer la musique dans toute sa profondeur, l'illusion du dialogue à trois (les deux claviers plus le pédalier) prenant alors une dimension vraiment impressionnante. La diversité des plans, la profondeur de champs, la texture des sonorités et l'éclairage des contrastes sont telles que c'est l'émotion qui domine la technique, et non l'inverse. De la même manière - la captation d'Hugues Deschaux nous le rappelle sans cesse -, l'interprétation de Benjamin Alard préserve l'essence même de l'instrument, à savoir sa nature phonique. La variété de ses registres trouve place dans un espace adéquat, sa résonnance maintenant l'auditeur dans un état constant d'attention et d'admiration. Ce disque n'est peut-être pas celui par lequel l'oeuvre pour orgue de Bach doit être abordée, quoique, toutefois, le discophile qui y a déjà ses habitudes trouve en lui l'un de ses motifs d'écoute favoris.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Superbe, 13 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Sonates en trio BWV 525 à BWV 530 (CD)
A mon avis la plus belle version disponible, l'instrument convient à merveille, et Benjamin Alard par sa superbe registration et la finesse de l'articulation des phrases, éclaire encore l'écriture à trois voix de ces chefs d'oeuvre absolus de la littérature musicale tout court,nous voici donc réellement en présence de sonates "en trio",sobres mais claires .....vocales à souhaits !
A ne pas manquer !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 sonates de Bach à l'orgue, 13 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Sonates en trio BWV 525 à BWV 530 (CD)
Belle alternance d'allégresse et de douceur. J'aime cette musique depuis longtemps. C'est mon CD fétiche pour bien commencer la journée !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xb374954c)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit