undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 octobre 2013
A l'ère de la connection permanente et du réseau social, les auteurs brossent le remarquable tableau d'une révolution phénomènale dont on imagine mal les limites. Laquelle s'articule autour de nouveaux empires, les géants de l'accumulation numérique, les GAFA - Google, Apple, Facebook et Amazon. Et de nouvelles lois : Les clients sont les produits. La gratuité est réglée d'avance. La valeur réside dans l'expérience. Acheter n'implique pas de posséder..."Il n'y a plus de virtuel ou de réèl. Tout est réèl..." Une magistrale synthèse !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 mai 2013
J'ai parcouru ce livre avec beaucoup d'intérêt, il aborde les transformations sociales induites par la généralisation des réseaux créés par Internet. En particulier, le chapitre sur la nouvelle économie numérique, dirigée par les 4 grands que sont Google, Amazon, Facebook et Apple, est très éclairant sur le contrôle à l'accès des données (Big Data) fournies par les internautes à propos de leurs propres goûts, de leurs émotions, etc. Mon commentaire s'ajoutera au données numériques collectées par les Fermes de données sur mon identité numérique ...
Les références bibliographiques et sur la toile sont nombreuses et utiles pour le chercheur.
Ce livre est une première tentative de théorisation du "temps de la connexion permanente" et il ouvre le choix entre l'extension de la privatisation des données, de leur réappropriation en tant que bien public ou de leur économie de partage en tant que bien commun (par ex. par le biais des Creative Commons).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 avril 2014
un sujet au singulier car ouvrage incomplet , ce livre ne donne que peu d'information ,ne sera pas une référence .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé