undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles17
4,2 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:6,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 mai 2014
Je connaissais "Harry Bosch" mais pas cet avocat atypique, J'ai beaucoup aimé le déroulement de l'histoire, les personnages et le style. Beaucoup d'intérêt aussi dans les éléments relatifs au fonctionnement de la justice américaine.
Enfin, en lisant Michael Connellly, j'ai l'impression de connaître Los Angeles !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2014
In his fifth book about ‘Lincoln Lawyer’ Mickey Haller, author Michael Connelly (MC) can barely hide his pride and joy that his character became the subject of a Hollywood movie. And that more LA lawyers now operate from digitalized Lincoln Town Cars with driver, saving on overheads by having no office. Mickey’s small staff operates and reports from home or from there they are sent. One will not live to see the end of the case. They conduct their rare staff meetings in a vacant building of which Mickey has a set of keys.
So everything goes crescendo. Or what? On p. 250 Mickey bumps into his LAPD detective half-brother Harry Bosch, and afterwards he muses, “We had daughters the same age. But his apparently still talked to him on a regular basis. After all, he put bad people in jail. I got them out”. He wants his daughter’s admiration, not her embarrassment about the scum he defends and the negative publicity she also suffers from.
This legal thriller has deep roots, featuring old and new murders, a vicious drug cartel, three prostitutes, a criminal serving a life sentence and members of at least one US federal law agency doing seriously unlawful things. There is little doubt that this case, in which he defends an internet pimp from a murder charge, will make or break Mickey’s career…
Perfectly-paced and deftly-plotted, it has just enough human interest and a dramatic courtroom battle and –finish, which lead to a satisfactory outcome in most respects. I’m just puzzled by Mickey’s new lady friend. Maybe, it works, maybe it is a depth charge waiting to explode in the next book. Finally, not all crime writers thank their editors, researchers or experts. MC does and gives some of them cameo parts under their own name in his thrillers. That I like too.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2014
Après avoir été un vrai "fan" de Connelly, dont j'ai lu tous les livres, je dois dire que je ne me précipite plus pour acheter ses romans dès leur sortie, attendant que leur prix baisse, parce que je crains qu'ils ne valent pas grand chose.

On comprend que Harry Bosch le personnage principal de Connelly, type sombre, tourné vers le passé, qu'on a vu démissionner ou prendre sa retraite plusieurs fois, qui n'enquête plus que sur des affaires classées depuis des années (ce qui parait d'ailleurs invraisemblable) ne soit plus facile à mettre en scène - sauf à refaire des romans se situant vers 1965, et les émeutes de Watts, qui paraissent avoir été le sommet de son activité professionnelle.

Avec le déclin d'Harry Bosch, l'émergence de Mickey Halley avait été très prometteuse ; un personnage dynamique, cynique présentant les avocats pénalistes pour ce qu'ils sont le plus souvent (pas toujours) des types désinhibés, débrouillards, opportunistes, mais certainement pas des prix de vertus ni des modèles d'éthique. De ce point de vue, le Lincoln Lawyer était un chef d'oeuvre.

Mais il devient clair maintenant que Connelly travaille sur des sortes de story boards, sans doute préparés avec des collaborateurs, et remet en forme des passages entiers (notamment les scènes de tribunal et de coulisses de tribunal) écrits par d'autres, ayant probablement des formations d'avocats. Mais le procédé ne tient pas la route longtemps, au bout d'une centaine de pages, on a l'impression d'avaler une pièce montée de mauvaise qualité. Pour ma part je ne suis pas allé au bout du livre, j'ai laissé tomber aux deux tiers à peu près et j'ai jeté un coup d'oeil à la fin (qui ne m'a en aucun cas incité à reprendre la partie non lue).
Même si Connelly a un talent d'écriture, ici de réécriture, exceptionnel, c'est tout de même très décevant.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2014
Right from the opening, Michael Connelly's "The God's of Guilt" gripped my attention and held me down all the way to the last page. He has a masterful plot in this story and the details even though plentiful is dished out in palatable doses that did not making the reading labored at all. The characters are also well-developed and are very true to life, which brought to mind Gavin and these he interacted with in "Triple Agent Double Cross". Besides the credible characters , and great plot, the narrative flows and the settings are very credible. Michael of Connelly has a sure winner in this book. Kudos.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2014
...chez Michael Connelly, dont les personnages ont de l'épaisseur, des doutes, une fragilité qui les rend crédibles et attachants . Et l'histoire, très bien conduite, vous conduira vers une fin.... Mais chut!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2014
I love Michael Connelly and I appreciate the research he must obviously do for his books. Very, very good, unfortunately too quickly finished.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2014
A pleasant read but I'm not completely convinced... I guess it's difficult to keep up with writing the extraordinary ; echo park and all
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2014
This one is a hit. It scores high: plot, emotion, fluidity. Even the ellipses seem to be part of the tale.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2016
J'adore les aventures et les réflexions de Mickey Haller :-) Même si dans ce livre l'auteur "surfe" encore sur le succès du Lincoln lawyer on ne lui en veut pas car pas ennuyeux. Le lire en anglais est encore mieux, on se sent proche des personnages. Je ne l'ai pas encore fini mais j'espère déjà que le prochain sortira bientôt :)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2016
Je suis un "habitué de la ligne"... Connelly
Je n'en connaissais pas le sujet, le synopsis, et ai été un peu surpris qu'il soit sur Michael Haller et non sur Harry Bosch. Mais nevermind, c'est un Michael Connally !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,99 €
11,99 €
7,49 €