undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

179
3,7 sur 5 étoiles
Cloud Atlas - Par les réalisateurs de Matrix
Format: DVDModifier
Prix:6,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

36 sur 41 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 janvier 2014
Un chef-d’œuvre ? Il ne faut tout de même pas exagérer. Un film confus, naïf ? Ce type de commentaires nous en apprend bien plus sur ceux qui les écrivent que sur le film lui-même. Mais passons et revenons justement à ce film, bien que nombres de commentaires lui aient déjà rendu justice. Ajoutons peut-être simplement qu'il est un angle qui permet d'unir ce qui paraît d'abord épars : le clin d’œil. Qu'ils paraissent plus ou moins simplistes, tirés par les cheveux, bien vus, éclairants, etc., se sont chaque fois comme autant de petits cailloux blancs qui, à y bien regarder, répondent toujours à une nécessité d'un certain ordre. Car s'il y a bien une chose dont on ne peut douter, je crois, c'est l'intelligence avec laquelle le montage de chacune des six narrations a été fait. Outre ces clins d’œil en effet, rien n'a été laissé au hasard. Tout ou presque dans ce film fait sens avec plusieurs autres de ses éléments. Il n'y a pas seulement que tout est lié à tout. Il y a encore que tout finit par fusionner. Et c'est à mon avis là que réside l'intérêt principal du film. Pour s'en rendre compte, il est bien sûr nécessaire de faire preuve d'un minimum d'attention. Mais sentir petit à petit chacune des six histoires se rejoindre pour finir par n'en faire plus qu'une dans une sorte de fable mystique est un voyage qui vaut vraiment la peine d'être tenté.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
36 sur 41 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 3 août 2013
il faut bien 3 heures pour développer cette profonde histoire qui enchevêtre plusieurs destins sur plusieurs vies, avec la réincarnation spirituelle superbement utilisée : les personnages, selon leurs actions et leurs conséquences, vivent la suite de leur parcour de vie en vie, selon leurs erreurs, leurs doutes, leurs qualités aussi,qui s'affine.C'est une passionnante ode à la tolérance, le sens de la vie, l'amour, l'altruisme, mais aussi une pertinente mise en garde sur les dérives sociétales : voir l'époque menaçante se passant en asie où les gens sont marchandisés comme du bétail.Cela porte à réfléchir au conséquence de nos actes.Et puis la forme n'est pas en reste, avec un montage habile nous faisant passer d'époque en époque, du 18e siècle et l'esclavage à un futur indéterminé, et un hommage flamboyant au cinéma (les destins croisés peuvent faire référence à "Intolérance" de Griffith, mais aussi "Soleil Vert"). C'est ludique, profond, audacieux, spirituel. Bref une oeuvre en avance sur son temps, et ce n'est pas galvaudé. De plus chaque séquence peut s'apprécier pour son atmosphère, celle des années '70, le début du siècle, le futur, chacune s'emboîtant de façon fluide et facilement compréhensible.
Le dvd propose un documentaire avec les réalisateurs, éclairant leur démarche.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
un film envoutant et atypique, qui réussit à mêler aventure et philosophie métaphysique : c'est bien l'aventure de l'esprit dont il est question, avec ces personnages qui apprennent et évoluent selon leurs erreurs du passé, et leurs qualités.L'humour est présent également, de façon décalée, une belle réflexion sur la vie et l'éveil de la conscience.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
32 sur 37 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 octobre 2013
Soixante et un commentaires déjà, alors que le film n'a "pas plu" aux U.S.A.....
Qui à dit que:" l'Amérique est passée directement de la barbarie à la décadence, sans passer par la civilisation!" ?
Je ne sais pas, mais ce film nous permet de mesurer - un peu mieux - dans un vertigineux voyage à travers le temps, combien nous sommes et nos civilisations sont, liés les uns aux autres.
Être capable de le retranscrire en images et en musique - une bande son à tomber - sans une seconde d'ennui, nous transporter vers le haut, sans parler de Dieu - mais en ne parlant que de lui et de son ennemi - le tout dans un discours esthétique et éthique ...Chapeau !
A conseiller aux jeunes - et aux moins jeunes - qui cherchent dans notre société où l'âme est traitée avec cynisme, des réponses face au vide sidéral de nos éducations dénuées de spiritualité et de dimension.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
69 sur 81 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 juin 2013
Un film sur l'éveil et l'élévation de la conscience humaine et le voyage de l'âme au cours du temps à travers l'histoire de plusieurs personnages, scientifique, artiste, esclave, fasciste et enfin l'être lambda le plus improbable.

Tout ça, pour vous faire prendre conscience que sommeille en chacun de vous un rebelle qui a la capacité, en surpassant ses peurs, de s'opposer et de transcender les règles imposées par nos sociétés primaires et futuristes, CAD de tout temps.
Avec en fond, les thèmes de la découverte, du voyage, de l'amour, de l'esclavage and so on.

Esthétiquement très bien réalisé, intellectuellement abordable, ce film qui dure environ 2H50 a été pour moi une très bonne surprise. J'avais peur que, comme dans la majorité des films américains, on vous colle un sous-titre explicatif de fin, mais, fort heureusement, pour cette fois, on nous laisse un peu plus réfléchir par nous mêmes, ce n'est pas un film à la David Lynch, rassurez-vous. La transportation de nos âmes dans le film n'est à mon avis que le fil conducteur pour tous ces destins, elle permet de garder une certaine fluidité et cohérence du scénario. Je ne suis pas spécialement branché karma mais in-finé ça fonctionne plutôt bien si vous restez concentré.

Pour la petite histoire, quand même. Il faut que je vous dise.

Un soir, en l'an 2000, à mon ancien travail que j'ai quitté depuis car plein le cul, le VP de mon département diplômé de sciences-po est venu me voir et m'a tenu ce discours éloquent: "Votre performance est une goutte d'eau qui se perdra dans l'océan et dont personne ne s'apercevra jamais, rentrez chez vous".
Ceux qui ont vu le film comprendront la référence.
Bien sur j'ai tenu tête au "God Father" et ça m'a coûté une belle placardisation.

Dans la vie, notamment le taf, il y aura toujours une personne pour essayer de vous dicter ou d'influencer vos actes en vous dévalorisant, et plus rarement en vous poussant vers le haut.
Comment réagirez-vous ? Confrontés, par exemple, au dilemme fierté contre conservation de l'emploi, que je cite car la période de crise que nous subissons, je crois, amène beaucoup d'entre nous à s'assoir dessus.
Nos décisions feront de nous des êtres plus forts ou plus faibles, plus libres ou plus esclaves.
Dur de ne pas rester esclave quand notre liberté est assujettie à nos moyens de subsistance.

Personnellement j'ai embrassé la rébellion, mais comme dans le film, les rebelles n'ont pas la partie facile.
A chacun son destin, l'important c'est de ne jamais baisser les bras et de se battre pour quelque chose à laquelle l'on croit.
Quand je pense à l'avenir, je préfère imaginer les gens libres et heureux plutôt qu'asservis et exploités.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
 Many might find Cloud Atlas a daunting movie to consume. It's probably one of the most complex narratives in movie history. But it is also the movie that keeps on giving. There is so much going on, I swear it has everything. Ev-er-y-thing.

Tom Hanks, Halle Berry, Hugh Grant, James D'Arcy, James Broadbent, Susan Sarandon, and Doona Bae play a variety of characters, and their descendants in a sprawling mega-story spanning many centuries. The South Pacific in 1849, Edinburgh in 1936 and 2012, San Francisco 1973, London in 2012, Neo-Seoul in 2144, and an island 106 years after an unspecified cataclysm feel the ripples of love, tragedy, hope, and imagination as souls are reincarnated with the teasing latent memories of their ancestors written in their DNA.

Across their chain-linked lives Hugo Weaving plays a menacing figure representing injustice determined to maintain the status quo and prevent human transcendence. But, as Dr. Ian Malcolm once said, 'life finds a way'. Humans cannot be contained, not by governments, rules, or any kind of oppression. The drive to push our species forward will always trump all kinds of evil.

The expansive story and lengthy running time will alienate casual movie-goers, and the unusual dialect in the far future timeline will either make the rest hopelessly confused or laugh childishly. I personally had no trouble understanding it. Language, like any other entity, develops or disintegrates over the years, and will especially become twisted and guttural in a world without mass media. Perhaps the haters just couldn't grasp this and decided that laughing at it was the way to endure until the credits rolled.

If you like challenging movies, if you are willing to apply yourself to a rich universe and an ingenious idea I have to admit that Cloud Atlas pays you back a thousand times. Tom Twyker's score is utterly mesmerizing. Not only is it a fascinating movie to look at but it sounds heavenly. It's the music of your dreams, and the movie it threads through is filled with magical moments that will steal your heart away and stay with you forever. I just cannot recommend Cloud Atlas enough.

Many have called it a failure, but I say it's a huge accomplishment. Few directors could have pulled it off, but the Wachowski's and Tom Twyker have delivered a profound epic of human life. Even the haters should admit that.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Film très ambitieux et parfaitement réussi que ce Cloud Atlas qui mérite d'être vu et revu en détail afin de bien apprécier tous les détails du montage, des correspondances entre les scènes. Cloud Atlas fait partie de ces films complexes qui ont connu une sortie au cinéma une sortie difficile car le traitement visuel et scénaristique ne correspond pas à la linéarité habituelle des films que nous connaissons. Pourtant, de ces histoires décousues à travers le temps, il en sort une unité profonde. Cloud Atlas est porté par cette idée qu'une même personne peut avoir un destin à travers plusieurs vies et que sa personnalité se maintient, s'améliore ou se dégrade au fur et à mesure de ces vies. Faire apparaître plusieurs vies au cinéma, c'est forcément traiter des époques différentes, assez marquées visuellement pour que le spectateur puisse bien faire la différence. De ce point de vue, le résultat est proprement époustouflant, comme l'est la transformation des acteurs qui sont quasiment méconnaissables.

On peut ne pas adhérer à la philosophie de bazar qui porte souvent les réalisateurs de Matrix mais reconnaissons que ce film laisse une impression profonde d'espérance et de rédemption future (vers qui, envers qui, le film évite ces questions comme il évite de dire l'origine des réincarnations et le but ultime). Surtout, c'est une oeuvre visuelle très accomplie, finement détaillée, maîtrisée de bout en bout. pour ma part, c'est un très grand film de science-fiction, catégorie à laquelle on peut le rattacher même si c'est limitatif.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
32 sur 38 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.
Cloud Atlas est un véritable exercice de style sur la narration, submergeant le spectateur de six histoires toutes différentes mais liées par le destin et les conséquences d'hier, d'aujourd'hui et de demain. Ce qui le différencie avant tout, c'est l'idée géniale que ces histoires aient en commun leurs acteurs qui jouent des rôles tout aussi opposés les uns des autres mais auxquels nous nous attachons indéniablement quels que soient l'époque et le lieu, le tout à travers un montage incroyable et une crédibilité hors du commun.
Un véritable ovni du cinema,mais attention pour comprendre ce film,il faut rester attentif du début à la fin...
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 janvier 2014
Film qui demande un peu de concentration certes, un montage qui peut dérouter mais au final, un film original, grand spectacle, beau, captivant, parfois drôle, avec une fin qui ne frustre pas le spectateur. J'ai adoré ... C'est vrai que les histoires prises indépendamment seraient un peu simplistes, mais une fois mélangées, elles prennent une autre dimension. On veut connaitre absolument les connexions et les conclusions de chacune d'entre elle, surtout la dernière. Bravo aux réalisateurs les acteurs sont géniaux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 11 février 2015
Amateur de science-fiction, j'avais acheté ce film comme beaucoup d'autres, souvent par curiosité sans trop savoir à quoi m'attendre. Mais je dois reconnaître que peu de film ont suscité autant de curiosité voire de surprise de ma part, que ce déconcertant CLOUD ATLAS qui, pour moi, se présentait sous une forme de complexité rare et qui, en définitive, s'avérera très intéressant voire passionnant, dès lors que j'ai commencé à explorer les tréfonds de cette nouvelle création pleine de mystères et de trouvailles. Au début, vraiment décontenancé; maintenant, je suis conquis par cette histoire.
Ne m'étant pas préparé à ce que j'allais voir, au premier visionnage du disque, je dois avouer que je n'ai rien compris. Certes, j'ai vu des plans images magnifiques et parfois surprenants sur un joli fond musical, de très bons acteurs en fonction souvent à multiples facettes, de nombreuses intrigues qui s'enchevêtrent les unes avec les autres mais, hélas, je n'avais pas échappé à un sentiment de confusion assez désagréable de prime abord. Clairement, j'avais du mal à suivre cette grande histoire, qui semblait s'apparenter à une fresque pseudo-historique, peut-être même une épopée trans-générationnelle, un peu un OVNI dans ma petite culture cinématographique (ça tombe bien, car on nage en pleine science-fiction). Néanmoins, j'étais persuadé que j'avais raté quelque chose et qu'il fallait certainement que je prenne de la hauteur pour mieux pénétrer les méandres de ce film.
J'avais le sentiment que ce qui se déroulait devant mes yeux semblait important, peut-être même grandiose. Bien sûr, j'avais un apriori, les réalisateurs des excellents MATRIX ne pouvaient pas s'être trompés. Mais malheureusement, je ne réussissais pas à suivre ces fréquents et déroutants changements d'époques. De même, j'avais vraiment du mal à décrypter les cas d'emplois des personnages, des gentils, des méchants, de tous ces individus dont les destins croisés évoluaient dans différents espaces temps, avec de nombreuses interactions semblant les relier les uns aux autres. Au terme des 2 heures 50 mn du film, j'étais vraiment surpris et très désorienté, surtout lorsqu'en regardant le génériques de fin, j'ai constaté que je n'avais pas reconnu la moitié des acteurs présents dans quasiment chacune des époques de l'histoire sous des traits très différents (bravo pour le maquilleur). Un peu chiffonné par le fait d'avoir été complètement "largué" et un peu piqué au vif par ma curiosité, je décidai de revoir le film dès le lendemain avec une attention accrue.
En le regardant à nouveau, certains éléments de la narration s'étaient éclairés, mais je dois dire qu'un bon nombre d'interrogations subsistaient dans ma tête. Il y avait tellement de choses à voir, tellement de détails à relever, tellement de thématiques et d'interprétations à comprendre, qu'au terme de l'exercice, ma curiosité n'ayant pas trouvé toutes les réponses voulues, je décidai de consulter différents sites Internet qui s'étaient essayés à expliquer voire décoder le film. Cela m'a beaucoup aidé pour la suite.
Mais ce qui m'a le plus surpris dans ma façon de recevoir et d'apprécier ce film complexe, c'est qu'au lieu de me rebuter et de m'inciter à le classer dans le tiroir des nanars à oublier, j'ai voulu aller au bout de ma recherche de compréhension. Pour moi, ce film avait quelque chose d'attachant, qui m'avait bien accroché. Bien entendu, cette perception est totalement subjective, certainement relative à un certain état d'esprit du moment. Ce constat m'amena à regarder ce film 4 fois (quasiment 12 heures de TV) dans un temps relativement réduit, me permettant de l'apprécier toujours un peu plus à chaque fois, d'en parfaire ma connaissance et mon interprétation personnelle. Aujourd'hui, je peux dire que, pour moi, ce film est remarquable.
Durant les 6 époques décrites dans cette grande histoire (si on fait abstraction de celle du narrateur = 1849, 1936, 1973, 2012, 2144 et 106 années après la Chute), où se côtoient et s'affrontent dans un éternel combat, le bien et le mal (incarnés par différents acteurs, dont les mentalités peuvent évoluées dans le temps), où se retrouve systématiquement le sentiment de l'Amour absolu et immortel, capable de se perpétuer bien au-delà du temps présent, j'ai trouvé passionnant la recherche des interactions de ces différentes histoires, des différents thèmes abordés et des rôles des personnages en actions, notamment de ceux qui portent sur leur peau une discrète tâche de naissance représentant une petite comète semblant réserver aux personnes concernées une destinée importante. J'ai beaucoup apprécié également le thème musical récurrent du film basé sur le "Cloud Atlas Sextet" qui, de bout en bout, accompagne et renforce à merveille, le sentiment et la perception d'une continuité et d'une cohérence dans l'enchaînement des événements.
Le thème majeur du film est celui de la réincarnation, sujet complexe par excellence mais au combien intéressant également pour celui qui, comme moi, est un peu en quête de savoir. J'ai d'ailleurs toujours trouvé ce concept intrigant, sachant qu'il est très répandu dans bons nombres de croyances et de cultures depuis très longtemps. L'interprétation et la description du thème de la réincarnation dans ce film me semble originale et prenante. Même si le concept est très mystérieux pour le commun des mortels que je suis, j'ai adhéré à cette interprétation cinématographique. Même si elle est singulière, ce qui est sûr, c'est que cela a suscité ma curiosité et ma recherche d'une forme de vérité ou d'interprétation, une belle interrogation existentielle qui, parfois, peut tarauder notre esprit. Curieux de ces choses je suis, et donc curieux je demeure, mais me semble-t-il que ce film fera date pour les amateurs du genre.
Pour finir, bravo aux talents de ces magnifiques acteurs qui ont évolué dans ce film en interprétant un nombre incroyables de rôles avec des apparences physiques et des personnalités parfois aux antipodes de leurs jeux traditionnels. Bravo à Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Doona Bae, Ben Whishaw, James D'Arcy, Zhou Xun, Keith David, David Gyasi, Susan Sarandon et en particulier Hugh Grant, dans son interprétation très impressionnante de Kona le chef de tribu cannibale de l'époque "106 ans après la Chute". Je suis vraiment satisfait de cet achat et d'avoir découvert ce film.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Oblivion
Oblivion de Tom Cruise (DVD - 2013)
EUR 7,99

Cloud Atlas + La stratégie Ender
Cloud Atlas + La stratégie Ender de Tom Hanks (DVD - 2014)
EUR 12,99

Upside Down
Upside Down de Kirsten Dunst (DVD - 2013)
EUR 6,03