undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles4
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:8,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 8 juillet 2013
Capté lors d'une tournée Japonaise de Whitesnake ce ".Made.In.Japan." présente un show filmé en festival, au Loud Park de Tokyo en Octobre 2011.
Présenté comme une ".Deluxe Edition." le DVD et le premier CD propose la même set-list constitué de dix vrais titres et agrémenté de deux solos. C'est sans doute pour cela que l'on y trouve en bonus un second CD (pas indispensable) de huit morceaux, enregistrés (dans des versions électriques et acoustiques) lors de soundcheks, sur d'autres dates Japonaises. Côté prestation, la dernière formation de Whitesnake interprète un show impeccable, c'est pro c'est carré avec le (très) gros son. La première partie du show pioche dans les albums les plus modernes ou récents d'un Whitesnake (désormais plus heavy-rock et presque Américain), avec "Best Years" "Forevermore" et "Love Will Set You Free". Tous les musiciens, le bassiste Michael Devin, le batteur Brian Tichy et le keyboards Brian Ruedy (crédité en special guest) assurent les chœurs, et derrière Coverdale les deux guitaristes assurent le spectacle avec notamment un "Six String Showdown" assez bien fichu, où les deux pistoleros que sont Reb Beach et Doug Aldrich se donnent la réplique à coups de guitares affûtées. Lors du "Drum Solo" le batteur lui s'empare d'éléments de cuisine Japonaise, (baguettes et couteaux), et martèle aussi ses fûts à la main comme un de ces prédécesseurs Tommy Aldridge (qui vient à nouveau de rejoindre le groupe). Le concert se termine en revisitant cette fois les plus vieux hits avec "Fool For Your Loving" et "here I Go Again" puis un excellent "Still Of The Night".
Enregistré lors d'une prestation en festival, la set-list apparaît forcément un peu short et on peut déplorer l'absence de titres tels que "Ready An' Willing" et "Don't Break My Heart Again" (surtout que les Bad Boys les interprètent sur les dates estivales que Whitesnake effectue en Europe en 2013). Mais ".Made.In.Japan." reste intéressant (même si Coverdale n'est plus que l'ombre de lui même vocalement). Il est logique d'y voir la formation défendre ses nouveaux brûlots, et injecter son "Snake Venom" comme sur cet infernal "Steel Your Heart Away" avec Doug Aldrich en nouveau "slideman".
1717 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2013
notre cher David aurait pu faire mieux Ça sent le disque sur commande d'autant plus qu'un live made in great britain devrait arriver. Trop de live tue le live !!! mais David reste un grand chanteur.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2016
Un son absolument gigantesque, des basses qui font descendre votre plafond de 50 cm ...
Le meilleur snake que j'aie écouté depuis bien longtemps..
La voix de David est en pleine maturité, il maîtrise tout de A à Z.
Mais tous les musicos sont à la même hauteur.
Sublime live à conseiller sans aucun problème, un son d'enfer, une ambiance électrique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2013
Du très bon Whitesnake, avec un bon son des solos extra les morceaux sont de bon choix,.
Bref à recommander aux amateurs de Hard Rock.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)